La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « masser »

Masser

Définitions de « masser »

Trésor de la Langue Française informatisé

MASSER1, verbe trans.

A. − [L'obj. désigne des pers.] Réunir des soldats, des troupes en un espace réduit. Synon. concentrer.L'étrange malentendu de Ney massant, au lieu de les échelonner, les quatre divisions du premier corps, des épaisseurs de vingt-sept rangs et des fronts de deux cents hommes livrés de la sorte à la mitraille, l'effrayante trouée des boulets dans ces masses (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p.392).L'heure tardive à laquelle s'était engagée la Roumanie avait permis à nos ennemis de masser des forces devant elle (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p.347).
Emploi pronom. réfl. [Avec un suj. désignant une pluralité de pers.] Former un groupe compact, une foule. Synon. s'attrouper.Il voyait des populations affluer à son petit musée, se masser, muettes d'admiration, devant la jumelle marine et les deux chandeliers Louis XIII (Courteline, Ronds-de-cuir, 1893, 1ertabl., 3, p.51).
Au fig. Se rassembler en grand nombre. Instinctivement, elle [la bourgeoisie] se massa derrière la Gironde qui, comme hier les Feuillants, dénonçait le péril social (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p.267).
B. − [L'objet désigne des choses]
1. Réunir des choses de même nature en une masse. Elle avait des cheveux superbes (...). Elle les tordait en plusieurs brins, (...) puis elle les massait derrière sa tête (Zola, Fortune Rougon, 1871, p.15).
Emploi pronom. réfl. [Avec un suj. de l'inanimé désignant une pluralité de choses, une substance, etc.] Former une masse. Les cheveux de la jeune fille d'un noir brillant, tressés en fines nattes, se massaient de chaque côté de ses joues rondes et lisses (Gautier, Rom. momie, 1858, p.197).Çà et là se massaient d'épais taillis de «grass-trees», arbustes hauts de dix pieds, semblables au palmier nain (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p.185).Le brouillard se massait, coulait dans les fonds en bancs couleur de tourterelle (Pourrat, Gaspard, 1930, p.223).
2. Réunir en un tout, en un ensemble. Jack Payne déchaîne, retient, masse, divise son excellent orchestre (Colette, Jumelle, 1938, p.151):
1. ... Corydon et Si le grain gagneront à être traités ensemble afin que je puisse masser à leur sujet tout ce que je dirai sur l'homosexualité... Du Bos, Journal, 1927, p.330.
Concentrer (des sommes d'argent) pour un but déterminé. Il avait donc massé ses valeurs, comme Napoléon massait ses troupiers (Balzac, Mais. Nucingen, 1838, p.641).Cette collection [de dessins] (...) témoigne de ce qu'un pauvre diable avec de la volonté, du temps, et en massant un rien d'argent sur une seule chose, peut faire (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 1, 1881, p.28).
C. − PEINT. Peindre par grandes masses, sans exécuter les détails. La figure que l'on s'attacherait à finir parmi toutes les autres qui ne sont que massées (Delacroix, Journal, 1847, p.197):
2. Les anciens émailleurs de Limoges, massaient souvent leurs ombres par un blanc grisâtre appliqué légèrement, faisant sécher, puis, avec une pointe dessinaient certains détails. A. Meyer, Art émail Limoges, 1895, p.28.
D. − Rare. [Le suj. désigne une chose] Des pineraies surgissaient çà et là avec la senteur des résines, les unes toutes proches et laissant voir le ciel entre les troncs noirs clairsemés, d'autres massant au loin de lourds carrés sombrement immobiles (Genevoix, Raboliot, 1925, p.66).
REM.
Massé, -ée, part. passé en emploi adj.a) Industr. alim. Qui forme une masse, une gelée. Synon. solidifié.Si l'on veut avoir du glucose massé, on continue à cuire dans des chaudières à cuire analogues à celles de sucrerie, (...) la solidification se produit peu à peu (Brunerie, Industr. alim., 1949, p.28).b) Rare. Sur plusieurs rangs. Il évite les passages défilés et les endroits où l'on ne peut passer qu'un à un; au contraire il s'efforce de trouver dans la campagne un trajet comportant des dégagements et des passages pouvant être abordés en formation massée (R. Vuillemin, Éduc. phys., 1941, p.76).
Prononc. et Orth.: [mase], (il) masse [mas]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 2emoitié xiiies. «entasser» (Garin de Monglane ds Z. fr. rom. Philol. t. 6, p.412, 12); 1819 peint. «disposer par masse» (Boiste). Dér. de masse1*; dés. -er. Bbg. Quem. DDL t.1.

MASSER2, verbe trans.

Exercer, avec les mains ou à l'aide d'appareils spéciaux, des pressions, des vibrations, des percussions sur les chairs d'une personne, dans un but thérapeutique ou hygiénique. Ils [les Indiens orientaux] se font masser, c'est-à-dire pétrir les chairs, souvent par les mains des enfants. C'est ainsi que non seulement ils se guérissent de leurs rhumatismes, mais qu'ils réussissent à les prévenir (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p.148).Mets-toi là, mon chéri. Livre-moi ton cou. Je sais la manière de le rendre souple. Elle le masse (Audiberti, Mal court, 1947, II, p.173).
P. euphém. Masturber. D'une seule main comme ça en bas, elle me masse... «Je vais le dire à ta maman moi. Oh! là! là! le petit cochon!... Chéri petit cochon!...» (Céline, Mort à crédit, 1936, p.222).
P. plaisant. Donner des coups violents. Tu pouvais toujours lui masser les entre-côtes à coups de talon, pendant des heures (Vercel, Cap. Conan, 1934, p.170).
Emploi pronom. réfl. Brindosier: N'y pensons donc plus et évitons cette ride du front verticale qui est la plus difficile à effacer. Il faut se la masser chaque soir avec le pouce. Hélène: Avec le pouce et un peu de suint de mouton raffiné (Claudel, Protée, 1914, II, 3, p.342).
Prononc. et Orth.: [mase], (il) masse [mas]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1779 (Le Gentil, Voyage dans les mers de l'Inde, I, 128). Empr. à l'ar. massa «toucher, palper» (v. FEW t. 19, pp.122-123). Le fait que le mot apparaît surtout dans des récits de voyages en Orient semble écarter l'hyp. d'un empr. au gr. donnée par certains. Bbg. Pohl (J). Contribution à l'hist. de qq. mots. Arch. St. n. Spr. 1969, t. 205, p.366. _ Sain Sources t. 2 1972 [1925], p.416, 447.

MASSER3, verbe intrans.

A. −
1. BILLARD. Frapper le sommet de la bille par un coup donné perpendiculairement au tapis, de manière à lui imprimer un effet de courbe. Gabriel s'apprêtait à masser et, dans ce but, bleuissait son procédé (Queneau, Zazie, 1959, p.172).
2. Tope et masse (vx). Interjection accompagnant l'acte de trinquer. D'autres [gaillards] criaient «tope et masse» en répondant à des rasades (Gautier, Fracasse, 1863, p.314).
B. − Arg. Travailler. Synon. bosser (arg.).C'est pas en massant dans ton Prix-Unic, môme, que tu te fileras du vison sur le râble (Pt Simonin ill., 1957, p.193).
REM.
Massé, part. passé en emploi subst. masc.Coup pour masser la bille. Grand silence, suivi à bref délai d'un frémissement d'émotion: le professeur Piton, maître ès-carambolages, se dispose à faire un massé! (Courteline, Ah! Jeun., Série, 1894, p.97).
Prononc. et Orth.: [mase]. Att. ds Ac. 1694-1762 et Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1844 «travailler» (Dict. complet ds Esn.); 1867 billard (Littré). Dér. de masse2*; dés. -er.
STAT.Masser1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 277. Fréq. rel. littér.:xixes.: a) 88, b) 324; xxes.: a) 408, b) 680.

Wiktionnaire

Verbe 3 - français

masser \ma.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Billard) Jouer avec la masse.

Verbe 2 - français

masser \ma.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pétrir avec les mains, les muscles, les articulations, de manière à les rendre plus souples et à faciliter la circulation sanguine.
    • On peut lotionner légèrement et masser le cuir chevelu du bout des doigts. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, page 145)
    • Moins l'habit et la cornette, c'est une sœur de la charité qui pose des ventouses, des cataplasmes, applique des sinapismes, masse les rhumatisants, ensevelit les morts. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Vieilli) (Argot) Travailler.
    • Il a déjà un clan, ce plébéien émancipé. Un bûcheur massant pour de bon, Perrachon, qui, lui, n’a pas quitté l’établi, représente le labeur manuel dans ce ménage d’opinions. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)

Verbe 1 - français

masser \ma.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Militaire) Disposer en masses, en colonnes serrées.
    • Masser l’infanterie.
    • Le régiment se massa derrière une colline.
  2. (Art) Disposer les masses d’un tableau.
    • Il a bien massé les figures, les ombres, les lumières de son tableau.
    • Il a bien massé le feuillage de cet arbre.
    • Ce peintre masse bien, mais il néglige l’exécution des détails.
  3. (Pronominal) Se porter en masse, se grouper.
    • Des larmes involontaires étaient prêtes à couler sur le visage des visiteurs massés près du tableau. — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg - Le portrait, 1835 (traduction d’André Markowicz, réédition Éditions Acte Sud, 2007, page 160))
    • La foule s’est massée à cet endroit, sur cette place.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MASSER. v. tr.
T. d'Art militaire. Disposer en masses, en colonnes serrées. Masser l'infanterie. Le régiment se massa derrière une colline.

SE MASSER signifie, dans le langage courant, Se porter en masse, se grouper. La foule s'est massée à cet endroit, sur cette place.

MASSER, en termes de Peinture, signifie Disposer les masses d'un tableau. Il a bien massé les figures, les ombres, les lumières de son tableau. Il a bien massé le feuillage de cet arbre. Absolument, Ce peintre masse bien, mais il néglige l'exécution des détails.

MASSER signifie, au Billard, Jouer avec la masse.

Littré (1872-1877)

MASSER (ma-sé) v. a.
  • 1Disposer des objets en masse. Masser des terres.
  • 2 Terme de beaux-arts. Disposer les masses d'un tableau. Il a bien massé les figures, les ombres, les lumières.

    Absolument. Ce peintre masse bien.

  • 3 Terme militaire. Disposer en masses, en colonnes serrées. Masser son infanterie.
  • 4Se masser, v. réfl. Se réunir en une masse ferme et compacte.

    Terme de beaux-arts. Se masser, se grouper, s'agencer. Les personnages de ce peintre se massent naturellement.

    Se former en colonne serrée. Le régiment se massa aussitôt.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et après ce qu'il est molu [le vert de gris], Qu'il seit ensemble tut massé, E seit parmi un drap passé Plus menu que nule farine, Ms St-Jean.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « masser »

Masse 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Verbe 1) (XIIIe siècle) De masse (« amas »).
(Verbe 2) (Fin du XVIIIe siècle) De l’arabe مَسَّ, massa (« palper, toucher »).
(Verbe 3) (XIXe siècle) De masse (« massue »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « masser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
masser mase
mâsser mase

Citations contenant le mot « masser »

  • Habituellement, ce sont près de 400 000 fans qui peuvent se masser sur le site, en incluant ceux positionnés sur certaines parties de la zone intérieure. Dans les gradins ils sont généralement 250 000, ce qui, réduit au quart, constituerait une affluence de quelque 62 500 fans. L'Équipe, Indycar : les 500 Miles d'Indianapolis prévus avec 25 % des spectateurs - Auto - Indycar - L'Équipe
  • Atelier « Apprenez à masser votre bébé » 2020-07-31 10:30:00 – 2020-07-31 11:30:00 Messanges Landes Unidivers, Atelier « Apprenez à masser votre bébé » Messanges vendredi 31 juillet 2020
  • 18 caméras thermiques installées sur toutes les plages de la ville continueront de comptabiliser les plagistes. La mairie conseille de ne pas se masser dans la zone en première ligne de mer, mais de se répartir sur l’ensemble de la plage. Equinox, Coronavirus : Barcelone réduit la capacité des plages
  • Beaù adore se faire masser et rend maintenant visite à Rocco à la clôture pour son massage quotidien. « Heureusement, Rocco semble aussi prendre plaisir au moment attendrissant », a déclaré Burrowes. « Il remue joyeusement la queue chaque fois qu’il masse son ami. » ipnoze, Un chiot visite la clôture tous les jours pour se faire masser par le chien du voisin | ipnoze
  • Ce samedi 26 mai 2007, Art Rock affiche complet. Alors que la nuit est tombée sur Saint-Brieuc, 5 000 spectateurs se pressent face à la scène. Et aux abords de la place Poulain-Corbion, les fans sans billet sont nombreux à se masser pour grappiller un peu de son, à défaut d’image. Le Telegramme, Souvenirs en live : les Rita Mitsouko lancent leur ultime tournée à Art Rock - Souvenirs en live - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « masser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « masser »

Langue Traduction
Anglais massage
Espagnol masaje
Italien massaggio
Allemand massage
Chinois 按摩
Arabe تدليك
Portugais massagem
Russe массаж
Japonais マッサージ
Basque masajea
Corse massaggio
Source : Google Translate API

Synonymes de « masser »

Source : synonymes de masser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « masser »

Masser

Retour au sommaire ➦

Partager