Réunir : définition de réunir


Réunir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉUNIR, verbe trans.

A. − [Le compl. d'obj. désigne une/des chose(s)]
1. Mettre côte à côte, faire se toucher. Synon. assembler, joindre, juxtaposer, rapprocher, unir.Réunir les lèvres d'une plaie; réunir ses mains; réunir deux tables. Les montagnes qui entourent le lac de Lugano, ne réunissant guère leurs bases qu'au niveau du lac, ressemblent à des îles séparées par d'étroits canaux (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 124).V. hancher A ex. de Duhamel.
CHIR. Réunir une plaie par première intention*.
Vieilli. Réunir qqc. à qqc.Un aimant qui cherche à se réunir à l'objet qui l'attire (Chateaubr., Natchez, 1826, p. 300).
P. ext. Faire communiquer, faire la liaison entre deux choses. Synon. relier.Pont qui réunit deux rives; boyau qui réunit deux tranchées; doigts palmés réunis par une membrane. Le cou réunit la tête au corps (Ac.). Le beffroi, composé de deux tours réunies à leur faîte par un balcon d'un goût original et pittoresque (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 12).La petite ogive d'ébène sculpté qui réunit mes deux salons (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 56).
2. Mettre ensemble pour former un tout. Synon. (r)assembler, (re)grouper.
a) [Le compl. d'obj. désigne des choses concr. ou perceptibles par les sens] Le peintre Zeuxis forma son Hélène en réunissant les beautés éparses des plus jolies femmes d'Agrigente (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 7).Je lis et relis avec la satisfaction la plus vive les articles que Benda a réunis sous ce titre: Précision (Gide, Journal, 1940, p. 16).V. colligation ex.
SYNT. Réunir ses affaires; réunir des morceaux éparpillés; réunir des capitaux, des fonds; réunir des documents; réunir des articles, des poésies en (un) recueil, en (un) volume, dans un ouvrage; réunir deux paragraphes en un seul; cheveux réunis en chignon; maisons réunies en bourgade.
Vieilli. Réunir qqc. à qqc.Les atomes qui la composaient [l'âme], réunis à l'instant où le corps commençait la vie, se dispersaient au moment de la mort, pour se réunir à la masse commune, et entrer dans de nouvelles combinaisons (Condorcet, Esq. tabl. hist., 1794, p. 73).Les principales pièces du radeau flottaient alors. On les réunit aux débris du mât de misaine, et ces espars furent liés solidement entre eux (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 68).
En partic., empl. pronom. [Le suj. désigne des cours d'eau, des voies de communication] Confluer. Carrefour où se réunissent des chemins, des rues. Un vieux pont, où se réunissent le Rippach et la Gruna (Erckm.-Chatr., Conscrit 1813, 1864, p. 104).
[P. méton., le compl. d'obj. désigne un ensemble] Constituer un tout en mettant ensemble différents éléments. Réunir un capital, une collection, une documentation. Maxime avait (...) pu réunir un souper très confortable (Zola, Curée, 1872, p. 565).
b) [Le compl. d'obj. désigne des choses abstr.] Réunir des preuves, des renseignements. Le profond chagrin de l'exil de Fabrice, la violence qu'elle se faisait (...), tout se réunissait pour donner à son regard un éclat incroyable (Stendhal, Chartreuse, 1839, p. 83).Le lien vivant qui réunit les aspects volontaires et involontaires de l'homme (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 22).V. caricature ex. 7.
Vieilli. Réunir qqc. à qqc.Réunir l'agrément à l'utilité (Laclos, Éduc. femmes, 1803, p. 475).L'enthousiasme pour les arts et la poésie se réunit à des habitudes assez vulgaires dans la vie sociale (Staël, Allemagne, t. 1, 1810, p. 51).
En partic.
Mettre en commun. Réunir (tous) ses efforts, (toutes) ses forces contre un ennemi commun. Je voudrois réunir toute notre énergie et toutes nos ressources contre nos ennemis intérieurs (Robesp., Discours, Guerre, t. 8, 1792, p. 148).Nous pouvons réunir nos douleurs, les supporter ensemble (Karr, Sous les tilleuls, 1832, p. 300).
[Le compl. d'obj. désigne des inanimés ou des animés considérés par rapport à leurs caractéristiques] Mettre, ranger dans une même catégorie. Réunir des individus semblables dans une classification. Combien sont fautives les distributions dans lesquelles les arachnides et les insectes sont réunis dans la même classe, parce que leurs auteurs n'ont considéré que les articulations des pattes de ces animaux (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 182).Les faits qu'on peut réunir sous l'accolade du machinal ne sont pas aussi homogènes qu'on pourrait le croire (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 286).
P. ext. Faire appel à ses ressources physiques ou morales. Synon. mobiliser.Réunir toute son énergie pour faire qqc. Parfois, quand son maître était absent, elle réunissait tout son courage, frappait, et pénétrait craintivement dans le fameux cabinet (Arland, Ordre, 1929, p. 219).
3. Comprendre, avoir en soi (des éléments distincts). Synon. comporter.Réunir toutes les qualités, toutes les vertus dans/en sa personne; solution qui réunit tous les avantages, toutes les conditions. Les biscuits de Savoie, babas, et autres préparations qui réunissent les fécules, les œufs et le sucre (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 243):
1. ... Noël Schoudler (...) calculait tout ce que l'enfant réunissait sur lui, ou réunirait un jour, tout ce qui se trouvait déjà dans le berceau: la banque, les sucreries (...), un titre du Saint-Empire (...), une place faite d'avance dans tous les milieux de l'aristocratie... Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 15.
P. ext., vieilli. Réunir qqc. à qqc.Avoir, présenter (deux caractéristiques distinctes). Synon. allier.Il arrive souvent à ceux qui réunissent un caractère passionné à un esprit observateur de se regarder souffrir (Staël, Allemagne, t. 4, 1810, p. 173).Il est (...) difficile de trouver des argiles qui réunissent à la plasticité l'infusibilité nécessaire (Al. Brongniart, Arts céram., t. 1, 1844, p. 197).
B. − [Le compl. d'obj. désigne une/des pers., un/des ensemble(s) de pers.]
1. Mettre ensemble en un lieu déterminé. Synon. (r)assembler, (re)grouper.Réunir ses collaborateurs, ses conseillers, sa famille; réunir tout le monde; réunir quelques amis à dîner; se trouver (tous) réunis chez qqn; être de nouveau (tous) réunis. À la suite de cette séance, impossible de réunir Thiers et le comte d'Arnim, Thiers boudant le comte, et le comte (...) ne se souciant plus de se rencontrer avec ce cacochyme pleurard (Goncourt, Journal, 1890, p. 1096).Il y eut une dispersion à travers le lycée de tous les enfants. On réunit ensuite ces élèves de troisième dans un local voisin de leur classe (Barrès, Cahiers, t. 7, 1909, p. 211).Empl. pronom. Se réunir avec des amis, entre amis; se réunir au café, chez qqn; se réunir pour la première fois, chaque soir, tous les soirs, chaque année; se réunir pour célébrer un événement, pour discuter. De grandes fêtes, où l'on se réunissait pour deviser et boire à la lueur des torches jusque fort avant dans la nuit (Gracq, Syrtes, 1951, p. 30).Vieilli. Qqn se réunit à qqn.Le consul Claudius Néron (...) prit ses meilleures troupes, traversa toute l'Italie en huit jours, et se réunit à son collégue près du Métaure (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 37).Hoche (...) traversa les Vosges (...), avec le reste de son armée, et se réunit à Pichegru pour agir ensemble (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 280).
En partic. Synon. de convoquer (v. ce mot I A).Réunir une assemblée, un comité, un concile, les États généraux, le parlement. Conseil d'administration réuni en séance ordinaire (Barrès, Cahiers, t. 8, 1910, p. 241).Réunir d'urgence une conférence dans laquelle les experts militaires pourraient exposer chacun leur thèse (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 139).Empl. pronom. [Le suj. désigne gén. un coll.] Être convoqué, tenir séance. Se réunir en assemblée, en conseil; comité qui se réunit sous la présidence de qqn; parlement qui se réunit en session extraordinaire. La conférence des états-majors alliés se réunissait à Chantilly et les alliés allaient pouvoir se mettre d'accord sur ces épineuses questions (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 139).
P. ext.
Faire en sorte que des personnes se mettent ensemble en un lieu déterminé. Conférence qui réunit des chefs d'État; congrès qui réunit les spécialistes d'une discipline. Le soir, (...) Nana obtint un succès colossal (...). Cette classique soirée de folie réunissait toute la jeunesse galante (Zola, Nana, 1880, p. 1407).V. asseoir ex. 26, exclusion B 2 ex. de Bosco.
[Le compl. d'obj. désigne un ensemble de pers.] Constituer, créer. Réunir une armée. Je m'occupai de réunir un état-major qui pût m'aider dans cette nouvelle tâche (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 448).Tarrou se mit au travail et réunit une première équipe qui devait être suivie de beaucoup d'autres (Camus, Peste, 1947, p. 1324).
2.
a) Vieilli ou littér. Unir (de nouveau) par une communauté de vie ou d'intérêt, par un lien commun, (r)établir l'entente (entre des personnes). Réunir des époux divorcés; être réunis par une complicité, par un intérêt commun. La société n'est pas la réunion atomistique et fortuite des individus, comme est, par exemple, le lien qui réunit les passagers à bord d'un même vaisseau (Renan, Avenir sc., 1890, p. 334):
2. Quels qu'aient pu être les remous de naguère, nous nous sentons aujourd'hui soulevés par une joie identique. La fierté de la victoire a réuni des âmes qu'avaient pu disperser le désastre et ses chagrins. De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 235.
Réunir qqn à qqn.Crois-tu que, là [dans l'autre monde], nous serons réunis aux personnes que nous avons aimées ici-bas? (Dumas père, Henri III, 1829, iv, 4, p. 180).Je ne suis pas aristocrate, ma réponse tient dans ce livre: voici les miens, mes maîtres, ma lignée; voici, par eux, ce qui me réunit à tous (Camus, Env. et endr., 1937, p. 29).
Empl. pronom. Former une communauté de vie ou d'intérêt, faire alliance (avec quelqu'un). J'espère me réunir à lui pour le reste de mes jours (Ac.).Quatre ou cinq ministres pervers se réunissent dans le même plan (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 516).Mon mari ne me vit plus; mon père même m'abandonna, et tous deux se réunirent pour obtenir un ordre du Roi qui me relégua dans le couvent de... (Sénac de Meilhan, Émigré, 1797, p. 1780).Qqn se réunit à qqn.Qu'a donc l'Angleterre de si irrésistible que vous ne puissiez la quitter pour quelques mois, pour vous réunir à votre amie, à vos enfants (Staël, Lettres L. de Narbonne, 1793, p. 187).Pour les humanitaires de la première heure, l'homme, en se réunissant à ses semblables, obéissait à un précepte naturel (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p. 273).V. adresser1ex. 14.
b) En partic. [Le compl. d'obj. désigne des États, des territoires, des ensembles de pers.] (Re)faire l'unité territoriale, politique, administrative, morale. Synon. annexer, associer, rattacher, réunifier.Réunir des domaines aliénés (Ac.). [La] France (...) avait mis huit cents ans à former son territoire, à réunir des villes et des provinces dans les circonstances et aux conditions les plus diverses (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 304).Empl. pronom. Organismes qui se réunissent en fédération. Le général Brune (...) se mit à marcher. Alors tous les cantons, excepté celui de Bâle, se réunirent pour arrêter notre invasion (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 457).
Réunir qqn/qqc. à qqn/qqc.Vouloir réunir l'Église protestante à l'Église catholique. Cette administration a été réunie à telle autre (Ac.).Réunir au domaine royal un fief qui avait été donné en apanage (Ac.1935).1807, époque où Parme fut réuni à la France (Gide, Caves Vatican, 1914, p. 689).Le moyen de réunir à la couronne les Bretons toujours ombrageux et jaloux de leur indépendance, c'était de marier Charles VIII avec l'héritière de Bretagne, la jeune duchesse Anne (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 135).Empl. pronom. Qqn/qqc. se réunit à qqn/qqc.On a voulu empêcher cette province de se réunir au royaume dont elle avait été séparée (Ac.1935).L'Autriche (...) à laquelle il était interdit de se réunir à l'Allemagne (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 275).Rare. [Sans compl. prép. introd. par à] Synon. de annexer.Si elle [Hortense de Beauharnais] eût su se contraindre (...) Louis [Bonaparte] n'eût point fui d'Amsterdam; je ne me serais pas vu contraint de réunir son royaume (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 633).On n'avait pas trouvé moyen de réunir cette province française et, malgré de perpétuels conflits avec les princes lorrains, malgré une occupation, même prolongée de leur territoire, la monarchie n'avait jamais voulu annexer la Lorraine par la violence et contre le vœu de ses habitants (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 280).
P. ext. [Le suj. désigne un ensemble de pers.] Comporter, être constitué de. Chaque comité [d'entreprise] réunit le directeur de l'établissement avec les représentants des ouvriers, des employés et des cadres. Il est tenu au courant de l'activité commune (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 97).V. confédération ex. 5.
Prononc. et Orth.: [ʀeyni:ʀ], (il) réunit [-ni]. Ac. 1694: re-; dep. 1718: ré-. Étymol. et Hist. 1. 1475 « unir des éléments séparés; annexer » (ds Ord. des rois de France, t. 18, p. 182); 2. ca 1475 « réconcilier » (Georges Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 3, p. 23, 18). Dér. de unir*; préf. ré-*. Cf. en m. fr. raunir au sens 1 1365 ds Ord. des rois de France, t. 4, p. 577 influencé pour sa graphie par des empr. au lat. adunare « assembler » tel que auner (FEW t. 24, p. 187), cf. aussi adunir « id. » (1336-1451 ds Gdf.). Fréq. abs. littér.: 3 869. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 9 882, b) 4 714; xxes.: a) 3 349, b) 3 479.
DÉR. 1.
Réunissage, subst. masc.,fil. ,,Action de réunir les fils, dans les filatures de coton`` (Littré; dict. xixeet xxes.). [ʀeynisa:ʒ] 1reattest. 1870 id.; formé sur le part. prés. réuniss[ant] de réunir, suff. -age*.
2.
Réunisseur, -euse, adj. et subst.a) Adj. et subst. (Personne) qui réalise l'union. Le grand Hoang-Ti a apparu aujourd'hui devant vous. Le réunisseur des peuples, l'implantateur de l'unité (Claudel, Repos 7ejour, 1901, I, p. 812).Avant le développement de la génétique, (...) la classification était livrée à l'arbitraire du systématicien qui subissait à son insu la tendance naturelle de son esprit, soit diviseur ou réunisseur (Cuénot, Rostand, Introd. génét., 1936, p. 72).b) Subst. fém., fil. Machine qui réunit les fils en bobines. La vitesse de l'arbre moteur des réunisseuses employées pour la laine est de 168 révolutions par minute (Lar. 19e). [ʀeynisœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1870 subst. fém. (Littré: Réunisseuse. Machine à réunir), av. 1877 réunisseur (Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet., t. III, p. 497 ds Littré Suppl.), b) 1901 subst. masc. réunisseur « celui qui réunit » (Claudel, loc. cit.); formé sur le part. prés. réuniss[ant] de réunir, suff. -eur2*, -euse*.

Réunir : définition du Wiktionnaire

Verbe

réunir \ʁe.y.niʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se réunir)

  1. Rejoindre ce qui est désuni, séparé.
    • Réunir les lèvres d’une plaie.
    • Les chairs de la plaie se sont réunies.
  2. Unir une chose à une autre.
    • Cette galerie réunit les deux corps de logis.
    • Le cou réunit la tête au corps.
  3. (Figuré) Réconcilier, remettre en bonne intelligence.
    • Ils étaient brouillés, un intérêt commun les a réunis.
    • Ils se sont réunis contre l’ennemi commun.
    • Ils se sont réunis sur ce point-là.
  4. (Histoire) Rejoindre une chose démembrée au tout dont elle faisait partie, en parlant de fiefs, de domaines, etc.
    • Réunir au domaine royal un fief qui avait été donné en apanage.
    • Réunir au fief dominant ce qui en été démembré.
    • Réunir des domaines aliénés.
    • On voulut empêcher cette province de se réunir au royaume dont elle avait été séparée.
  5. Joindre pour la première fois une chose à une autre.
    • Ce roi, par ses conquêtes, par son mariage, a réuni telle province à la couronne.
    • Cette administration a été réunie à telle autre.
  6. (Sens propre) (Figuré) Rassembler.
    • Le général Suchet, averti, s'est porté à Rozan, a réuni ses troupes, et a fait reconnaître et observer l'ennemi, qui prit position en avant du camp de Borki, et jeta sa cavalerie dans la plaine. — (Comte Mathieu Dumas, Précis des événemens militaires, ou Essais historiques sur les campagnes de 1800 à 1807, tome 5, Paris : chez Treuttel & Wurtz & Hambourg : chez Perthès & Besser, 1826, p. 329)
    • Le lendemain, je me rendis à bord du Rochester, où une quarantaine d'officiers, réunis à leur mess autour d'une table immense, me firent une excellente réception. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. — (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Tous les suffrages se sont réunis sur lui. — Toutes les vertus, toutes les grâces étaient réunies en elle.
    • Il réunit des qualités très opposées. — Tous les arts se réunissaient pour donner de l’éclat à ces fêtes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réunir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉUNIR. v. tr.
Rejoindre ce qui est désuni, séparé. Réunir les lèvres d'une plaie. Les chairs de la plaie se sont réunies. Il signifie aussi Unir une chose à une autre. Cette galerie réunit les deux corps de logis. Le cou réunit la tête au corps. Il signifie, au figuré, Réconcilier, remettre en bonne intelligence. Ils étaients brouillés, un intérêt commun les a réunis. Ils se sont réunis contre l'ennemi commun. Ils se sont réunis sur ce point-là.

RÉUNIR, en parlant de Fiefs, de domaines, etc., signifie Rejoindre une chose démembrée au tout dont elle faisait partie. Réunir au domaine royal un fief qui avait été donné en apanage. Réunir au fief dominant ce qui en été démembré. Réunir des domaines aliénés. On voulut empêcher cette province de se réunir au royaume dont elle avait été séparée. Il signifie aussi Joindre pour la première fois une chose à une autre. Ce roi, par ses conquêtes, par son mariage, a réuni telle province à la couronne. Cette administration a été réunie à telle autre.

RÉUNIR signifie encore, tant au propre qu'au figuré, Rassembler. Réunir plusieurs corps d'armée en un seul. Ils se réunirent sous un même chef. Nous nous réunissons une fois par semaine, à tel endroit. J'espère me réunir à lui pour le reste de mes jours. Ces deux rivières se réunissent à tel endroit. Tous les suffrages se sont réunis sur lui. En réunissant toutes ces preuves, tous ces faits, on en conclut que... Réunir toutes ses forces, tous ses efforts pour.. Toutes les vertus, toutes les grâces étaient réunies en elle. Il réunit des qualités très opposées. Tous les arts se réunissaient pour donner de l'éclat à ces fêtes.

Réunir : définition du Littré (1872-1877)

RÉUNIR (ré-u-nir) v. a.
  • 1Rapprocher, rejoindre ce qui était séparé, désuni. Réunir les lèvres d'une plaie. Et du lutrin rompu réunissant la masse, Boileau, Lutr. I.
  • 2Établir une communication d'une chose avec une autre. Les galeries qui réunissent le Louvre aux Tuileries. Ce fut à Londres qu'il [Pierre le Grand] dessina lui-même le projet de la communication du Volga et du Tanaïs ; il voulait même leur joindre la Duina par un canal, et réunir ainsi l'Océan, la mer Noire et la mer Caspienne, Voltaire, Russie, Anecdotes.
  • 3Rapprocher, réconcilier. Son caractère particulier était de concilier les intérêts opposés, et, en s'élevant au-dessus, de trouver le secret endroit et comme le nœud par où on peut les réunir, Bossuet, Anne de Gonz. Nos ennemis communs devraient nous réunir, Racine, Andr. I, 4. Il représenta qu'il ne fallait plus songer désormais qu'à réunir les esprits divisés, et à prévenir les malheurs d'une guerre civile, Vertot, Rév. rom. XIV, 287. Écoutez : ce serait le comble de mes vœux De pouvoir aujourd'hui vous réunir tous deux, Voltaire, Adélaïde, III, 5. J'ai feint de réunir nos causes mutuelles, Voltaire, Sémir. V, 2.
  • 4En matière de domaines, de fiefs, rejoindre une partie au tout dont elle avait été séparée. Réunir un grand fief à la couronne.
  • 5Joindre pour la première fois une chose à une autre. Cette administration a été réunie à telle autre. Ainsi la Lorraine fut réunie à la couronne irrévocablement, réunion tant de fois inutilement tentée, Voltaire, Louis XV, 4.
  • 6Rassembler ce qui était séparé. Réunissons trois cœurs qui n'ont pu s'accorder, Racine, Andr. V, sc. dern. Ah ! ma mère, oublions nos peines ; le ciel nous aime, il nous réunit, Marmontel, Bélis. V.

    Il se dit aussi au sens moral. La Moldavie était alors gouvernée par le prince Cantemir, Grec d'origine, qui réunissait les talents des anciens Grecs, la science des lettres et des armes, Voltaire, Charles XII, 5. Qu'on est heureux de pouvoir bien faire en servant ce qu'on aime, et réunir ainsi dans le même soin les charmes de l'amour et de la vertu ! Rousseau, Hél. I, 43. Presque tous les grands hommes ont réuni la force du corps et celle de l'âme, Rousseau, Ém. II.

  • 7Se réunir, v. réfl. Être réuni. Les lèvres de la plaie se sont réunies.
  • 8Se rapprocher, se rejoindre. Deux corps d'armée qui se sont réunis. C'est ici que les chemins se réunissent. J'espère me réunir à lui pour le reste de mes jours. C'est autour d'elles [des reines] que se range et se réunit ordinairement tout l'esprit du siècle, le désir de plaire… le plaisir de voir et d'être vue, Fléchier, Marie-Thérèse.
  • 9Cesser d'être en schisme. Cette princesse [Marie] rétablissait la religion catholique, et l'Angleterre se réunissait au saint-siége, Bossuet, Var. VII, 99.
  • 10 Fig. Se concerter. Ils se sont réunis contre l'ennemi commun.
  • 11En parlant des choses, concourir. Tous les arts se réunissaient pour donner de l'éclat à cette fête. Toutes ces belles dispositions… s'étaient heureusement tournées du côté de Dieu… tout s'était réuni à cette unique passion, Sévigné, 5 août 1684.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce seroit un beau commencement, pour venir à ce poinct principal de reunir les volontez, Lanoue, 390.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Réunir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉUNIR, v. act. (Gramm.) rejoindre, rapprocher, remettre ensemble ce qui étoit auparavant séparé. Réunissez-vous par un même repas ; les églises qui s’étoient séparées de la communion romaine, s’y sont réunies ; que de vertus réunies dans la même femme ! Voyez Réunion.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réunir »

Étymologie de réunir - Littré

Re…, et unir ; ital. riunire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réunir - Wiktionnaire

 Dérivé de unir avec le préfixe ré-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réunir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réunir reynir play_arrow

Conjugaison du verbe « réunir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réunir

Citations contenant le mot « réunir »

  • À l'issue de la prière, Pape retrouve sa fille. « Tout s'est très bien passé, se félicite-t-il. C'était une première de réunir les deux mosquées ainsi. Même s'il y a la Covid, c'est important pour tout bon musulman d'être là. » leparisien.fr, 4000 fidèles masqués réunis au stade de Meaux pour la prière de l’Aïd - Le Parisien
  • " Ça s'est très, très bien passé ". Mohamed Nasredine peut avoir le sourire. Avec une cinquantaine d'autres, ce bénévole de l'association des Musulmans de l'Agenais a réussi à réunir un millier de croyants, ce vendredi matin, pour la prière et le prêche de la fête de l'Aïd-El-Adha, la plus importante de l'Islam.  petitbleu.fr, La Covid-19 n'a pas empêché la grande fête de l'Aïd-El-Adha à Agen - petitbleu.fr
  • Selon le communiqué diffusé par le Palais Royal, à l’issue de l’audience qui semble avoir duré environ une demi-heure au Palais de Bruxelles, le Roi a demandé aux deux préformateurs de « réunir au plus vite les présidents de partis pouvant offrir une large assise à la formation d’un gouvernement ». Le Soir, Négociations fédérales: le Roi demande à Magnette et De Wever de réunir au plus vite les présidents de partis, nouveau rapport le 8 août - Le Soir
  • Un héros doit réunir en lui toutes les belles qualités, mais sans en affecter une. De Baltasar Gracian y Morales / Le héros
  • Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. De Henry Ford
  • Toute partie tient à se réunir à son tout pour échapper ainsi à sa propre imperfection. De Léonard de Vinci / Carnets
  • Rapprocher les hommes n’est pas le plus sûr moyen de les réunir. De Louis de Bonald
  • Notre Nation doit s'unifier pour se réunir. De George W. Bush

Traductions du mot « réunir »

Langue Traduction
Corse riunite
Basque katixa
Japonais 再会する
Russe воссоединяются
Portugais reunir
Arabe لم الشمل
Chinois 团聚
Allemand wiedervereinigen
Italien riunire
Espagnol reunir
Anglais reunite
Source : Google Translate API

Synonymes de « réunir »

Source : synonymes de réunir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réunir »



mots du mois

Mots similaires