Détonner : définition de détonner


Détonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTONNER, verbe intrans.

A.− Sortir de la bonne intonation et par conséquent chanter faux :
1. Les voix fausses et pointues des femmes faisaient détonner les voix grasses des hommes. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Le Pain maudit, 1883, p. 1237.
B.− Au fig. Ne pas être en harmonie avec :
2. − Vous avez toujours des comparaisons qui rappellent la caserne et des expressions qui n'ont rien de monastique, fit le père zélateur à ce frère dont l'allure de faubourien de Paris détonnait un peu dans le groupe. Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 79.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. détonnant, ante. Qui sort de l'intonation. Ces voix à demi-formées ou détonnantes qui balbutiaient au jour le jour une pensée incertaine (Taine, Dern. Essais crit. et hist., 1893, p. 28).
Prononc. et Orth. : [detɔne], (je) détonne [detɔn]. Admis ds Ac. 1694-1932. Écrit avec 1 n ds Fér. Crit. t. 1 1787 et Land. 1834. Cf. détoner. Homon. détoner. Étymol. et Hist. 1611 destonner « sortir du ton juste » (Cotgr.); 1752 au fig. détoner (Trév.). Dér. de ton*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 78 (détonnant : 5).

Détonner : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

détonner \de.tɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Musique) Sortir du ton qu’on doit garder pour chanter juste.
    • Il n’a pas l’oreille juste, il détonne à tout moment.
  2. (Figuré) Contenir des choses qui ne sont pas dans le ton général, en parlant des choses ou des personnes.
    • Parmi ces volumes modernes, qui détonnaient souvent avec les vieilles routines des cahiers, j’en remarquai un qui produisait sur moi un effet singulier. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 108.)
    • Son imperméable fripé détonnait avec sa nouvelle élégance : il en fit une boule et la jeta dans la corbeille à papiers. Qu'on le rasât de près, qu'on lui fît un massage facial, et une manucure : il serait d'attaque. — (Claude Cariguel, L'insolence, Éditions Robert Laffont, 1967, chap. 2)
    • Entourés de vestons-cravates, Girard et moi détonnions dans nos vestes de denim fatiguées, arborées comme par défi à la barbe de cet obscur aréopage de diplomates culturels à la solennité empesée. — (Louis Hamelin, Écrire : L'humain isolé, Éditions Trois-Pistoles, 2006, page 69)

Verbe 2

détonner \de.tɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante de détoner.
    • Puis les chants de l’Église détonnèrent tout à coup en réveillant les idées confuses qui saisissent les âmes les plus incrédules, forcées de céder aux touchantes harmonies de la voix humaine. — (Honoré de Balzac, Le Médecin de campagne, 1855)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Détonner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTONNER. v. intr.
Sortir du ton qu'on doit garder pour chanter juste. Il n'a pas l'oreille juste, il détonne à tout moment. Fig., Il y a dans ce livre des choses qui détonnent, Il contient des choses qui ne sont pas dans le ton général de l'ouvrage. On dit aussi, en parlant des Personnes, Cet individu détonne dans un tel milieu.

Détonner : définition du Littré (1872-1877)

DÉTONNER (dé-to-né) v. n.
  • 1 Terme de musique. Sortir du ton, chanter faux. Ce chanteur détonne souvent. Tous mes sots à la fois, ravis de l'écouter, Détonnant de concert se mettent à chanter, Boileau, Sat. III. C'est comme une musique qui détonne, La Bruyère, VI.

    Fig. Pour Batyle aux fraîches couleurs Quand Anacréon détonne [il s'agit des amours grecs], Béranger, Filles.

  • 2 Fig. Être ou faire disparate, en parlant des choses. Il y a dans ce livre des pages qui détonnent.
  • 3 V. a. Chanter à voix bruyante et peu musicale. Ils passent la nuit à table à détonner quelques chansons obscènes, Vauvenargues, les Jeunes gens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « détonner »

Étymologie de détonner - Littré

Dé… préfixe, et ton.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de détonner - Wiktionnaire

Verbe dérivé de ton avec le préfixe dé- et le suffixe -er → voir entonner ; tonner est issu de tonare, apparenté à tonus et notre ton moderne, étonner de extonare, etc.
La distinction de sens entre détoner et détonner n’est pas toujours respectée par les auteurs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « détonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détonner detɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « détonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe détonner

Évolution historique de l’usage du mot « détonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détonner »

  • Son aventure commence à la fin des années 1980. Après un MBA à l'université de New York et deux années chez Eli Lilly, le laboratoire américain, Aliza Jabès revient dare- dare à Paris. Start-upeuse avant l'heure, cette fille de pharmaciens est pressée de créer sa boîte. Trois ans plus tard en 1991, elle commence à commercialiser les produits créés dans son laboratoire de poche. Des soins ancrés dans le naturel qu'elle compte écouler dans l'univers clinique des pharmacies où elle est sûre de détonner. L'engouement pour son élixir doré, l'Huile ­Prodigieuse, est immédiat mais n'empêche pas les années de vaches maigres. "Nos produits n'étaient distribués que dans quelques officines et grands magasins et on ne pouvait compter que sur le bouche‑à-oreille pour se faire connaître", se souvient l'entrepreneuse. lejdd.fr, Nuxe fait peau neuve en misant sur la Chine et le bio

Images d'illustration du mot « détonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « détonner »

Langue Traduction
Corse detonà
Basque detonate
Japonais 爆轟させる
Russe детонирующие
Portugais detonar
Arabe تنفجر
Chinois 起爆
Allemand detonieren
Italien detonare
Espagnol detonar
Anglais detonate
Source : Google Translate API

Synonymes de « détonner »

Source : synonymes de détonner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « détonner »



mots du mois

Mots similaires