La langue française

Amasser

Définitions du mot « amasser »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMASSER, verbe trans.

A.− Emploi trans. Réunir en masse ou de manière à former une masse sans forme précise, rassembler en grande quantité.
1. Vieilli. [Le suj. et l'obj. désignent des pers.] :
1. ... il erra dans les rues au milieu des lanternes multicolores, regardant les groupes de baladins exécuter leurs prestigieux exercices, et les astrologues en plein vent qui amassaient la foule autour de leur lunette. J. Verne, Le Tour du monde en quatre-vingts jours,1873, p. 127.
2. Littér. [Le suj. désigne une pers., l'obj. désigne un inanimé concr., except. abstr.] :
2. ... [Dantès] sortit de la grotte, replaça la dalle, amassa sur la dalle des pierres de différentes grosseurs... A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 297.
3. Chacun réfléchissait, chacun amassait de la force et de la colère. Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 1, 1870, p. 253.
4. Sans doute avait-il marché sept jours et sept nuits, ou septante-sept fois sept jours et sept nuits, ce vaillant, pour amasser tout ce bois, toute une charge d'âne faite uniquement de bois! A. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, pp. 170-171.
[En parlant de phénomènes météor. ou de phénomènes comparables] Former par concentration :
5. À chaque minute, la mer de feu élargissait sa ligne d'infini, une houle incandescente d'où s'exhalaient maintenant des fumées qui amassaient, au-dessus de la ville, une immense nuée de cuivre sombre... É. Zola, La Débâcle,1892, p. 606.
Emploi abs. Accumuler des richesses et, spécialement, de l'argent; thésauriser, économiser :
6. La vie des paysans est si pauvre, si dénuée de tout, si constamment tiraillée par des soucis d'argent, que l'intérêt se mêle à tous leurs sentiments, à toutes leurs affections, même les plus sacrées, et leur donne une sorte de grandeur farouche. Il savait très bien que la vieille pensait comme lui, car lorsqu'ils se privaient, pris d'une rage d'amasser, il l'avait vue souvent se tourner vers sa fille, lui disant avec orgueil qu'elle serait un bon parti... É. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 284.
7. Je comprends très bien maintenant pourquoi la sagesse paysanne de cette terre de l'olive emploie le mot ramasser au lieu du mot cueillir. C'est un amas qu'on fait; et c'est le plaisir d'amasser qui me tient. J. Giono, Chroniques,Noé, 1947, p. 65.
Expr. proverbiale. Pierre qui roule n'amasse pas mousse. Par haplologie, amasser mousse, accumuler des richesses :
8. À rouler à travers le monde, non seulement il n'avait pas amassé mousse, mais il s'était défait de celle qui le couvrait, de tous ses vieux préjugés. R. Rolland, Jean-Christophe,Le Buisson ardent, 1911, p. 1364.
Rem. Ac. 1835, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845 signalent amasser dans le sens « relever de terre ce qui est tombé ». Amasser ses gants, − un papier. Dans cette accept., il est vx ou régional :
9. v. Amasser, c'est mettre en tas, en amas : amasser de l'argent; − ramasser, c'est prendre à terre ce qu'on a laissé tomber : j'ai ramassé mon gant, et non pas j'ai amassé mon gant. B. Jullien, Le Langage vicieux corrigé,1853.
B.− Emploi pronom.
1. Vieilli. [Le suj. est un animé] Se rassembler en grand nombre :
10. Les visiteurs se pressaient dans le couloir : financiers, artistes, députés, en un moment s'amassèrent dans le petit salon attenant à la loge. Ils entouraient M. Martin-Bellème, murmuraient des félicitations, lui jetaient par-dessus les têtes des gestes gracieux, et s'entr'étouffaient pour lui serrer la main. Joseph Schmoll, toussant et geignant, aveugle et sourd, s'ouvrit un chemin dans leur masse méprisée et arriva jusqu'à Madame Martin. A. France, Le Lys rouge,1894, p. 355.
2. Littér. [Le suj. est un inanimé désignant notamment des richesses] S'accumuler, se concentrer :
11. L'atmosphère était saturée de l'odeur piquante et désagréable des acides sulfureux. Le soufre, formant des croûtes et des concrétions cristallines, tapissait le sol. Là s'amassaient depuis de longs siècles d'incalculables et stériles richesses, et c'est en ce district encore peu connu de la Nouvelle-Zélande que l'industrie viendra s'approvisionner, si les soufrières de la Sicile s'épuisent un jour. J. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 183.
P. anal. (cf. ex. 5) :
12. De quel nuage (...) la foudre allait-elle tomber? Il [Pierre] l'attendait depuis des années déjà, cette foudre vengeresse que de sourds fracas annonçaient (...). Et elle s'amassait, et elle allait sûrement éclater au-dessus de ce Paris de rut et de bravade, qui, le soir venu, attisait sa fournaise. É. Zola, Paris,1898, p. 114.
Région. (cf. A rem.) :
13. Ne dites pas Tu t'es tombé, amasse-toi. Dites Tu es tombé, relève-toi. M. Pomier, Locutions vicieuses de la Haute-Loire,1835, p. 5.
Prononc. ET ORTH. : [amɑse], j'amasse [ʒamɑ:s]. Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 conservent une demi-longueur au [ɑ] passé à l'avant-dernière syllabe à l'inf. Passy 1914 admet des var. : [amase], [ʒamas]. Harrap's 1963 transcrit de même [amase]. Enq. : /amas/. Conjug. parler. − Rem. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit amâsser.
Étymol. ET HIST. − [Mil. xies. judéo-fr. « assembler, réunir » (Blondheim, Les Gloses fr. ds les Commentaires talmudiques de Raschi, II, p. 84, s.v. amas[s]er ds Genèse, 29, 7-8)]. 1. a) 1160 trans. « réunir en masse (des choses) » (Wace, Rou, 3ep. 5055 ds Gdf. Compl. : Tant estut Martel demorer A ses engienz faire amasser); 1690 réfl. « s'accumuler (d'une chose) » (Fur. : Le sable qui s'amasse peu à peu dans ce port le comblera à la fin); 1694 « id. » (Boileau, Sat., X ds DG : Tu verrais sous ma main les tomes s'amasser); b) ca 1165 trans. « rassembler (de pers.) » (Chrét. de Troyes, Cligès, éd. Foerster, 424, 425 : Toz ses barons fist amasser Por consoil querre et demander); 1170 pronom. « se rassembler (de pers.) » (B. de Ste Maure, D. de Norm., II, 27943 ds Gdf. Compl. : Mais or oiez cum li Engleis, se furent del regne amassé E par bataille encontre alé); 2. 1165 trans. « accumuler (de l'argent) » (Chrét. de Troyes, Guill. d'Angl., éd. Foerster, 2008-9 : Li borjois ot ja amassez Toz les deniers, si li bailla); d'où 1remoitié xiiies. intrans. « économiser, thésauriser » inf. subst. (Renart, éd. Roques, 15581-84 : Un vilains entulles et riches qui mout estoit avers et chiches que de despandre n'avoit cure : en amaser metoit sa cure); xvies. « id. » (Montaigne, II, 186 ds Littré : cette prévoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir). Dér. de masse*; préf. a-1*, dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 564. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 1 000, b) 983; xxes. : a) 939, b) 450.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Bonnaire 1835. − Bruant 1901. − Caput 1969. − Dup. 1961. − Gottsch. Redens. 1930, p. 225. − Gramm. t. 1 1789. − Guizot 1864. − Laf. 1878. − Noter-Léc. 1912. − Sardou 1877. − Sommer 1882. − Synon. 1818.

amasser « réunir en quantités considérables »

Wiktionnaire

Verbe

amasser \a.mɑ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amasser)

  1. Accumuler ; réunir en masse.
    • Pendant la longue durée de son administration il avait amassé une fortune considérable, si considérable, en effet, qu'un jour le gouvernement chérifien jugea le moment venu de s'en emparer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 44)
    • Que je le plains, pécheur, en ton heure dernière !
      Les maux les plus affreux sont amassés sur toi;
      Le noir enfer, séjour rempli d'effroi,
      T’attend au bout de la carrière.
      — (Mort du pécheur, dans Félix Dupanloup, Manuel des petits séminaires et des maisons d'éducation chrétienne, p.106, 2e éd., 1844)
  2. (Figuré) Recueillir, réunir des informations.
    • Il est en trains d'amasser des preuves pour une affaire.
    • Il avait amassé beaucoup de connaissances.
  3. (Football américain) Distance parcourue avec le ballon.
    • Verges amassées au sol.
  4. (Intransitif) Thésauriser de l’argent.
    • Au lieu de dépenser, il amasse.
  5. (Pronominal) Se réunir en masse.
    • Mais, tandis que les ressources de l'avenir s’amassaient ainsi, l'alimentation quotidienne n'était point négligée. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  6. (Pronominal) Rassembler beaucoup de personnes.
    • Le public s’amassait autour de la scène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMASSER. v. tr.
Réunir en masse. Amasser des matériaux. Amasser de l'argent. Amasser de grands biens. Amasser sou à sou. Amasser les eaux pluviales dans des citernes. Il s'est amassé beaucoup de sable dans le port. Les eaux pluviales s'amassent dans cette citerne. Employé absolument, il s'entend toujours de l'Argent et signifie Thésauriser. Cet homme ne fait qu'amasser. Au lieu de dépenser, il amasse. Figurément, Amasser des matériaux pour un ouvrage. Amasser des preuves pour une affaire. Il avait amassé beaucoup de connaissances. Il signifie encore Assembler beaucoup de personnes. Il amassa aussitôt ce qu'il put trouver d'amis. Amasser des troupes de tous côtés. Le peuple s'amassait autour de lui.

Littré (1872-1877)

AMASSER (a-mâ-sé) v. a.
  • 1Faire un amas. Amasser des provisions, des matériaux. Ce spectacle amassait la foule. Le jeune Hartsoeker amassa en secret le plus d'argent qu'il put : il le dérobait aux divertissements qu'il eût pris avec ses camarades, Fontenelle, Hartsoeker. L'abondance est si grande qu'il faut amasser les restes [des pains multipliés par J.-C.], Massillon, Confér. Communion. Ce général du sénat, qui voulait tirer la guerre en longueur pour avoir le temps d'amasser de plus grandes forces, passa d'Italie en Épire, Vertot, Révol. rom. XIII, 267. Vingt mille hommes, archers et frondeurs, qu'il avait amassés dans sa province, Vaugelas, Q. C. 589.
  • 2 Absolument. Thésauriser. La vieillesse chagrine incessamment amasse, Boileau, A. P. III.

    Absolument, mais avec un sens général. Par mon propre bras elle amassait pour lui, Corneille, Nic. IV, 2. Voltaire a condamné ce vers, disant : Amasser quoi ? Mais amasser peut être employé absolument comme beaucoup d'autres verbes.

  • 3 Fig. Amasser des preuves. Il amassait sur sa tête les malédictions du ciel.
  • 4S'amasser, v. réfl. Les eaux pluviales s'amassent dans cette citerne. La foule, le monde s'amassait autour de lui. Et ce qu'on voit de peuple autour d'eux s'amasser, Frémit de leur audace et les laisse passer, Corneille, Othon, IV, 7.

REMARQUE

Dans le XVIIe s. amasser avait le même sens que ramasser présentement. Dans la 1re éd. du Dict. de l'Académie, amasser est défini : Relever de terre ce qui est tombé, amasser ses gants, amasser un papier. La Fontaine a dit : L'un se baissait déjà pour amasser la proie, La Fontaine, Fabl. IX, 9. Dans le Berry, amasser signifie encore ramasser ; mais la langue a varié, et aujourd'hui l'usage a séparé amasser de ramasser, et l'on dit ramasser ses gants, ramasser un papier (voy. SYN.).

SYNONYME

1° AMASSER, RAMASSER. C'est faire un amas. Mais amasser indique simplement l'idée d'amas, tandis que ramasser marque les soins qu'on a pris, la peine qu'on a eue pour rassembler les choses. On amasse de l'argent, quand on en acquiert successivement. On en ramasse de tout côté, dans un besoin pressant, et pour une affaire qui en exige.

2° AMASSER, ENTASSER, ACCUMULER, AMONCELER. Amasser, c'est réunir ensemble des choses de même nature : un amas de blé, de foin. Entasser, c'est faire un amas de forme déterminée : un tas de blé, de foin. Accumuler, c'est joindre amas sur amas : on accumule des richesses, des héritages. Amonceler, c'est faire une accumulation, en désordre, de choses mêlées : amonceler des ruines, des cadavres.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais les armes et la despuille Firent coillir et amasser, Chron. des ducs de Norm. t. III, p. 216. Nous ferons amasser princes et vavassors, Chevaliers et sergens, les granz et les menors, Sax. XXVII.

XIIIe s. Uns vilains entules et riches, Qui moult estoit avers et chiches, Qar de despendre n'avoit cure, En l'amasser ot mis sa cure, Ren. 4967. D'oisiaus chantans avoit assés Par tout le vergier amassés, la Rose, 678. Car cil qui richeces amassent, ib. 5156.

XIVe s. Ils amassent et amoncellent un secret et couvert courroux en leurs cuers, Ménagier, I, 6.

XVe s. Pour ce vous vueil je requerir Qu'il vous plaise de me tollir Les maux que m'avez amassez, Orléans, Bal. 40. Et à l'exemple des vaillants anciens… ne luy chailloit de tresor amasser, Bouciq. I, ch. 2. Quand le duc Albert de Baviere… entendit que le duc d'Irlande estoit venu loger et amasser… en sa ville de Dourdrech, si pensa sus un petit, Froissart, II, III, 80. Amasser une armée, Commines, VI, 6. À Arras il amassoit gens tant qu'il pouvoit, Commines, III, 2.

XVIe s. Ils se baissent à terre pour amasser [ramasser] en du linge son ordure, Montaigne, I, 110. Qui sçauroit le poids d'un sceptre ne daigneroit l'amasser quand il le trouveroit à terre, Montaigne, I, 330. Cette prevoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir, Montaigne, II, 186. Je feis sortir de sa playe l'ordure qui s'y amassoit, Montaigne, II, 193. Il estoit homme trape, bien amassé, et mesme qui savoit bien jouer des couteaux, Despériers, Contes, L. Tout artifice pour amasser argent y estoit permis aux esclaves, Amyot, Lyc. et Numa comp. 4. Ayant receu le royaume d'un peuple nouvellement amassé, qui ne luy contredisoit en rien…, Amyot, ib. 9. Le sable que les undes de la mer y amassoient et entassoient, Amyot, Marius, 25. Ilz s'amasserent en grosse trouppe, et s'en allerent dans la riviere, Amyot, ib. 32. Il amassa ces lettres et papiers de Sertorius en un monceau, et les brusla toutes, Amyot, Sertor. 41. La bastine de son cheval tumba à terre toute ensanglantée, et un page de celuy qui l'avoit frappé l'amassa, Amyot, Artax. 13. La femme du Font enquise par lui où estoit son mari, respondit assez brusquement qu'il amassoit des chastaignes à S. Christol, D'Aubigné, Hist. II, 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMASSER, v. act. en Hydraulique. Pour amasser des eaux, il faut examiner si la source est découverte & peu profonde, si elle n’est point apparente, ou si elle est enfoncée dans les terres : on agira différemment suivant ces trois cas.

Lorsque la source est découverte, vous creusez seulement pour l’amasser un trou quarré, dont vous tirez les terres doucement, que vous soûtiendrez par des pierres seches. Dans l’endroit de l’écoulement, vous creusez une rigole dans les terres, ou une pierrée bâtie de blocailles ou pierres seches, que vous couvrez de terre à mesure que vous marchez. Si la source n’est pas apparente, on fera plusieurs puits éloignés de 30 à 40 pas, & joints par des tranchées, qui ramasseront toutes les eaux. Dans le cas où la source est enfoncée plus avant dans la terre, vous creuserez jusqu’à l’eau un passage en forme de voûte par-dessous les terres, que vous retiendrez avec des planches & des étressillons. Lorsque vous aurez construit plusieurs de ces voûtes & des pierrées de communication, vous les conduirez dans une grande tranchée de recherche, dont les berges seront coupées en talus des deux côtés, en pratiquant des rameaux à droite & à gauche en forme de pattes d’oie, pour ramasser le plus d’eau que vous pourrez. Toutes ces pierrées, tranchées & rameaux se rendront par une petite pente douce, dans une seule & grande pierrée, qui portera l’eau dans le regard de prise, ou dans le réservoir.

On pratique depuis ce regard de 50 toises en 50 toises, des puisarts ou puits maçonnés, pour examiner si l’eau y coule, & en connoître la quantité. On marque le chemin de l’eau par des bornes, afin d’empêcher les plantations d’arbres dont les racines perceroient les tranchées & feroient perdre les eaux. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amasser »

Verbe dérivé de masser avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À (voy. À) et masse ; bourguig. emassey ; provenç. amassar ; espagn. amasar ; ital. ammassare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amasser amase

Évolution historique de l’usage du mot « amasser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amasser »

  • Fortune hâtive va diminuant ; qui amasse peu à peu s'enrichit. , Ancien Testament, Livre des Proverbes XIII, 11
  • Si l'argent répond à tous les besoins, est-il besoin d'occuper son esprit à amasser autre chose ? De Leon Battista Alberti / Pensées
  • Vous faites bien d'amasser de l'argent pendant votre vie : on ne sait ce qui arrivera après la mort. De Montesquieu
  • Danielle Lepage a réussi à amasser une somme de plus de 27 000 $ grâce à la générosité des donateurs et des commanditaires. , Un montant de 27 265 $ amassé pour la recherche
  • Une campagne de sociofinacement lancée par le Syndicat canadien de la Fonction publique (SCFP) a permis d’amasser plus de 110 000 $. TVA Nouvelles, Plus de 110 000 $ amassés pour une famille endeuillée par la COVID-19 | TVA Nouvelles
  • Disputé sur terre battue, ce tournoi par équipes regroupe 16 joueuses et permet d’amasser des fonds pour les travailleurs du Medical University of South Carolina. Le Journal de Québec, Eugenie Bouchard a le meilleur sur Leylah Annie Fernandez | JDQ
  • Le brunch-bénéfice virtuel de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec a permis d’amasser un total de 47 105$. L'Hebdo Journal, Plus de 47 000$ amassés pour Moisson Mauricie/Centre-du-Québec - L'Hebdo Journal
  • Comme plusieurs autres personnes, Hugo a perdu son emploi de technicien chez Universe Boardshop et a été placé en chômage technique au mois de mars dernier. C’est alors que l’idée lui est venue d’amasser des canettes vides pour dans un premier temps aider son amie à retourner en France. Mais de fil en aiguille, le projet a pris de l’ampleur. , Hugo Lapointe amasse plus de 50 000 bouteilles et canettes
  • La première édition du Relais à la maison de la Société canadienne du cancer, une version virtuelle du Relais pour la vie, diffusée en direct, le 13 juin, et organisée, dans Deux-Montagnes, sous la présidence d’honneur de la directrice des ventes du Groupe JCL, Geneviève Éthier, a permis d’amasser plus de 4,38 millions de dollars à travers le pays, dont 1 343 902,23 $ au Québec. Nord Info - Journal de la ville de Blainville, Ste-Thérèse et les environs sur la rive-nord, Le Relais à la maison a fait ses preuves
  • Tout le monde commence avec les deux mêmes paires de dés et au fil des tours, il sera possible d’amasser des pépites d’or afin d’acheter de nouvelles faces et de rendre ses dés plus performants. Le Journal de Montréal, Jeux: les dés sont jetés | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « amasser »

Langue Traduction
Anglais raise
Espagnol acumular
Italien raccogliere
Allemand sammeln
Portugais acumular
Source : Google Translate API

Synonymes de « amasser »

Source : synonymes de amasser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amasser »

Amasser

Retour au sommaire ➦

Partager