Aborder : définition de aborder


Aborder : définition du Wiktionnaire

Verbe

aborder \a.bɔʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) (Marine) Arriver au bord, prendre terre.
    • À Ténériffe, le brick aborda pour se ravitailler et réparer son gouvernail. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)
    • Christophe Colomb, on le sait, lorsqu’il aborda en Amérique, crut avoir atteint les Indes par une nouvelle route maritime et nomma en conséquence « Indiens » les premiers habitants qu’il rencontra. — (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 13)
  2. (Marine) Atteindre, en parlant d’une côte.
    • Aborder un rivage.
    • On ne peut aborder cette côte.
  3. (Par extension) Accéder à, en parlant d’un lieu.
    • Les alpinistes abordent généralement ce pic par la face nord.
  4. (Spécialement) (Automobile) Arriver dans, en parlant d’une portion remarquable de la route, souvent dangereuse.
    • Il a abordé le virage trop rapidement.
    • Elle aborde toujours les ronds-points avec prudence.
  5. (Figuré) S’approcher de, en parlant d’une situation, d’un problème et de la façon de l’approcher.
    • Comment aborde-t-il cette dernière épreuve ?
    • Il aborde sa nouvelle vie plein d’espoir.
    • Il faut aborder cette négociation de façon dépassionnée.
  6. (Figuré) Commencer à parler de, à discuter de, en parlant d’un sujet.
    • Ils n’ont même pas abordé l’article 2.
    • Nous aborderons ce sujet dans la deuxième partie de l’exposé.
    • Ils ont à peine abordé la question : elle aurait pourtant mérité un examen plus complet.
  7. (Intransitif) (Marine) (Désuet) Diriger une embarcation de manière qu’elle arrive à toucher un bâtiment sans le heurter.
    • Aborder à un bâtiment.
  8. (Marine) Toucher en s’approchant par le côté, en parlant d’un navire.
    • La mer était fort grosse, et la chaloupe qu’on avait envoyée ne put aborder notre vaisseau.
  9. (Marine) (En particulier) (Militaire) (Vieilli) Toucher pour y monter par force et combattre, en parlant d’un navire.
    • Aborder un vaisseau ennemi.
    • Aborder l’ennemi.
  10. (Marine) Entrer en collision avec (un navire).
    • Dans l’obscurité, ces deux vaisseaux s’abordèrent.
    • Ces deux vaisseaux se sont abordés dans le brouillard.
  11. (Figuré) Accoster quelqu’un pour lui parler.
    • Elle pouvait avoir dix-huit ans et elle était jolie. Lui n’osait pas l’aborder. Il la considérait de loin, bouche bée, […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le serki de Sissy, grand vieillard maigre et loqueteux, arrive essoufflé. Il se déchausse pour m’aborder, esquisse un salut militaire et s’accroupit à l'entrée de ma paillote. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aborder : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABORDER. v. intr.
Arriver au bord, prendre terre. Le vent était si fort que nous ne pûmes aborder. Aborder à la côte. Aborder au rivage. Aborder dans une île. Nous avons abordé. On dit dans un sens analogue, en termes de Marine, Aborder à un bâtiment, Diriger une embarcation de manière qu'elle arrive à toucher un bâtiment sans le heurter. Il est aussi verbe transitif et signifie Toucher en approchant, accoster. Aborder un rivage. On ne peut aborder cette côte. La mer était fort grosse, et la chaloupe qu'on avait envoyée ne put aborder notre vaisseau. Dans l'obscurité, ces deux vaisseaux s'abordèrent. Aborder l'ennemi, Joindre l'ennemi, l'attaquer. Aborder un vaisseau ennemi, Y monter par force dans un combat. Il se dit aussi en parlant d'un Choc accidentel entre deux bateaux. Ces deux vaisseaux se sont abordés dans le brouillard. Il signifie encore figurément Accoster quelqu'un pour lui parler. La foule était si grande près du ministre que je n'ai pu l'aborder. Nous nous sommes abordés dans la rue. Fig., Aborder une question, etc., Commencer à la discuter, à s'en occuper. Il n'a pas même abordé la question, la difficulté.

Aborder : définition du Littré (1872-1877)

ABORDER (a-bor-dé)
  • 1 V. n. Venir à bord. Le navire aborde à Toulon. Ils n'avaient pu aborder dans l'île. Il aborda en Afrique sur un misérable esquif. Enfin l'esquif aborde, on l'invite à descendre, Corneille, M. de Pomp. II, 2. Déjà il se préparait, selon l'ordre qu'il en avait reçu, à aller aborder secrètement dans une petite île qui est auprès de la grande, Fénelon, Tél. IX.
  • 2Arriver en général, affluer. On aborde sans peine dans cette église. Le peuple abordait de toutes parts sur la place publique. Cet enfant abordait à peine dans la maison, qu'il fut saisi d'une attaque d'épilepsie. … Verras-tu d'un esprit bien tranquille Chez ta femme aborder et la cour et la ville ? Boileau, Sat. X. Elle y voit aborder le marquis, la comtesse, Le bourgeois, le manant, le clergé, la noblesse, Boileau, Sat. I. Les marchands y abordent [à Tyr] de toutes les parties du monde, et ses habitants sont eux-mêmes les plus fameux marchands qu'il y ait dans l'univers, Fénelon, Tél. III.
  • 3Aborder de, s'approcher de. Cet emploi est maintenant hors d'usage ; mais on le trouve dans de bons auteurs du XVIIe siècle. La ville était battue des flots de tous côtés… et le mur qui était avancé dans la mer et escarpé empêchait qu'on ne pût en aborder, Vaugelas, Q. C. 209. Dieu ne vous permettra pas d'en aborder, Bossuet, Rech. 2. Ils ne peuvent aborder du trône de Dieu, Bossuet, Asc. 2.
  • 4 V. a. Arriver à. Aborder un rivage. Côte qu'on ne peut aborder. Ils abordèrent la ville par la route du nord. Ses cheveux se dressent sur sa tête quand il aborde le noir séjour de l'impitoyable Pluton, Fénelon, Tél. XVIII. Ils [les compagnons d'Ulysse] abordèrent un rivage Où la fille du Dieu du jour, Circé, tenait alors sa cour, La Fontaine, Fab. XII, 1. Je chante les combats et cet homme pieux Qui, des bords phrygiens conduit dans l'Ausonie, Le premier aborda les champs de Lavinie, Boileau, Art poét. III.
  • 5Joindre quelqu'un. Abordez-le et exposez-lui votre affaire. Il n'y avait personne qui ne pût aborder le prince. Il se laissait facilement aborder. Mon ami m'aborda dans la rue. Il m'aborda avec amitié, Fénelon, Tél. II. Ce tigre que jamais je n'abordai sans crainte, Racine, Phèd. IV, 6. Moi-même, de quel œil dois-je ici l'aborder ? Racine, Mith. II, 3. Je verrai le témoin de ma flamme adultère, Observer de quel front j'ose aborder son père, Racine, Phèd. III, 3. Si vous l'abordez, demeurez avec elle le moins de temps qu'il vous sera possible, Molière, Pr. d'Él. III, 2. Deux inconnus armés m'ont abordé soudain, Voltaire, Mér. II, 2.
  • 6 Fig. En venir à un sujet. Aborder une cause. La discussion fut abordée avec beaucoup de fermeté. J'aborde la suite de mon sujet.
  • 7 En termes de guerre, aborder l'ennemi, marcher à l'ennemi pour l'attaquer. Le régiment aborda avec beaucoup d'ardeur la troupe qui occupait la hauteur. On aborda le village qui était barricadé.
  • 8 Terme de marine. Aborder un vaisseau, l'accrocher pour que l'assaillant passe dessus et cherche à le prendre de vive force ; et aussi le heurter par accident. La frégate manœuvra pour aborder le vaisseau ennemi. Dans la nuit le bateau à vapeur aborda une barque de pêcheur qui coula aussitôt. Leurs voiles étaient meilleures que les nôtres ; le vent les favorisait ; ils nous abordent, nous prennent, et nous emmènent prisonniers en Égypte, Fénelon, Tél. II.
  • 9 En termes de chasse, aborder la remise, s'approcher de l'endroit où la perdrix s'est réfugiée.
  • 10S'aborder, v. réfl. s'approcher pour se parler. Nous nous sommes abordés dans la rue. Tout le monde s'abordait, s'interrogeait dans les églises, sans se connaître, Voltaire, L. XIV, I.
  • 11Se heurter. Les vaisseaux s'abordèrent, et reçurent l'un et l'autre de graves avaries.
  • 12A L'ABORDER, loc. adv. A l'aborder, il est froid ; mais cela ne dure pas. Aborder est pris ici substantivement.
  • 13Marine. Aborder de franc étable, se dit de deux navires qui se choquent par les étraves.

REMARQUE

Aborder, v. n. se conjugue avec avoir ou être : ils ont abordé, ils sont abordés. Le sens est différent : ils ont abordé signifie l'action d'aborder : ils ont abordé et ont aussitôt marché vers la ville. Ils sont abordés exprime l'état de ceux qui sont dans le lieu qu'ils ont atteint : ils sont abordés depuis quelques heures. Le prince d'Orange est abordé, Sévigné, 486. c'est-à-dire il reste en Angleterre.

SYNONYME

ABORDER, AVOIR ACCÈS, APPROCHER. On a accès où l'on entre. On aborde les personnes à qui l'on veut parler. On approche celles avec qui l'on est souvent. Qui a beaucoup de connaissances peut avoir accès en beaucoup d'endroits. Qui a de la hardiesse aborde sans peine tout le monde. Qui joint à la hardiesse un esprit souple et flatteur peut approcher les grands avec plus de succès que d'autres, Guizot. Aborder marque un fait, avoir accès, une faculté, et approcher, une habitude, Lafaye.

HISTORIQUE

XVe s. Philippe de Bourgogne fut amoureux de la comtesse de Salsebri, mais ils n'aborderent point ensemble, P. de Fenin, 1424.

XVIe s. Mais à la fin la bonasse fortune Loin les aborde au rivage inconnu De la Provence, Ronsard, 609. Socrate à l'aborder sembloit de prime face homme ignorant et grossier, Amyot, Caton, 14. Il se mit à la voile sans aborder nulle part, sinon où il estoit contraint à ce faire pour prendre vivres ou faire eau, Amyot, Pompée, 107. A l'instant mesme du peril arriva en la ville Gongylus, qui venoit de Corinthe avec une galere, à l'aborder du quel estant incontinent tout le peuple accouru à l'entour de lui, il…, Amyot, Nic. 34.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Aborder : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ABORDER un vaisseau. Les gens de mer ne donnent point à ce terme la même signification que lui donnent les gens de riviere. Les premiers le tirent du mot bord, par lequel ils désignent une partie du navire ; & non de celui de bord, qui se prend pour le rivage. Ainsi aborder en Marine, c’est ou tomber sur un vaisseau, ou désigner l’action d’un bord qui tombe sur l’autre. De-là viennent les mots deborder, reborder, pour dire tomber une seconde fois, & se détacher des amares. Lorsque les Marins veulent marquer l’action de gagner le rivage, ils disent toucher mouches, rendre le bord, débarquer, prendre terre, relâcher.

On tâche d’aborder les vaisseaux ennemis par leur arriere vers les hanches pour jetter les grapins aux aubans, ou bien par l’avant & par le beaupré.

Il y eût un brulot qui nous aborda à la faveur du canon de l’Amiral. Voyez Brulot.

Aborder de bout au corps ou en belle, c’est mettre l’éperon dans le flanc d’un vaisseau. On dit aussi de deux vaisseaux qui s’approchent en droiture, qu’ils s’abordent de franc étable. Voyez étable.

Aborder en travers en dérivant. Couler un vaisseau à fond en l’abordant. Vaisseaux qui s’abordent, soit en chassant sur leurs ancres, soit à la voile.

« Si un vaisseau qui est à l’ancre dans un Port ou ailleurs, vient à chasser & en aborder un autre, & qu’en l’abordant il lui cause quelque dommage, les Intéressés le supporteront par moitié ».

« Si deux vaisseaux sans voiles viennent à s’aborder par hasard, le dommage qu’ils se causeront se payera par moitié : mais s’il y a de la faute d’un des Pilotes, ou qu’il ait abordé exprès, il payera seul le dommage ». Ordonnance de la Marine du mois d’Août 1681. art. 10. & 11. tit. vij. L. 3. (Z)

Aborder, v. act. terme de Fauconnerie. Lorsque la perdrix poussée par l’oiseau gagne quelque buisson, on dit il faut aborder la remise sous le vent, afin que les chiens sentent mieux la perdrix dans le buisson.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Aborder : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « aborder » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « aborder »

Étymologie de aborder - Wiktionnaire

(1306)[1] Dérivé de border avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de aborder - Littré

Abord.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aborder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aborder abɔrde play_arrow

Conjugaison du verbe « aborder »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe aborder

Évolution historique de l’usage du mot « aborder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aborder »

  • Comment raconter aux plus jeunes ce qu’est la discrimination raciale ? Après les récents événements survenus de l'autre côté de l'Atlantique et ces rappels récurrents que le racisme persiste et s'immisce encore dans nos sociétés, peut-être est-ce l’occasion d’aborder le thème en douceur avec les futures générations ? Glamour, 6 livres pour aborder le thème du racisme avec les enfants | Glamour
  • Quel rôle pour l’État dans l’économie d’après épidémie ? Comment aborder la nouvelle conjoncture sociale ? Faut-il y voir une opportunité pour les entreprises ?  France Culture, Economie : comment aborder la conjoncture sociale après l’épidémie ?
  • En reprenant en 2016 le personnage créé par Morris en 1947- et rendu populaire par ses aventures écrites par René Goscinny dans les années 70 - Jul a souhaité aborder la vie des invisibles et des minorités qui n’ont pas eu droit au chapitre dans cette reconstitution en bande dessinée de la Conquête de l’Ouest. Dans La Terre promise, la communauté juive retrouvait sa place dans cette saga de l’Amérique. Dans Un cow-boy dans le coton, Jul s’est penché sur la douloureuse histoire des Noirs en Amérique. France Culture, Jul : "C'était une évidence d'aborder la ségrégation raciale dans les aventures de Lucky Luke"
  • Lors de cet échange, Eric Holder a notamment conseillé aux développeurs d’utiliser leurs compétences et leurs ressources créatrices pour aborder franchement le problème et « réfléchir à de nouvelles façons de voir cette autre frontière, cette frontière raciale ». L’ex-procureur estime ainsi que les éditeurs d’apps devraient « penser aux moyens de concentrer cette créativité, ces compétences, sur ce problème de race et de conflits ethniques » (ce qu’ils font pourtant déjà se permettrait-on de rajouter, mais ce cher Holder n’a pas l’air vraiment au fait de ce qui se fait dans le domaine applicatif). iPhoneAddict.fr, Lisa Jackson, la VP environnement d'Apple, aborde le sujet du racisme aux Etats-Unis | iPhoneAddict.fr
  • Les oeuvres d'art sont d'une infinie solitude ; rien n'est pire que la critique pour les aborder. Seul l'amour peut les saisir, les garder, être juste envers elles. De Rainer Maria Rilke / Lettres à un jeune poète
  • Qu’il est décevant de suivre une femme dans la rue, fasciné par sa démarche, de l’aborder et de constater que son visage est tellement moins expressif que son cul. De Jacques Sternberg
  • Il y a un seul cas où il est convenable d'aborder une femme laide. C'est pour lui demander si elle ne connaît pas l'adresse d'une jolie femme. De Pierre Desproges / Dictionnaire superflu
  • Notre vision du monde, notre façon d’aborder l’autre, notre manière de nous comporter dans notre vie sociale, tout cela est religieux. De Paul Avignon / Les mensonges des hommes
  • La colère, même juste, déforme les choses et il ne faut rien aborder avec un gros coeur, un coeur déraisonnablement irrigué. De Massa Makan Diabaté / Le Boucher de Kouta
  • La véritable spiritualité se reconnaît dans la façon de vivre et d’aborder l’existence, et non dans ce que l’on transmet ses croyances. De Nathaniel Branden
  • Seule une bonne et belle vie, bien remplie, bien pleine, pas ratée, permet d’aborder sereinement la mort. De Michel Onfray / Contre-histoire de la philosophie II. Le christianisme hédoniste, 2006
  • Les ténèbres sont les mêmes pour tous, et personne ne sait où il va aborder. De Alain Monnier / Les Ombres d’Anna
  • La bibliographie se fait après et non avant d'aborder un sujet de recherche. De Jean Perrin / La Recherche passionnément
  • La conversation doit tout aborder mais ne rien approfondir. De Oscar Wilde / Intentions

Images d'illustration du mot « aborder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aborder »

Langue Traduction
Portugais abordar
Allemand ansprechen
Italien affrontare
Espagnol abordar
Anglais address
Source : Google Translate API

Synonymes de « aborder »

Source : synonymes de aborder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aborder »


Mots similaires