La langue française

Mouiller

Sommaire

  • Définitions du mot mouiller
  • Étymologie de « mouiller »
  • Phonétique de « mouiller »
  • Citations contenant le mot « mouiller »
  • Images d'illustration du mot « mouiller »
  • Traductions du mot « mouiller »
  • Synonymes de « mouiller »
  • Antonymes de « mouiller »

Définitions du mot mouiller

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUILLER, verbe

I. − Emploi trans.
A. − Qqn mouille qqc.1(de qqc.2)
1.
a) Rendre humide par contact avec un liquide. Synon. arroser, humecter, imbiber; anton. sécher.
[L'obj. premier désigne un inanimé] Vous releviez un peu votre jupe pour ne pas la mouiller, car il y avait de la rosée dans l'herbe (Dumas fils, Fils natur., 1858, i, 1, p.74).Elle mouilla d'eau l'essuie-main de toile et lui en frictionna le visage (Guèvremont,Survenant, 1945, p.154).
[L'obj. premier désigne une pers. ou une partie du corps] Elle mouillait souvent des larmes de sa pieuse ferveur cette main chérie (Montalembert,Ste Élisabeth, 1836, p.41).Elle nageait doucement, la tête hors de l'eau pour ne pas mouiller ses cheveux (Sagan,Bonjour tristesse, 1954, p.111).
b) Emploi pronom.
réfl. dir. J'entrais gaillardement dans l'eau (...). Je me mouillais avec joie jusqu'au ventre (Renard,Journal, 1894, p.235).
Loc. verb. fig. Se jeter à l'eau de peur de se mouiller. Se mettre dans une situation plus grave que celle que l'on voulait éviter. Ce serait introduire dans la politique les principes du pauvre Gribouille qui se jetait dans la mer de peur d'avoir à se mouiller (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.216).
réfl. indir. Il se lava soigneusement tous les endroits où ça peut sentir mauvais, se mouilla les cheveux, se brossa de la main (Queneau,Pierrot, 1942, p.55).
2. En partic.
a) [Le suj. désigne un enfant] Uriner dans. Mouiller ses couches, sa culotte:
1. Enfants qui mouillent leur lit à titre de protestation inconsciente, qui refusent de porter des pantalons longs, qui jouent interminablement à l'enfant gâté... Mounier,Traité caract., 1946, p.164.
b) Mouiller ses lèvres. Humecter ses lèvres de salive ou les tremper légèrement dans un liquide en buvant à peine. L'enfant mouille ses lèvres, puis repousse le verre et le biscuit: «Non... non... je n'ai pas faim...» (A. Daudet,Rois en exil, 1879, p.492).Elle prolongea sa pensée en un geste maladroit. Elle mouilla un peu ses lèvres et osa tout d'un coup: − Des fois, je pensais que t'étais peut-être fâché (Roy,Bonheur occas., 1945, p.224).
3. ART CULIN. Ajouter un liquide (eau, vin, bouillon...) à un plat ou à une sauce en cours de cuisson afin de développer une saveur nouvelle et d'empêcher sa dessication. La méthode de hacher la viande et de la roussir avant que de la mouiller peut être généralisée pour tous les cas où l'on est pressé (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.341).Mouiller de vin blanc le beurre où cuiront vos laitances de carpe et vos foies de raie (Bernanos,Joie, 1929, p.550).
Étendre d'eau (un liquide), notamment par souci d'économie ou dans un but frauduleux. Synon. couper, diluer.Mouiller le lait, le vin. Du vin au litre, que les convives mouillaient beaucoup, par discrétion, pour ne pas pousser à la dépense (Zola, Œuvre, 1886, p.84).Pour les laits (...) mouillés, la teneur en graisse est approximativement le tiers de celle de la crème (Pouriau,Laiterie, 1895, p.860):
2. ... l'idée lui vint de faire les absinthes, et il commença de les mouiller, délicatement, goutte par goutte, élevant de temps en temps à la hauteur de ses yeux le verre où l'alcool, peu à peu, se colorait sous l'action de l'eau, décomposé en longues spirales nuageuses. Courteline,Train 8 h 47, 1888, 1repart., IV, p.41.
B. − Spéc. Qqn mouille qqc.
1. MAR. Mettre à l'eau. Mouiller une bouée. Il commença par mouiller une sonde et reconnut qu'il y avait sous l'arrière beaucoup de fond (Hugo,Travaill. mer, 1866, p.219).Les Allemands (...) trouvèrent assez vite une riposte en mouillant (...) des mines détonant sous l'influence d'un champ magnétique très faible (Le Masson,Mar., 1951, p.55).
En partic. Mouiller une ancre. Laisser tomber une ancre à la mer pour immobiliser le navire. L'ancre fut mouillée, toute la chaîne filée, puis on se mit à virer au cabestan pour détendre les amarres du chalut (Maupass.,Contes et nouv., t.1, En mer, 1883, p.96).Au bout d'un instant, il fut réveillé par un bruit de chaînes; les matelots mouillaient une nouvelle ancre (Maurois,Ariel, 1923, p.340).
Absol. Mouille! Mouillez! Ordre donné à l'instant précis où l'ancre doit tomber à l'eau:
3. C'est ta faute, brute de capitaine, si nous n'arrivons pas (...). Oh oh, mais je vais commander, moi, alors! Pare à virer! À Dieu vat! Mouillez, virez vent devant, virez vent arrière. Jarry,Ubu, 1895, V, 4, p.91.
[P. méton. du suj.] Jeter l'ancre. Il s'élança dans les passes rétrécies du golfe (...) et, à six heures du soir, il mouillait au pied du rocher basaltique de Dumbarton (Verne,Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.21).Le bateau vint mouiller sous le vent de ces falaises raides, qui faisaient planer sur la mer une accalmie et une fraîcheur de cave (Gracq,Syrtes, 1951, p.158).
2. PÊCHE. Lancer à l'eau (une ligne, une amorce, un filet). Emploi abs. Malgré les puristes qui (à juste titre) préfèrent «mouiller» la veille afin que les ingrédients comestibles aient le temps de bien gonfler, on aura intérêt au début à mouiller au bord de l'eau, au fur et à mesure des besoins (Rustica, 19-25 août 1981, no608, p.29).
3. PHONÉT. Mouiller une consonne. Articuler une consonne en la palatalisant. L'étude expérimentale de l'l dans cette position montre (...) une tendance (...) à se mouiller (Rousselot,La Phonét. exp., Paris, Boivin et Cie, s.d. [1897], p.18).
C. − Qqc.2mouille qqc.1ou qqn.Humidifier.
1. [Le suj. désigne un liquide (souvent la pluie, le brouillard)]
a) [L'obj. désigne un inanimé] Une pluie fine, pénétrante et glacée s'échappait du brouillard qui couvrait Paris et mouillait lentement le pavé des rues (Ponson du Terr.,Rocambole, t.1, 1859, p.73).
b) En partic. [L'obj. désigne une pers. ou une partie du corps] Elle sentait une sueur légère, agaçante, lui mouiller le front et les mains (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p.85).
Loc. fam. Mouiller qqn jusqu'aux os. Recouvrir quelqu'un d'eau jusqu'à le faire ruisseler, le tremper complètement. La pluie ruisselle dans les cabanes des Indiens, mouillant jusqu'aux os leurs occupants qui n'ont pas su imperméabiliser leur toit d'herbes avec de la terre (Lowie,Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p.107).
c) Emploi abs. Cette pluie donnait peu à boire et mouillait beaucoup (Hugo,Travaill. mer, 1866, p.296).Ensuite était venu un de ces gros brouillards qui mouillent (Pourrat,Gaspard, 1931, p.111).
2. En partic.
a) [Le suj. désigne les larmes, l'obj. désigne la voix, les yeux] Mes yeux se mouillent de larmes abondantes (Lautréam.,Chants Maldoror, 1869, p.142).Sa voix était mouillée de larmes (Bourget,Tapin, 1927, p.15).Bientôt les larmes lui mouillèrent les yeux (Montherl.,Pitié femmes, 1936, p.1212).
b) [Le suj. désigne la salive, l'obj. désigne la bouche] Synon. saliver.Qui n'a pas senti sa bouche se mouiller en entendant parler de truffes à la provençale? (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.97).
D. − Arg. ou pop.
1. Mouiller (sa culotte, son froc). Avoir peur. Le plus souvent en emploi abs.:
4. Sur le bateau, on est arrivé en avance (...) le temps était pas mauvais, mais quand même dès qu'on s'est éloigné un peu, qu'on a perdu de vue les phares on a commencé à mouiller... ça devenait une balançoire et de la vraie navigation... Céline,Mort à crédit, 1936, p.145.
2. Compromettre quelqu'un. De hautes personnalités militaires paraguayennes sont «mouillées» jusqu'aux épaulettes dans le trafic d'héroïne (C. Lamour, M.-R. Lamberti,Les Grandes manoeuvres de l'opium, Paris, éd. du Seuil, 1972, p.64).
Emploi pronom. réfl. Se compromettre, prendre des risques:
5. Tous les types un peu importants qui voudront bien marcher, dit Lachaume. Ils ne sont pas légion. Il haussa les épaules: ils ont tellement peur de se mouiller! Ils laisseraient torturer à mort vingt innocents plutôt que de se compromettre avec nous. Beauvoir,Mandarins, 1954, p.547.
3. Emploi pronom. réfl., vieilli. Boire (avec excès). C'te rosse de père Michel nous a fait goûter du chien [de l'eau de vie] qu'il venait de recevoir, nous nous sommes mouillés un peu (Poulot,Sublime, 1872, p.167).
Se mouiller de + subst.On se mouilla encore d'une tournée générale; puis on alla à la Puce qui renifle, un petit bousingot où il y avait un billard (Zola,Assommoir, 1877, p.624).
II. − Emploi intrans.
A. − CHIM. ou PHYS. [Le suj. désigne la surface d'un liquide ou d'une substance à l'état liquide] Se relever autour de la paroi du récipient, par phénomène de capillarité:
6. La manière dont se comporte l'acier au contact des parois du moule donne des indications sur l'état d'avancement de la déphosphoration. Si le métal mouille à l'affleurement, c'est-à-dire s'il remonte par capillarité sur la périphérie, ce sera l'indice d'une déphosphoration avancée... Barnerias,Aciéries, 1934, p.190.
B. − Région. (Ouest et Canada). Pleuvoir. Chaque matin les hommes examinaient le ciel et tenaient conseil. − Le vent tourne au sudet. Blasphème! Il va mouiller encore, c'est clair (Hémon,M. Chapdelaine, 1916, p.95).Z'Yeux-Ronds peut courir à toutes jambes, une nuit de temps quand il mouille, sans se cogner sur rien (Guèvremont,Survenant, 1945, p.143).
[Début d'une comptine largement répandue] Il pleut, il mouille, C'est la fête à la grenouille...
C. − Vulg. [Le suj. désigne une femme] Sécréter le liquide vaginal sous l'effet d'une excitation ou d'un désir sexuel. Aussi navrant que le «attendez que je mouille» d'une vierge (Renard,Journal, 1887, p.1):
7. L'autre jour elle mouillait parce qu'elle avait vu un ancien sénateur (...) «tout petit garçon» devant lui, elle m'a raconté trois fois la scène (...). Se faire baiser par un «grand bonhomme», voilà à quoi elles rêvent toutes. Vailland,Drôle de jeu, 1945, p.82.
REM. 1.
Mouille-, élém. de compos.Élem. représentant mouiller, entrant dans la constr. de qq. mots.
Mouille-étiquettes, subst. masc.Synon. de mouilleur (v. ce mot A). (Dict. xixeet xxes.).V. aussi mouille-bouche.
2.
Mouilleux, -euse, adj.[En parlant d'un sol, d'une région] Humide. Telle est l'origine des innombrables petites peupleraies qui, depuis quelque vingt ans, contribuent si puissamment à modifier l'aspect et le rendement des régions mouilleuses (Forêt fr., 1955, p.9).L'aulne (...) répandu dans toute la France (...) occupe les bords des cours d'eau et les terrains mouilleux (Cochet,Bois, 1963, p.35).
Prononc. et Orth.: [muje], (il) mouille [muj]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1050 trans. «imbiber, humecter» (Alexis, éd. C. Storey, 267: si moilent sun liçon); ca 1165 pronom. «s'imprégner d'un liquide» (Troie, éd. L. Constans, 10630: en sanc se moilleront); ca 1165 part. passé adj. (ibid., 23864: darz [...] moilliez); ca 1165 trans. «rendre humide, imbiber (le sujet désigne un liquide)» (ibid., 13284: Or moilleront lermes ma face); ca 1160 intrans. «devenir mouillé» (Enéas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 1252); b) 1801 part. passé subst. «ce qui est mouillé» (Destutt de Tr., Idéol. 1, p.131: une sensation de chaud [...] ou de mouillé); 1874 «endroit mouillé» (Lar. 19e); 2. ca 1155 trans. «rendre humide (de larmes)» (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 14071: Lu chief lu rei en fud muidliez); ca 1225 part. passé adj. yeux mouillés (Gautier de Coinci, Théophile, 1461 ds Miracles, éd. V. F. Koenig, t.1, p.138: oelz moilliez); 3. a) xiiies. part. passé adj. «pluvieux, humide» (Chansons Ms 389 Bibl. Berne, 379, 1: en tens moillié et enpleu); 1563 année mouillée (Palissy, Recepte véritable, éd. A. France, p.45); 1668 subst. «temps humide» (La Fontaine, Fables, VI, 4, 13, éd. A. Régnier: du sec et du mouillé); b) 1636 intrans. «pleuvoir» (Monet: il a Moüillé ce matin); 1680 (Rich.: pluie qui mouille); 4. a) fin xives. intrans. «être mouillé de sueur à cause de la peur» (E. Deschamps, Œuvres, éd. G. Raynaud, t.8, p.84: D'angoisse tous li frons me mueille); b) 1936 arg. «avoir peur» (Céline, loc. cit.); 5. 1530 mouiller ses lèvres «tremper ses lèvres sans boire, ou en buvant peu» (Palsgr., p.640); 6. 1573 expr. tirer au doigt mouillé (J. A. de Baif, Eclogue XI, fo33 vods Gdf. Compl.); 7. a) 1598 mar. mouiller l'ancre (J. de Villamont, Voyages, l. 3, chap.2, 478 ds Quem. DDL t.10); 1667 intrans. «être au mouillage» (L'Afrique de Marmol, trad. N. Perrot d'Ablancourt, t.2, p.239); 1797 part. passé adj. «au mouillage» (Voy. La Pérouse, t.3, p.185); b) 1866 mouiller une sonde (Hugo, loc. cit.); c) 1903 mouiller une bouée (Nouv. Lar. ill.); d) 1915 mouiller une mine (Lar. mens. t.3, p.352c); e) 1963 pêche mouiller une ligne (Lar. encyclop.); 8. 1648 poule mouillée (Scarron, Virgile travesti, l. II, éd. 1786, t.4, p.104); 9. 1680 part. passé adj. phonét. (Rich., s.v. g); 1690 trans. et pronom. (Fur., s.v. mouiller et s.v. l); 10. 1690 papier mouillé «étoffe de mauvaise qualité» (Fur.); 11. 1691 cuis. «additionner d'un liquide nécessaire à la cuisson» (B. Guégan, La fleur de la cuis. fr., p.163 ds FEW t.6, 3, p.44a); 12. [1752 sculpt.? (Trév. Suppl.: draperie de linge mouillé)]; 1836 sculpt. draperie mouillée (Gautier, Mllede Maupin, IX, p.196 ds Rob., s.v. couvrir); 13. a) [1765 text. mouiller du drap (Encyclop. d'apr. Lar. Lang. fr.)]; 1812 (Mozin-Biber); b) 1874 tiss. mouiller de la soie (Lar. 19e); 14. 1767 mouillée part. passé subst., papet. (Encyclop., t.26, Papeterie, planche II); 15. 1820-40 arg. mouillé «connu à la police» (Ms Jacquinot ds Larch. Suppl. 1883, p.XI); 1886 pronom. «prendre des risques» (arg. des voleurs ds Esn.); 1935 pronom. «se compromettre» (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! p.218); 1948 trans. «compromettre» (A. Paraz, Le gala des vaches, p.268 ds Cellard-Rey); 16. 1867 phys. «(en parlant de la surface d'un liquide) se relever au contact d'un solide» (Lar. 19e, s.v. capillarité, p.309b: le liquide mouille les parois du vase); 1903 corps mouillés et non mouillés (Nouv. Lar. ill.); 1953 mouillant subst. (Lar. 20eSuppl.); 1956 mouillant adj. (Uv.-Chapman); 17. 1874 «étendre d'eau (le vin)» (Lar. 19e); 18. 1885 «uriner (dans ses vêtements)» (Maupass., Contes et nouv., t.2, Bapt., p.575: il avait mouillé ses linges); 1903 (Janet, Obsess. et psychasth., p.48: mouiller son pantalon); 19. 1887 arg. «être excitée sexuellement (en parlant d'une femme)» (Renard, loc. cit.); 1893 en mouiller pour qqn (Richepin, Miseloque, p.174) [cf. ca 1470 Devinettes fr. du Moy. Âge, éd. B. Roy, no461: le con [...] poeult moullier une teste, deux barbes]; 20. 1925 géogr. section mouillée, périmètre mouillé (De Martonne, Traité de géogr. phys., t.I, 3epart., V, III, p.459 ds Rob., s.v. débit). Du lat. vulg. *molliare «attendrir le pain en le trempant», puis «mouiller», dér. du lat. mollia (panis), «mie de pain», substantivation de l'adj. mollis «mou, tendre» (mou*) (v. Ern.-Meillet, s.v. mollis). Fréq. abs. littér.: 2872. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3348, b) 4826; xxes.: a) 5215, b) 3628.
DÉR.
Mouillement, subst. masc.a) Art culin. Liquide (eau, vin, bouillon...) ajouté à un plat, à une sauce, en cours de cuisson afin de développer une saveur nouvelle ou d'empêcher sa dessication. Pour obtenir des sauces savoureuses, il faut employer comme mouillement des jus aromatisés (Ali-Bab,Gastr. prat., 1907, pp.1-2).En partic. Jus (de viande). Mettez les membres de la poulette dans la casserole. Faites cuire sur un feu vif pour que la viande ne rende pas de mouillement, se raffermisse et prenne la couleur d'or (Gdes heures cuis. fr.,L. Tendret, 1896, p.200).b) Phonét. Synon. moins usuel de mouillure.Physiologiquement, c'est [la palatalisation] un élargissement du contact dorsal de la langue sur le palais dur (...). [Les consonnes antérieures] prennent peu à peu le lieu du [j] et s'étalent davantage sur le palais. Auditivement, on parle de «mouillement» (F. Carton,Introd. à la phonét. du fr., Paris, Bordas, 1974, p.80).[mujmɑ ̃]. 1resattest. a) 1553 «action de mouiller» (Albert, Architecture, trad. J. Martin, 56 b cité par Vaganay ds Rom. Forsch., t.32, p.108: le mouillement des pluyes), b) 1801 phonét. (P.R.F. Butet, Abr. d'un cours complet de lexicogr., p.79 ds Quem. DDL t.21); c) 1829 art culin. «arrosement léger» (Boiste), 1831 «liquide nécessaire à la cuisson» (Viard, Cuisin. roy., p.10); de mouiller, suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Verbe

mouiller \mu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mouiller)

  1. Rendre humide, imbiber un objet de liquide.
    • Attablé, il expliqua à ses commensaux qu'il avait mouillé ses souliers en cheyant dans un fossé. — (Jean Renard, En Anjou, quand 4 liards valaient un sou, Éditions Cheminements, 1997, page 184)
  2. (Cuisine) Ajouter du liquide (comme de l’eau, du lait ou du bouillon) à une sauce, ou à un plat qui a commencé à cuire sans eau.
    • Je les fais revenir dans un sautoir avec du beurre, puis je les mouille avec le bouillon des cosses. — (Éric Pras (chef étoilé) -Le petit pois, doux souvenir d’enfance, Journal Le Point, N°2226 page 123, 7 mai 2015)
  3. (Marine) Mettre à l’eau.
    • Le bateau raidissant sa chaîne cassa ses bosses ; le frein du guindeau se rompit ; il fallu mouiller la seconde ancre pour pouvoir le réparer. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Derrière la jetée je mouillais mes ancres, ayant couvert, en trente-trois jours, les dix-huit cents milles qui me séparaient des îles Bermudes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mouiller une mine, mouiller une ligne pour pêcher.
  4. (Figuré) Compromettre, mettre en cause, impliquer (parfois contre sa volonté).
    • On l’a mouillé dans une sale affaire.
  5. (Phonétique) Palataliser, en parlant d'une consonne.
    • Il affirme tout simplement qu'on disait paller, mellan, Challot, etc. ; d'où je conclus que l redoublée ne se mouillait pas toujours. — (François Guessard, Examen critique de l'ouvrage intitulé Des variations du langage français depuis le douzième siècle, Paris : Firmin Didot, 1846, p.26)
    • Elle s'exprimait avec un accent qui mouillait les consonnes et la faisait sourire comme si elle cherchait à se faire pardonner ses maladresses. — (Jean-Luc Coatalem , Fortune de mer, Stock, 2015)
  6. (Intransitif) (Marine) Jeter l’ancre, s’arrêter ou être ancré par opposition à être en déplacement.
    • L’anse où nous mouillons est évidemment un ancien cratère dans l’intérieur duquel la mer a fait irruption. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 40)
    • La rade de Casablanca — nous l'avons vu déjà — n'est pas idéale; tant s'en faut. Les vapeurs y mouillent à un mille ou un mille et demi, les voiliers, à plus de deux milles de terre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 21)
  7. Pleuvoir.
    • Qu'il tombe des cordes ou qu'll bruine, qu'il drache ou qu'il gouttine, ça mouille ! — (site www.french-connect.com, 25 février 2016)
  8. (Populaire) (Familier) Avoir peur, par allusion à l’incontinence qui accompagne les grandes frayeurs.
    • Il n’ose pas lui dire, il mouille.
  9. (Sexualité) En parlant d’une femme, humecter la vulve avec des sécrétions vaginales lubrifiantes provoquées par l’excitation sexuelle ; en parlant d'un homme : secréter du liquide séminal suite à l'excitation sexuelle.
    • Le plus beau con de la famille, c'est le sien ; et je mouille pour elle quand elle ôte sa chemise, moi qui ne suis pas gousse, moi qui aime la queue. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUILLER. v. tr.
Imprégner plus ou moins d'un liquide un corps, une surface, etc. Mouiller un linge. La pluie a mouillé les prés, les chemins. Il craint de se mouiller les pieds. Il n'a fait que s'en mouiller les lèvres, le bord des lèvres. Il a peur de se mouiller. Avoir le visage mouillé de larmes. Je suis tout mouillé, mouillé comme un canard. Absolument, Il tombe une petite pluie qui mouille beaucoup. Ce brouillard mouille comme de la pluie. Mouiller du vin, du lait, etc., Y mêler de l'eau. Fig., en termes de Grammaire, Consonne mouillée. Il y avait autrefois deux consonnes mouillées : l figurée par ill et n figurée par gn. Aujourd'hui, l'l mouillée a disparu dans la prononciation courante et a été remplacée par le son y appelé yod : Bataille se prononce Bata-y-e. On continue à figurer l'n mouillée par gn : Baigner, Peigner; mais on ne prononce plus Bainier, Peinier. En termes de Marine, Mouiller l'ancre, ou simplement Mouiller, Jeter l'ancre pour arrêter le bâtiment. Ils mouillèrent l'ancre en tel endroit. Le vent étant devenu contraire, on fut obligé de mouiller. Par extension, Le navire était mouillé près de la côte. Nous étions mouillés dans la rade. Fig. et fam., Poule mouillée. Voyez POULE. Jouer au doigt mouillé, Jouer au jeu qui consiste à mouiller un de ses doigts secrètement et à donner ensuite à deviner lequel est mouillé. Tirer au doigt mouillé à qui fera telle chose, Le décider par le doigt mouillé, comme par une espèce de sort. Prov., Se jeter à l'eau de peur de se mouiller, Pour éviter un léger inconvénient, se mettre dans un cas analogue et plus grave.

Littré (1872-1877)

MOUILLER (mou-llé, ll mouillées, et non mou-yé) v. a.
  • 1Rendre humide. Mouiller des étoffes. La pluie avait mouillé les chemins.

    Absolument. Le brouillard mouille beaucoup.

    Terme de marine. Mouiller les voiles, les arroser par un temps sec.

  • 2 Terme de jardinage. Arroser les plantes d'un jardin. Il faut mouiller ce nouveau plant.
  • 3Mouiller quelqu'un, quelque chose de larmes, pleurer abondamment sur quelqu'un, sur quelque chose. Elle m'appela, m'embrassa et mouilla toute de ses larmes, Sévigné, 12. Je mouille devant lui [Dieu] de larmes criminelles Ces lieux où tu m'as dit qu'il choisit son séjour, Voltaire, Zaïre, IV, 1.

    Mouiller les yeux, se dit des larmes qui coulent des yeux. Amis, je vois les pleurs qui mouillent vos visages, Voltaire, M. de César, III, 8.

    Mouiller les yeux de larmes, faire pleurer. Tu t'arrêtes, et ma souffrance Semble mouiller tes yeux de pleurs, Béranger, Prisonnier.

    Mouiller les lèvres, tremper légèrement ses lèvres dans un liquide. Cette coupe [l'espérance] où tant de misérables s'estimeraient heureux de mouiller un instant leurs lèvres, Chateaubriand, Génie, I, II, 3.

  • 4 En termes de cuisine, ajouter un liquide à une sauce, à un plat. Mouiller une fricassée avec du bouillon.
  • 5 Terme de marine. Mouiller l'ancre, ou, par ellipse, mouiller, jeter l'ancre ou les ancres. Trente-trois galères qui ont mouillé l'ancre et qui sont rangées sous la grande forteresse, Lett. de du Quesne, 1681, dans JAL. Des îles Canaries où il [Colomb] mouilla, il ne mit que trente-trois jours pour découvrir la première île de l'Amérique, Voltaire, Mœurs, 145. À six heures et demie, les vents refusant de plus en plus et la marée contraire étant assez forte, nous mouillâmes une ancre…, Bougainville, Voyage, t. II, p. 288, dans POUGENS. Vers deux heures du matin, Villeneuve, qui s'était borné à mouiller une ancre, profita du vent, et reprit sa direction vers l'ouest, Thiers, Hist. du consulat, l. XX.

    Par métonymie. Mouiller un vaisseau, jeter l'ancre ou les ancres d'un vaisseau. Être mouillé, avoir jeté l'ancre. Ils étaient mouillés en ligne, à portée de terre, les Espagnols au milieu, Mém. de Villette, 1676, dans JAL.

    Mouille, commandement que l'on fait lorsqu'on veut que l'ancre tombe et aille se fixer au fond de la mer.

    Mouiller sur la bouée d'un navire, mouiller très près de lui.

    Mouiller en affourchant, jeter deux ancres, l'une à bâbord, l'autre à tribord.

    Mouiller en patte d'oie, mouiller avec trois ancres disposées de telle manière que leurs câbles roidis forment comme trois doigts de la patte d'une oie.

    Mouiller en barbe de chat, mouiller un navire sur deux ancres, dont les câbles font avec le nez du navire des angles analogues à ceux que font les barbes avec le nez du chat, Jal

    Mouiller en croupière, jeter une ancre du côté de la poupe.

    Ironiquement. Mouiller avec la quille, toucher et rester échoué.

  • 6 Terme de grammaire. Mouiller les ll, les deux ll, les prononcer comme dans paille, seuil, piller, etc.

    Mouiller gn, le prononcer comme dans agneau.

  • 7Se mouiller, v. réfl. Être mouillé. Il se mouilla et s'enrhuma. C'est se plonger dans l'eau de peur qu'on ne se mouille, Lamotte, Fabl. II, 14. Mes yeux se mouillèrent en chemin, Marivaux, Marianne, 8e part.

    Terme de grammaire. Être prononcé mouillé. Le deux ll se mouillent dans famille.

HISTORIQUE

XIe s. Tuz l'escarnissent [le raillent], sil tenent pur bricun [un misérable], L'egue li getent, si moilent sun lincol [linceul, linge], St. Alexis, LIV.

XIIe s. En haute tour se siet bele Isabel ; De larmes [elle] moille le lai [lé] de son mantel, Romanc. p. 70.

XIIIe s. Les rives sont mouillées, et les chevaus leur cheent [tombent] sur les cors et les noient, Joinville, 224. La terre meïsmes s'orgoille Por la rousée qui le moille, Et oublie la poverté Où ele a tot l'yver esté, la Rose, 56. Il avoient sorti que chil qui passeroit cest fleuve sans moillier seroit trente ans sires de la tierre, H. de Valenciennes, XIV.

XIVe s. Et s'il est que desconfis soies, Et que tes gens mors et pris voies, Jà soit ce que li cuer t'en dueille, Garde que ton œil ne s'en meuille, Machaut, p. 110.

XVe s. Or dit qu'elle vient du marchié, Or dit qu'elle a partout cerchié… Or dit que trop souvent se mouille Pour le proufit de sa maison, Deschamps, Miroir de mariage, p. 70. Quiconque veut travailler, Faut tenir la gorge nette, Et bien souvent la mouiller, Basselin, XXVII.

XVIe s. Ne tirons pas au doigt mouillé Pour jouer à cligne-musette, Baïf, Passe-temps II, Aventures. S'il avient une année fort mouillée, le dit fruit sera fade, Palissy, 32. Qui se garre dessous la feuille, deux fois se mouille, Cotgrav. Se couvroit d'un sac mouillé, Rabelais, I, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MOUILLER. - HIST.

XVIe s. Ajoutez : Je mouille, je humette, je boy, et tout de paour de mourir, Rabelais, I, 5. (rapprocher ce mouiller de Rabelais de la locution populaire : être mouillé, avoir trop bu).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MOUILLER, v. act. (Gram.) c’est humecter avec de l’eau.

Mouiller, (Marine.) c’est jetter l’ancre pour arrêter le vaisseau. Cette manœuvre mérite attention, & l’on s’y prépare.

Quand on est proche du lieu du mouillage, on pare l’ancre & la bouée, & on élonge le cable jusqu’au grand mât, après quoi on lui donne un tour de bite, on ferle en même tems la grande voile, on cargue la misaine, & on amene aussi les huniers à mi-mât : enfin arrivé au lieu du mouillage, on borde l’artimon pour venir au vent ; on met un des huniers sur le mât, tandis qu’on ferle l’autre ; & lorsque l’aire du vaisseau est entierement perdue, & qu’il commence à s’abattre, on laisse tomber l’ancre, en filant doucement du cable autant qu’il est nécessaire.

Voilà la regle générale, mais à laquelle différentes circonstances apportent des changemens : par exemple, lorsqu’il y a du mauvais tems on va au mouillage avec la misaine seulement, dont on se sert pour rompre l’aire du vaisseau. Voyez le traité de la manœuv. du P. Hôte.

Mouiller à la voile, c’est jetter l’ancre lorsque le vaisseau a encore les voiles au vent.

Mouiller en croupiere, c’est faire passer le cable de l’ancre le long des précintes, & le conduire de-là à des anneaux de fer qui sont à la sainte-barbe : on le fait aussi quelquefois par les sabords.

Mouiller en patte d’oie, c’est mouiller sur trois ancres à l’avant du vaisseau ; ensorte que les trois ancres soient disposées en triangle.

Mouiller les voiles, c’est jetter de l’eau sur les voiles pour les rendre plus épaisses, ce qui leur fait mieux tenir le vent.

Mouiller, en terme de Potier, c’est l’action de tremper une piece dans une terre délayée fort claire. On ne mouille que quand l’ouvrage est achevé, & peu de tems avant de le mettre au four, pour empêcher l’action vive du feu.

Mouiller les veaux, (Reliure.) Les Relieurs trempent les peaux de veau dans un seau d’eau de puits, & ensuite ils les tordent bien. On dit mouiller du veau, ou mouiller les veaux.

Mouiller les fers, (Taillandier.) Lorsque les Serruriers & Taillandiers ont forgé une piece, & qu’ils la reparent avec le marteau à main pour effacer les coups de marteaux, ils mouillent leur marteau dans l’eau, & frappent dessus la piece pour en détacher la crasse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mouiller »

Berry, moillier ; provenç. muelhar, molhar, moillar, mular ; cat. muelar ; esp. mojar ; port. molhar ; du lat. fictif molliare, dérivé de mollis (voy. MOU 1) : ce qui mouille rendant mou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin populaire *molliare[1][2] (« attendrir en trempant, rendre mou »), variante de mollire (« amollir »), de mollis (« mou »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouiller muje

Citations contenant le mot « mouiller »

  • Joseph Boussion conclut son message en invitant Hugo Clément à partager son quotidien, sans mâcher ses mots : « Ça suffit les vidéos de merde ! Mon Hugo Clément, viens mouiller la chemise avec moi. Viens ! (…) C’est tellement facile de se foutre dans un studio avec trois spots et de prendre des images volées un peu partout. Aller, ramène ta fraise ! » Portail Réussir, Loup abattu - le berger Joseph Boussion recadre Hugo Clément : la vidéo vue plus d’un million de fois | Portail Réussir
  • Hier, quand le Premier Ministre ne voulait pas se mouiller, on lui donnait un parapluie. Aujourd’hui, quand il se mouille, on lui prête un impair ! De Jacques Faizant / Chaud devant !
  • Si la vérité ne sort pas du puits, c'est qu'elle a peur de se mouiller. De Marcel Aymé
  • La devise des hommes d'affaires plus ou moins scrupuleux est : savoir toujours assez bien nager pour n'avoir jamais à trop se mouiller. De Pierre Dac
  • Dans l'immense marmite où mijotent tous les rêves des hommes en quête de consommation, l'écologie ne saurait servir de fond, au sens culinaire du terme, de bouillon destiné à mouiller les ragoûts qui n'agrémentent qu'un volet de notre vie de chaque jour. De Roger Molinier / L'écologie à la croisée des chemins
  • Dans sa vidéo, il invite donc Hugo Clément à venir sur le terrain pour « mouiller la chemise » afin de rencontrer les bergers, de comprendre le danger que représente le loup, et de se placer du côté des éleveurs. La France Agricole, Loup et pastoralisme : Hugo Clément invité à venir « mouiller la chemise »
  • Mais il faut parfois se mouiller, et c’est le choix qu’a fait Frank Vogel, le coach des Lakers. Alors bien évidemment, quand il faut se prononcer pour le MVP, son vote va directement à un certain LeBron James… Parlons Basket, NBA - MVP, DPOY et coach de l'année : Frank Vogel se mouille !
  • Alors Hugo, prêt à mouiller la chemise ? Chasse Passion, Un berger invite Hugo Clément à mouiller la chemise (vidéo) - Chasse Passion
  • Le navire, qui devait repartir vers Marseille (France), son port d’attache, avait été sommé de mouiller au large du port sicilien, avec son équipage et un journaliste de l’AFP à bord, pour une quarantaine de quatorze jours. , Le navire Ocean Viking de SOS Méditerranée est immobilisé par l’Italie pour raisons « - La Roche sur Yon.maville.com
  • Le débat sur l’opportunité de mouiller ou non la brosse à dents semble éternel et il existe des opinions différentes à ce sujet. Cependant, les experts recommandent de mettre le dentifrice directement sur la brosse sèche et de la mouiller le moins possible, car de cette façon, le dentifrice sera plus efficace et les soies plus efficaces aussi pour nettoyer les dents. Presse santé, Faut-il mouiller sa brosse à dents avant ou après y avoir posé le dentifrice
  • Les vacances pour certains sont comme un plébiscite, et elles se combattent. Très bonne nouvelle sur les tatamis de Bressols, avec l’autorisation dernièrement de revenir pour mouiller le kimono en respectant un protocole sanitaire très strict bien-sûr. Car suite à l’épisode de confinement, le judo-club bressolais a mis en place des séances de préparations physiques et de taïso. ladepeche.fr, Bressols. Judo, on fait face sur les tatamis - ladepeche.fr
  • Il fallait donc réussir à nous comporter comme des partenaires responsables crédibles à tous les niveaux afin que les populations et les dirigeants Africains travaillent main dans la main pour limiter les dégâts et sortir victorieux de cette guerre mondiale qui s’est déguisée en crise sanitaire. Nous luttons contre la coronaphobie pour démystifier la maladie et dénoncer toutes les supercheries qui l’entourent. Nous luttons pour mobiliser les experts scientifiques Africains à quitter leurs peurs et zones de confort. Nous invitons les dirigeants Africains à mouiller le maillot pour leurs populations. Nous sensibilisons aussi les médias Africains et internationaux à dire la vérité et tuer la désinformation qui consiste à sur évaluer les victimes et conséquences de la covid19 tout en nous attirant vers des voies de sortie de crise pièges et dangereux pour l’espèce humaine. Bénin 24 TV, Crise sanitaire mondiale : «Nous invitons les dirigeants Africains à mouiller le maillot pour leurs populations.» dixit Touré Zeguen
  • Les chiens et les chats sont sujets au coup de chaleur, il faut faire attention à bien les hydrater et à les mettre un maximum à l’ombre. Toujours bien mouiller les coussinets et les aisselles, car ce sont les points ou votre animal transpire le plus. ATTENTION UN ANIMAL NE DOIT JAMAIS RESTER SEUL DANS UNE VOITURE car les températures peuvent rapidement monter. Pour ce point, nous avons parlé il y a quelques jours, on vous explique comment réagir si vous vous trouvez dans une situation où un chien est enfermé dans une voiture. Blasting News, Chat / chien : Même les animaux doivent être protégés du soleil et sont très sensibles
  • Cet après-midi, Olivier Delcourt, le président de Dijon, Stéphane Jobard, l'entraîneur du club et Peguy Luyindula, le nouveau directeur sportif du DFCO, ont donné une conférence de presse pour la reprise du club. Les trois hommes se sont confié concernant la future saison du club mais également sur l'importance de se maintenir en Ligue 1 au plus vite et également sur l'avenir du DFCO. Le président Olivier Delcourt a déclaré "Nous sommes très contents d'attaquer une cinquième saison d'affilée en Ligue 1. L'objectif reste de se maintenir le plus vite possible. A nous de tout faire pour. Le fait d’être en Ligue 1 permet d’accélérer les choses, avec le nouveau centre d’entraînement qui va éclore, le centre de formation et aussi les féminines. Tout le club en profite, et ce n'est que du positif. Le plus important est d’avoir des joueurs qui vont mouiller le maillot du DFCO, et qui seront des combattants sur le terrain. Ces joueurs de caractère sont essentiels pour aider les plus jeunes." Il tient donc à ce que les joueurs du club donnent tout pour cette prochaine saison. Stéphane Jobard, l'entraîneur, a lui abordé le sujet de la reprise des joueurs, confiant "Il y aura deux temps dans la préparation : le premier objectif sera de réathlétiser les joueurs, et le second sera de travailler avec l’équipe sur le plan collectif." Puis il a rejoint son président concernant la future saison du DFCO et déclaré "Nous avons souvent eu l’œil dans le rétroviseur la saison dernière. Ce serait bien de regarder vers l’avant pour voir jusqu’où on peut aller. Le potentiel de l’équipe peut nous permettre de viser plus haut." Enfin, Peguy Luyindula, le nouveau directeur sportif, a parlé de ses objectifs et de son arrivée au club, expliquant "Aujourd’hui, je m’inscris dans la même vision que le président. Je viens apporter ma pierre à l’édifice et c’est très plaisant. Nous sommes en train de construire quelque chose, avec le nouveau centre d'entraînement notamment. Le vrai travail va être de consolider ce qui a été bien fait lors de la dernière saison." Le club dijonnais est donc ambitieux pour la saison prochaine et pour son avenir. Foot National, Olivier Delcourt (Dijon) : "Le plus important est d’avoir des joueurs qui vont mouiller le maillot du DFCO"
  • Les hommes d'André Villas-Boas vont pouvoir se mouiller la nuque. Après avoir affronté en amical une D3 autrichienne (le FC Pinzgau, victoire 5-1), une D4 allemande (SV Heimstetten, 22 juillet) et une D1 slovaque (FC DAC, 25 juillet), l'OM va enchaîner le 31 juillet avec une rencontre contre... le Bayern Munich. RMC SPORT, L'OM affrontera bien le Bayern en amical le 31 juillet
  • Bien sûr. On m’a dit que les supporters étaient toujours derrière le club même quand ça va mal. C’est ça aussi qui a joué dans mon choix de rejoindre le RC Lens. Les fans dépensent leur argent et se déplacent pour venir nous voir. C’est à nous de mouiller le maillot et tout donner pour leur faire plaisir.  , RC Lens. Ignatius Ganago : "Je suis fier de rejoindre un club historique avec beaucoup d'ambition" | Actu Pas-de-Calais
  • non mais je sais qu'il faut commencer doucement c'est ce qu'on a fait, là le 5 aout on aura déjà joué 5 matchs (3 amicaux + les 2 finales) faut élever le niveau un moment, tu passes de Sochaux à l'Atalanta derière faut se mouiller la nuque , Sport franc-comtois | Un très inattendu Paris SG - FC Sochaux en match amical le 5 août ?
  • Les consultants NBA n'hésitent pas à se mouiller pour la reprise de la saison à Disney. Ces derniers jours, Shaquille O'Neal a ainsi indiqué que les Brooklyn Nets, pourtant décimés, allaient passer le premier tour des Playoffs. De son côté, Charles Barkley a été encore plus loin en annonçant que les Los Angeles Lakers pouvaient être sortis dès le premier tour par les Portland Trail Blazers. Consultant pour ESPN, Kendrick Perkins s'est dit qu'il devait lui aussi réaliser une prédiction osée. Et pour l'ancien intérieur des Boston Celtics, le Miami Heat peut créer une énorme surprise à l'Est. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Kendrick Perkins, sa prédiction osée pour le Miami Heat - Basket Session
  • ÉCOLOGIE - “Viens sur le terrain, viens mouiller la chemise.” Sur Facebook, Joseph Boussion a fait part de sa colère après un reportage de Hugo Clément sur la traque d’un loup dans les Hautes-Alpes début juillet. Le berger n’a pas mâché ses mots à l’encontre du journaliste comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Le HuffPost, Le coup de gueule d’un berger contre Hugo Clément après un reportage sur les loups | Le HuffPost
  • Tous sont d'accord sur l'importance des premières rencontres. "Il faut prendre des points dès les premiers matches" souligne Jean-Yves d'Allonnes. "Il faut mouiller le maillot dès le départ pour tourner la page" insiste Martine, du Mans. France Bleu, Les abonnés du Mans FC espèrent remonter vite en Ligue 2 de football
  • Pour bien mouiller, il convient avant tout de prendre son temps. Le temps d’étudier attentivement la carte avant d’arriver, puis d’explorer tranquillement le site avant de choisir où l’on va poser la pioche. , Mouiller sans stress en croisière, à la voile ou au moteur - Voile & Moteur
  • Côté clubs et activités nautiques, l’agrandissement dans le même temps du ponton de ravitaillement, près de la cale de mise à l’eau, fait des ravis : « Avant, on amarrait notre flottille en quinconce et on se marchait dessus avec les plaisanciers, » explique Thomas. « C’est mieux. On a pu accrocher notre ponton à gauche du leur », souligne Luc Potier, président du club d’aviron, non loin, qui estime l’aménagement insuffisant : « On avait demandé à la Compagnie des Ports d’enlever un corps-mort à l’extérieur pour qu’on puisse facilement manœuvrer. Ils ne l’ont pas fait car c’est un endroit profond où on peut mouiller un bateau de plus… » Le Telegramme, À Auray, on en pince déjà pour les nouveaux pontons de Saint-Goustan - Auray - Le Télégramme
  • D'après la plupart des rumeurs et informations sur le sujet, on sait que le casque pèserait 15% de moins que la version actuelle et on peut donc sans trop se mouiller imaginer que les matériaux utilisés sont différents.  Gameblog, Oculus Quest : La prochaine version vient t-elle de fuiter en image ?
  • La particularité de ce navire XXL est aussi sa coque en verre qui permet aux passagers d'admirer les fonds marins de l'intérieur sans se mouiller. A bord, le « A » dispose d'une piste pour hélicoptères, de cabines luxueuses pour 54 invités, et de ponts multiples permettant toutes les excentricités. Avant Saint-Tropez, le « A » subissait des réparations dans les chantiers de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), où il a été immobilisé pour cause de crise sanitaire, et devrait rejoindre Monaco à la fin de la semaine. On ignore si le propriétaire est à bord mais, au port de Saint-Tropez, de nombreux touristes russes ont fait une arrivée remarquée… La saison est donc lancée. leparisien.fr, Saint-Tropez : la star des yachts lance la saison - Le Parisien
  • Actuellement, il est très difficile de porter des habits blancs pour circulation dans les rues de Bamako sans se faire mouiller par un passant à moto ou en voiture. Les insultes de part et d’autre s’en chainent entre des motocyclistes et ceux en voiture. Agacés et mécontents du mauvais état des routes et des rues, les uns et les autres s’en prendraient sans l’ombre d’un doute aux responsables des collectivités territoriales, notamment la mairie et autres. En effet, en commune II et III, dans les quartiers comme Médina Coura, Missira, Quinzanbougou, N’Tomikorobougou etc. les routes sont moins entretenues et les caniveaux sont lourdement bouchés. Derrière le Camp de la Garde nationale, en allant vers Koulouba, cette route est impraticable. Les usagers s’insurgent verbalement les uns sur les autres. Car des accrochages pour éviter des trous sur un goudron très mal en point se multiplient à ciel ouvert. Vers le quartier de Quinzanbougou, surtout à Dabadani, les ordures se sont installées comme un troupeau de bœufs arrosé dans son grillage, et souillé par ses excréments. Et personne ne s’y prête tâche. Chacun passe et s’en fiche pas mal. , Les caniveaux bouchés dans les rues de la capitale : Source de saleté et de nombreux dégâts matériels et humains - Bamada.net
  • À Hocine donc de mouiller la chemise et "sortir le grand jeu" pour défendre son vase en salles des enchères. Car les acheteurs-stars de Sophie Davant ont en effet rapidement joué le jeu en se battant pour lui. Une véritable guerre des enchères s'est même installée entre Julien Cohen et Diane Chatelet une fois les 1800 euros dépassés. Un brocanteur visiblement un peu trop poussé par Hocine et qui a un brin amusé (et vexé) l'acheteuse : "On se calme, on n'est pas dans un stade !" Pensant à plusieurs reprises avoir réussi à faire une Affaire Conclue, la pauvre brocanteuse voyait toujours le facétieux Julien Cohen surenchérir ! "Nooon ! Je suis à bout là ! Ah non je suis à bout !" s'est-elle lamentée. www.programme.tv/news, Affaire Conclue : Julien Cohen pousse une acheteuse "à bout", elle le tacle sur son comportement (VIDEO) - actu - Télé 2 semaines
  • Si les occupants de l’Opel Zafira ont réussi à s’extraire seuls de leur habitacle, les fonctionnaires ont été d’un précieux soutien pour dégager le conducteur d’une Mercedes qui n’arrivait pas à ouvrir seul la portière de l’intérieur. Ils n’ont pas hésité non plus à mouiller leurs uniformes pour évacuer un couple bloqué dans leur Clio presque submergée. La passagère, une personne âgée à mobilité réduite, a vu ses derniers jours arriver lorsqu’elle a constaté que l’eau atteignait la hauteur du tableau de bord et continuait à monter. Elle doit son salut à l’intervention des policiers qui ont fait montre d’une grande détermination pour ouvrir le véhicule de l’extérieur. Ces derniers ont dû la porter pour l’extraire de l’habitacle dont elle était prisonnière. , Faits-divers - Justice | Saint-Etienne : coincée dans sa voiture par les eaux, elle est sauvée par des policiers
  • On longe un petit village sous une chaleur de plomb, pas facile en portant des combinaisons. Il nous fait grimper pendant 20 minutes dans la forêt pour arriver en haut du parcours. Une fois arrivées, il nous donne les premières instructions. On met les pieds dans l’eau. C’est froid. Il nous demande de nous mouiller la nuque et la tête. C’est froid. Il nous demande de tremper complètement notre combinaison. On claque des dents. Lyon CityCrunch, On a testé : un week-end Fraîcheur dans le Bugey
  • LeBron James n’aurait donc jamais évolué dans une superteam. Et si le Heat du début de la décennie 2010 n’était pas une superteam avec 3 futurs Hall of Famers au sommet de leur art et Ray Allen, qui lui aussi entrera un jour au temple de la renommée, on peut dire sans trop se mouiller que le King ne considère pas ses Lakers actuels comme une superteam non plus. Parlons Basket, NBA - LeBron James : « Je n'ai jamais joué pour une superteam »
  • On fait, puisqu’il faut faire ! Simplement, j’ai du mal à comprendre comment l’Etat peut nous mouiller comme ça dans ses décisions unilatérales prises à la va-vite. Est-ce qu’on a le droit de dire que notre pays, la France, n’était pas prêt à affronter un virus dont on avait pourtant connaissance ? Des choses inimaginables viennent de montrer les limites de notre système mondialiste. Il va falloir, rapidement, que les responsables politiques, même petits comme nous, nous nous réunissions pour reconsidérer l’économie, afin que certains secteurs soient maîtrisés par l’Etat français et que nombre de productions soient relocalisées chez nous. ladepeche.fr, Muret. Mandement : "L’Etat sait nous mouiller dans ses décisions…" - ladepeche.fr
  • La réglementation évolue dans les eaux du Parc national. Depuis juin 2019*, le mouillage de l’ancre est interdit dans les habitats protégés en Méditerranée. De plus, depuis mars 2020**, entre l’île de Port-Cros et l’île de Bagaud, il est également interdit de mouiller l’ancre dans la Zone de Mouillages et d’Équipements Légers appelée ZMEL de Bagaud. La lettre économique et politique de PACA, PORT-CROS : Campagne Ecogestes Méditerrannée pour le Parc national de Port-Cros - La lettre économique et politique de PACA
  • Une ancre « mal mouillée » détruit plus facilement les algues de nos fonds marins. En Méditerranée, l’une de ces algues qui en fait une herbe, la posidonie, est tellement menacée par de mauvais ancrages qu’une campagne vient d’être lancée pour tenter de la sauver… en apprenant aux plaisanciers à mieux mouiller. En attendant un prochain arrêté préfectoral pour réglementer directement l’art du mouillage. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Apprenez à bien mouiller votre ancre… pour sauver la posidonie de Méditerranée
  • L’électronique peut être mise à contribution avant et pendant le mouillage. Dans la phase d’approche, le sondeur servira à mesurer la hauteur d’eau et donc la longueur de la ligne à mouiller, l’historique des échos permettant même d’apprécier la densité des fonds. Certains modèles ont d’ailleurs automatisé cette fonction, figurée sous forme d’icône de sable, gravier, rocher, algue… , Les bons réflexes pour réussir son mouillage - Voile & Moteur
  • Déconfinement : le gouvernement va-t-il se mouiller pour... LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Déconfinement : le gouvernement va-t-il se mouiller pour les plages ? | La Provence
  • Roques ne prenait que 1200 € par mois car il avait sa retraite de médecin et de député, soit plus de 6000 € par mois... Orcibal, lui, est loin d'être à la retraite, et il sait mouiller la chemise, pas comme certains qui ont laissé la ville tomber en ruine alors qu'ils étaient aux commandes. Il est temps de se réveiller de la sieste. ladepeche.fr, Villefranche-de-Rouergue. Indemnités des élus. La même enveloppe globale - ladepeche.fr
  • Il vous faudra une journée pour profiter de ce petit morceau de côte corse et mouiller le temps d’une baignade ou d’un pic-nic. GenerationVoyage, Location de bateau à Porto-Vecchio : comment faire et où ?
  • Le cap Taillat sépare les baies de Bon-Porté et de Briande par une langue de sable basse et étroite. C’est là que l’on vous propose de faire escale car le site est très agréable. On peut mouiller par beau temps à l’Est ou à l’Ouest de l’isthme dans 3 à 5 mètres d’eau sur fond de sable. Bien sûr, il faut choisir le côté du mouillage en fonction du vent : Bon Porté par vent d’Ouest et Briande par vent d’Est. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Croisière. 6 mouillages de rêve en Méditerranée comme si vous y étiez
  • Il faut essayer de les faire jouer ensemble. À mes débuts à Strasbourg et Valenciennes, je jouais avec quatre attaquants. En tant que joueur, j'étais un défenseur contrarié. J'ai toujours aimé aller marquer des buts. J'aime donner du spectacle, car les gens viennent au stade pour ça. Mais si on prend trop de buts et qu'on n'est pas capables de gagner des matchs, il faudra changer. On doit surtout mouiller le maillot. Même les grosses cylindrées, même Paris, même Marseille, il faut être capable de les bousculer. leparisien.fr, Ligue 1 : «On doit surtout mouiller le maillot», clame Kombouaré - Le Parisien
  • Pour éviter un tel drame, il est conseiller de se mouiller la nuque. Pourquoi la nuque ? C'est une zone stratégique qui a des répercussions sur l'ensemble de votre corps. Les plus gros vaisseaux sanguins et commandes nerveuses se trouvent dans cette zone. Ainsi, la nuque informe le corps de la température de l'eau. RTL.fr, Noyade, hydrocution : pourquoi faut-il se mouiller la nuque ?
  • « On avait envoyé un courrier à la FFF, à la Ligue, au ministère des Sports, au député, à tout le monde. Mais aucune réponse de personne pour l’instant. Tout le monde attend, personne ne veut se mouiller. » LA VDN, Football (N3) : « Personne ne veut se mouiller », le Portel est dans l’attente après le recours auprès du CNOSF
  • À moins que vous ne préfériez mouiller du côté de Sauzon et son port naturel abrité des vents. Profitez de votre escale pour découvrir la plus grande des îles de Bretagne au travers des nombreux chemins de randonnée, avant de déguster des fruits de mer fraîchement pêchés. GenerationVoyage, Location de bateau à Lorient : comment faire et où ?
  • Ce n’est pas la première fois qu’Alexandra Lamy se sert des réseaux sociaux pour parler de ses combats. Au mois de mars, elle avait ainsi posté une vidéo pour inciter ses abonnés à aller voter en ligne. Un mois plus tard, en avril, elle faisait de la sensibilisation sur le sujet délicat des violences domestiques. L’actrice n’a pas peur de mouiller sa chemise, du moment que c’est pour défendre de nobles causes. Barbanews.com, L’énorme coup de gueule d’Alexandra Lamy sur Instagram en faveur des éboueurs
  • Comme chaque 10 jours, notre petite étude qui semblerait démontrer que peut-être le Covid serait pire que ce qu'on pense... On a arrêté l'utilisation de revues spécialisées comme the Lancet qui ne veulent plus se mouiller. Alors on prend des micro-structures non spécialisées... Comme le King's College, simple école de médecine généraliste dont aucun des intervenants ne peut se vanter d'une quelconque spécialité en virologie... L'intox du siècle continue... ladepeche.fr, Coronavirus : d'après une étude, l'immunité disparaîtrait au bout de quelques mois - ladepeche.fr
  • Ben dis donc...se mobiliser pendant 18 mois,et mouiller le slip quand on croise l autre assassin...bravo le guerrier France 3 Hauts-de-France, Témoignage du gilet jaune de Saint-Quentin qui a interpellé Macron aux Tuileries : "Ça n'aurait jamais dû arriver"
  • Dans une sauteuse, faire suer au beurre les échalotes hachées, mettre les grenouilles, mouiller avec le riesling et le fumet de poisson, saler, poivrer et laisser mijoter à couvert 5 min. Verser les grenouilles sur une passoire. Passer le fond de cuisson au chinois et le remettre dans la sauteuse pour le faire réduire de moitié. Lier le fond de cuisson réduit avec la cuillère de roux et faire bouillir, ajouter 25 cl de crème et monter la sauce avec 50 g de beurre en morceaux bien froids. Ajouter le jus de citron, saler, poivrer. , Magazine Gastronomie et Vins | La recette de la mousseline de grenouilles de l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern (68)
  • Un défi lancé par le maire Jacques Mangold qui invite les élus et non élus, de la région à se mouiller avec lui : , Bain du Nouvel an : Plouézec invite les élus à se mouiller ! | La Presse d'Armor
  • Du côté de Tiger Woods, rien de bien convaincant sur les coups roulés malgré du jeu solide du tertre de départ jusqu’au vert. Il semblait un peu rouillé après une absence de cinq mois et il n’a pas voulu se mouiller quant à l’annonce de sa prochaine sortie. Mais tout porte à croire qu’il participera au Championnat mondial FedEx St. Jude qui se déroulera dans deux semaines. Il s’agira du dernier tournoi régulier avant la présentation du premier tournoi majeur de la saison, soit le Championnat de la PGA. RDS.ca, PGA : Jon Rahm a su dompter le parcours dessiné par Jack Nicklaus au Memorial | RDS.ca
  • Après les longues et monotones côtes du Languedoc et du Roussillon, Collioure est une petite perle nichée au cœur de la corniche pyrénéenne. Ce port au clocher d’or se blottit derrière les murailles de sa citadelle. Il doit sa notoriété aux lumières et aux couleurs de ce coin de Méditerranée qui ont séduit les peintres comme Matisse, Dufy, Derain ou Braque. Même les jours où la tramontane fait blanchir la mer du côté du cap Béar et s’acharne sur les parasols des terrasses de bistrots, il fait bon s’abriter dans le port. Il est divisé en deux zones, port d’aval et port d’amont, où en morte-saison il est facile de mouiller sur des fonds de sable et de roche. Mais le succès de Collioure a obligé la municipalité à organiser le mouillage en période estivale. Une douzaine de corps-morts sont installés dans le port d’amont pour les bateaux de passage de moins de 12 mètres. Mais le stationnement est payant et limité à 24 heures (de 10 heures à 10 heures). Les plages de part et d’autre du clocher ainsi que celle du port d’aval sont protégées par des zones de baignade. Capitainerie : 04.68.82.05.66, VHF canal 9. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Croisière : 6 mouillages de rêve en Méditerranée
  • Il suffit de vous tourner vers le ministère de la Santé pour comprendre qu’un masque rythmé par la transpiration n’est plus efficace. Vous devez donc le remplacer. Il ne faut pas le mouiller même si cela peut être agréable au niveau de la respiration, car vous perdez finalement tous les avantages de cette protection qui est indispensable pour éviter le coronavirus. Pour éviter le coup de chaud avec votre masque, il faut opter pour les versions qui sont conçues avec un matériau très respirable. De plus, il est impératif de réduire le taux d’humidité puisqu’il est à l’origine de cet inconfort. Si vous avez la possibilité de respirer exclusivement par le nez, c’est beaucoup plus intéressant, car vous n’aurez pas cette humidité dans le masque. Barbanews.com, Masque : supporter la chaleur et ne pas suffoquer, voici nos conseils !
  • Si le montant total perçu par le conseil départemental peut paraître insuffisant vu les estimations initiales, Jean-Luc Davatchi se montre relativement satisfait de la somme globale. « Ça reste un prix honnête pour la SD1, mais on a été assez épatés par la valeur atteinte pour les deux autres. » D’autant plus que ces deux transactions viennent clôturer un dossier vieux de trois ans… Une fois la facturation lancée par le trésorier payeur départemental, les acquéreurs ont une dizaine de jours pour s’acquitter puis un mois pour libérer l’emplacement à proximité d’Issoufali. Ce qui permettra alors à Polé et à Karihani de pouvoir mouiller en bonne et due forme. , Les Salama Djema et le S 201 partent mouiller à Madagascar
  • La côte sauvage de Belle-Ile est sans doute un des plus beaux endroits de la Bretagne Sud. Elle s’étend depuis la pointe du Talut jusqu’à celle des Poulains et alterne falaises ciselées, éperons rocheux, plages et rias profondes. Les mouillages peuvent être de redoutables pièges dès que la météo s’aggrave. Il faudra une bonne couverture pour appareiller pour la côte sauvage. Au Sud de la pointe des Poulains et juste avant la pointe du Vieux Château s’ouvre la profonde ria de Stêr-Vraz. Ster-Ouen est en fait une ramification de cette première ria. Elle s’ouvre vers le Sud et s’enfonce sur plus de 200 mètres dans un étroit vallon. Les approches ne sont pas difficiles en dépit du manque de repère sur la côte. Venant de la bouée occidentale des Poulains, on naviguera au 140° jusqu’à l’entrée de Stêr-Vraz. Il est préférable de serrer la côte Sud, jusqu’à l’ouvert de Ster-Ouen. À l’exception de l’entrée où une tête de roche à fleur d’eau se détache de la falaise, les berges sont franches et l’on trouve au minimum 2 mètres d’eau. Dans le fond, Ster-Ouen se termine par une petite plage. Les plaisanciers mouillent par l’avant au milieu de la ria et portent à terre une amarre pour se maintenir en épi. Pendant la saison, Ster-Ouen est très fréquenté. On pourra dans ce cas mouiller dans le fond de Stêr-Vraz devant la belle plage. Quelques îlots rocheux se détachent de la côte Nord mais ils sont visibles. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Croisière : 6 mouillages de rêve du Morbihan à la Charente

Images d'illustration du mot « mouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouiller »

Langue Traduction
Anglais wet
Espagnol mojado
Italien bagnato
Allemand nass
Chinois 湿
Arabe مبلل
Portugais molhado
Russe влажный
Japonais ぬれた
Basque bustia
Corse umitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouiller »

Source : synonymes de mouiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mouiller »

Partager