La langue française

Périodique

Définitions du mot « périodique »

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉRIODIQUE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− Qui a lieu, qui se reproduit à intervalles généralement réguliers, à des moments déterminés.
1. [En parlant d'un événement, d'un fait, d'une limite dans le temps] Qui a lieu, qui se reproduit à intervalles généralement réguliers, à des moments déterminés. Tout ce qui est payable par année, ou à des termes périodiques plus courts (Code civil,1804, art. 2277, p. 415).Elle avait, en ce moment, sa crise périodique de goutte et son pied gauche traînait (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 517):
1. La résurrection périodique des plantes, cette montée éternelle de vie sous l'azur printanier, cette marée de sève qui déborde sur le monde à jour fixe, m'émeut toujours... Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 111.
SYNT. Inondation, mouvement, phénomène périodique; visite périodique; retour périodique de qqc.; débordements périodiques d'un fleuve; examens périodiques de santé; révolutions périodiques des astres.
[P. méton. du subst.] Rare. Qui a une action régulière, périodique; qui est animé d'un phénomène périodique; qui intervient de façon répétée, régulière. Mille boissons américaines que l'homme en veste blanche nous portait, périodique et docte, depuis minuit (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1893, p. 188).Une étroite bande de terre fertile, grâce au Nil périodique (Barrès, Cahiers,t. 6, 1908, p. 185).
En empl. antéposé. Le régulier, le périodique, le calamiteux M. Libois avait passé dans les trois classes (Frapié, Maternelle,1904, p. 49).
2.
a) PHYS. [En parlant d'un mouvement, d'un phénomène oscillatoire ou vibratoire] ,,Qui se reproduit identiquement à intervalles de temps égaux`` (Laitier 1969). Impulsion, oscillation, vibration périodique. La lumière, d'après Maxwell, est un phénomène électromagnétique périodique (H. Poincaré, Hyp. cosmogon.,1911, p. 239).
b) [P. méton. du subst.] Qui contient ou qui concerne un phénomène périodique.
CHIM. Classification, système, table, tableau périodique (des éléments). Mode de classement des éléments, en fonction des valeurs croissantes de leur numéro atomique, et mettant en évidence une variation périodique des propriétés physiques et chimiques de ces éléments ainsi classés; tableau correspondant. Z (...) représente également le rang de l'atome considéré dans la classification périodique des éléments (Leprince-Ringuet, Transmut. artif.,1933, p. 9).Isotopes se situant dans la région de la table périodique comprise entre le krypton et les terres rares (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 427).
MATHÉMATIQUES
Fonction périodique. Fonction d'une variable reprenant la même valeur lorsqu'on ajoute à cette variable une quantité fixe (ou un multiple de celle-ci) appelée période. Un son complexe est dit musical lorsque la vibration qui lui donne naissance est une fonction périodique du temps (Arts et litt.,1935, p. 34-6).
Fraction périodique. Fraction décimale comportant dès son début ou à partir d'un certain rang une série de chiffres laquelle se répète indéfiniment dans le même ordre. S'assurer si la fraction doit être réellement périodique à l'infini (Lagrange, Résol. équations num.,1808, p. 49).
PATHOL. [En parlant d'une maladie] Qui comporte des accès réguliers. Folie* périodique :
2. Nous connoissons trois espèces de fièvres intermittentes périodiques; la quotidienne, la tierce et la quarte. La quotidienne est celle dont les accès reviennent tous les jours, au bout de vingt-quatre heures; dans la tierce, ce n'est que tous les deux jours, à quarante-huit heures l'un de l'autre que les accès reparoissent... Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 4.
HYG. Qui est utilisé par la femme pendant ses règles. Culotte périodique; garnitures, serviettes périodiques. Si l'on s'en tient à la publicité, le tampon périodique est la protection mensuelle interne, moderne, sûre, discrète (Que choisir?févr. 1973, no73, p. 15).
PRESSE. [En parlant d'une publication] Qui paraît généralement à intervalles réguliers, sous un titre donné, en fascicules numérotés et datés, pour une durée indéterminée, avec, en principe, la collaboration d'auteurs multiples. Bulletin, recueil périodique. Les écrits périodiques se divisent en deux catégories différentes d'aspect et de nature, sans qu'une répartition exacte puisse d'ailleurs être faite : les revues (...) et les journaux (Civilis. écr.,1939, p. 50-4):
3. ... au mois d'avril 1631, le médecin Théophraste Renaudot avait imaginé de publier, sous le nom de Gazette de France, une feuille périodique qui paraissait tous les cinq jours, mais dans laquelle il n'était question que de nouvelles politiques. Jouy, Hermite,t. 2, 1812, p. 343.
[En parlant d'un collectif] Constitué par ce genre d'écrits. La presse périodique. La production périodique devient déjà chez nous tellement exubérante, que l'oubli (...) engloutit les belles choses comme les médiocres (Renan, Avenir sc.,1890, p. 227).
Vieilli. Écrivain périodique. Personne qui fait un ouvrage périodique, qui collabore à une publication périodique. Pourquoi le principal emploi des écrivains périodiques, voués au gouvernement, est-il de diffamer les députés connus par leur civisme? (Robesp., Discours,Guerre, t. 8, 1791, p. 55).
Plais. J'ai eu tort de quitter la plume périodique (Desmoulinsds Vx Cordelier,1793-94, p. 45).
VERSIF. GR. ET LAT. Vers périodique. Hexamètre comportant une alternance de dactyles et de spondées. (Dict. xixeet xxes.).
B.− [Corresp. à période I B] STYL. Qui est relatif à la période. La longue phrase périodique a le souffle oratoire et l'emphase majestueuse (Taine, Philos. art,t. 2, 1865, p. 323):
4. Son style [de M. Brunetière] est très particulier. Il est, chose rare aujourd'hui, presque constamment périodique. La phrase ample, longue, savamment aménagée et équilibrée, exprime quelque chose de complet, présente à la fois l'idée principale et, dans les incidentes, tout ce qui l'explique, la renforce ou la modifie. Lemaitre, Contemp.,1885, p. 223.
Rare. [En parlant d'un écrivain] Qui utilise la période. Vasari n'est pas plus blâmable qu'un autre [écrivain]. Il est certainement très diffus, très périodique, assez vide d'idées (Stendhal, Hist. peint. Ital.,t. 2, 1817, p. 360).
II.− Subst. masc., PRESSE. Publication périodique (supra I B 2 d). Périodiques scientifiques, spécialisés. Depuis la Revue des Deux Mondes jusqu'au Mercure de France tous les périodiques s'accumulent à la maison (Colette, Cl. école,1900, p. 64).Dans le domaine des sciences exactes et appliquées il n'est plus personne pour contester au livre et au périodique leur place éminente (Civilis. écr.,1939,p. 46-3).
REM. 1.
Périodisation, subst. fém.Division d'une durée passée en différents stades marquant une évolution et ayant des caractères propres; division d'une durée, en particulier à venir, en différents stades, selon des critères plus ou moins arbitraires. Dans les pays à croissance et à développement retardés, la description raisonnée des stades du remboursement des prêts longs incluait une modeste et hésitante « périodisation » du développement (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 646).Le choix des dates qui distinguent chacun de nos tomes n'a qu'une valeur indicative et de commodité. Nous nous heurtons ici au problème de la périodisation (Hist. littér. de la France, sous la dir. de P. Abraham et R. Desné, t. 1, 1974, p. 10).
2.
Périodisme, subst. masc.,synon. peu usité de périodicité.Comme si on pouvait faire tenir dans une loi ce qui exclut tout périodisme (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 124).
Prononc. et Orth. : [peʀjɔdik]. Ac. 1694, 1718 : periodique; dep. 1740 : pé-. Étymol. et Hist. A. 1. a) xves. [date du ms.] méd. « qui se manifeste par des accès intermittents revenant à intervalles réguliers » (Somme Me Gautier, ms. B.N. fr. 1288, fo94 rods Gdf. Compl. : dolor de chef periodique ou cronique); b) astron. α) 1634 « qui se fait en un temps déterminé, en une période (en parlant du mouvement, de la révolution d'un astre) » (A. Girard, Les Œuvres mathématiques, 234 d'apr. FEW t. 8, p. 245a); β) 1671 mois periodique (J. Rohault, Traité de phys., t. 2, p. 37); c) 1749 « qui revient, se reproduit à certaines époques, à des intervalles réguliers » (Buffon, Hist. et théorie de la terre ds Hist. nat. t. 1, p. 71); 2. a) 1721 ouvrage, livre périodique (Trév.); b) 1872 subst. « id. » (Littré Add.); 3. a) 1808 math. fraction périodique (Lagrange, loc. cit.); b) 1908 phys. (Mocquereau, Nombre mus. grégor., p. 28 : le son musical est le résultat des mouvements ondulatoires rapides et périodiques, des corps et des molécules de l'air). B. 1671 rhét. (Pomey : manière de parler périodique). Empr. au gr. π ε ρ ι ο δ ι κ ο ́ ς « qui revient à époques fixes ou avec des alternances » et comme terme de rhét. « arrondi en périodes ». Au sens méd., périodique semble empr. au gr. par l'intermédiaire du lat. de l'époque impériale periodicus (febres... periodicas, Pline ds OLD). Fréq. abs. littér. : 375. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 722, b) 301; xxes. : a) 275, b) 650. Bbg. Gohin 1903, p. 270. − Quem. DDL t. 18, 28.

Wiktionnaire

Adjectif

périodique \pe.ʁjɔ.dik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui revient régulièrement dans le temps.
    • Après la dénomination des mois, nous nous sommes occupés des fractions du mois. Nous avons vu que les fractions des mois étant périodiques et revenant trois fois par mois et trente-six fois par an, étaient déjà fort bien nommées décades ou révolution de dix jours; […]. — (Calendrier républicain: décrété par la Convention Nationale, pour la IIIe année de la République française, Paris, 1795, p. 43)
    • La capture des baleinoptères par des procédés modernes a remplacé la tuerie périodique des bandes de marsouins rabattus par les embarcations au fond des baies. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • A partir d'ici, nous étudions principalement le mouvement périodique d'un corps, le satellite artificiel, soumis a l'attraction gravitationnelle de la Terre. — (Michel Capderou, « Satellite en orbite képlérienne », chap. 5 de Satellites : de Kepler au GPS, Springer-Verlag France, 2012, page 137)
  2. (Spécialement) Qualifie un ouvrage ou un écrit qui paraît par livraisons successives, dans des temps fixes et réglés.
    • La presse périodique. — Les revues sont des ouvrages périodiques.
  3. (Arithmétique) Dont la partie décimale peut s’écrire comme la répétition à l’infini d’une suite de chiffres appelée période.
    • Nombre ou fraction périodique.
  4. (Grammaire) Qui abonde en répétitions, qui procède par répétitions.
    • Un style périodique.

Nom commun

périodique \pe.ʁjɔ.dik\ masculin

  1. (Journalisme) Journal ou revue qui paraît à intervalles réguliers.
    • Le 5 octobre, Tallien ajouta à l’affiche un périodique in-8 bi-hebdomadaire, intitulé également l’Ami des Citoyens, « journal fraternel ». — (Fernand Mitton, La presse française sous la Révolution, le Consulat, l’Empire, Paris : chez Guy Le Prat, 1945, page 59)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉRIODIQUE. adj. des deux genres
. Qui a ses périodes, qui revient à des temps marqués. Le mouvement des planètes est périodique. Révolution périodique. Fièvre périodique. Retour périodique. Ouvrage, écrit périodique, Celui qui paraît par livraisons successives, dans des temps fixes et réglés. La presse périodique. Les revues sont des ouvrages périodiques. Substantivement, Un périodique. Les grands périodiques. En termes d'Arithmétique, Fraction périodique, Fraction décimale dont, à partir d'un certain rang, un chiffre ou un groupe de chiffres se reproduit indéfiniment dans le même ordre.

PÉRIODIQUE signifie aussi, en termes de Grammaire, Qui abonde en périodes, qui procède par périodes. Un style périodique.

Littré (1872-1877)

PÉRIODIQUE (pé-ri-o-di-k') adj.
  • 1Qui revient à des temps marqués. Les vents alternatifs ou périodiques dont nous venons de parler sont des vents de mer ; mais il y a aussi des vents de terre qui sont périodiques, Buffon, Hist. nat. preuv. théor. terr. Œuv. t. II, p. 251.

    Terme d'astronomie. Mois périodique de la lune, espace de temps que ce satellite emploie pour revenir à la même étoile.

  • 2 Terme d'arithmétique. Fraction périodique, se dit des fractions décimales dont tous les chiffres, ou certains chiffres seulement, se reproduisent dans le même ordre, à l'infini.

    Fraction périodique composée, celle qui, avant les chiffres périodiques, en a un ou plusieurs qui ne se répètent point (exemple : 0,45030303, etc.).

  • 3 Terme de botanique. Qui s'ouvre et se ferme à des heures fixes et réglées. Fleur périodique.
  • 4 Terme de médecine. Maladies périodiques, celles qui se reproduisent par accès réguliers. Les fièvres intermittentes sont des maladies périodiques.
  • 5Ouvrage périodique, ouvrage qui paraît à des temps marqués. Les journaux, les revues sont des ouvrages périodiques. L'ouvrage périodique auquel vous avez dessein de travailler, peut très bien réussir, quoiqu'il y en ait déjà trop de cette espèce, Voltaire, Mél. litt. Cons. à un journ.

    On dit dans le même sens : écrivain périodique. Quels ouvrages que ceux dont plusieurs de nos écrivains périodiques ne rougissent pas de faire l'éloge ! D'Alembert, Mél. litt. Œuv. t. III, p. 275, dans POUGENS.

    La presse périodique, c'est-à-dire l'ensemble des publications qui se font à des époques revenant périodiquement tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, etc.

  • 6 Terme de grammaire. Abondant en périodes, qui a le caractère de la période. Un arrangement de mots nombreux et périodique, Rollin, Traité des Ét. III, 2. Il y a des écrivains qui, affectant le style périodique, confondent les longues phrases avec les périodes ; leurs phrases sont d'une longueur insupportable ; on croit qu'elles vont finir, et elles recommencent sans permettre le plus léger repos, Condillac, Art d'écr. III, 3.

    Vers périodique, hexamètre composé alternativement de dactyles et de spondées, comme les 9e et 10e vers de la première églogue de Virgile.

  • 7Périodique, se dit aussi de la période musicale. Cette forme d'airs périodiques dont Vinci était l'inventeur, et que Leo, Pergolèse, Galuppi, Jomelli avaient portée à un aussi haut degré d'expression ou de mélodie, Marmontel, Œuv. t. XX, p. 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PÉRIODIQUE. Ajoutez :
2 S. m. Un périodique, un ouvrage périodique. Publications étrangères : Abonnements aux périodiques français et étrangers, Circul. du ministre de l'Inst. publ. etc. 1er janv. 1874, dans Journ. offic. du 6 janv. p. 130, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PÉRIODIQUE, adj. (Chron. & Astron.) est ce qui termine & renferme une période.

Mois périodique est l’espace de tems où la lune acheve sa période ou son mouvement périodique. Cet espace est 27 jours 7 heures 43 minutes, après lequel elle retourne au même endroit du zodiaque, d’où elle étoit partie au moment de sa conjonction. Voyez Mois & Lunaison.

Périodique se dit en général de ce qui va & revient suivant quelque loi : ainsi on dit que les accès sont périodiques dans les fievres intermittentes.

On appelle aussi ouvrage périodique des ouvrages qui paroissent régulierement à certains intervalles de tems égaux, comme les journaux des savans, les gazettes, &c. (O)

Périodique, en terme de Grammaire & de Rhétorique, se dit d’un style ou d’un discours qui a du nombre ou de l’harmonie, ou qui est composé de périodes travaillées avec art. Voyez Nombre.

Le style périodique a deux avantages sur le style coupé ; le premier, qu’il est plus harmonieux ; le second, qu’il tient l’esprit en suspens. La période commencée, l’esprit de l’auditeur s’engage & est obligé de suivre l’orateur jusqu’au point, sans quoi il perdroit le fruit de l’attention qu’il a donnée aux premiers mots. Cette suspension est très-agréable à l’auditeur, elle le tient toujours éveillé & en haleine : ce qui prouve que le style périodique est plus propre aux discours publics que le style coupé, quoique celui-ci n’en doive pas être exclus, mais le premier doit y dominer.

Périodiques, jeux, (Antiq. greq.) les jeux périodiques étoient ceux qui se célebroient toujours après une certaine révolution d’années, comme les jeux olympiques, les pythiens, les isthmiens & les peméens.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « périodique »

Du latin periodicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Περιοδιϰὸς, de περίοδος, période.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « périodique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
périodique perjɔdik

Citations contenant le mot « périodique »

  • Le tableau périodique des éléments, ou tableau de Mendeleïev, doit son nom au chimiste russe Dmitri Ivanovitch Mendeleïev, à qui l'on doit la première classification du tableau en 1869. Depuis depuis 1919, c'est l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) qui entérine le nom des nouveaux éléments en fonction de règles précises. Ce qui n'empêche pas certains noms de réserver des surprises. Futura, Quiz : d’où viennent les noms des éléments du tableau périodique ?
  • Où se termine le tableau périodique ? Les physiciens ne le savent pas encore mais pourraient bien apporter prochainement une réponse à cette question… CEA/Fabrique de savoirs, Fabrique de savoirs - Où se termine le tableau périodique des éléments ?
  • Le rapport périodique est un outil au niveau national qui permet d’établir un état des lieux de la politique culturelle et permet d’identifier les défis et opportunités pour construire l’avenir. Le premier rapport périodique du Mali alimentera la troisième édition du Rapport mondial, « Repenser les politiques culturelles », publication phare de l’UNESCO. La série des rapports mondiaux offre un ensemble de données et d’informations pour orienter l’élaboration de politiques culturelles, basées sur des preuves et qui placent la créativité au cœur du développement.  UNESCO, Validation du premier rapport périodique quadriennal sur la Convention de 2005 au Mali
  • Quand les cours chutent et que l’actualité économique est plutôt morose, peu nombreux sont ceux qui parviennent à dompter leur angoisse pour ne pas vendre en panique. Et quand les cours se mettent à grimper, il n’est pas toujours évident de maîtriser son euphorie qui pousse à prendre des risques au-delà du raisonnable. Avec un plan d’investissement périodique, vous gardez la tête froide, n’êtes plus guidés par vos émotions et n’avez plus à subir en permanence les aléas des marchés. Vous continuez à investir la même somme, que les cours chutent – vous achetez à bas prix – ou s’envolent – vous évitez d’acheter trop cher. Les Frontaliers, 5 bonnes raisons de se lancer dans l’investissement périodique - Les Frontaliers
  • Vous vous souvenez du jeu 2048 ? Hé bien Fe[26], c'est la même chose, à ceci près que vous jouez avec les éléments du tableau périodique, comme si vous étiez une étoile. Numerama, Envie de devenir une étoile ? Jouez à Fe[26], un jeu scientifique inspiré de 2048
  • Inscrite au Projet de loi de finances rectificatives 3 (PLFR 3) voté ce jeudi 23 juillet, la mesure est issue d’un accord en commission mixte paritaire entre députés et sénateurs. Ce crédit d’impôt “pour le premier abonnement à un journal, à une publication périodique ou à un service de presse en ligne [...]” correspondra à 30% des dépenses engagées pour s’abonner. Accordé “une fois pour un même foyer fiscal”, précise le projet de loi, le crédit d’impôt sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022. Capital.fr, Ce super crédit d’impôt dont vous allez profiter pour vos abonnements à la presse - Capital.fr
  • Ce crédit d'impôt sur le revenu concerne les gens qui s'abonnent pour la première fois à un journal, une publication périodique ou un service de presse en ligne qui présente le caractère « de presse d'information politique et générale » (dite « IPG »). Une catégorie qui regroupe notamment les quotidiens nationaux et régionaux, les « news magazines » ou encore les sites d'information. L'abonnement à un kiosque de presse en ligne (comprenant des publications autres que les IPG) n'est pas éligible. Les Echos, Presse: le crédit d'impôt sur les abonnements a été assoupli | Les Echos

Images d'illustration du mot « périodique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « périodique »

Langue Traduction
Anglais periodic
Espagnol periódico
Italien periodico
Allemand periodisch
Chinois 周期性的
Arabe دوري
Portugais periódico
Russe периодический
Japonais 定期的
Basque aldizkako
Corse periodica
Source : Google Translate API

Synonymes de « périodique »

Source : synonymes de périodique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « périodique »

Périodique

Retour au sommaire ➦

Partager