Unir : définition de unir


Unir : définition du Wiktionnaire

Verbe

unir \y.niʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’unir)

  1. Joindre deux ou plusieurs choses ensemble.
    • Unir deux tuyaux par leurs extrémités.
    • unir deux pièces de métal avec une soudure.
    • unir un mot à un autre, par un autre.
    • unir deux mois par un trait d’union, pour n’en former qu’un seul.
    • unir deux terres ensemble.
    • Ils ont uni leurs forces, leurs armées.
    • On avait uni ces deux charges, ces deux fiefs, ces deux bénéfices.
    • provinces-Unies, Les provinces qui composaient la république de Hollande.
    • Etats-Unis, Les états qui forment la grande république de l’Amérique septentrionale.
  2. Se dit figurément en parlant des personnes qui ont des liens entre elles.
    • De temps en temps, ces potentats féodaux européens s'unissaient contre les musulmans pillards. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • C’est un intérêt commun, c’est l’amitié qui les unit.
    • unir deux maisons, deux familles par un mariage.
    • Ils sont unis par les liens du mariage.
    • Ils se sont unis pour repousser l’ennemi commun, contre l’ennemi commun.
    • S’unir par le mariage.
    • S’unir étroitement l’un à l’autre.
    • Unissez-vous à lui.
  3. Rendre égal, ôter les inégalités, aplanir une surface raboteuse.
    • Il faut unir cette pierre, cette planche, ce chemin.

Verbe

unir \u.ˈnir\ (voir la conjugaison)

  1. Unir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Unir : définition du Littré (1872-1877)

UNIR (u-nir) v. a.
  • 1Rendre un. Il faut les [emplois civils et militaires] unir dans la république, et les séparer dans la monarchie, Montesquieu, Esp. v, 19. Le Dauphiné fut uni à la France en 1349, Duclos, Œuv. t. v, p. 65.
  • 2Joindre ensemble. Tous les oiseaux qui nagent et dont les doigts sont unis par des membranes, ont le pied court, la jambe reculée et souvent en partie cachée dans le ventre, Buffon, Ois. t. XVI, p. 288. J'ai des occupations pour chaque heure… j'unis les jours aux jours ; cela fait un an, puis deux, puis la vie, Staël, Delphine, I, 7.

    Fig. Que désormais le ciel, les enfers et la terre Unissent leurs fureurs à nous faire la guerre, Corneille, Hor. II, 3. Je ne sépare point ce qu'unissent les dieux [la qualité d'époux et celle d'amant], Molière, Amph. I, 3. La cour veut toujours unir les plaisirs avec les affaires, Bossuet, Anne de Gonz. La reine a bien connu la religion et la vertu de la croix, quand elle a uni le christianisme avec les malheurs, Bossuet, Reine d'Anglet. Unissons nos douleurs, Et par tout l'univers cherchons-lui des vengeurs, Racine, Mithr. v, 5. Et, dans un chant plaintif conforme à ses douleurs, Elle unissait souvent et sa voix et ses pleurs, Ducis, Othello, v, 2.

  • 3Faire que des personnes soient réunies. Oui, je vous unirai, couple ingrat et perfide… Oui, je vous unirai, puisque vous le voulez, Corneille, Cinna, v, 2. Je saurai le surprendre avec son Atalide, Et, d'un même poignard les unissant tous deux, Les percer l'un et l'autre, et moi-même après eux, Racine, Bajaz. IV, 4. La vertu qui nous sépara sur la terre, nous unira dans le séjour éternel, Rousseau, Hél. VI, 12.
  • 4Établir une communication entre. Un fleuve unit ces deux villes. Alexandre forma le dessein d'unir les Indes avec l'Occident par un commerce maritime, comme il les avait unies par des colonies qu'il avait établies dans les terres, Montesquieu, Esp. XXI, 8. J'ai peint Louis XIV unissant les deux mers, fondant la marine et le commerce…, Voltaire, Mél. litt. Réfutation.
  • 5Posséder simultanément. Il unit l'esprit au savoir. À la force du sens unissez l'harmonie infuse dans vos périodes pour charmer l'oreille d'un préfet, Courier, Xe lettre au Censeur.
  • 6 Fig. Etablir un lien entre des personnes. Recevez de ma main la coupe nuptiale, Pour être après unis sous la loi conjugale, Corneille, Rod. v, 3. J'ai une tendresse de cœur pour ceux que Dieu m'a unis plus étroitement, Pascal, Profess. de foi, édit. FAUGÉRE. Elle eut de quoi satisfaire à sa noble fierté, quand elle vit qu'elle allait unir la maison de France à la royale famille des Stuarts, Bossuet, Reine d'Anglet. Jamais sœurs ne furent unies par des liens ni si doux ni si puissants, Bossuet, Anne de Gonz. Par un hymen secret elle me fut unie, Voltaire, Mort de Cés. I, 1.
  • 7 Fig. Procurer le rapprochement, la concorde, l'alliance. C'est un intérêt commun qui les unit. N'est-il herbes, parfums, ni chants mystérieux, Qui puissent nous unir ces bras victorieux ? Corneille, Toison, I, 2. Les sages du monde représentèrent en vain à saint Louis que l'habileté n'était pas d'unir ses voisins, mais de les diviser, Fléchier, Panég. St Louis. Plus on les veut brouiller, plus on va les unir, Racine, Andr. I, 1.
  • 8 Terme de manége. Unir un cheval, le rassembler.
  • 9Enlever les inégalités, aplanir une superficie raboteuse. Unir une pierre. Unir une planche. Unir une allée.
  • 10S'unir, v. réfl. Devenir un. Seigneur, pour sauver Rome, il faut qu'elle s'unisse En la main d'un bon chef à qui tout obéisse, Corneille, Cinna, II, 1. Il se peut… que votre sang soit encore trop échauffé, pour pouvoir s'unir à la fraîcheur du lait, Sévigné, 16 fév. 1680. Par quelle fatalité le système de Malebranche paraît-il retomber dans celui de Spinosa ; comme deux vagues qui semblent se combattre dans une tempête, et le moment d'après s'unissent l'une dans l'autre ? Voltaire, les Systèmes, note l. J'ai annoncé que les métaux ne peuvent pas s'unir aux acides, sans être préalablement oxydés, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. CX. Comme l'air avec l'air, l'âme s'unit à l'âme, Delille, Paradis perdu. VIII.
  • 11 Fig. Former des liens avec. Fasse le ciel que nous profitions du temps, des grâces et des exemples que Dieu nous offre, et qu'après nous être unis à lui par la foi, nous jouissions de lui par la charité aux siècles des siècles ! Fléchier, Dauphine. Vos deux États voisins qui cherchent à s'unir, L'intérêt, la raison, l'amitié, tout vous lie, Racine, Bérén. III, 2.
  • 12Devenir unis, en concorde. Il est leur général, Ils combattent sous lui, sous son ordre ils s'unissent, Corneille, Sertor. II, 1.

    Se liguer. Que peuvent contre lui [Dieu] tous les rois de la terre ? En vain ils s'uniraient pour lui faire la guerre, Racine, Esth. I, 3. Telle a toujours été ma destinée : sitôt que j'ai rapproché l'un de l'autre deux amis que j'avais séparément, ils n'ont jamais manqué de s'unir contre moi, Rousseau, Conf. VIII.

  • 13S'accoupler, en parlant d'animaux. On a vu quelques-uns de ces oiseaux s'unir et produire en domesticité, Buffon, Ois. t. XV, p. 58.

REMARQUE

M. Chapelain est du sentiment de M. de Vaugelas, et dit que ceux qui condamnent unir ensemble comme un pléonasme et une superfluité de mots, le font sans raison, VAUGEL. Rem. not. Th. Corn. t. I, p. 260, dans POUGENS. Cette observation est juste ; ensemble détermine unir, et ne fait pas pléonasme.

HISTORIQUE

XIIe s. Tuz dis [toujours] est unie et estable la volenté, Rois, p. 54.

XIIIe s. Ainsinc Barat a tout honni, Par qui les biens jadis onni [égaux] Furent as gens aproprié, la Rose, 5172. Après de son front [je] vous renonce, Qu'il est blans, onis et sans fronce, Bl. et Jeh. 261. Comme li meffet ne sont pas onni, ne sunt pas les venjances onnies, Beaumanoir, XXXI, 1.

XIVe s. Mais il laira ses gens ens ou païs onni, Guesclin. 17508. Nous avons approprié, uni et annexé, approprions, unions et annexons perpetuellement à nous, à nos successeurs et au domaine de la couronne de France, Du Cange, appropriare.

XVe s. Et demeura Pietre du Bois, capitaine de Bruges, tant que ces portes, ces murs et ces fosses fussent mis à uni, Froissart, II, II, 160. Il commença à pleuvoir une pluie si grosse et unie, et monta un vent si froid, Froissart, II, II, 17. Fault il donc faire tous unis [traiter également] Les humbles servans et les faulx, Et que les bons soient punis Pour les pechez des desloyaux ? Chartier, Œuvres, p. 521.

XVIe s. Le pape ne peut conferer ni unir hospitaux ou leproseries de ce royaume, et n'a lieu en iceux la reigle de pacificis, P. Pithou, 61. Numa n'eut point l'œil à unir et applanir toute inegalité, Amyot, Lyc. et Numa comp. 5. Avec cela s'unit à eux Bourci, qui avoit cinq compagnies, D'Aubigné, Hist. II, 193. De là sur cette union il montre l'impossibilité de des-unir cette province, de lui faire, estant unie, accepter par force la division qu'ils ont à contre cœur, D'Aubigné, ib. II, 261. Peau deliée, cheveux unis, longs, blonds ou roux, Paré, Introd. 7. Style equable, uny et ordonné, Montaigne, III, 38.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

UNIR. Ajoutez : - REM. Dans les textes du XIIe et du XIIIe siècles qui sont rapportés à l'historique, uni n'a que le sens d'égal, de plan, de poli. Mais en voici un du XIIe siècle où il a le sens de joindre : Ses chiez [sa tête, d'un évêque qui avait eu la tête tranchée] ensi fut uniz à son cors, alsi com il ne fust pas jus trenchiez, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 131.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Unir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

UNIR, v. act. (Gramm.) c’est applanir, rendre égal. Voyez Uni.

Unir un cheval, (Maréchal.) c’est le remettre lorsqu’il est désuni au galop. Voyez Désuni.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Unir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « unir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « unir »

Étymologie de unir - Littré

Provenç. et espagn. unir ; ital. unire ; du lat. unire, de unus, un.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de unir - Wiktionnaire

Vient du verbe latin unire (unir), lui même de unus (un).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « unir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
unir unir play_arrow

Conjugaison du verbe « unir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe unir

Citations contenant le mot « unir »

  • Face au risque que représente la droite, le Président semble faire le pari que la gauche représente une moindre menace. Sans doute parce que si celle-ci a remporté de nombreuses victoires aux municipales –parfois inespérées, inenvisageables il y a encore quelques semaines-, ce fut entièrement grâce à sa capacité à forger des alliances larges au plan local. L’exemple marseillais l’illustre parfaitement. Lorsque la gauche s’est désunie, et notamment lorsque PS et EELV ont abordé le second tour en ordre dispersé, la victoire fut rarement à la clé. Or, et c’est sans doute là que se trouve le pari de Macron, là où la gauche a su non sans mal s’unir pour gagner dans les territoires, elle peine encore trop souvent à se parler et à mener des combats communs sur le plan national. Au grand désespoir des électeurs de gauche, elle se querelle et se divise sans cesse depuis 2017. Bien que le patron du PS ait, dès 2018, affirmé sa volonté de construire des combats communs, puis des alliances de plus en plus étroites avec les autres partis de gauche, ces derniers ont souvent traîné des pieds. La stratégie d’union à gauche divise en effet, notamment chez EELV –sans doute parce que les victoires électorales n’invitent pas à l’humilité. Le risque est que l’aveuglement des instants de petites victoires ne vienne compromettre la possibilité de victoires plus grandes, aux régionales puis à la présidentielle. Le HuffPost, Remaniement: Emmanuel Macron parie que la gauche ne saura pas s'unir en 2022 | Le HuffPost
  • Oissel et Sotteville-lès-Rouen ont décidé d’unir leurs forces pour devenir le Cercle Seino Métropolitain.Une convention doit permettre aux deux clubs de viser plus haut. www.paris-normandie.fr, Handball : Oissel et Sotteville-lès-Rouen ont décidé de s’unir pour devenir le Cercle Seino Métropolitain
  • Les supporters de ce projet jugent qu’unir les réseaux de transports de gaz et d’électricité serait un atout pour la transition énergétique. Notamment RTE qui rêve d’un outil de stockage de l’électricité pour gérer l’intermittence des énergies renouvelables. Le réseau de gaz serait utilisé pour stocker l’excès d’électricité en la transformant en hydrogène. Ou inversement, l’hydrogène serait (re)transformé en électricité en cas de forte consommation, notamment l’hiver. Pour le patron de RTE, il s’agissait de disposer d’un outil de pilotage énergétique unique sur tout le territoire français. BFM BUSINESS, Le projet qui veut unir les rivaux EDF et Engie
  • J’en ai marre de la politique politicienne. Le sport, c’est autre chose. On travaille tous pour la même cause, le tennis. Je n’ai jamais vu de projets qui allaient à l’encontre de la marche des clubs. Ce ne sont pas les projets qui sont importants mais les hommes et les femmes qui les mènent. J’aimerais un mouvement qui puisse réunir tout le monde. Ce mouvement décidera ensuite qui pourra être porteur de ce projet. Pour moi, il faut réunir et pas exclure. Je ne trouve pas normal qu’un club soit pénalisé parce qu’il n’adhère pas à telle ou telle chose… Je ne suis pas adepte de la politique descendante mais du droit à la différence. Je lance un appel à tous les présidents de clubs pour que l’on se réveille un peu. On a surtout besoin de gens qui soient unificateurs. Le Telegramme, Tennis. Patrick Le Bacquer veut unir le tennis breton - Tennis - Le Télégramme
  • S'unir à l'essence universelle, se fondre en Dieu, c'est aboutir à une détermination passive de l'existence humaine, c'est se perdre dans l'océan de l'infini. De Albert Schweitzer / La Mystique de l'apôtre Paul
  • Quand le dieu et la déesse veulent s’unir, ils entraînent chacun de leur côté, l’un vers l’autre, le monde où ils habitent. De Alfred Jarry / Le Surmâle
  • L'essence même du mariage tel qu'il est institué dans nos moeurs est d'unir une fille vierge à un homme déjà fait. De Léon Blum / Du mariage
  • Ce n’est pas s’unir à une femme qu’un homme redoute lorsqu’il pense à se marier ; c’est se séparer de toutes les autres. De Helen Rowland
  • Il vaut mieux s'unir pour obtenir le bonheur sur la terre que de se disputer sur l'existence d'un paradis dans le ciel. De Maurice Thorez / Le Front populaire
  • Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui... De Franz Liszt
  • L'art du théâtre ne prend toute sa signification que lorsqu'il parvient à assembler et à unir. De Jean Vilar
  • J'ai pour but l'amitié avec le monde entier. Je peux unir le plus grand amour à la plus ferme opposition au mal. De Gandhi / Ganesh
  • Il y aurait beaucoup plus de célibataires prêts à s’unir à une femme s’ils ne devaient se séparer de tant d’autres. De Anonyme
  • Le sexe est une folie quand, au lieu d’unir, il sépare, renvoyant l’homme au délire de sa solitude. De Camille Laurens / Dans ces bras-là
  • Se rencontrer et s’unir, rien de plus facile ; demeurer ensemble et vivre en paix, voilà le difficile. De Anonyme
  • L'effort d'unir sagesse et pouvoir aboutit rarement et seulement très brièvement. De Albert Einstein / Comment je vois le monde
  • Le plus beau métier d'homme est le métier d'unir les hommes. De Antoine de Saint-Exupéry
  • Pour unir une patrie, donnez-lui la guerre ou la Coupe du Monde. De Antoine Robein
  • Expliquer un fait, c'est l'unir à un autre. De Jorge Luis Borges / Fictions
  • Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer. , Évangile selon saint Matthieu, XIX, 6

Images d'illustration du mot « unir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « unir »

Langue Traduction
Corse unisce
Basque elkartu
Japonais 団結する
Russe unite
Portugais unir
Arabe توحد
Chinois 团结
Allemand vereinen
Italien unire
Espagnol unir
Anglais unite
Source : Google Translate API

Synonymes de « unir »

Source : synonymes de unir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « unir »


Mots similaires