Assortir : définition de assortir


Assortir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ASSORTIR, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− Mettre ensemble des choses ou des personnes qui ont entre elles des rapports d'affinité.
1. [Le compl. désigne des choses] Mettre ensemble suivant un agencement harmonieux deux ou plusieurs choses qui ont entre elles des rapports de convenance, de conformité ou de ressemblance.
a) Domaine concr. :
1. La série des Pissarro est, cette année surtout, surprenante. C'est un bariolage de véronèse et de vert d'eau, de maïs et de chair de pêche, d'amadou et de lie de vin, et il faut voir avec quel tact le coloriste a assorti toutes ses teintes pour mieux faire s'écouler ses ciels et saillir ses premiers plans. Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 274.
b) Domaine abstr.Adapter à, concilier :
2. − Que faites-vous de la culture, monsieur? Elle est à vous, votre culture, et je vous l'ai composée avec amour, comme un bouquet, en assortissant les fruits de ma sagesse et les trésors de mon expérience. Sartre, Les Mouches,1943, I, 2, p. 23.
Rem. On rencontre aussi dans le même sens, les constr. assortir une chose à ou avec une autre :
3. Si les jeunes filles ont du goût pour les fleurs éparses dans les champs, elles n'en ont pas moins pour les rassembler en bouquets ou en chapeaux, et les assortir avec leur teint, leurs traits et leur humeur. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 110.
2. [Le compl. désigne des pers. ou certains de leurs attributs] Réunir ou unir des personnes qui ont entre elles des rapports d'affinité. Pour faire un bon mariage, il faut bien assortir les personnes. Il faut assortir les conditions, les âges (Ac.1798-1932) :
4. C'est que l'intégrité du moule de la race Est confiée au choix que la beauté vous trace, Amants qu'elle apparie et force à se choisir! Et chez les bêtes même, un sens de la figure, Où l'œil révèle au sang sa préférence obscure, Assortit les époux qu'accouple le désir. Sully Prudhomme, La Justice,Veille 3, 1878, p. 126.
Mettre quelqu'un en accord ou en harmonie avec quelqu'un ou quelque chose :
5. M. Morin était entre deux âges et si, comme l'homme de la fable, il était entre deux femmes qui voulaient l'assortir à leur âge, c'était assurément Madame Morin, son épouse, qui lui arrachait les poils noirs, car elle paraissait plus vieille que lui. A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 113.
3. Emplois techn.
a) ÉLEVAGE
Assortir des chevaux. ,,Les joindre ensemble suivant les divers emplois`` (Lar. 19e).
Rem. Attesté ds la plupart des dictionnaires.
Assortir une jument. ,,Lui donner l'étalon qui lui convient le mieux`` (Lar. 19e).
Rem. Attesté aussi ds Littré, Nouv. Lar. ill., Rob.
b) IMPR. Assortir les caractères. ,,Faire un choix heureux et harmonieux des divers caractères d'imprimerie qui peuvent convenir au genre d'un livre`` (Éd. 1913). Cf. assortiment C 3.
B.− Assortir qqc. de qqc.Ajouter une chose à une autre de manière à former un tout, un ensemble cohérent. Accompagner, compléter :
6. L'A I E A, dans l'esprit de ses créateurs américains, devait être un organisme à la disposition des pays exportateurs de matériaux et de techniques nucléaires désireux d'assortir leur vente d'une clause de non-utilisation militaire, son rôle étant destiné à éviter, en particulier avec l'Union Soviétique, des surenchères dont le contrôle serait la première victime. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 127.
Rare. [Le compl. d'obj. dir. désigne un établissement de comm.] Pourvoir de marchandises variées et répondant aux besoins de la clientèle. Assortir un magasin, une boutique de toute sorte de marchandises (Ac. 1798-1932).
Vieilli. [Qqf. le compl. désigne une pers.] Allez chez tel marchand, il a de quoi vous assortir (Ac.1835-1932).
II.− Emploi pronom.
A.− Être ou se mettre en accord ou en harmonie.
1. [Le suj. désigne une ou plusieurs choses abstr. ou concr.] :
7. Si l'incohérence est monstrueuse, une cohésion trop stricte détruit toute majesté dans les beaux ouvrages. Je voudrais que les pensées se succédassent, dans un livre, comme les astres dans le ciel, avec ordre, avec harmonie, mais à l'aise et à intervalles, sans se toucher, sans se confondre, et non pourtant sans se suivre, s'accorder et s'assortir. J. Joubert, Pensées,t. 2, 1824, p. 112.
2. [Le suj. désigne une ou plusieurs pers.] Ces deux personnes s'assortissent (Ac.1798).Leurs caractères ne s'assortissent point (Ac.1798-1932).
[Le compl. d'obj. indir. désigne un inanimé abstr.] :
8. ... sur les pas de Montausier, il [Fléchier] s'est bientôt associé et assorti avec gravité à la décoration auguste du grand règne. Sainte-Beuve, Portraits contemporains,t. 5, 1846-1869, p. 107.
B.− [Le suj. et le compl. d'obj. indir. introd. par de désignent des inanimés abstr.] S'assortir de.S'accompagner de, être complété par :
9. ... un pamphlet se donna comme l'interprète de 80 000 Jacobins irréductibles. À supposer que cette assertion ne fût pas exagérée, il ne s'ensuit pas qu'un mouvement insurrectionnel se préparât et les rapports alarmants qui affluaient au Home Office ne s'assortirent pas de preuves. G. Lefebvre, La Révolution fr.,1963, p. 615.
Rare. [Le suj. désigne une activité comm. ou la pers. qui l'exerce; le compl. introd. par de, s'il est exprimé, est un inanimé concr.] Se pourvoir de, s'approvisionner en objets variés. Le commerce y trouve désormais à s'assortir complètement dans tous les genres de draperie (Lar. 19e);le libraire s'assortit de tous livres nouveaux (Ac.1932).
Rem. Emploi attesté également ds Littré, Nouv. Lar. ill., Rob. et Pt Rob.
III.− Emploi intrans., rare, vieilli. Assortir (à).Être assorti; être en accord, en harmonie. Cette pièce de tapisserie n'assortit pas bien à l'autre; ces deux couleurs-là n'assortissent pas bien ensemble (Ac.1798-1932).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. : [asɔ ʀti:ʀ], j'assortis [ʒasɔ ʀti]. Enq. : /asoʀti/ (il) assortit.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xives. trans. « disposer, préparer, convenablement » part. passé adj. [sens peu clair] (J. Lefevre, Trad. La Vieille, éd. H. Cocheris, p. 255 ds Quem. : Que lors du ciel celle partie Faisant son tour et assortie Montoit et se traioit vers l'eure Ou Saturne avoit fait demeure) − xvies. ds Hug.; 2. 1530 « mettre ensemble des choses qui s'accordent » (Palsgr., p. 725 b : [...] assortissez ces laynes et mettez les plus fines a part); xvies. (O. de Serres, p. 374 ds Gdf. Compl. : L'on assortit les plumes selon ce a quoi on les destine); d'où 1580 pronom. « s'accorder (d'inanimé) » (Mont. I, 172 ds Littré : Aux exemples se pourront proprement assortir touts les plus proufitables discours de la philosophie); 3. xive-xves. assortir de « pourvoir de ce qui est convenable, nécessaire » (Sept sages, 187 ds Quem. : L'empereur fit logier Alexandre comme lepreux en une bonne chambre et le assortit de toutes choses a sa maladie necessaires); 1529 pronom. « se munir, se pourvoir » (Michel d'Amboise, Complainctes de l'Esclave Fortuné, 1 rods Hug. : Le Dieu Priape des jardins cultiveur... Faisoit fleurettes hors des boutons sortir, Dont mettent peine amoureux s'assortir Pour presenter a leurs dames frisquettes); 4. ca 1450 pronom. « se joindre, se lier à qqn » (A. Greban, Passion, 5842 ds Gdf. Compl. : Grant courtoisie et benefice Me ferez, roys de noble sorte, Si vous plaist qu'avec vous m'assorte, Tant que j'aye fait mon voyage); xvies. trans. « associer (des pers.) » (Amyot, Publ., 1 ds Littré : Ayant donques Solon esté tel, il nous a semblé bien seant de l'assortir avec Publicola). Dér. de sorte*; préf. a-1*; dés. -ir; cf. assorter « disposer », av. 1309, Joinville ds Gdf.; « se lier », 1remoitié xves., A. Chartier, ibid.; encore au xvies. ds Hug.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 59.
BBG. − Éd. 1913. − Kuhn 1931, p. 59.

Assortir : définition du Wiktionnaire

Verbe

assortir \a.sɔʁ.tiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’assortir)

  1. Mettre ensemble deux ou plusieurs choses qui se conviennent.
    • Les jeunes filles tressaient des guirlandes et assortissaient, en chantant, des bouquets ornés de rubans. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • À la vue du plaid fleuri qui recouvre sa couche, et qu'elle a assorti aux rideaux et à sa robe de chambre, je réalise soudain le sens de l’expression « border l'insomniaque », de même que l'importance du Viagra dans une vie de couple. — (Julie Wagen, Les aventures de Biquette, Éditions Publibook, 2017, page 133)
  2. (Figuré) Mettre ensemble des personnes qui se conviennent.
    • Quand on prie des gens à un repas, il faut avoir soin de les assortir.
    • Disons d’ailleurs tout de suite que ces unions désignées dans le monde sous le nom de « mariages d’inclination » pour écarter le mot « amour » considéré comme malséant, sont souvent plus mal assorties que les autres. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
  3. Fournir de toutes les choses nécessaires, convenables.
    • Assortir un magasin, une boutique de toute sorte de marchandises.
    • Allez chez tel marchand, il a de quoi vous assortir.
    • Ce libraire s’assortit de tous livres nouveaux.
  4. (Intransitif) Convenir.
    • Cette pièce de tapisserie n’assortit pas bien à l’autre.
    • Cette garniture assortit bien à la robe, avec la robe.
  5. (Pronominal) (réciproque) Avoir réciproquement une convenance des caractères.
    • En fait de mariage, il faut songer d’abord à bien s’assortir.
    • Leurs caractères ne s’assortissent point.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Assortir : définition du Littré (1872-1877)

ASSORTIR (a-sor-tir), j'assortis, nous assortissons ; j'assortissais ; j'assortis, nous assortîmes ; j'assortirai ; assortissons ; que j'assortisse ; assortissant v. a.
  • 1Assembler des choses qui se conviennent. Assortir des couleurs, des fleurs. Le bon goût qui vous fait assortir vos habits et vos rubans, Sévigné, 410.

    Par extension. Que de circonstances faut-il assortir qui ne se trouvent presque jamais ensemble ! Massillon, Drap. Qui prend soin d'assortir les volontés tellement ensemble qu'elles ne heurtent point les unes contre les autres, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 484.

  • 2Accompagner. Son esprit et son humeur étaient faits pour assortir le reste, Hamilton, Gramm. 4. Un prince si peu touché du nom, des titres, de la naissance, des services rendus à l'État et de tous les autres genres de mérite, si celui de la doctrine, des talents et de la piété ne les assortit, Massillon, Myst. Purif. 2.
  • 3Mettre ensemble, en parlant des personnes. Ceux que la conformité des goûts assortit. Si l'auteur s'avise d'assortir ensemble Agamemnon et Thersite, soyez sûr qu'Agamemnon n'en sortira pas à son avantage, Fontenelle, Jug. de Pluton.
  • 4Assortir une jument, lui donner l'étalon qui lui convient le mieux.

    Assortir des chevaux, les joindre ensemble suivant les divers emplois.

  • 5 En termes de métallurgie, assortir les minerais, les mélanger comme il convient, pour faciliter la fusion.
  • 6Fournir, approvisionner de toutes les marchandises nécessaires. Assortir un magasin, une boutique.
  • 7 V. n. Convenir. Ce tableau n'assortit pas à son pendant. Ces couleurs n'assortissent pas ensemble.
  • 8S'assortir, v. réfl. Être assorti, être en convenance. Ces couleurs s'assortissent bien.

    Fig. Nos caractères ne s'assortissent point.

  • 9Se pourvoir. Je m'assortis de quelques livres pour les Charmettes, en cas que j'eusse le bonheur d'y retourner, Rousseau, Conf. VI.

HISTORIQUE

XVe s. Icelluy Baudin se accompaigna et assortit de trois compaignons bien embastonnez, Du Cange, assortare. L'on fist de grans trous es murailles qui sont au long de la riviere, et y assortist on les meilleures pieces [d'artillerie], Commines, I, 9. Il fut advisé que toute l'artillerie de l'ost fust assortye encontre celle du roy, Commines, I, 9.

XVIe s. À tout cueur noble en qui honneur s'assorte, Je me rapporte à decider lesquelles Auront le bruyt pour graces naturelles, Marot, J. I, 219. Car mauldit est qui de grace devie : Mais à celui qui s'en veult assortir, La mort est fin et principe de vie, Marot, II, 322. Aux exemples se pourront proprement assortir touts les plus proufitables discours de la philosophie, Montaigne, I, 172. L'imagination de ceulx qui par devotion recherchent la solitude, est bien plus sainement assortie, Montaigne, I, 283. Une si brusque diversité ne se peult bien assortir à un subject simple, Montaigne, II, 6. Ayant donques Solon esté tel, il nous a semblé bien seant de l'assortir avec Publicola, Amyot, Publ. 1. Nous, suivans les similitudes qui ont esté entre eulx, avons assorty et comparé leurs vies l'une avec l'autre, Amyot, Pélop. 5. Par-après l'on assortit les plumes, selon ce à quoi on les destine : pour les licts, pour escrire, De Serres, 374. La charge d'un canard est de huit ou dix canes : ainsi l'on assortira la bande, De Serres, 377. Quand chacun en son ordre eut assorti sa place [pris la place qui lui revenait, son rang], Il prononça tels mots tous remplis de menace, Ronsard, 871.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Assortir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ASSORTIR, en terme de Plumassier, c’est choisir les plumes de même grandeur, & les assembler avec des couleurs convenables.

Assortir, en terme de haras, c’est donner à un étalon la jument qui lui convient le mieux, tant par rapport à la figure, que par rapport aux qualités. On assortit la jument à l’étalon bien ou mal. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « assortir »

Étymologie de assortir - Littré

À et sorte (voy. SORTE et SORTIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de assortir - Wiktionnaire

Mot dérivé de sortir (« choisir ») avec le préfixe a- → voir sorte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « assortir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assortir asɔrtir play_arrow

Conjugaison du verbe « assortir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe assortir

Évolution historique de l’usage du mot « assortir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assortir »

  • Andrzej Duda a dû changer de stratégie de campagne. Il a commencé par des promesses sociales, devenues la marque de fabrique du PiS. Il s’agissait notamment d’assortir le programme d’allocations familiales « 500 + », d’une aide au départ en vacances des enfants. Ce sont finalement les thèmes sociaux les plus polémiques qui ont pris le pas. La Croix, En Pologne, le président Duda actionne les cordes populistes
  • Plusieurs salariés du réseau social ont fait savoir publiquement leur désaccord avec le choix de leur patron de ne pas assortir d’avertissements les messages controversés du président américain. Le Monde.fr, Des employés de Facebook jugent Mark Zuckerberg trop clément avec Donald Trump
  • Le premier ministre avait récemment déploré que la décision de prolonger la PCU ne passe pas la Chambre des Communes. Le projet de loi C-17 aurait en effet permis d’assortir les paiements d’un ensemble de mesures visant à s’assurer que la PCU ne soit pas un moyen de contourner l’emploi. Coup d’œil, PCU: le coût total passe à 71,3 milliards de dollars - Coup d’œil
  • Ce qui peut apparaître comme un détail s’avère au final un élément non négligeable pour la durée de vie du produit : le bracelet est facilement interchangeable. Le système d’attache est très pratique et on peut en quelques secondes passer d’un bracelet à l’autre, que ce soit parce que votre bracelet s’est usé ou parce que vous souhaitez l’assortir à votre tenue. Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, Test Fitbit Charge 4 : le GPS arrive enfin
  • La robe est disponible dans trois tailles du S, M et L. Elle est vendue en magasin à 25,95 euros. Quelle que soit votre corpulence, elle mettra en avant vos formes. Vous pouvez l’assortir avec une paire de sandales fines ou de sneakers blanches. Pour la veste, un petit perfecto pourra compléter le tout pour la porter en soirée. Le Tribunal Du Net, Cette petite robe Zara que tout le monde s'arrache est à un prix canon !
  • L’originalité ici, est qu’il est possible de choisir son tissu parmi une cinquantaine proposés. Confectionnés au sein de la boutique, ils sont ensuite prêts en 24/48h. Plusieurs tailles sont disponibles : enfant, adolescent, femme/homme. « Ainsi, mes clients peuvent les assortir à leurs tenues », ajoute-t-elle. En plus de cela, « Aux belles étoffes » propose désormais un service de retouches et de sur-mesure au sein du magasin. , Montpellier. Aux belles étoffes : des tissus mais pas seulement | Métropolitain
  • Ce qui fait souvent le petit détail en plus dans une tenue, c’est la ceinture. Généralement, on essaye de l’assortir avec les chaussures pour les tenues élégantes, mais l’été, on peut se permettre un peu plus d’excentricité et oser la couleur pour apporter une touche de gaieté à sa tenue. Cet été 2020, on observe un grand retour en force de la ceinture en coton tressé ou celles en tissu que l’on noue autour de la taille. Biba Magazine, Les accessoires incontournables pour l’été 2020
  • Mais on vous invite plutôt à bien assortir votre tenue du jour avec votre bavette juste pour le côté fun de l’histoire. Pour rester toujours élégante, on a une multitude de choix, quant aux couleurs de bavettes lavables commercialisées dans les pharmacies. Il y a également les bavettes lavables à double face, avec deux couleurs, gris et rose, que l’on peut porter différemment selon son goût et sa tenue. La Presse de Tunisie, Assortir sa bavette avec sa tenue du jour | La Presse de Tunisie
  • Les sots, les ignorants, les gens malhonnêtes, vont prendre dans les livres des idées, de la raison, des sentiments nobles et élevés, comme une femme riche va chez un marchand d’étoffes s’assortir pour son argent. De Chamfort / Maximes et pensées
  • Tout le monde se réclame aveuglément du progressisme, alors que bien des progrès techniques peuvent s’assortir d’aliénations sociales redoutables. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017

Images d'illustration du mot « assortir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « assortir »

Langue Traduction
Corse scontru
Basque etor
Japonais 一致
Russe соответствие
Portugais combine
Arabe مباراة
Chinois 比赛
Allemand spiel
Italien incontro
Espagnol partido
Anglais match
Source : Google Translate API

Synonymes de « assortir »

Source : synonymes de assortir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « assortir »



mots du mois

Mots similaires