Contraster : définition de contraster


Contraster : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRASTER, verbe.

A.− Emploi intrans.
1. [Le suj. est un plur.] Être en opposition, en contraste; s'opposer :
1. ... ceux des phénomènes qui diffèrent ou même contrastent dans le domaine extérieur − la terre molle là, la pierre dure ici − donnent à ce même pas des sonorités différentes. É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 77.
Absol. Jolies couleurs qui contrastent (Barrès, Mes cahiers,1898-99, p. 80).Souvent une maison réussit par deux hommes qui contrastent (Alain, Propos,1930, p. 951).
2. [Le suj. est le plus souvent un sing.] Contraster avec.Être en opposition, en contraste avec; s'opposer à; trancher avec. L'agitation de cet inconnu contrastait singulièrement avec la placidité du major (Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 1, 1868, p. 49).Des pins dont la verdure presque noire contrastait si violemment avec la lumière éclatante (J. et J. Tharaud, La Fête arabe,1912, p. 122).Une réalité sociale qui contrastait durement avec ses « chimères » (Guéhenno, Jean-Jacques,Grandeur et misère d'un esprit, 1952, p. 60).
[Le compl. n'est pas exprimé] Mon regard (...) aperçoit dans l'ombre une lueur d'autant plus froide qu'au dehors l'aridité contraste (Jammes, Les Nuits qui me chantent,1928, p. 123):
2. Aspect rustique d'une petite ville de Provence. Le manteau à dentelles qu'elle avait mis contrastait singulièrement. Michelet, Journal,1858, p. 408.
Rare. Créer un contraste :
3. Comme dans la sérénade de Don Juan, où la guitare se moque de la voix langoureuse, Cadenet avait contrasté, mais cyniquement, éraillant les sons, déhanchant le rythme, avec des staccati canailles. J. Péladan, Le Vice suprême,1884, p. 211.
B.− Emploi trans. Mettre en opposition, en contraste; introduire des oppositions, des contrastes. Contraster les tons, les lignes. Il ne s'agit que de contraster quelques traits, de presser la phrase et de faire briller le mot (Chateaubriand, Fragments du Génie du christianisme primitif,1800, p. 241).Il faut contraster les légendes, la plupart comico-tragiques, d'une gaîté héroïque (Michelet, Journal,1851, p. 155):
4. Le bizarre et industrieux animal dialectique (...) se dépense à édifier, en appareillant et contrastant les intelligibles, la demeure de la vie spéculative. Valéry, Variété IV,1938, p. 242.
Spéc. Contraster une photographie. Accentuer l'opposition entre parties claires et parties foncées.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀaste], (je) contraste [kɔ ̃tʀast]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1541 contraster (à) « lutter contre » (G. de Selve, Huict Vies de Plutarque, Camille, 28 vods Hug.); 2. 1669 peint. (Molière, La Gloire du Val-de-Grâce ds Œuvres, éd. E. Despois et P. Mesnard, t. 9, p. 540 : groupes contrastés [dans un tableau]). Réfection, sous l'influence de l'ital. contrastare (dep. 1remoitié xiiies., « contredire, contester », G. da Lentini; « s'opposer à » dep. av. 1292, Giamboni; terme de B.-A. dep. xviies., Baldinucci ds Batt.), de l'a. fr. m. fr. contrester « résister », attesté de ca 1100 (Roland, éd. J. Bédier, 2511) à 1660 (Oudin Fr.-Esp.), du b. lat. contra stare « s'opposer à ». Fréq. abs. littér. : 378. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 792, b) 484; xxes. : a) 289, b) 497. Bbg. Gohin 1903, p. 321. − Hope 1971, p. 183.

Contraster : définition du Wiktionnaire

Verbe

contraster \kɔ̃t.ʁas.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être en contraste.
    • Cette stérilité contraste avec les nombreuses touffes de retems et de verdure qui croissent dans le lit de la vallée. — (Antonin Jaussen & ‎Raphaël Savignac, Mission archéologique en Arabie: Les châteaux arabes de QueṣairʾAmra, Ḫarâneh et Ṭûba, E. Leroux, 1922, vol.1, p.25)
    • Les pentes vertes du mont San Giachinno, au Sud de l’île, contrastaient étrangement avec la partie Nord, hérissée de petits cônes volcaniques et presque entièrement dépourvue de végétation. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ces étudiantes national-socialistes cent pour cent affichent volontiers une allure soldatesque qui contraste, étrangement, avec leur pruderie réelle et touchante. — (Xavier de Hauteclocque, La tragédie brune, Nouvelle Revue Critique, 1934, p.57)
    • Lynette se distingue physiquement du reste du groupe : son physique et sa tenue vestimentaire contrastent avec l'apparence des autres femmes dont les coiffures impeccables et les twin-sets de couleur pastel s'imposent comme les codes de la norme des mères au foyer. — (Aurélie Blot, Héros en séries... Et si c'était nous ?, Plon, 2013)


contraster transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Peinture) (Sculpture) (Photographie) Mettre en contraste.
    • Contraster l’ombre et la lumière du tableau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contraster : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRASTER. v. intr.
Être en contraste. Les frontons de cet édifice contrastent, ils sont alternativement cintrés et angulaires. Cet auteur a fait habilement contraster les caractères de ses personnages. Sa conduite contraste avec son état. Ces deux caractères contrastent l'un avec l'autre. Il s'emploie aussi comme verbe transitif, en termes de Peinture et de Sculpture, et signifie Mettre en contraste. Des figures bien contrastées.

Contraster : définition du Littré (1872-1877)

CONTRASTER (kon-tra-sté)
  • 1 V. n. Être en contraste. Sa conduite contraste avec son état. Il fait ridiculement contraster ses inclinations rampantes avec les altières productions qu'il a l'audace de s'approprier, Rousseau, Dial. I.

    Terme d'art et de littérature. Faire contraste. Ces figures contrastent bien. Aussi l'orateur la rejette-t-il [une action secondaire] à la fin comme dans la partie fuyante ; elle n'est là que pour contraster, pour faire ressortir davantage l'action principale, Condillac, Art d'écr. II, 14.

  • 2 V. a. Terme de peinture et de sculpture. Mettre en contraste. Ce peintre sait contraster les têtes, tout en leur conservant l'air naturel.
  • 3 Terme de littérature et de musique. Varier par des contrastes. Il sait contraster son sujet.

HISTORIQUE

XIIIe s. Après ce que il aura esté defendu et contrasté par aucun des champions, Ass. de J. I, 157.

XVIe s. Qu'il ne semble pas reprocher à aultruy tout ce qu'il refuse à faire, ny contraster aux mœurs publicques, Montaigne, I, 166. Il est toujours proclive aux femmes de disconvenir à leurs maris : elles saisissent à deux mains toutes couvertures de leur contraster, Montaigne, II, 81.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Contraster : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTRASTER, v. act. c’est éviter les répétitions de choses pareilles pour plus grande variété, comme lorsqu’on mêle alternativement dans une façade des frontons cintrés & triangulaires, ainsi que M. Mansart l’a pratiqué à la place de Vendôme. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contraster »

Étymologie de contraster - Littré

Provenç. et espagn. contrastar ; ital. contrastare ; du latin contra, contre, et stare, se tenir droit (voy. STABLE). L'ancien français avait contrester et quelquefois contraster dans le sens de résister ; néanmoins il est certain que contraster est venu de l'italien au XVIe siècle, et alors il signifie lutter, combattre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de contraster - Wiktionnaire

Dénominal de contraste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contraster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contraster kɔ̃traste play_arrow

Conjugaison du verbe « contraster »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe contraster

Évolution historique de l’usage du mot « contraster »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contraster »

  • Le dernier mécanisme est la connexion WiFi. Il est généralement utilisé pour contraster les détails obtenus à partir des deux précédents. Lorsque nous nous connectons à un réseau, notamment public, nous dénonçons notre localisation. Breakingnews.fr, peu d'avantages, beaucoup de risques
  • On évite de tomber dans le cliché de la jeune fille en fleurs et on enfile des boots noires de motarde, des santiags ou encore des tongs qui viendront contraster avec l’imprimé floral et casser l’effet fleur bleue. Marie Claire, Comment porter la robe fleurie ? - Marie Claire
  • Pour contraster avec le denim faussement usé, on miser sur une jupe bandana drappée, dénichée en boutiques. Autre option possible, on recycle notre drap de plage à motifs bandana pour envelopper notre taille. Marie France, magazine féminin, Bandana print : 18 façons originales de porter l’imprimé le plus recherché sur Internet
  • Si le terme perte est à contraster avec cette idée de manque à gagner, l'OL devra se montrer ingénieux lors de la prochaine fenêtre des transferts. 90min.com, OL : Jean-Michel Aulas prévient Juninho pour le prochain mercato
  • Ces sphères en aluminium, en fibre de verre ou en plastique sont généralement de couleur rouge ou blanche pour contraster au maximum avec le sol. En montagne, elles sont jaune ou noire. Mesurant 60 cm de diamètre, elles sont installées sur les lignes électriques à 30 m les unes des autres. , Vidéo aéronautique - A quoi servent ces boules sur les lignes électriques ? - Transport aérien - Aeronewstv
  • La socialiste Delphine Labails, 45 ans, élue maire de Périgueux. Le divers droite Jonathan Prioleaud, 36 ans en août, élu maire de Bergerac, qui succède à Daniel Garrigue, 72 ans. Les deux plus grandes villes de Dordogne prennent un relatif coup de jeune. De quoi contraster avec la réélection de Jean-Jacques de Peretti, 74 ans, pour un sixième mandat à Sarlat, de François… SudOuest.fr, Municipales : ce qu’il faut retenir de ces élections en Dordogne
  • Ce serait drôle, tout de même, que la nature s'abstînt d'être gaie pour ne pas contraster avec notre tristesse ! De Jules Renard / Journal 1893 - 1898

Images d'illustration du mot « contraster »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contraster »

Langue Traduction
Corse cuntrastu
Basque kontrastatu
Japonais コントラスト
Russe контраст
Portugais contraste
Arabe التباين
Chinois 对比
Allemand kontrast
Italien contrasto
Espagnol contraste
Anglais contrast
Source : Google Translate API

Synonymes de « contraster »

Source : synonymes de contraster sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contraster »


Mots similaires