Dépareiller : définition de dépareiller


Dépareiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPAREILLER, verbe trans.

Altérer par suppression, ajout ou remplacement, l'ordonnance régulière d'une paire ou d'un petit ensemble d'objets assortis. Anton. appareiller, assortir.Il ne prêtait point son exemplaire, dans la peur de dépareiller la collection (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 84).
Emploi pronom. à sens passif :
Puis, de temps en temps [dans les bibliothèques] une édition se dépareille, un livre curieux disparaît, grâce au système trop large qui consiste à ne pas même demander les noms des lecteurs. Nerval, Les Filles du feu,Angélique, 1854, p. 510.
P. ext. Détruire l'harmonie d'une paire ou d'un petit ensemble. Cette ancienne mode des bouquets de côté, dont le moindre inconvénient était de dépareiller (...) un beau sein (Jouy, Hermite,t. 2, 1812, p. 223).
Rem. 1. Le synon. vieilli désappareiller, verbe trans., est attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. Désappareiller des attelages, des chevaux, des vases (Ac. 1798-1878). On rencontre ds la docum. le part. passé désappareillé, ée, en emploi adj. (cf. Zola, Vérité, 1902, p. 6). 2. On rencontre ds la docum. dépareillement, subst. masc. Fait d'être dépareillé ou déparié. Quand l'un n'est pas avec l'autre, il y a dépareillement comme dans un couple d'oiseaux qui ne peuvent vivre qu'à deux (Goncourt, Journal, 1859, p. 649).
Prononc. et Orth. : [depaʀ εje] ou p. harmonis. vocalique [depaʀeje]; (je) dépareille [depaʀ εj]. [ε] ouvert à l'inf. ds Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Nod. 1844, Littré, DG, Passy 1914, Dub., Pt Lar. 1968; [e] fermé ds Land. 1834, Besch. 1845, Fél. 1851, Pt Rob. et Lar. Lang. fr. Ds Warn. 1968 on réserve [ε] au lang. soutenu, [e] au lang. cour. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. La var. désappareiller est encore transcrite ds Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 avec [ε] ouvert; elle est également donnée avec [ε] ds Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Littré et DG, avec [e] fermé ds Land. 1834 et Fél. 1851. Elle est attestée ds Ac. 1718 avec un seul p : desapareiller; ds Ac. 1740-1878 avec 2 p. Étymol. et Hist. A. Ca 1200 « séparer ce qui était uni » (Aiol, éd. J. Normand et G. Raynaud, 1926 : Or sont li .iiii. sol desparellié[s]); cf. 1200-02 (Escoufle, éd. Fr. Sweetser, 4722; Bien a despareillié la paire C'amors ot faite de nos .ii.); 1355 despareillié part. passé adj. « séparé de ce avec quoi on faisait une paire » (Exec. test. de Jeh. Trigault, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 1680 dépareiller des gants (Rich.); 1718 dépareillé part. passé adj. « dont l'ordonnance a été détruite » (Ac. : Il manque un des volumes à cette Histoire, elle est dépareillée). B. Ca 1170 soi desapareillier « se séparer de quelqu'un, quelque chose » (Guillaume d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 340); début xiiies. « être différent » (2eContinuation Perceval, éd. W. Roach, 24488); 1606 desapareiller « enlever une chose d'un ensemble de choses pareilles » (Crespin, Thresor des trois langues françoise, italienne et espagnole). A dér. de pareil*; dés. -er; préf. dé-*. B dér. de appareiller2*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 4.

Dépareiller : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

dépareiller \de.pa.ʁɛ.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dans un ensemble ou un lot de choses semblables, en ôter ou en remplacer une par une autre qui n’a pas la forme, la taille ou la couleur convenable.
    • Cette femme avait mis des gants dépareillés : l’un était d’un jaune pâle et l’autre d’un jaune foncé.
    • Nous regrettons, mais nous ne pouvons vous vendre cette pièce, sinon, le service sera dépareillé.
    • Il vient de perdre un de ses chevaux, son bel attelage est dépareillé.
    • Dépareiller une collection de livres en en perdant des volumes.
    • Puis, de temps en temps, une édition se dépareille, un livre curieux disparaît, grâce au système trop large qui consiste à ne même pas demander les noms des lecteurs. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)

Verbe 2

dépareiller \de.pa.ʁɛ.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Par analogie) Manquer d'harmonie avec son environnement.
    • Tu ne va pas installer cette vieille commode ici, avec son style indéfini, elle va trop dépareiller !
    • [...] une antique machine à café chromée qui n’aurait pas dépareillé dans un vieux bar italien. — (Guillaume Musso, Sauve-moi, Pocket, 2005, p. 242)
    • Melchior dépareillait avec son son blouson de toile et son tee-shirt publicitaire au milieu des hommes d'affaires en cravate et costume. — (Jean-Paul Jody, La route de Gakona, Le Seuil, 2009, p. 161)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dépareiller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPAREILLER. v. tr.
De deux choses pareilles en ôter une et ne point la remplacer, ou la remplacer par une autre qui n'a pas la forme ou la couleur convenable. Cette femme avait mis des gants dépareillés : l'un était d'un jaune pâle et l'autre d'un jaune foncé. Il se dit également en parlant d'Un plus grand nombre de choses pareilles, dont on ôte une ou plusieurs. Il vient de perdre un de ses chevaux, son bel attelage est dépareillé. Dépareiller une douzaine de mouchoirs. Dépareiller une collection de livres en en perdant des volumes. Par extension, Un tome dépareillé, Un tome dissemblable aux autres tomes d'un ouvrage qui en contient plusieurs.

Dépareiller : définition du Littré (1872-1877)

DÉPAREILLER (dé-pa-rè-llé, ll mouillées, et non dé-pa-rè-yé) v. a.
  • Séparer une chose d'une autre avec laquelle elle était appareillée, et par suite ne point la remplacer ou la remplacer par une autre qui n'y est pas pareille. On dépareille un ouvrage quand on en perd un tome, ou quand on remplace le tome perdu par un qui n'est pas de la même édition, de la même reliure, etc. J'ai perdu ou dépareillé des multitudes de livres, par l'habitude que j'avais d'en porter partout avec moi, Rousseau, Confess. VI.

    Se dépareiller, v. réfl. Être dépareillé. Je ne sais comment cet ouvrage s'est dépareillé.

HISTORIQUE

XVe s. Combien que les deux parties fussent despareillées [inégales], ce bon chevalier vainquit et rebouta ces quatre ribauds, Louis XI, Nouv. XCVIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dépareiller : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉPAREILLER, ôter le pareil, (Comm.) il se dit ordinairement des choses qui doivent être doubles, comme des bas, des gants, des souliers, & autres semblables marchandises qui ne sont plus de débit quand elles sont dépareillées. Voyez les dict. de Com. & de Trév. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dépareiller »

Étymologie de dépareiller - Littré

Dépareil ; provenç. desparelhar ; espagn. desparejar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dépareiller - Wiktionnaire

Formé à partir du préfixe dé- et du suffixe -er servant à former un verbe, tiré de l'adjectif pareil, lui-même latin parilis (« semblable, égal »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépareiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépareiller deparɛje play_arrow

Conjugaison du verbe « dépareiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dépareiller

Évolution historique de l’usage du mot « dépareiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépareiller »

  • excellente idée déco pour la chambre ! Je vais également dépareiller ma couette et mes taies d’oreiller! Moltodeco, le blog déco et design d'Emmanuelle Paris, Dépareiller les taies d’oreiller… | Moltodeco, le blog déco et design d'Emmanuelle Paris
  • Les accessoires sauront apporter une touche ensoleillée à un look sobre, sans faire baba cool. Comme le préconise le styliste Joseph Altuzarra, on s’amuse à dépareiller le crochet. Ce tricot s’associe très bien avec des matières lisses comme le cuir et le satin. Avec une paire de jeans, l’association se fait sans accroc. Femina, Femina | Le crochet, la matière star de la belle saison
  • De plus les tenues de mariage se déclinent en ensemble à mixer ou à dépareiller. Et Marianne Brousse de montrer une jupe et son petit top ou une veste de tailleur parme portée sur une robe blanche. Le dos-nu reste aussi très apprécié. « J’ai de la chance, confie-t-elle. La tendance est à ce que j’aime. Pour moi, la mariée doit être audacieuse, décomplexée et unique. » Ensuite, le style s’adapte. « Il peut tout à fait être traditionnel mais néanmoins moderne ! » www.leveil.fr, Lieux, prestations, robes, coût... quelles sont les tendances du mariage en Auvergne ? - Clermont-Ferrand (63000)
  • Les carreaux reviennent comme un refrain ! Cette saison, l’idée est de les dépareiller pour leur donner une touche singulière. Mais c’est difficile ! Pour mélanger les carreaux, il faut que les deux pièces aient un lien de parenté. Soit par des couleurs voisines - par exemple bleu marine et vert sapin , ou rouge vif et orange -ou par des lignes qui se répondent. Donc pas de mélange noir et blanc avec de l écossais rouge et vert ! , Comment dépareiller les carreaux ?

Images d'illustration du mot « dépareiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépareiller »

Langue Traduction
Corse non corrispondenza
Basque ez dator bat
Japonais ミスマッチ
Russe несоответствие
Portugais incompatibilidade
Arabe عدم تطابق
Chinois 不匹配
Allemand nichtübereinstimmung
Italien mancata corrispondenza
Espagnol discordancia
Anglais mismatch
Source : Google Translate API

Antonymes de « dépareiller »



mots du mois

Mots similaires