Irrégulier : définition de irrégulier


Irrégulier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉGULIER, -IÈRE, adj.

Qui n'est pas régulier.
A. −
1. [En parlant d'inanimé] Qui ne présente pas de régularité dans sa forme, ses dimensions, sa disposition, la distribution de ses éléments. Une écriture irrégulière, tantôt lâchée, tantôt serrée, nerveuse (Vogüé, Morts,1899, p. 240):
1. ... la façade irrégulière du palais des femmes se présentait à nous, ornée de légères et gracieuses colonnades dont les troncs minés et effilés, et de formes irrégulières et inégales, se dressaient jusqu'aux toits... Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 243.
En partic. [En parlant de partie du corps] Traits irréguliers. C'était le nez parisien; c'est-à-dire quelque chose (...) d'irrégulier et de pur, qui désespère les peintres (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 836):
2. ... le profil irrégulier [d'une femme], creusé, puis proéminent à nouveau, ressemblait tout à fait à certaines grappes de fleurs roses dont j'ai oublié le nom et qui ont ainsi de longs et sinueux rentrants. Proust, Prisonn.,1922, p. 191.
BOT., ZOOL. Qui ne présente pas de symétrie dans la disposition de ses parties. Feuille, fleur irrégulière. Des oursins irréguliers (J.-M. Pérès, Vie océan,1966, p. 139).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ces profondes combinaisons du régulier et de l'irrégulier qu'il [Eupalinos l'architecte] avait introduites et cachées (Valéry, Eupalinos,1923, p. 59).
SYNT. Bâtiment irrégulier; contour irrégulier; figure, forme, ligne, répartition, surface irrégulière; losange, ovale irrégulier.
2.
a) [En parlant d'un procès] Qui n'a pas de rythme régulier, qui se produit, se déroule sans périodicité, avec des durées ou des intensités inégales. L'empereur déjeunait dans sa chambre, à des heures irrégulières (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 63).Il entendait déjà les détonations irrégulières des soldats couchés dans les broussailles (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Avent. W. Schnaffs, 1883, p. 205).L'état de la mer et le service irrégulier des bateaux nous força d'attendre huit jours (Gide, Immor.,1902, p. 463).
SYNT. Pouls irrégulier, respiration irrégulière; bruits, pas irréguliers; vent irrégulier; intervalles irréguliers, périodicité irrégulière.
b) [En parlant (de l'action, du comportement) d'une pers.] Qui ne respecte pas d'horaire, notamment les horaires de travail, qui n'est pas constant dans l'application mise à faire quelque chose. Anton. assidu, ponctuel.Effort, travail irrégulier; élève irrégulier. Il était irrégulier dans ses repas, et mangeait vite et mal (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 150):
3. Pris entre deux nations, entre deux langages, ils avaient fait des études irrégulières et leur culture avait des trous... Sartre, Mots,1964, p. 129.
P. ext. Qui n'est pas constamment égal à soi-même dans la qualité. Synon. inégal.Artiste, esprit irrégulier. On eût sacrifié le génie irrégulier d'un seul à une tenue plus totale, plus régulière, du jeu scénique (Serrière, T.N.P.,1959, p. 151).
B. − Qui ne présente pas les régularités prises en compte dans une description scientifique. Synon. anormal.Maladie irrégulière. Il y a des variations irrégulières, qu'on peut considérer comme fortuites, car leur courbe de fréquence est celle que la statistique attribue au hasard (Piéron, Sensation,1945, p. 49):
4. ... on ne devrait pas confondre les événements dont la série est déterminée par les lois et par la constitution propre du système, avec les perturbations accidentelles, adventices, dont la cause est en dehors de ce système. Ce sont ces influences externes, irrégulières et fortuites, qu'il faut considérer comme entrant dans la connaissance à titre de données historiques... Cournot, Fond connaiss.,1851, p. 450.
LING. ,,Qui s'écarte d'un type de formation considéré comme normal`` (Mounin 1974). Conjugaison, déclinaison irrégulière. Ces tours irréguliers qu'on appelle dans nos langues vulgaires, des idiotismes (Destutt de Tr., Idéol.,1803, p. 415).Il eût fait redire mille fois à Omer debout (...) le duel de vingt mots grecs choisis, l'aoriste de trois verbes irréguliers (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 179).
VERSIF. Vers irréguliers. Synon. vers libres.Au courrier d'aujourd'hui, un très mauvais recueil de vers, par quelqu'un qui ne dépasse pas la langue écrite, un versificateur en vers irréguliers (Larbaud, Journal,1934, p. 298).
C. −
1. Qui n'est pas accompli ou établi conformément aux dispositions constitutionnelles, légales, réglementaires. Synon. illégal.Détention, poursuite, procédure irrégulière. La chambre étoilée, tribunal irrégulier qui exécutait les volontés du roi d'Angleterre, exerça toutes les rigueurs imaginables (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 413).Un pillage irrégulier ayant commencé, on le régularisa (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 440):
5. ... des arrestations irrégulières, des amendes arbitraires, des exécutions sommaires, venaient ajouter leur trouble à celui qui résultait de la pénurie générale. Les autorités locales avaient d'autant plus de peine à dominer la situation que la force publique leur faisait gravement défaut. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 9.
2. Qui exerce de manière illégale une activité, une fonction, un droit. Courtier, prêtre irrégulier. Suivit un grommellement, de grammaire confuse, mais de sens clair : « Ni héritière à saisine, ni successeur irrégulier. Alors quoi »? (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 103).
En partic. Qui n'appartient pas à l'armée régulière. Soldat irrégulier, milice irrégulière. La multiplicité des troupes irrégulières, levées au nom de l'indépendance nationale et presque à l'insu des rois, avoit familiarisé les citoyens avec ces bandes armées (Nodier, J. Sbogar,1818, p. 99).
Emploi subst. masc. À l'extrême gauche de la fenêtre, se glissant une épaule en arrière dans le champ de vision, surgissaient prudemment d'autres irréguliers. C'étaient des insurgés, des leurs (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 248).
3. P. ext.
a) Qui ne respecte pas les usages de la société ni les dispositions légales réglant ces usages. Naissance, situation irrégulière. Il se souvint d'un mot, qui, interprété, pouvait faire soupçonner une liaison irrégulière; et un instant, il envisagea les possibilités d'une intrigue (Martin du G., Devenir,1909, p. 102).L'annonce d'une prochaine paternité irrégulière (Benoit, Atlant.,1919, p. 214).
b) Qui ne respecte pas les usages, les normes morales d'une société, d'un groupe social. Vie irrégulière. La conduite de cette fille était des plus irrégulières et (...) le mariage, loin de mettre un frein à ses écarts, sembla au contraire les rendre plus éhontés (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Assass., 1887, p. 592).Les romans plus modernes qui traitaient de passions irrégulières et de vices réprouvés (Massis, Jugements,1924, p. 129).
Emploi subst. Un peuple d'irréguliers, de nomades, de déchus, ou d'immigrants en attente (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 202):
6. ... vous vous demandez comment je suis devenu un irrégulier. Je ne parle pas des voyages, ils sont de ma classe (...). L'irrégularité commence à l'absence de ma femme et se continue logiquement par la fréquentation des gens de la via Mezzocannone. Larbaud, Barnabooth,1913, p. 242.
Subst. fém. Femme avec qui on a une liaison. Je puis me vanter d'avoir passé ma vie à la poursuite de la femme honnête. Je l'ai d'abord cherchée, comme tous les débutants, dans le camp des irrégulières (Augier, Post-scriptum,1869, VI, p. 121).
Rare. [Avec un compl. prép. de] Je veux parler de cette bande tzigane, irréguliers de l'art, révoltés de la philosophie et des lettres, fantaisistes de toutes les fantaisies (...) que Henri Murger (...) a célébrée sous le nom de Bohême (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 229).
Prononc. et Orth. : [ir(r)egylje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1283 « qui n'observe pas les règles » (Beaumanoir, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 355); b) 1763 milit. troupes irrégulières (Voltaire, Hist. de Russie sous Pierre le Grand ds Œuvres hist., éd. R. Pomeau, p. 454); 2. av. 1382 « (d'une chose) qui n'est pas conforme à la règle » (Oresme ds Meunier); spéc. a) xives. gramm. (Ms. Bibl. Maz. 578, 42 ds Thurot, p. 203); b) 1659 procédé irrégulier (Molière, Précieuses, I, 4); c) 1671 vie irrégulière (Pomey, s.v. irrégularité); d) 1680 bâtiment irrégulier (Rich.). B. av. 1300 dr. canonique li abés irregulers (G. de Nangis, Vie de S. Louis, éd. Daunou et Naudet ds Recueil des Historiens de France, t. 20, p. 437). A dér. de régulier* (préf. in-*) d'apr. le lat. irregularis. B empr. au lat. chrét. irregularis « qui n'est pas conforme aux canons, à la règle monastique (des pers. et des choses) », subst. au Moy. Âge au sens de « celui qui ne peut être ordonné selon les règles canoniques » (s.d. ds Blaise Latin. Med. Aev.). Irrégulier par substitution du suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 628. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 225, b) 873; xxes. : a) 685, b) 744.

Irrégulier : définition du Wiktionnaire

Adjectif

irrégulier masculin

  1. Qui n’est pas selon les règles, qui ne suit pas les règles.
    • (Architecture) Ce bâtiment est irrégulier.
    • (Grammaire) Nom, verbe irrégulier.
    • (Médecine) Pouls irrégulier.
    • (Mécanique) Mouvement irrégulier.
    • (Droit) La légalité externe d’un acte administratif s’apprécie à la date à laquelle cet acte est pris. De ce fait, est irrégulier un acte qui n’a pas fait l’objet des consultations prévues par les dispositions en vigueur à la date à laquelle cet acte est signé […]. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
    • (Par extension) Procédé irrégulier. - Conduite irrégulière.
  2. (Droit) Qui, après avoir reçu les ordres ecclésiastiques, devient incapable d’en exercer les fonctions, pour avoir encouru les censures.
    • Ce prêtre est devenu irrégulier pour un meurtre qu’il a commis.
  3. Qui n’est pas symétrique ou uniforme.
    • Obtenu par un étirage trop facile, le fil sera sans résistance, vrilleux et irrégulier. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • C'était un petit jeune homme de dix-huit à dix-neuf ans, faible en apparence, avec des traits irréguliers, mais délicats, et un nez aquilin. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  4. (Poésie) Qualifie les vers qui ne sont pas tous de même mesure et dont les rimes ne sont pas disposées de la même manière.
  5. (Botanique) Qualifie une pièce florale dont les divisions ou les pétales ne sont pas semblables.
    • La fleur, la corolle de la capucine est irrégulière.
  6. (Militaire) Qualifie des soldats, des troupes qui n’appartiennent pas à l’armée régulière.
    • Un pays en proie aux troupes irrégulières.
  7. (Chimie) (Polymères) Se dit d’une macromolécule ou d’un polymère dont la structure comporte plus d’une sorte d’unités constitutives, ou des unités constitutives identiques mais non reliées entre elles de la même manière.

Nom commun

irrégulier \i.ʁe.ɡy.lje\ masculin

  1. (Didactique) (Au singulier) Ce qui existe en dehors des règles communes.
    • La Corse est un lieu baroque au sens de sa recherche de l’irrégulier, du hors-norme, qui peut aller parfois jusqu'au hors-la-loi. Rien ne s'y fait comme ailleurs : […]. — (Erik Empatz, La Corse démasquée, dans Les dossiers du Canard enchaîné, n° 60, p.5, juillet 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Irrégulier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉGULIER, IÈRE. adj.
Qui n'est point selon les règles, qui ne suit point les règles. Ce bâtiment est irrégulier. Nom, verbe irrégulier. Avoir des traits irréguliers. Pouls irrégulier. Mouvement irrégulier. Par extension, Procédé irrégulier. Conduite irrégulière. Il se dit, en termes de Droit canon, de Celui qui, après avoir reçu les ordres ecclésiastiques, devient incapable d'en exercer les fonctions, pour avoir encouru les censures. Ce prêtre est devenu irrégulier pour un meurtre qu'il a commis. Il signifie également Qui n'est pas symétrique ou uniforme. Un objet de forme, de figure irrégulière. Un corps irrégulier. Le tout offre un ensemble fort irrégulier. La disposition de ces statues est fort irrégulière. Vers irréguliers ou libres, Vers qui ne sont pas tous de même mesure et dont les rimes ne sont pas disposées de la même manière. En termes de Botanique, Fleur, corolle irrégulière, Celle dont les divisions ou les pétales ne sont point semblables. La fleur, la corolle de la capucine est irrégulière. Soldats irréguliers, Troupes irrégulières, Soldats, troupes qui n'appartiennent pas à l'armée régulière.

Irrégulier : définition du Littré (1872-1877)

IRRÉGULIER (i-rré-gu-lié, liè-r') adj.
  • 1Qui n'est point selon les règles, qui ne suit point les règles. Ce bâtiment est irrégulier. Nom, verbe irrégulier. Et quelle estime, mon père, voulez-vous que nous fassions du procédé irrégulier de ces gens là ? Molière, Préc. 5. Quel objet se présente à mes yeux !… c'est Merci, avec ses braves Bavarois, enflés de tant de succès et de la prise de Fribourg ; Merci qu'on ne vit jamais reculer dans les combats ; Merci que le prince de Condé et le vigilant Turenne n'ont jamais surpris dans un mouvement irrégulier, Bossuet, Louis de Bourbon. Je vous fais d'abord mes excuses de tout ce que mes discours ont pu avoir d'irrégulier dans nos entretiens, Marivaux, Jeux de l'amour et du has. II, 12.
  • 2 Terme de médecine. Pouls irrégulier, celui dont les pulsations ne sont ni égales entre elles ni régulières dans leurs inégalités.
  • 3Troupes irrégulières, corps militaires qui n'appartiennent pas à l'armée de ligne. Le czar même assure, dans un de ses manifestes, que beaucoup de prisonniers russes, cosaques, calmouks, furent tués trois jours après la bataille : les troupes irrégulières des deux armées avaient accoutumé les généraux à ces cruautés, Voltaire, Russie, I, 15.

    S. m. pl. Irréguliers, nom de quelques troupes indigènes qui servent dans l'armée française en Algérie, sans en faire partie.

  • 4Non symétrique, non uniforme. Un corps de forme, de figure irrégulière. Marche irrégulière. Avoir des traits irréguliers.
  • 5Vers irréguliers ou libres, ceux que l'on ne s'assujettit point à faire tous de même mesure ni à disposer semblablement pour la rime. Conte en vers irréguliers.
  • 6 Terme de botanique. Calice irrégulier, calice dont les parties diffèrent par la grandeur, la forme ou la position. Corolle irrégulière, corolle dont les pétales ou les lobes sont sensiblement dissemblables.

    Terme de zoologie. Coquille irrégulière, celle qui, étant inéquivalve, présente des différences dans les individus de la même espèce.

    Antennes irrégulières, celles dans lesquelles les articles changent de forme, sans que le changement se fasse d'une manière graduée.

  • 7 Terme de musique. Cadence irrégulière, celle qui ne tombe pas sur une des cordes essentielles du ton.
  • 8Qui ne sait ou qui ne peut s'assujettir aux règles, en parlant des personnes. Esprit irrégulier. Génie irrégulier.

    Il se dit des choses dans le même sens. Mœurs irrégulières. Conduite irrégulière.

  • 9Qui ne s'acquitte pas exactement de certaines obligations. Il y a plus de quinze jours que je n'ai vu de son écriture [de Corbinelli] … il abuse de la liberté d'être irrégulier, Sévigné, 29 nov. 1684.

    Particulièrement. Capricieux. Croyez que je ne suis point irrégulière pour vous, et que je vous aime très fort, Sévigné, Lett. à Ménage, 1656 (n° 38, éd. RÉGNIER).

  • 10 Terme de droit canon. Il se dit de celui qui, ayant encouru l'irrégularité, est devenu incapable de recevoir les ordres, ou de faire les fonctions ecclésiastiques, s'il les a reçus, ou d'être pourvu d'un bénéfice. L'évêque de Beauvais se servit d'une massue [dans une bataille], disant qu'il serait irrégulier, s'il versait le sang humain, Voltaire, Mœurs, 51.

HISTORIQUE

XIIIe s. Cil qui les renderoient [des malfaiteurs pris déguisés en clercs] seroient irreguler [commettraient une irrégularité], Beaumanoir, XI, 45.

XIVe s. Non pas irreguliere ne excessive, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Irrégulier : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

IRRÉGULIER, adj. (Gram.) les mots déclinables dont les variations sont entierement semblables aux variations correspondantes d’un paradigme commun, sont réguliers ; ceux dont les variations n’imitent pas exactement celles du paradigme commun, sont irréguliers : en sorte que la suite des variations du paradigme doit être considérée comme une regle exemplaire, dont l’exacte imitation constitue la régularité, & dont l’altération est ce qu’on nomme irrégularité. Le mot irrégulier est générique, & applicable indistinctement à toutes les especes de mots qui ne suivent pas la marche du paradigme qui leur est propre : il renferme sous soi deux mots spécifiques, qui sont anomal & hétéroclite. Voyez ces mots. On appelle anomal un verbe irrégulier ; & le nom d’hétéroclite est propre aux mots irréguliers, dont les variations se nomment cas ; savoir les noms & les adjectifs.

Ce n’est pas, dit-on, une méthode éclairée & raisonnée qui a formé les langues ; c’est un usage conduit par le sentiment. Cela est vrai sans doute, mais jusqu’à un certain point. Il y a un sentiment aveugle & stupide qui agit sans cause & sans dessein ; il y a un sentiment éclairé, sinon par ses propres lumieres, du-moins par la lumiere universelle que l’on ne sauroit méconnoître dans mille circonstances, où elle se manifeste par l’unanimité des opinions, ou par l’uniformité des procédés les plus libres en apparence. Que la premiere espece de sentiment ait suggéré la partie radicale des mots qui font le corps d’une langue, cela peut être ; & l’on pourroit l’affirmer sans me surprendre. Mais c’est assurément un sentiment de la seconde espece, qui a amené dans cette même langue le système plein d’énergie des inflexions & des terminaisons. Voyez Inflexion. Et moins on peut dire que ce système est l’ouvrage de la Philosophie humaine, plus il y a lieu d’assurer qu’il est inspiré par la raison souveraine, dont la nôtre n’est qu’une foible émanation & une image imparfaite.

Que suit-il de-là ? Deux conséquences importantes : la premiere, c’est qu’il y a dans les langues beaucoup moins d’irrégularités réelles qu’on n’a coûtume de le croire. La seconde, c’est que les irrégularités véritables qu’on ne peut refuser d’y reconnoître, sont fondées sur des raisons particulieres, plus urgentes sans doute que la raison générale du système abandonné ; & par conséquent, ces prétendus écarts n’en sont au fond que plus réguliers ; parce que la grande régularité consiste à être raisonnable. Outre la liaison nécessaire de ces deux conséquences avec le principe d’où je les ai déduites, chacune d’elles se trouve encore confirmée par des preuves de fait.

1°. Il est certain que le commun des Grammairiens imagine beaucoup plus d’irrégularités qu’il n’y en a dans les langues. Voyez la Minerve de Sanctius, lib. I. cap. ix. vous y trouverez une foule de noms latins qui passent pour être d’un genre au singulier, & d’un autre au pluriel, & qui n’ont cette apparence d’irrégularité, que pour avoir été usités dans les deux genres : d’autres qui semblent être de deux déclinaisons, ne sont dans ce cas, que parce qu’ils ont été des deux, sous deux terminaisons différentes qui les y assujettissoient. Le système des tems, sur-tout dans notre langue, n’a paru à bien des gens, qu’un amas informe de variations discordantes, décidées sans raison & arrangées sans goût, par la volonté capricieuse d’un usage également aveugle & tyrannique. « En lisant nos Grammairiens, dit l’auteur des jugemens sur quelques ouvrages nouveaux, tom. IX. pag. 73. & suiv. il est fâcheux de sentir, malgré soi, diminuer son estime pour la langue françoise, où l’on ne voit presque aucune analogie ; où tout est bisarre pour l’expression comme pour la prononciation, & sans cause ; où l’on n’apperçoit ni principes, ni regles, ni uniformité ; où enfin, tout paroît avoir été dicté par un capricieux génie ». Que ceux qui pensent ainsi se donnent la peine de lire l’article Tems, & de voir jusqu’à quel point est portée l’harmonie analogique de nos tems françois, & même de ceux de bien d’autres langues. C’est peut-être l’un des faits les plus concluans contre la témérité de ceux qui taxent hardiment les usages des langues de bisarrerie, de caprice, de confusion, d’inconséquence, & de contradiction. Il est plus sage de se défier de ses propres lumieres, & même de la somme, si je puis le dire, des lumieres de tous les Grammairiens, que de juger irrégulier dans les langues tout ce dont on ne voit pas la régularité. Il y a peut-être une méthode d’étudier la Grammaire, qui feroit retrouver par-tout ou presque par-tout, les traces de l’analogie.

2°. Pour ce qui concerne les causes des irrégularités qu’il n’est pas possible de rejetter absolument, il est certain que l’on peut en remarquer plusieurs qui seront fondées sur quelque motif particulier plus puissant que la raison analogique. Ici l’usage aura voulu éviter un concours trop dur de voyelles ou de consonnes, ou quelque idée, soit fâcheuse, soit malhonnête, que la rencontre de quelques syllabes ou de quelques lettres, auroient pû réveiller ; là on aura craint l’équivoque, celui de tous les vices qui est le plus directement opposé au but de la parole, qui est la clarté de l’énonciation. Prenons pour exemple le verbe latin fero ; si on le conjugue régulierement au présent, on aura feris, ferit, feritis, qui paroîtront autant venir de ferio que de fero : comptez que les autres irrégularités du même verbe, & celles de tous les autres, ont pareillement leurs raisons justificatives. Ajoutez à cela qu’une irrégularité une fois admise, les lois de la formation analogique rendent regulieres les irrégularités subséquentes qui y tiennent.

Il en est sans doute des irrégularités de la formation, comme de celles des tours & de la construction ; ou elles n’en ont que l’apparence, ou elles menent mieux au but de la parole que la régularité même. Nous disons, par exemple, si je le vois, je lui dirai ; les Italiens disent, se lo vedrà, glie lo dirò, de même que les Latins, quem si videbo, id illi dicam. Selon les idées ordinaires, la langue italienne & la langue latine, sont en regles ; au lieu que la langue françoise autorise une irrégularité, en admettant un présent au lieu d’un futur. Mais si l’on consulte la saine Philosophie, il n’y a dans notre tour ni figure, ni abus ; il est naturel & vrai. Ce que l’on appelle ici un futur, est un présent postérieur, c’est-à-dire, un tems qui marque la simultanéité d’existence avec une époque postérieure au moment même de la parole, & ce tems dont se servent les Italiens & les Latins, convient très bien au point de vûe particulier que l’on veut rendre. Ce que l’on nomme un présent, l’est en effet ; mais c’est un présent indéfini, qui independant par nature de toute époque, peut s’adapter à toutes les époques, & conséquemment a une époque postérieure, sans que cet usage puisse être taxe d’irrégularité. Voyez Tems. Il ne s’agit donc ici que de bien connoître la vraie nature des tems pour trouver tous ces tours également réguliers.

En voici un autre : si vous y allez & que je le sache ; la conjonction copulative & doit réunir des phrases semblables : cependant le verbe de la premiere est à l’indicatif, amené par si ; celui de la seconde est au subjonctif, amené par que : n’est-ce pas une irrégularité ? Il y a, j’en conviens, quelque chose d’irrégulier ; mais ce n’est pas, comme il paroît au premier coup d’œil, la disparité des phrases réunies : c’est la suppression d’une partie de la seconde ; suppléez l’ellipse, & tout sera en regle : si vous y allez, & s’il arrive que je le sache. Ce tour plus conforme à la plénitude de la construction analytique, est régulier à cet égard ; mais il a une autre irrégularité plus fâcheuse ; il présente, au moyen du si répété, les deux évenemens réunis, comme simplement co-existens ; au lieu que le premier tour montre le second évenement comme suite du premier : voilà donc plus de vérité dans la premiere locution que dans la seconde, & conséquemment plus de véritable régularité. Ajoutez que l’expression elliptique en devient plus énergique, & l’expression pleine plus lâche, plus languissante, sans être plus claire. Que de titres pour croire réellement plus réguliere celle qui d’abord le paroît le moins ! (B. E. R. M.)

Irrégulier, (Géomét.) les corps réguliers sont ceux qui ne sont point terminés par des surfaces égales & semblables. Voyez Corps & Solides. (E)

Irrégulier, (Théol.) en termes de casuistes, est un ecclésiastique interdit, suspens ou censuré, qui a encouru les peines de droit, & qui est inhabile ou à posséder un bénéfice, ou à exercer les fonctions sacrées. Les eunuques, les bigames, les enfans illégitimes, sont déclarés irréguliers par les canons. Le concile de Latran, sous Innocent III. permit pourtant la dispense pour ces derniers, quand ils entreroient dans un ordre religieux. Les Grecs n’ont pas fait cette distinction, & n’excluent point les enfans illégitimes de l’état ecclésiastique, comme nous l’apprennent les patriarches Nicephore & Balsamon.

Irrégulier, (Fortification.) qui n’est pas dans les formes ni dans les regles ordinaires. Voyez Régulier & Regle.

On dit fortification irréguliere, édifice irrégulier, figure irréguliere. Voyez Edifice, Fortification, Figure, Bastion & Place. Chambers.

Irregulier, (Musique.) est le nom qu’on donne dans le plein-chant aux modes dont l’étendue est trop grande, ou qui ont quelqu’autre irrégularité. On nommoit autrefois cadence irréguliere, celle qui ne tomboit pas sur une des cordes essentielles du ton ; mais M. Rameau a donné ce nom à une cadence fort réguliere, dans laquelle la base fondamentale monte de quinte ou descend de quarte, après un accord de sixte ajoûtée. V. Cadence. (S)

Irrégulier, terme d’Architecture, se dit dans l’art de bâtir, des parties de l’Architecture qui sont hors des proportions établies par les préceptes des anciens & confirmées par l’usage ; comme quand on donne neuf modules de hauteur à une colonne dorique, & onze à la colonne corinthienne. Aussi-bien que lorsqu’on néglige dans un édifice de faire les angles extérieurs & les côtés égaux, comme dans la plupart des anciens châteaux, où l’on a affecté cette irrégularité sans y être obligé, ou par le seul motif d’éclairer les dedans relativement à la distribution, sans avoir égard à la décoration extérieure, de maniere qu’on voyoit fréquemment dans les dehors de petites croisées placées à côté des grandes, de grands trumeaux avec des petits, &c.

Irrégulier, pouls, (Medec.) Voyez sous le mot Pouls.

Irrégulier & Irrégularité, (Medec.) & plus communément anomale & anomalie, se dit de la marche ou type de certaines maladies ; de certains symptomes insolites ou étrangers à une maladie ; ou enfin d’une maladie qui s’éloigne elle-même par sa marche & par ses symptomes, du vrai caractere, du genre auquel elle appartient. Voyez Type, Medecine, Maladie & Symptome. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « irrégulier »

Étymologie de irrégulier - Littré

Ir…, et régulier ; provenç. irregular, yregular ; espagn. irregular ; ital. irregolare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de irrégulier - Wiktionnaire

Du latin irregularis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « irrégulier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrégulier iregylie play_arrow

Citations contenant le mot « irrégulier »

  • Elle a ajouté que le redémarrage de l'économie serait "irrégulier" et "incomplet" en expliquant que certains secteurs, comme le transport aérien ou les loisirs ne retrouveraient jamais la situation d'avant la crise alors que d'autres profiteraient de la situation actuelle. BFM Bourse, Marché : Le pire est passé mais la reprise sera irrégulière-Lagarde (BCE) - BFM Bourse
  • Le corps de la victime a été retrouvé dimanche flottant dans un tonneau en plastique sur la Seine, en Seine-et-Marne. La mort de cet homme de 30 ans, de nationalité pakistanaise, remonte à environ une semaine. Il n'était pas connu de la justice, sauf pour "séjour irrégulier" précise le parquet. France Bleu, Corps retrouvé à Saint-Fargeau-Ponthierry : la victime est un Pakistanais de 30 ans
  • - Le Barça, "faible et irrégulier" selon Messi - Les Echos, Espagne: le sacre du Real Madrid rebat les cartes pour la C1 | Les Echos
  • L’entérinement par l’Assemblée nationale du procès-verbal des confessions religieuses portant désignation de Ronsard Malonda comme prochain président de la CENI est « irrégulier ». Le Secrétaire général du parti politique Nouvel élan, Steve Kivuata, l’a affirmé vendredi 3 juillet 2020, dans une interview accordée à Radio Okapi. Radio Okapi, RDC : l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI est « irrégulier », selon Steve Kivuata | Radio Okapi
  • Ce dimanche soir, la Liga va fermer ses portes. Après un championnat à rebondissements, on sait, depuis la semaine dernière, qui est le nouveau roi d'Espagne. C'est le Real Madrid, avec Zinedine Zidane sur le banc, qui a été le moins irrégulier cette saison. Le FC Barcelone, assez triste cette saison, finit donc second et devra tenter de se refaire la cerise en Ligue des Champions en essayant de renverser la tendance contre le Napoli de Gennaro Gattuso. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Le vestiaire du Barça veut Patrick Kluivert sur le banc !
  • Il est vrai que le verbe "aller" est très irrégulier ! On peut dire même que c’est le plus irrégulier de tous – enfin, il y a match nul avec le verbe être. Ça ne pose que peu de problèmes à ceux dont le français est la langue maternelle, mais pour un valeureux étranger qui essaie d’apprivoiser notre idiome capricieux, c’est un sérieux casse-tête !  RTL.fr, Pourquoi le verbe "aller" est si compliqué à conjuguer
  • Je voudrais être un agitateur pour les réguliers, et parvenir à ce qu'on laissât s'exprimer les irréguliers. De Michel Foucault
  • Le mot infarctus est le seul mot irrégulier de la langue française. On dit : "un infarctus, des obsèques". De Francis Blanche

Traductions du mot « irrégulier »

Langue Traduction
Corse irregulare
Basque irregular
Japonais 不規則
Russe нерегулярный
Portugais irregular
Arabe غير عادي
Chinois 不规则
Allemand irregulär
Italien irregolare
Espagnol irregular
Anglais irregular
Source : Google Translate API

Synonymes de « irrégulier »

Source : synonymes de irrégulier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irrégulier »



mots du mois

Mots similaires