Amuser : définition de amuser


Amuser : définition du Wiktionnaire

Verbe

amuser \a.my.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amuser)

  1. Divertir par des choses agréables.
    • […] ils obtenaient les profits moraux et maté­riels que procure la célébrité à tous les virtuoses, dans une société qui est habituée à payer cher ce qui l’amuse. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VII, La morale des producteurs, 1908, p.328)
    • En attendant le souper, on amusa la société par un concert.
    • C’est un homme qui a l’art d’amuser agréablement ceux qui vont chez lui.
    • Il ne pense qu’à s’amuser.
    • À force de s’amuser, il a ruiné sa santé.
  2. Faire perdre le temps ; distraire.
    • […], des frères de charité avec leurs dalmatiques rouges, dont l’un portait une bannière et l’autre la lourde croix d’argent, riaient en dessous, s’amusaient à se bourrer le dos de coups de poing. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Hélène, avec la patience mélancolique des malades, s’amusait à entortiller autour de ses doigts une chaînette d’argent qui lui servait de bracelet. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Tavannes remit la pie sur son bâton, et s’amusa à rouler et à dérouler les oreilles d’un lévrier. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • Ne vous amusez pas, on vous attend.
  3. Repaître de vaines promesses, de fausses espérances.
    • Il l’amuse de belles paroles.
    • Il y a trois ans qu’il l’amuse de la sorte.
    • Amuser l’ennemi.
  4. (Pronominal) S’occuper par simple divertissement.
    • Je me suis amusé à rechercher comment, tel journaliste sérieux et compétent, tel historien, tel psychologue, avaient pu reprendre à leur compte la fable du 80%; chacun en fait la répétait pour l'avoir trop souvent lue. — (Albert Jacquard, Inventer l'homme, éditions Complexe, 1991, p.139)
  5. (Pronominal) Se moquer de quelqu’un.
    • Il s’amuse de moi !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Amuser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMUSER. v. tr.
Divertir par des choses agréables. En attendant le souper, on amusa la société par un concert. C'est un homme qui a l'art d'amuser agréablement ceux qui vont chez lui. Amuser des enfants. Il signifie aussi Repaître de vaines espérances. Il l'amuse de belles paroles. Il y a trois ans qu'il l'amuse de la sorte.

AMUSER signifie encore Occuper en faisant perdre le temps. Amuser quelqu'un. Il ne faut rien, il ne faut qu'une mouche pour l'amuser. Il vous amuse pour vous tromper. Amuser l'ennemi. Prov. et fig., Amuser le tapis, Parler de choses vaines et vagues, pour faire passer le temps. Il sait amuser le tapis. C'est pour amuser le tapis. Cette locution signifie aussi Dire beaucoup de paroles, dans une affaire, sans arriver au fait. Pendant une heure il n'a fait qu'amuser le tapis.

S'AMUSER signifie Prendre plaisir à quelque chose. Je me suis beaucoup amusé à ce spectacle.

S'AMUSER À signifie S'occuper par simple divertissement et pour ne pas s'ennuyer. Il s'amuse depuis quelque temps à faire des expériences de physique. C'est perdre son temps que de s'amuser à faire des vers, quand on n'a point de talent pour la poésie. Fam., À quoi vous amusez-vous de parler à un fou? De quoi vous avisez-vous, etc.? On dit aussi Ne vous amusez pas à le plaisanter, il n'entend pas raillerie. Prov. et fam., S'amuser à la moutarde, S'arrêter à des bagatelles, à des choses inutiles. S'amuser de quelqu'un, Se moquer de lui. S'amuser de peu de chose, Trouver facilement à se divertir, à se distraire. Employé absolument, S'AMUSER signifie quelquefois Perdre le temps. Ne vous amusez pas, on vous attend. Il s'est amusé en route. Il signifie encore Se livrer aux plaisirs. À force de s'amuser, il a ruiné sa santé.

Amuser : définition du Littré (1872-1877)

AMUSER (a-mu-zé) v. a.
  • 1Procurer de l'agrément. Cela amuse. Tout ce qui n'est pas Dieu peut l'amuser [l'âme] ; mais Dieu seul est capable de la remplir, Fléchier, III, 419.
  • 2Faire perdre le temps en choses qui amusent. Quand il s'aperçut qu'on l'amusait. Amusez-le du moins à débattre avec vous, Corneille, Nicom. V. 5. Tous ces désirs de changement qui vous amusent, vous amuseront jusqu'au lit de la mort, Massillon, Carême, Élus.

    Amuser l'ennemi, le tromper par des lenteurs.

  • 3En parlant des choses. Amuser la tristesse, la douleur. Jusques à quand amuserai-je les inquiétudes secrètes de mon âme par de vains projets de pénitence ? Massillon, Car. Fausse conf. La harpe d'un berger amuse sa tristesse [de Saül], et ne la guérit point, Massillon, Avent, Conc. Mon cœur saignait encor des maux qu'il m'avait faits ; D'un rayon d'espérance amuser ses souhaits, Malheureuse ! c'était compromettre ma gloire, Gilbert, la Marq. de Gange. Pison peut cependant amuser leur fureur, Corneille, Othon, V, 2. Ce qui me choque de ces beaux esprits, c'est qu'ils ne se rendent pas utiles à leur patrie et qu'ils amusent leurs talents à des choses puériles, Montesquieu, Lett. pers. 36.
  • 4Repaître de vaines espérances, abuser, tromper. Il les amusait par des espérances. Il veut que je l'amuse et ne veut rien de plus, Corneille, Sertor. II, 3. C'est ainsi qu'on déguise un violent dépit… Et qu'on croit amuser de fausses patiences Ceux dont en l'âme on craint de justes défiances, Corneille, Rodog. IV, 6. Les promesses dont Hananias amusait le peuple, Bossuet, Or. 7. On ne se laissera pas amuser aux vaines excuses qu'il débite, Bossuet, Conc. C'est amuser le monde que de faire des réponses vagues, Bossuet, Déf. comm. Quand on raconte de pareilles choses, on veut amuser le monde, Bossuet, Var. 7. Les a-t-il jamais amusés par des caresses ? Fléchier, M. de Mont.
  • 5 Familièrement. Amuser le tapis, dire des choses vaines, des paroles inutiles. Il est bon quelquefois de savoir agréablement amuser le tapis. Ceux qui savent parler sans rien dire et qui amusent une conversation pendant deux heures de temps sans qu'il soit possible de retenir un mot de ce qu'ils ont dit, Montesquieu, Lett. pers. 82.
  • 6 En termes de jardinage, amuser la séve, laisser à l'arbre plus de bois et de bourgeons que de coutume.

    S'AMUSER, v. réfl.

  • 7Se divertir. Les enfants qui aiment à s'amuser. Il s'est fort amusé à cette soirée. S'amuser à lire un auteur. Il a fait cela pour s'amuser. On ne s'amuse pas longtemps de l'esprit d'autrui.
  • 8Perdre le temps. Il broute, il se repose, Il s'amuse à toute autre chose, La Fontaine, Fab. VI, 10. Morbleu ! je suis bien sot de m'amuser à raisonner avec vous, Molière, le Fest. III, 1. Comme s'il eût été capable de s'amuser à penser à nous, Pascal, Prov. 4.

    En parlant des choses. Les faibles déplaisirs s'amusent à parler, Corneille, Pomp. V, 1. Vains transports où sans fruit mon désespoir s'amuse, Corneille, Médée, I, 5.

  • 9S'amuser de, se moquer. S'amuser de quelqu'un. S'étant beaucoup amusé aux dépens de son visage.
  • 10 Fig. S'amuser à la moutarde, s'arrêter à des bagatelles.

SYNONYME

AMUSER, DIVERTIR. Amuser, c'est faire passer le temps avec agrément, s'il s'agit de quelque chose qui plaît. Mais cela aussi explique pourquoi amuser a, en outre, le sens d'abuser, de repaître de vaines espérances. Divertir, c'est, étymologiquement, détourner l'esprit, et, au sens que ce verbe a pris, tourner l'esprit vers des choses agréables. Aussi divertir est-il plus expressif qu'amuser, et les divertissements sont plus vifs que les amusements. L'usage de la conversation tend beaucoup à délaisser le verbe divertir, et par conséquent à donner à amuser tout le terrain que perd celui-là. Mais, en écrivant, on fera bien d'avoir devant les yeux la nuance qui les sépare.

HISTORIQUE

XIIIe s. Or l'a Renart tant amusé Que ambedui sont acordé, Ren. 1981.

XIVe s. Et pour toy j'en parle souvent, Afin que point tu ne t'abuses, Et qu'en pratiques ne t'amuses à choses que tu ne cognois, Nat. à l'alch. err. 324.

XVe s. Le duc d'Anjou… trouva des cauteles en diverses manieres pour amuser le peuple, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1382.

XVIe s. Vrai est que toutes ses cauteles ne sont que momeries ou jeux de farce et amuse-fols, Calvin, Inst. 267. Il amusa [occupa] toutes ses heures dernieres, Montaigne, I, 17. Cyrus amusa une armée plusieurs jours à se venger de…, Montaigne, I, 22. Ils ne s'amuserent [s'occupèrent] qu'à haster les mariniers de…, Montaigne, I, 63. Les Amadis et tels fatras de livres à quoy l'enfance s'amuse, Montaigne, I, 196.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Amuser : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « amuser » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « amuser »

Étymologie de amuser - Littré

À et muser (voy. MUSER) ; bourguig. aubusai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de amuser - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Mot dérivé de muser avec le préfixe a- [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amuser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amuser amyze play_arrow

Conjugaison du verbe « amuser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe amuser

Évolution historique de l’usage du mot « amuser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amuser »

  • Généralement de petites tailles, ces accessoires offrent une bonne autonomie et améliorent, chacun à leur façon, votre expérience en vacances. Pour vous aider à les choisir, nous avons sélectionné 5 objets high-tech vraiment pratiques à avoir dans son sac à dos quand on part en vacances pour se dépayser, s'amuser et / ou se relaxer.Certains de ces accessoires continueront de vous accompagner tout au long de l'année, parfois dans d'autres configurations et pour des usages totalement différents, ce qui prouve également que ce ne sont pas des investissements uniquement pour le court terme. CNET France, 5 objets high-tech pour les vacances à mettre dans sa valise - CNET France
  • J’adore l’idée de mes dessins animés mais c’est un travail à part entière et je ne pense pas que ça m’amuserait de le faire. En revanche, j’adorerais les voir s’animer. J’aimerais bien pouvoir travailler avec un studio et leur dire : “Voilà ce qui arrive avec ce personnage et je veux que ça se passe comme ça. Pouvez-vous me mettre cela en image ?”. Ce serait top. Artistikrezo, Margaux Motin : "J’avais carte blanche pour vraiment m’amuser et y mettre mon ton" - Artistikrezo
  • Le premier venu, pourvu qu'il sache amuser, a le droit de parler de lui-même. De Charles Baudelaire / Journaux Intimes
  • Il faut s'amuser à mentir aux femmes ; on a l'impression qu'on se rembourse ! De Sacha Guitry
  • Nous avons toute la vie pour nous amuser et toute la mort pour nous reposer. De Georges Moustaki
  • La plupart des remèdes contre le hoquet sont faits pour amuser les autres. De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - Fini de rire !
  • S’amuser est une bonne chose, seulement si l’on a rien de mieux à faire. De George Santayana / The Sense of beauty
  • Le sens de la vie c'est justement de s'amuser avec la vie. De Milan Kundera / Risibles amours
  • A travailler on s'ennuie moins qu'à s'amuser. De Françoise Giroud / Journal d'une parisienne
  • C'est l'extrême de la culture de savoir s'amuser avec soi. De Jean Guéhenno / Ce que je crois
  • Fou celui qui veut éclairer le soleil, fou celui qui veut amuser son âne. De Proverbe indien
  • L’homme travaille une année pour s’amuser une journée. De Proverbe d’Amérique latine
  • Il y a deux manières de plaire : amuser et intéresser. De Stanislas de Boufflers
  • Ce que Dieu, qui voit tout, doit s'amuser ! De Jules Renard / Journal
  • Travaille pour t’amuser, et un jour l’argent suivra. De Ronnie Milsap
  • Deux choses comptent : gagner et s’amuser. Gagner sans s’amuser n’a aucun intérêt. De Roger Etcheto
  • Ce qui nous occupe est quelquefois moins difficile que ce qui nous amuserait seulement. Louis XIV, Mémoires

Traductions du mot « amuser »

Langue Traduction
Portugais divertir
Allemand amüsieren
Italien divertirsi
Espagnol divertir
Anglais have fun
Source : Google Translate API

Synonymes de « amuser »

Source : synonymes de amuser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amuser »


Mots similaires