La langue française

Capricieux

Sommaire

  • Définitions du mot capricieux
  • Étymologie de « capricieux »
  • Phonétique de « capricieux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « capricieux »
  • Citations contenant le mot « capricieux »
  • Traductions du mot « capricieux »
  • Synonymes de « capricieux »
  • Antonymes de « capricieux »

Définitions du mot capricieux

Trésor de la Langue Française informatisé

CAPRICIEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant d'une pers.]
1. Qui agit par caprice(s). Enfant capricieux, femme capricieuse :
1. Quant à ma triste maîtresse (...) elle continuait de se montrer ce qu'elle avait été, capricieuse, fantasque, avec les mêmes élans de tendresse imprévue. J. et J. Tharaud, La Fête arabe,1912, p. 262.
Emploi subst. :
2. ... nous avons beau avoir des principes touchant l'infériorité du sexe, nous voudrions mourir en vain sur l'épaule d'une belle capricieuse. Montherlant, La Petite Infante de Castille,1929, p. 660.
[En parlant d'un animal] Qui a un comportement imprévisible et incontrôlable. Ce cheval est capricieux, cette mule est capricieuse (Ac. 1835-1932).
2. P. ext. [En parlant d'attributs ou de comportements] Qui se manifeste par des revirements, qui procède d'impulsions brusques et imprévues. Humeur capricieuse :
3. La Fée aux Miettes (...) par une de ses explosions familières de joie fantasque et capricieuse, était partie dès la veille. Nodier, La Fée aux Miettes,1831, p. 85.
B.− P. anal.
1. [En parlant d'entités concr. ou abstr. sujettes à des variations, à des perturbations] Destinée, fortune, saison, santé capricieuse :
4. Une vague de froid tout hivernale s'est abattue sur Kansas-City. L'État de Missouri si mâle par le caractère de ses habitants est incroyablement féminin par son climat capricieux. Mauriac, Journal 4,1950, p. 229.
2. P. ext. [En parlant des traits caractéristiques d'une chose]
a) [De la forme] Dessin capricieux; courbe, ligne capricieuse. C'est une suite de petits fiords irréguliers et capricieux comme les fiords de Norvège (Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 26).
b) [Du mouvement] Les flammes, qui s'élancent par bonds capricieux et inégaux, ne répandent jamais une clarté plus vive que lorsqu'elles vont s'éteindre (Murger, Scènes de la vie de jeunesse,1851, p. 72).
Emploi en appos. :
5. Alors, nuage errant, ma haute poésie Vole capricieuse et sans route choisie, De l'occident au sud, du nord à l'orient; ... Hugo, Les Feuilles d'automne,Dicté en présence du glacier, 1831, p. 731.
PARAD. (Quasi-)synon. contextuels arbitraire, brusque, colérique, fantasque, fuyant, incohérent, inconstant, irrégulier, mobile, versatile.
Prononc. et Orth. : [kapʀisjø], fém. [-jø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xvies. [après 1571] (Carloix, VI, 2 ds Gdf. Compl.); 1584 (Guevarre, Epistres dorées, IV, trad. J. de Barraud, 220b ds Rom. Forsch., t. 32, p. 24). Empr. à l'ital. capriccioso (dér. de capriccio, v. caprice; suff. -oso) « qui a des caprices; personne à l'imagination riche et étrange » attesté dep. le xvies. (Bandello ds Batt.). Fréq. abs. littér. : 621. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 031, b) 1 000; xxes. : a) 770, b) 761.
DÉR.
Capricieusement, adv.D'une manière capricieuse. Un jour, après m'avoir promis de venir au spectacle avec moi, tout à coup elle refusa capricieusement de sortir (Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 124).Petits sentiers, tracés capricieusement au gré de l'éparpillement des fermes (Vidal de La Blache, Tabl. de la géogr. de la France,1908, p. 157). [kapʀisjøzmɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. 1612 (De Lancre, Inconstance des mauvais anges, 343 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 293); de capricieux, suff. -ment2, cf. l'ital. capricciosamente (2emoitié xvie-xviies. ds Batt. t. 2 1962). Fréq. abs. littér. : 53.
BBG. − Hope 1971, p. 149, 174. − Sar. 1920, p. 12.

Wiktionnaire

Adjectif

capricieux \ka.pʁi.sjø\ masculin

  1. Qui a des caprices.
    • Le Frisé, un jouvenceau d’un an, capricieux et fantasque en diable, lui donnait surtout du fil à retordre, cherchant à profiter de tous les passages frayés dans l’une ou l’autre haie pour s’éclipser subitement. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Par extension) Qui agit de façon désordonné, imprévisible.
    • Le kusi est un vent réputé capricieux mais moins fort que son homologue du nord, qui souffle de façon plus laminaire. — (Pascal Bacuez, De Zanzibar à Kilwa : relations conflictuelles en pays swahili, 2001)
  3. Se dit de quelque chose qui ne fonctionne que par intermittence.
    • Dehors la neige fondait, et les insolubles accords de sptième de dominante mêlaient leurs harmoniques au chant du ruissellement universel : tout un bruissement ponctué par le rythme capricieux des gouttières. — (Christian Doumet, La méthode Flaming, chez Fayard, 2001)

Nom commun

capricieux masculin (pour une femme on dit : capricieuse)

  1. Homme, garçon qui a des caprices.
    • Calixte n'est pas seulement généreux, il est aussi capricieux comme un fils à papa qu'il est. — (Hugo Claus, Théâtre complet, 1993)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPRICIEUX, EUSE. adj.
Qui a des caprices. Avoir l'humeur capricieuse. Ce cheval est capricieux. Cette mule est capricieuse. Substantivement, C'est un capricieux, une capricieuse.

Littré (1872-1877)

CAPRICIEUX (ka-pri-si-eû, eû-z') adj.
  • Qui a des caprices, plein de caprices. Un esprit, un homme capricieux. Il m'est trop précieux Pour l'exposer aux coups d'un sort capricieux, Corneille, Cid, IV, 5. Les langues ont chacune leur bizarrerie ; mais la française est particulièrement capricieuse sur les mots, Boileau, Réflexions crit. sur Longin, IX. Je viens lui pardonner, et c'est moi qu'elle accuse ; C'est moi qui suis injuste, ingrat, capricieux ; Je prends sur sa faiblesse un empire odieux, Chénier, Élég. fragments.

    Substantivement. Un capricieux, une capricieuse. Je ne puis héberger cette capricieuse [la fortune], La Fontaine, Fab. VII, 12.

REMARQUE

C'est aujourd'hui une faute contre la propriété des termes que de donner à capricieux le sens d'opiniâtre, volontaire, mauvaise tête, qu'il avait dans le XVIe siècle.

HISTORIQUE

XVIe s. Estant envoié par la roine pour traiter avec M. le mareschal de poincts assez capricieux [scabreux], je me suis arresté tout court sur la nouvelle de sa reconciliation avec les rebelles, D'Aubigné, Hist. II, 268. Il n'y faillit pas, encore qu'il fust des plus capricieux [mauvaise tête] de la garnison, et l'amena luy-mesme au prevost avant l'heure expirée, Carloix, VI, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « capricieux »

Ital. capriccioso. de capriccio, caprice (voy. CAPRICE) ; espagn. caprichoso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(fin XVIe siècle) Dérivé de caprice avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « capricieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capricieux kaprisjø

Évolution historique de l’usage du mot « capricieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « capricieux »

  • Pénis : Un instrument des plus capricieux, sur qui l'on ne peut guère compter, encombrant quand il ne sert à rien, absent quand on aurait besoin de lui, partageant rarement les idées de son propriétaire, bref une source de contrariétés sinon de tracas. De Jean Dutourd / Les Pensées
  • C'est capricieux le bonheur. Ça demande, exige beaucoup pour ce que ça donne. De Robert Lalonde / La Belle Epouvante
  • L'amour me semble un capricieux personnage, aussi avare de ses dons que prodigue de ses mensonges... De Hector Bernier / Au large de l'écueil
  • Le peuple est un enfant capricieux qui veut toujours le contraire de ce qu’il a déjà. De Bernard Werber / Le Souffle des dieux
  • La vie ne donne pas ce qu'en attendent les enfants capricieux, mais seulement ce que lui arrachent les courageux et les audacieux. De M. Sahikov-Chtchedrine
  • La femme est un délicieux instrument de plaisir, mais il faut en connaître les frémissantes cordes, en étudier la prose, le clavier timide, le doigté changeant et capricieux. De Honoré de Balzac / Physiologie du mariage
  • L'adulte ne doit jamais trahir, délaisser cette époque des envols les plus osés, les plus capricieux : l'adolescence. De J-Léopold Gagner / L'Aurore de la victoire
  • Enfant capricieux, Dieu s'offre le monde, s'en amuse un jour ou deux et l'oublie tout aussitôt dans son grand coffre à jouets qu'est l'univers. De Romano Celli / Petites Miettes de Dieu
  • La prison C'est comme un long sommeil dont on voudrait sortir Un coma capricieux fait de noir, d'éclaircies La prison c'est le vide, le néant, l'amnésie C'est la nuit qui se traîne et ne veut pas finir. De Anonyme / Paroles de détenus
  • Assurément, si Vivaldi avait vécu au XXIe siècle, il aurait composé du blues. Les saisons ont beau continuer de rythmer les cueillettes, et l’automne, comme le printemps, rester les plus propices, le roi des bois, déjà très capricieux, n’en fait plus qu’à sa tête… Noire comme celle du Boletus Aerus, le plus prisé dans le Gers, parfois appelé en Gascogne "Cép moùrou", le cèpe maure "d’un noir aussi intense que les toros de la ganaderia de Jean-Louis Darré" poétise le spécialiste. "À ne pas confondre avec le boletus aestivalis (cèpe d’été) excellent, mais qui très vite devient la proie des vers. Et enfin, le Boletus Edulis dit cèpe de Bordeaux, des cèpes marrons, moins jolis…" ladepeche.fr, Gers: les cueilleurs de champignons attendent la "soufflée de cèpes" - ladepeche.fr
  • "Economiquement, ça se passe bien", souligne Philippe Picard, responsable de l'association de développement de l'apiculture provençale (Adapi). Cependant, dans cette région écrasée par le soleil à l'été, les apiculteurs se savent à la merci du climat. Ce dernier se fait de plus en plus "capricieux", euphémise M. Picard : "Plus un printemps ne se passe comme le précédent". Courrier picard, La ruée vers la lavande de millions d'abeilles
  • La Loire est un fleuve capricieux et la navigation nécessite toute l’attention de Denis. « Il y a des courants, des tourbillons comme là, à la confluence de la Vienne et de la Loire où la profondeur atteint 4,50 m, alors qu’ailleurs elle n’est que de 40 cm à un mètre ! » Très dangereux aussi, les bancs de sable. « Lors de grosses crues, ils sont immergés et peuvent se déplacer. On a vite fait de s’embourber. Ils sont d’ailleurs tout aussi dangereux pour les promeneurs : ils peuvent être déstabilisés par le courant et s’effondrer sous vos pieds, » prévient Denis. Bon, on oublie donc la balade pour fouler le beau sable blanc ! , Magazine Tourisme et Patrimoine | Au fil de la Loire

Traductions du mot « capricieux »

Langue Traduction
Anglais capricious
Espagnol caprichoso
Italien capriccioso
Allemand launisch
Portugais caprichoso
Source : Google Translate API

Synonymes de « capricieux »

Source : synonymes de capricieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « capricieux »

Partager