La langue française

Anéanti

Sommaire

  • Définitions du mot anéanti
  • Phonétique de « anéanti »
  • Citations contenant le mot « anéanti »
  • Traductions du mot « anéanti »
  • Antonymes de « anéanti »

Définitions du mot anéanti

Trésor de la Langue Française informatisé

ANÉANTI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de anéantir*.
II.− Adj. Qui est dans un état d'anéantissement :
1. Ah! ne plus être ainsi divisé, demeurer impartible, avoir l'âme assez anéantie pour ne plus ressentir que les douleurs, ne plus éprouver que les joies de la liturgie ... J.-K. Huysmans, La Cathédrale,1898, p. 150.
Qui traduit l'anéantissement :
2. Je vais ce matin rendre visite à la princesse (...). Elle est assise, dans une pose anéantie, sur le canapé du fond du petit salon précédant sa chambre à coucher. Ses paroles, dites d'une voix éteinte, sont coupées par de longs temps. E. et J. de Goncourt, Journal,1892, p. 253.
Emploi subst., rare. Malheureux, abandonné :
3. Chaque époque a son langage, j'allais dire son jargon. Les personnes dont s'occupait le Père Milly étaient parmi les anéantis, les abandonnés, et s'en trouvaient bien. J.-Green, Journal,Le Bel aujourd'hui, 1955-58, p. 254.
Prononc. − Seule transcription ds Littré : a-né-an-ti, tie.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 852. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 1 654, b) 1 198; xxes. : a) 1 300, b) 787.

Wiktionnaire

Forme de verbe

anéanti \a.ne.ɑ̃.ti\

  1. Participe passé masculin singulier de anéantir.
    • Il est fait grief à l’arrêt attaqué d’avoir anéanti tous les effets du contrat du 17 juillet 2014 conclu entre Mme X. et la société Cometik, et d’avoir condamné cette dernière à rembourser à Mme X. toutes les sommes versées au titre de ce contrat ; — (Cour de cassation, ch. civile 1, arrêt du 12 septembre 2018 ; Mme X. / Cometik)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANÉANTIR. v. tr.
Réduire au néant, mettre à néant. Dieu seul peut anéantir les êtres qu'il a créés. Cette objection s'anéantit d'elle-même. Par extension, il signifie Réduire à rien, détruire absolument. Il n'y a point de fortune si élevée qu'un revers ne puisse anéantir. Les barbares ont anéanti l'Empire romain. Anéantir une coutume. Cet événement a anéanti ses espérances. Cet homme avait amassé de grands biens et réuni de grands honneurs dans sa famille : tout cela s'est anéanti. Que d'empires seront anéantis! En termes de Dévotion,

S'ANÉANTIR signifie spécialement S'abaisser et s'humilier devant Dieu, par la connaissance qu'on a de son néant. Par exagération, il signifie encore Mettre dans un état d'abattement, de faiblesse. Cette longue course m'a anéanti. Être anéanti signifie quelquefois Être dans une stupéfaction profonde.

Littré (1872-1877)

ANÉANTI (a-né-an-ti, tie) part. passé.
  • 1La discipline militaire anéantie. Des livres depuis longtemps anéantis. Une nation anéantie. Le reste de la terre anéanti pour moi, Voltaire, Zaïre, I, 1. Mais laissez-nous le temps d'éveiller un parti Qui, tout faible qu'il est, n'est point anéanti, Voltaire, Mérope, V, 3. De notre république à Rome anéantie On y voit refleurir la plus noble partie, Corneille, Sertor. I, 1.
  • 2âme anéantie devant Dieu, âme qui s'humilie profondément.
  • 3 Fig. Confondu, stupéfait, exténué. Je suis anéanti.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anéanti »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anéanti aneɑ̃ti

Citations contenant le mot « anéanti »

  • L'anéantissement de tous les mondes équivaut au soupir d'une orchidée. De Marc Gendron / Opération New York
  • Tout s’anéantit, tout périt, tout passe : il n’y a que le monde qui reste, il n’y a que le temps qui dure. De Denis Diderot / Salons
  • Dans le passé nous nous sommes créés à travers la comédie de la tragédie humaine, maintenant il se peut que nous nous anéantissions dans la tragédie de la comédie humaine. De Edward Bond / Libération - A quoi pensez-vous ?
  • Il faut surtout anéantir l'espérance dans le coeur de l'homme. Un désespoir paisible, sans convulsions de colère et sans reproches au ciel, est la sagesse même. De Alfred de Vigny / Journal d'un poète
  • Vous ne me dégoûterez pas de la guerre. On dit qu'elle anéantit les faibles, mais la paix en fait autant. De Bertolt Brecht / Mère courage
  • La connaissance est pour l'humanité un magnifique moyen de s'anéantir elle-même. De Friedrich Nietzsche / Oeuvres posthumes
  • Tout captif porte dans sa main gauche le pouvoir d'anéantir sa servitude. De William Shakespeare / Jules César
  • Un amour ordinaire est la plus faible de toutes les passions. L'espérance du plaisir le soutient, son approche l'affaiblit, son arrivée l'anéantit absolument. De Cardinal de Bernis / Réflexions sur les passions
  • Le but du poème est d'achever et d'anéantir le poète. De Paul La Cour / Fragments d'un journal
  • On naît sans but, on vit sans comprendre, et on meurt anéanti. De Ingmar Bergman
  • Les découvertes récentes ont anéanti toutes nos illusions sur la simplicité de l'univers. De Gustave Le Bon
  • La suprême ambition de tout ce qui existe Est de se perdre dans le néant, s'anéantir, Dormir sans rêves... De Gutierrez Najera / Poésies
  • « Dans toutes ses déclarations, le meurtrier présumé parle de lui. Jamais il ne parle de la vie qu'il a enlevée, de l'univers qu'il a anéanti », constate Me Sebag, l'avocat des parents de Nawel. leparisien.fr, Nawel, 23 ans, tuée à coups de couteau : ses parents anéantis par la libération du meurtrier présumé - Le Parisien
  • Peu importent les distances : la vie se charge de les anéantir et le temps ne connaît pas l'espace. De Yvette Naubert / Les Pierrefendre
  • L'épuisement physique a ce don de nous anéantir, de nous plonger dans une ivresse où se brouillent toutes les notions. De Rex Desmarchais / Le Feu intérieur
  • Pour détruire la racine du mythe, il faut anéantir la semence même de l'homme. De Robert Marteau / Mont-Royal
  • « Je roulais doucement. À cette vitesse, je ne pense pas que l’alcool ait influencé mon comportement. Quand je conduis, je ne bois pas normalement. Et ce dimanche, je n’aurais effectivement pas dû prendre le volant. Je suis anéanti d’avoir tué quelqu’un. Mon métier, c’était aider les gens. » C’est un homme se présentant comme repenti qui, ce lundi 4 janvier, à la barre du tribunal judiciaire de Bourgoin-Jallieu, a été jugé pour homicide involontaire sous l’empire d’un état alcoolique. Autrement dit, un accident mortel de la route, à Val-de-Virieu. , Nord-Isère. Ce qu'il faut retenir de l'actualité à la mi-journée ce jeudi 7 janvier

Traductions du mot « anéanti »

Langue Traduction
Anglais wiped out
Espagnol aniquilado
Italien cancellato
Allemand ausgelöscht
Chinois 歼灭
Arabe محيت
Portugais apagado
Russe уничтожен
Japonais 拭き取った
Basque ezabatu
Corse spazzatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « anéanti »

Partager