La langue française

Bassiner

Sommaire

  • Définitions du mot bassiner
  • Étymologie de « bassiner »
  • Phonétique de « bassiner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bassiner »
  • Citations contenant le mot « bassiner »
  • Traductions du mot « bassiner »
  • Synonymes de « bassiner »
  • Antonymes de « bassiner »

Définitions du mot bassiner

Trésor de la Langue Française informatisé

BASSINER1, verbe trans.

A.− Passer la bassinoire dans un lit, entre les draps, pour le chauffer :
1. L'empereur, pour faire bassiner son lit, n'a trouvé d'autre moyen que de faire percer une de ces grandes boules d'argent dont on se sert pour tenir les plats chauds à table, et d'y faire introduire des charbons. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823, p. 227.
P. métaph. :
2. ... Philis vivait très retiré, servi par une seule bonne, une blonde énorme, « la bassinoire », comme la nommaient les méchantes langues, qui l'accusaient de bassiner chaque soir de ses rotondités opulentes le lit du maître, et d'y rester. Zola, Vérité,1902, p. 255.
B.− Humecter, mouiller légèrement une plaie ou un endroit douloureux :
3. Le traitement dont ces peuples font usage pour guérir les plaies et les ulcères, ne diffère point de leur traitement ordinaire, dans les cas simples : ils en abandonnent la guérison à la nature. (...) si l'ichorosité que produisent les ulcères, cause de la douleur et ronge les parties, ils les bassinent avec une lotion faite avec des plantes ou des graines émollientes; ... Voyage de La Pérouse,t. 4, 1797, p. 58.
Emploi pronom. réfl. :
4. − Quien! c'est donc que vous avez pleuré? fit cette enfant [Anita la blanchisseuse] (...) Cozal se dit : − J'ai été bête. J'aurais dû me bassiner les paupières à l'eau fraîche. Courteline, Les Linottes,1912, II, p. 35.
P. métaph. (cf. se rincer l'œil, pop.) :
5. « L'ami Flaubert » s'est bassiné l'œil cet après-midi avec vos albums japonais. Mais je ne voudrais pas me livrer souvent à de pareils régals de couleurs, car je tombe plus gémissant sur mon roman philosophique!!! Flaubert, Correspondance,1880, p. 381.
1. BOULANGERIE, VANNERIE. Répandre un peu d'eau sur la matière à travailler pour l'assouplir. Bassiner des joncs, de la pâte (Ac. 1932).
2. Spéc., HORTIC. Arroser superficiellement une plante, une plantation.
Prononc. : [basine].
Étymol. ET HIST. − 1. Fin xives. « humecter doucement » (Taillevent, Viandier, 11, Pichon et Vicaire, cité par Delboulle dans R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 137 : Et le bassinent aulcuns de telle saulce); 2. fin xves. « chauffer au moyen d'une bassinoire » (Coquillart, Monol. des perruq., II, 271 dans Gdf. Compl. : Beau lit paré, la chambre belle, Les draps bacinez a souhait). Dér. de bassin1*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 28.

BASSINER2, verbe trans.

Fam. Ennuyer quelqu'un par des propos oiseux, des questions insistantes ou des requêtes sans cesse réitérées (cf. bassin2, bassinoire2) :
Cependant les jours passèrent, et les courriers ne lui apportaient rien, ni des personnes à qui il avait écrit, ni de son oncle, à qui il n'osait récrire, crainte de le bassiner. Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 812.
Prononc. : [basine].
Étymol. ET HIST. − 1858 (L. Larchey, Les Excentricités de la lang. fr. en 1860, p. 377 : Bassiner : ennuyer, accabler quelqu'un de questions oiseuses ou indiscrètes). Mot d'arg. issu de bassiner « ennuyer », terme utilisé dans différents dial. (Anjou, Verr.-On.; Normandie, Moisy; Suisse romande, Pat. Suisse rom.). Évolution de sens de bassiner « faire un charivari; taper sur des ustensiles de cuisine pour ennuyer les jeunes mariés » (1807, J.-F. Michel, Dict. des expr. vicieuses, p. 19 : si vous vous remariez, on vous fera charivari trois jours de suite, et non pas, on vous bassinera), lui-même issu du m. fr. baciner « frapper sur un bassin de cuivre pour faire quelque annonce » (1414, Journal d'un bourg. de Paris, Michaud dans Gdf.), dér. de bacin « sorte de tambour » (début xiiies. Chev. au cygne, 7312 dans Gdf. Compl.), même mot que bassin1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Duch. 1967, § 57. − Rog. 1965, p. 83. − Sain. Lang. par. 1920, p. 369. − Wexler (P.-J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. COHEN (M.)]. The Hague-Paris, 1970, p. 212.

Wiktionnaire

Verbe 1

bassiner \ba.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Chauffer un lit avec un ustensile contenant des braises : la bassinoire.
    • Bassiner un lit.
    • Le soir on bassinait les draps avec une bouillotte en cuivre rouge remplie d’eau bouillante qu’on glissait au fond du lit pour y poser les pieds. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 110.)
  2. Humecter, fomenter en mouillant avec un liquide tiède ou chaud.
    • Il faut bassiner la morsure avec la même décoction ; & mettre le marc dessus, après avoir bien graté [sic] la plaie la premiere [sic] fois seulement. — (Noël Chomel, Dictionnaire Œconomique, 1767)
    • Bassiner une plaie.
    • Se bassiner les yeux.
    • Bassiner les jambes d’un cheval.
  3. (Horticulture) Arroser légèrement.
  4. (Artisanat) Humecter pour assouplir.
    • Bassiner des joncs.
    • Bassiner une pâte pendant son pétrissage.

Verbe 2

bassiner \ba.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Lorraine) Faire un charivari à quelqu'un.
    • Bassiner les oreilles.
  2. (France) (Familier) Importuner ; ennuyer par ses propos.
    • Cependant les jours passèrent, et les courriers ne lui apportaient rien, ni des personnes à qui il avait écrit, ni de son oncle, à qui il n'osait récrire, crainte de le bassiner. — (Montherlant, Les Célibataires, 1934, p. 812)
    • Yvon, en sa qualité d'adjoint, est encore venu me bassiner avec la déviation de Virail. La départementale passe au mitan du bled. Ils ont posé un panneau, limitation à 45 km/h. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, Jean-Claude Lattès, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BASSINER. v. tr.
Chauffer avec une bassinoire. Bassiner un lit. Il signifie aussi Humecter, fomenter en mouillant avec un liquide tiède ou chaud. Bassiner une plaie. Se bassiner les yeux. Bassiner les jambes d'un cheval. En termes d'Horticulture, il signifie Arroser légèrement. En termes d'Arts, il signifie Humecter pour assouplir. Bassiner des joncs, de la pâte.

Littré (1872-1877)

BASSINER (ba-si-né) v. a.
  • 1Chauffer avec une bassinoire. Bassiner un lit.
  • 2Fomenter en mouillant avec une liqueur, une décoction. Après avoir bien bassiné ma plaie, Rousseau, Prom. 4. Il m'alla chercher un verre d'eau, tandis que ma mère me bassinait le visage, Rousseau, Hél. I, 63.

    Terme de jardinage. Arroser très légèrement en pluie fine. Ces melons ont besoin d'être bassinés.

    Répandre de l'eau sur la pâte du pain.

    Humecter avec la main l'osier, avant de l'employer.

HISTORIQUE

XVe s. Beau lict paré, la chambre belle, Les draps bacinez à souhait, Coquillart, Monol. des perr.

XVIe s. Il me dit qu'il falloit bassiner le petit ventre d'eau fort froide, Paré, XVI, 15. Bassinés les dartres de la salive d'un jeune enfant, De Serres, 968.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BASSINER. Ajoutez :
3 Populairement, fatiguer, ennuyer. Le joli refrain de la diva : Tu me bassines avec ton amour…, Daudet, Journ. offic. 30 nov. 1874, p. 7879, 3e col.

HISTORIQUE

XVIe s. Ajoutez : On ne bassine jamais mon lict ; mais, depuis la vieillesse, on me donne, quand j'en ay besoing, des draps à eschauffer les pieds et l'estomac, Montaigne, IV, 277.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BASSINER, v. act. en Chirurgie ; c’est fomenter en humectant légerement avec une liqueur tiede ou chaude. (Y)

Bassiner, (Jardinage.) c’est arroser légerement ; ce que l’on pratique aux couches de melons.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bassiner »

Dénominal de bassin et -er.
(Verbe 2) De l’ancien français baciner (« faire du bruit en tapant sur des bassins »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bassin ; picard, bachiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bassiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bassiner basine

Évolution historique de l’usage du mot « bassiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bassiner »

  • Encore .Il va nous bassiner avec son journal a l eau de rose .Journal pour bisounours .Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. Il va d abord pendant 15 minutes parler de la météo qu Eveline Delia viendra vous présenter plus tard , puis un peu d actualité quand même. Puis longuement parler d un petit commerce qui vient de rouvrir dans en bled de 300 âmes .Ça c est de l info . Dégage pépé tu auras une bonne retraite ça tu suffit pas l ladepeche.fr, Jean-Pierre Pernaut sera de retour au 13h de TF1 ce lundi - ladepeche.fr
  • Bon, je suis en rage depuis trois mois je ne vais pas continuer à vous bassiner mais on assassine mon rêve et le vôtre!  , EWC 2020, pas de spectateurs aux 24 Heures du Mans moto !
  • Oui, enfin ! Le déconfinement et le soleil sont de nouveau dans nos vies, et nous allons en profiter dans le respect des fameux gestes barrières... Mais ici, le petit lecteur va se servir de ses doigts sans avoir à les bassiner à tout instant dans du gel hydroalcoolique. , Onirik - Dessine avec les doigts : Les Dinosaures - Avis +
  • Je croyais qu'il n'y aurait pas de vaccin avant fin 2021 voir plus, car sortir un vaccin c'est long, ils n'ont pas arrêté de nous bassiner avec ça, on se serait à nouveau foutu de notre gueule lindependant.fr, Coronavirus - L'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas commandent 400 millions de vaccins - lindependant.fr

Traductions du mot « bassiner »

Langue Traduction
Anglais bore
Italien bagnare
Portugais falar
Source : Google Translate API

Synonymes de « bassiner »

Source : synonymes de bassiner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bassiner »

Partager