La langue française

Rigoureux

Définitions du mot « rigoureux »

Trésor de la Langue Française informatisé

RIGOUREUX, -EUSE, adj.

A. −
1. Qui est très sévère, qui montre beaucoup de rigueur, de dureté dans sa conduite ou son jugement. L'éducation des jeunes de Conti se mêlait fort alors avec celle du Dauphin, et Louis XIV, qui permettait à M. de Montausier d'être si rigoureux et si dur, n'entendait pas, pour cela, qu'on fût plus rigoriste qu'il ne convenait à ses vues (Sainte-Beuve,Port-Royal, t. 3, 1848, p. 490).Les maîtres les plus rigoureux ont parfois des moments de faiblesse, de relaxation, de villégiature de leur tyrannie (Arnoux,Visite Mathus.,1961, p. 76).
2. [En parlant d'un comportement, d'une idéol., d'une manière d'agir] Qui est rigide, austère, très dur. Châtiment, dogme rigoureux; contrainte, discipline, justice, loi, sanction rigoureuse. On croit généralement que le catholicisme est plus rigoureux que le protestantisme, et cela peut être vrai dans les pays où la lutte a existé entre les deux religions (Staël,Corinne, t. 2, 1807, p. 150).Plus notre attitude sera rigoureuse, plus l'écrasement de toute résistance de la population sera rapide (Malraux,Espoir,1937, p. 749).
B. − Dont on supporte difficilement les rigueurs. Synon. cruel, dur, pénible.Rigoureuse misère. Souvent il m'était arrivé de maudire ce sort rigoureux qui me forçait d'errer de bourg en ville, sur une charrette, suant l'été, gelant l'hiver, pour faire mon métier de baladine (Gautier,Fracasse,1863, p. 196).On sut quelques jours plus tard, en découvrant son corps noyé, que Diesel avait préféré la mort à un destin trop inégal et trop rigoureux (P. Rousseau, Hist. techn.et invent., 1967, p. 352).
En partic. [En parlant de conditions météor.] Gelées rigoureuses; climat, froid rigoureux. Dans le lit, un vieillard était enveloppé dans une mince couverture, trop légère pour la saison rigoureuse (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 2, 1859, p. 164).Le blé ne supporte pas le froid, et surtout les grands et fréquents écarts de température; il redoute beaucoup plus les hivers tempérés avec alternatives de gel ou de dégel que les hivers rigoureux avec précipitations abondantes de neige (Brunhes,Géogr. hum.,1942, p. 132).
C. −
1. Qui est appliqué, respecté strictement. Observer une syntaxe rigoureuse; asepsie, propreté rigoureuse; deuil rigoureux; consigne rigoureuse. N'ayant qu'un très-médiocre revenu, elle pratiquait une économie rigoureuse, sans que sa maison cessât cependant d'être tenue sur le pied le plus honorable (Mussetds R. des Deux Mondes, 1832, p. 241).Dans les régions où la typho-anémie sévit, il ne faut jamais introduire un nouveau cheval dans les écuries qu'après une quarantaine rigoureuse d'au moins un mois (Garcin,Guide vétér.,1944, p. 226).
P. ext. Absolu, total. Secret, silence rigoureux. Pendant la première sépulture, le mort et tout ce qui l'entoure est l'objet d'un tabou rigoureux et d'interdictions sévères (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 179).
2.
a) Qui procède de la plus stricte exactitude, qui est mené avec la plus grande rigueur, la plus grande précision. Analyse, démonstration, définition, étude, observation rigoureuse; examen, ordre rigoureux. La solution de toutes les questions qui peuvent s'élever à ce sujet doit résulter d'un système de déductions rigoureuses (Cournot,Fond. connaiss.,1851, p. 430).Ces figures, sur la fresque, s'étagent comme des maisons, d'une si forte architecture que les torses et les épaules, les bras, les têtes dominant les cous, semblent déterminés par le plus rigoureux calcul (Faure,Hist. art,1914, p. 399).
Rare, empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. C'est vraiment curieux d'étudier chez eux l'ennui qu'ils éprouvent, quand on leur demande la précision d'une traduction, le rigoureux d'un renseignement (Goncourt,Journal,1876, p. 1141).
b) [En parlant d'une pers.] Qui s'attache à la rigueur intellectuelle, à la précision. Précis et rigoureux. Or, dans l'analyse d'aujourd'hui, quand on veut se donner la peine d'être rigoureux, il n'y a plus que des syllogismes ou des appels à cette intuition du nombre pur (H. Poincaré, Valeur sc.1905, p. 22).Ces grands mathématiciens, ces libres philosophes, − les esprits les plus rigoureux et les plus positifs du monde, − étaient à la limite de l'extase mystique (Rolland,J.-Chr., Maison, 1909, p. 959).
Prononc. et Orth.: [ʀiguʀø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 « qui est d'une sévérité inflexible » (Guillaume de Digulleville, Pélerinage vie hum., V, 648 ds T.-L.); 2. 1382 « qui est sévère, difficile à supporter » riguoreuse justice (Texte in Douet d'Arcq, Choix de pièces inéd. du règne de Charles VI, I, 50 ds Fonds Barbier); 3. 1529 « qui prouve une exactitude sévère » (Marot, Œuvres satiriques, Aux Dames de Paris, 47, éd. C. A. Meyer, p. 79); 4. 1640 « qui est âpre à supporter (température) » (Perrot d'Ablancourt, Tacite ds Rich. t. 2 1680). Empr. au lat. tardifrigorosus (Chiron ds Souter, Glossary of later Latin « très froid »; en lat. médiév. au sens de « sévère, inflexible », v. Du Cange et Latham). Fréq. abs. littér.: 1 246. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 938, b) 1 857; xxes.: a) 1 434, b) 1 786.

Wiktionnaire

Adjectif

rigoureux \ʁi.ɡu.ʁø\

  1. Qui fait preuve de rigueur, qui est d’une sévérité inflexible.
    • C’est un homme rigoureux qui n'excuse rien, ne pardonne rien.
    • Vous ne relâchez rien de vos droits, vous êtes trop rigoureux.
    • C’est un créancier rigoureux.
    • Un juge, un magistrat rigoureux.
  2. Qui est sévère, dur, difficile à supporter, en parlant des choses.
    • Il est donc conseillé de pratiquer immédiatement un nettoyage rigoureux de la plaie avec un virucide puissant (eau de Javel diluée au 1/10ème par exemple). — (Pharmacologie clinique, p.45, Éditions INSERM, 1989)
    • Un arrêt rigoureux. — Une sentence rigoureuse.
    • Faire une rigoureuse pénitence. — Subir un châtiment rigoureux.
  3. (En particulier) Qui est rude, âpre, dur à supporter, en parlant de la température.
    • L'hiver arrivait visiblement, mais il n'était ni prompt, ni rigoureux. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  4. Qui est rigide, austère, qui demande ou qui dénote une exactitude inflexible.
    • Et celle-ci, soumise, obéissant aux files rigides et aux quinconces rigoureux, nourrit la proportion immuablement consacrée de 4400 ceps à l'hectare. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. Incontestable.
    • Preuves rigoureuses.
  6. (En particulier) Qualifie une diète, un régime sévère, une abstinence presque entière.
  7. (En particulier) Qualifie une démonstration sans réplique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIGOUREUX, EUSE. adj.
Qui est d'une sévérité inflexible. C'est un homme rigoureux qui n'excuse rien, ne pardonne rien. Vous ne relâchez rien de vos droits, vous êtes trop rigoureux. C'est un créancier rigoureux. Un juge, un magistrat rigoureux. Il se dit aussi des Choses et signifie Qui est sévère, dur, difficile à supporter. Un arrêt rigoureux. Une sentence rigoureuse. Faire une rigoureuse pénitence. Subir un châtiment rigoureux. Il se dit particulièrement de la Température et signifie Qui est rude, âpre, dur à supporter. Hiver rigoureux. Saison rigoureuse. Climat rigoureux. Il signifie encore, en parlant des Choses, Qui est rigide, austère, qui demande ou qui dénote une exactitude inflexible. Subir un examen rigoureux. Un jeûne rigoureux. J'ai un devoir rigoureux à remplir. Suivre, professer des maximes rigoureuses. Une diète rigoureuse, Un régime sévère, une abstinence presque entière. Démonstration rigoureuse, Démonstration sans réplique. Preuves rigoureuses, Preuves incontestables.

Littré (1872-1877)

RIGOUREUX (ri-gou-reû, reû-z') adj.
  • 1Qui a beaucoup de sévérité dans ses maximes et dans sa conduite. Rigoureuse vertu dont je suis la victime, Corneille, Hor. II, 5. Un sage ami, toujours rigoureux, inflexible, Sur vos défauts jamais ne vous laisse paisible, Boileau, Art poét. I. être doux pour tout autre et rigoureux pour soi, Boileau, Sat. X. [Lally] toujours fermement persuadé qu'il n'avait été que rigoureux, et non coupable, Voltaire, Louis XV, 34.

    Substantivement. Ma chère enfant, que je suis fâchée de vous quitter encore ! je sens cet éloignement ; la raison dit Bretagne et l'amitié Paris : il faut quelquefois céder à cette rigoureuse, Sévigné, 25 mars 1689.

  • 2En parlant des choses, rude, âpre, difficile à supporter. Et les coups violents d'un rigoureux ennui…, Corneille, Médée, II, 1. A-t-elle trouvé sa pénitence trop longue ou trop rigoureuse ? Fléchier, Duch. de Mont. Je ne puis qu'annoncer un ordre rigoureux, Voltaire, Alz. IV, 7. À quoi tiennent, mon Dieu, les vertus politiques ! Combien doivent leur faute à leur sort rigoureux, Et combien semblent purs qui ne furent qu'heureux ! Hugo, Cromwell, I, 1.
  • 3Il se dit d'une température dure, âpre, d'un climat soumis à une température de cette espèce. Pour ne point s'en servir aux plus rigoureux mois, Dans le fond d'un grenier on séquestra le bois, Boileau, Sat. X. La même barre aimantée de la même manière n'acquiert pas dans l'été la même vertu que dans l'hiver, surtout pendant un froid très rigoureux, Buffon, Min. t. IX, p. 197. Le climat [au Canada] n'avait point dévoré les hommes qu'on y avait fait passer ; il était rigoureux, mais sain ; et les Européens y fortifiaient leur tempérament sans risquer leur vie, Raynal, Hist. phil. XV, 6.

    Fig. Ciel rigoureux, la divinité qui punit. Craignez, seigneur, craignez que le ciel rigoureux Ne vous haïsse assez pour exaucer vos vœux, Racine, Phèdre, V, 3.

  • 4En parlant des choses, qui demande ou qui prouve une exactitude sévère. Maxime rigoureuse. Elle ne connut plus d'autres ennemis que ses péchés ; aucun ne lui semblait léger ; elle en faisait un rigoureux examen, Bossuet, Reine d'Anglet. Un rigoureux devoir me condamne au silence, Racine, Mithr. II, 6. Au moyen de ces principes dont on est redevable à Newton, tous les phénomènes du mouvement de la lumière à travers un nombre quelconque de milieux transparents et dans l'atmosphère, ont été soumis à des calculs rigoureux, Laplace, Exp. IV, 17.

    Dans le langage de l'inquisition, rigoureux examen. Dans ce code infernal de l'inquisition que je viens d'étudier, le rigoureux examen est partout synonyme de torture, Edgar Quinet, l'Ultramontanisme, 4e leçon.

    Une diète rigoureuse, une abstinence presque complète.

  • 5Incontestable, évident. Démonstration rigoureuse. Preuves rigoureuses. Et maintenant que nous connaissons la cause des petits mouvements de ces périhélies, nous devons regarder cette loi comme étant rigoureuse, Laplace, Exp. IV, 16. La solution rigoureuse de ce problème surpasse les moyens actuels de l'analyse, Laplace, ib. IV, 3.
  • 6 Terme de peinture. Touche rigoureuse, touche prononcée.
  • 7 S. f. Rigoureuse, temps de stage, pendant lequel un chanoine est rigoureusement astreint à l'assistance au chœur.

HISTORIQUE

XVe s. Quand ledit duc eut veu et apperceu la volonté de ceux de Gand, qui estoient ainsi rigoureux de vouloir conserver et maintenir leurs fascheux privileges, Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 620, dans LACURNE.

XVIe s. Ô devoir rigoureux ! , Desportes, Diverses amours, XXI, Complainte en allant en Pologne. [Une flèche] Portant un fer forgé par desplaisance Au feu ardent de rigoureux refus, Marot, I, 160. Que diray plus du combat rigoureux [de Pavie] ? Marot, I, 326. Ton cœur est droit, quoi qu'il soit rigoureux, Marot, I, 366. La fortune luy ayant esté en toutes choses plus rigoureuse et plus dure qu'à ses ennemis, Amyot, Sertor. I. De quoy s'estant plaint assez modestement, encore luy feit on une fort rigoureuse response, Amyot, C. d'Utiq. 49.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RIGOUREUX, adj. (Gram.) sévere, dur, exact ; un juge rigoureux, un pere rigoureux, un directeur rigoureux, un examen rigoureux, une courbe rigoureuse, où l’on ne considere plus de petits côtés infiniment petits, mais une suite de points successifs, sans aucune distinction d’angles & de côtés ; un hiver rigoureux ; une solution rigoureuse ; une assistance rigoureuse ; si durant le stage on manque par sa faute à quelque point, l’assistance rigoureuse est rompue, & l’on est obligé de la recommencer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rigoureux »

Provenç. rigoros ; catal. riguros ; esp. rigoroso, riguroso ; ital. rigoroso ; du lat. rigorosus, de rigor, rigueur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin tardif rigorosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rigoureux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rigoureux rigurø

Citations contenant le mot « rigoureux »

  • Tout ce qui est rigoureux est insignifiant. De René Thom
  • Hiver rigoureux. Un hiver où règne une température hivernale. De Alain Schifres / Le Nouveau dictionnaire des idées reçues
  • Dans la vie des principes rigoureux donnent dit-on, plus de déceptions que de joies. De Euripide / Hyppolyte
  • Craignez, seigneur, craignez que le ciel rigoureux Ne vous haïsse assez pour exaucer vos voeux ! De Jean Racine / Phèdre
  • La vérité est une catin qui ne résiste pas aux examens rigoureux. De Ethan et Joel Coen / Barton Fink
  • Si l'hiver est froid et rigoureux Ton ventre à la table, ton dos au feu. De Proverbe français
  • On doit être un logicien ou un grammairien rigoureux, et être en même temps plein de fantaisie et de musique. De Hermann Hesse / Le jeu des perles de verre
  • Il faut être rigoureux avec les femmes, sinon elles n'apprécient pas ce qu'elles donnent aux hommes. De Michel Déon / Les Vingt Ans du jeune homme vert
  • Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir. De Pierre Dac
  • Arsène Trogoff, affable, souriant, compétent et rigoureux laissera un vide réel dans la commune.© Ouest-France , Penvénan. Arsène Trogoff, ancien adjoint à la voirie nous a quitté - Saint-Brieuc.maville.com

Images d'illustration du mot « rigoureux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rigoureux »

Langue Traduction
Anglais rigorous
Espagnol riguroso
Italien rigoroso
Allemand streng
Chinois 严格
Arabe صارم
Portugais rigoroso
Russe тщательный
Japonais 厳しい
Basque zorrotz
Corse rigurosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rigoureux »

Source : synonymes de rigoureux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rigoureux »

Rigoureux

Retour au sommaire ➦

Partager