La langue française

Imbécillité

Sommaire

  • Définitions du mot imbécillité
  • Étymologie de « imbécillité »
  • Phonétique de « imbécillité »
  • Citations contenant le mot « imbécillité »
  • Traductions du mot « imbécillité »
  • Synonymes de « imbécillité »
  • Antonymes de « imbécillité »

Définitions du mot « imbécillité »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMBÉCILLITÉ, subst. fém.

A. −
1. Vieilli. Faiblesse des capacités physiques et intellectuelles. Tomber dans un état de douce imbécillité. Ce Parceval d'Eschenbach, ce puissant chevalier que les soins d'une mère timide ont retenu dans l'innocence et la touchante imbécillité du jeune âge (Michelet, Introd. hist. univ.,1831, p. 428).La grande majorité du corps social restait (...) dans l'enfance, dans la primitive imbécillité (Zola, Vérité,1902, p. 63) :
1. ... cette dernière nuit d'amour le frappait d'imbécillité, il retombait en enfance; et, ne trouvant plus les mots, à moitié paralysé, bégayant, grelottant, il restait dans une attitude de fuite... Zola, Nana,1880, p. 1463.
2. MÉD. Arriération mentale congénitale située entre l'idiotie et la débilité, correspondant à un âge mental situé entre 3 et 7 ans et à un quotient intellectuel compris entre 30 et 50, permettant l'acquisition tardive et imparfaite du langage parlé mais non écrit. Le majeur qui est dans un état habituel d'imbécillité, de démence ou de fureur, doit être interdit, même lorsque cet état présente des intervalles lucides (Code civil,1803, art. 489, p. 90).De leur mariage il n'y avait qu'un fils en état d'imbécillité depuis son bas âge, et qu'il fallut immédiatement placer sous tutelle (Verne, 500 millions,1879, p. 15).
B. − P. exagér.
1. [En parlant d'une pers.] Manque d'intelligence, de bon sens. Passer la question sous silence serait d'une hypocrisie et d'une imbécillité sans excuses (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 199).Il importait (...) que tout de même il fût préparé à l'imbécillité de son futur élève (Mauriac, Sagouin,1951, p. 75).
2. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.] Caractère de ce qui est imbécile. Il vient de me raconter le thème des aveugles, et, encore tout tremblant du frisson de la petite mort, nous parlons de la vie, de son imbécillité (Renard, Journal,1890, p. 70) :
2. Un geste, toujours le même, qu'il fallait répéter pendant des heures. Sans vraie fatigue, je veux bien. Mais, je vous jure, je sortais de là plus abruti par l'imbécillité de ce travail, que je ne l'étais à Hambourg, après avoir coltiné deux heures de suite des sacs de ciment... Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 370.
C. − P. méton., le plus souvent au plur. Action ou parole qui dénote un manque d'intelligence, de bon sens. Il ne fait que des imbécillités. Quelle imbécillité avez-vous dite? (Ac. 1875-1935). Ouvrir la bouche pour dire des imbécillités; être capable de toutes les imbécillités. Oh! Les propos de corridors, la belle collection de haineuses imbécillités qu'il y aurait à ramasser! (Goncourt, Journal,1890, p. 1138).
Fam. Œuvre stupide sans intérêt :
3. ... toi, on te laisse tout lire : chez toi la bibliothèque est ouverte. Moi, on ne me donne jamais que les gros bouquins rouge et or, à images, genre Jules Verne, des imbécillités. Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 649.
Prononc. et Orth. : [ε ̃besilite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Forme -cili- ds Fér. Crit. t. 2 1787. V. aussi, p. ex., Anouilh, Sauv., 1938, II, p. 202. Étymol. et Hist. 1. 3equart xives. « faiblesse, débilité, manque de forces physiques » (Bersuire, Tit. Liv., ms. Ste Gen., fol. 22 vods Gdf.); 2. a) 1509 « faiblesse des qualités intellectuelles » (Lemaire de Belges, Illustr., II, 1 ds Hug.); b) 1680 « faiblesse d'esprit, bêtise » (Rich.); 3. 1541 « débilité morale » (Calvin, Instit., II, p. 83 ds Hug.). Empr. au lat. class.imbecillitas « faiblesse physique; de réflexion, de caractère ». Fréq. abs. littér. : 251. Fréq. rel. littér. : xixes : a) 323, b) 404; xxes : a) 692, b) 157.

Wiktionnaire

Nom commun

imbécillité \ɛ̃.be.si.li.te\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Caractère de celui qui est plus ou moins incapable de raisonner, de comprendre et d’agir judicieusement.
    • On peut aisément se figurer l’espèce d’imbécillité factice que les événements de la Révolution avaient produite dans leurs âmes innocentes. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831.)
    • Je donnai même à ce mutisme un air d’imbécillité pour laisser Mauricette expliquer elle-même son mystère. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre I.)
    • Je visitai l’église Saint-Loup [à Namur], chef-d’œuvre baroque, « boudoir funèbre » qu’admirait Baudelaire, qui y fut renversé pour la première fois par ce « vent de l’imbécillité » dont il sentait depuis longtemps les approches. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 56)
  2. (Par extension) Actes ou paroles d’un sot, d’un niais.
    • Il ne fait que des imbécillités.
    • Quelle imbécillité avez-vous dite ?
    • Ils [les Français] subissent surtout les imbécillités proférées par les lepénistes. — (Dominique Simonnot, « ‹ Mercy › et les mauvais Français », Le Canard Enchaîné, 16 mai 2018, page 8.)
  3. (Vieilli) Faiblesse des qualités physiques et intellectuelles provenant de la naissance ou des infirmités, ou de l’âge.
    • Être dans un état d’imbécillité.
    • Tomber dans l’imbécillité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMBÉCILLITÉ. n. f.
Caractère de celui qui est plus ou moins incapable de raisonner, de comprendre et d'agir judicieusement. Il a fait cela par imbécillité, par pure imbécillité. Il signifie, par extension, Actes ou paroles d'un sot, d'un niais. Il ne fait que des imbécillités. Quelle imbécillité avez-vous dite? Il signifiait autrefois Faiblesse des qualités physiques et intellectuelles provenant de la naissance ou des infirmités, ou de l'âge. Être dans un état d'imbécillité. Tomber dans l'imbécillité. Il a vieilli dans cette acception.

Littré (1872-1877)

IMBÉCILLITÉ (in-bé-si-li-té) s. f.
  • 1Faiblesse d'esprit et de corps, incapacité. Des contes… dont l'antiquité Se servit pour tromper notre imbécillité, Régnier, Élég. III. Notre imbécillité, maîtresse de nos sens, Conserve en tous les cœurs un tel penchant aux vices…, Corneille, Imit. IV, 3. Végétant dans l'imbécillité d'une enfance exposée à tous les dangers, Voltaire, Philos. ignor. 31.

    Il se dit des choses en un sens analogue. Quelle est la vertu et tout ensemble l'imbécillité de ce sang [celui de la victime], qui donne la liberté d'approcher de l'arche, mais qui ne la donne qu'au pontife seul ? Bossuet, Sermons, Ascension, 1.

  • 2 Terme de médecine. Faiblesse de l'esprit, premier degré de l'idiotisme. Les autres fées ajoutèrent que, pour remédier en partie au mal qu'elles ne pouvaient pas absolument détruire, l'imbécillité de la princesse cesserait dans le moment qu'elle ressentirait de l'amour, Duclos, Acajou, Œuv. t. VIII, p. 359, dans POUGENS.
  • 3 Par exagération, sottise, niaiserie. Si cette action flétrit à jamais la mémoire d'Élisabeth, il y a une imbécillité fanatique à canoniser Marie Stuart comme une martyre de la religion, Voltaire, Mœurs, 169. Tels étaient les singuliers scrupules sur lesquels un homme d'esprit avait l'imbécillité de me faire sérieusement un crime de mon éloignement de Paris, Rousseau, Conf. IX.

HISTORIQUE

XIVe s. Que chascuns d'euls fust langueureux par autrui imbecillité, Bercheure, f° 22, verso.

XVIe s. L'imbecillité humaine, Montaigne, I, 11. Considerant l'imbecillité du jugement humain et la difficulté de choix es choses nouvelles et doubteuses, Montaigne, I, 330.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « imbécillité »

(Date à préciser) Du latin imbecillitas (« manque de force physique et de réflexion »).
La graphie recommandée par l’Académie française (orthographe rectifiée de 1990), avec un seul l, rompt avec l’étymologie, mais réintroduit la cohérence avec l’orthographe d’imbécile (écrit avec un seul l depuis l’édition de 1798 du dictionnaire de l’Académie française).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. imbecillitatem, de imbecillus, imbécile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « imbécillité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imbécillité ɛ̃besilite

Citations contenant le mot « imbécillité »

  • Des policiers interdits de porter un masque, "une imbécillité" - Yves Lefebvre, secrétaire général Unité SGP Police FO France Bleu, Des policiers interdits de porter un masque, "une imbécillité" selon le syndicat Unité SGP Police FO
  • A quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ? De Pierre Dac
  • La vie exige une équitable dose d'imbécillité. De Joseph Delteil
  • L’imbécillité humaine est un bien curieux spectacle. De Georges Courteline / Le coup de fusil
  • Le théâtre est cet espace où se mesure, plus que celle du metteur en scène ou de l'auteur, l’imbécillité du public. De Robert Sabatier
  • L'imbécillité se tient coite si on la toise et la nargue ; après quoi, elle retourne barboter dans sa mare. De Pol Vandromme / Libre parcours
  • Il n'y a au monde que deux manières de s'élever, ou par sa propre industrie, ou par l’imbécillité des autres. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Le clown érige l’imbécillité au rang d’art. Il vous invite à faire ce que vous voulez, comme vous le voulez, à la seule condition que ça plaise au public. De John Wright / Why is that so funny?
  • C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement. De Albert Einstein / Comment je vois le monde
  • L'histoire est pleine, jusqu'à ce jour, de l'imbécillité des rois et de celle des gouvernants. C'est une classe de gens à prendre en pitié, car ils ne savent pas ce qu'ils doivent faire. De Ralph Waldo Emerson / Hommes représentatifs
  • Ne pouvant vivre qu'en deçà ou au-delà de la vie, l'homme est en bute à deux tentations : l'imbécillité et la sainteté : sous-homme et surhomme, jamais lui-même. De Emil Michel Cioran / Visages de la décadence
  • L’œuvre d’art créée et fabriquée par Solenne Huet, cette artiste en ferronnerie d’art, a perdu, dans la nuit du 5 au 6 juillet une de ses défenses. L’imbécillité humaine n’ayant pas de limites, un écervelé s’est pendu à la défense qui s’est cassée malgré la résistance de la "pierre de Charentes" dans laquelle elle était taillée. "Espérons que celle-ci, qui pèse quand même plus de 50 kg, ne lui soit pas tombée dessus car il aurait pu se faire mal" nous dit Solenne Huet un peu dépité car cet éléphant reconnu comme une pièce magnifique est installé depuis un an aux abords de la route de Montpezat sur la commune de Lacépède, sans qu’aucun incident ne vienne perturber les jours heureux. Les orages, pluies, tempêtes et autres caprices du temps laisse le pachyderme indifférent, seule la bêtise humaine a eu raison de sa tranquillité. Les défenses vont être refaites en résine par le talentueux Manu Janssens de Prayssas au cours de l’été. Souhaitons à l’éléphant de Lacépède de retrouver son calme et sa force tranquille ! Solenne Huet confectionne toutes pièces de ferronnerie. Contactez-là au 06 76 97 70 89 et visitez son site : www.alaforgedesolenne.com ladepeche.fr, Lacépède. L’éléphant a perdu sa défense - ladepeche.fr
  • « Des bisbilles entre voisins qui dégénèrent, sur fond d’imbécillité », pour la vice-procureure Lydie Samour. « Une dispute de cour d’école, un combat de coqs », selon Me Bénédicte Lartichaux, l’une des avocates de la défense. Une histoire consternante, au fond, entre les deux prévenus présentés ce jeudi au tribunal correctionnel de Bourges, qui sont aussi les deux plaignants de ce drôle de dossier. www.lejdc.fr, Deux voisins se disputent et sortent leurs armes, le tribunal leur confisque - Bourges (18000)
  • « Prétendre que Jacques Cœur était un colonialiste est une méconnaissance de l’histoire et une imbécillité », affirme Roland Narboux, spécialiste de ce commerçant qui fut « le premier Français à établir et entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant (bordant la côte orientale de la mer Méditerranée, NDLR). C’était un homme qui avait un certain nombre de qualités et de défauts mais que l’on ne peut taxer de colonialiste. D’une part parce qu’il a vécu au XVe siècle et que le colonialisme date du XVIIe et d’autre part parce qu’il a toujours entretenu d’excellentes relations, notamment avec le Levant. Il pouvait parler aussi bien avec le Pape qu’avec le roi d’Alexandrie ! L’époque était différente d’aujourd’hui et il travaillait essentiellement pour le commerce. » www.leberry.fr, Statue de Jacques Coeur vandalisée : "colonialiste", une contre-vérité - Bourges (18000)
  • "Non c'est une imbécillité. Il faut arrêter avec la sécurité routière de faire comme si on était au café du commerce, et que que tout le monde y aille de sa proposition inutile et dangereuse." Jehanne Collard, sur France Bleu Gard Lozère France Bleu, Jehanne Collard "Limiter à 110 km/h la vitesse sur autoroutes, c'est une imbécilité"
  • Il a été cueilli chez lui mercredi et escorté jusqu'au poste de police. Son téléphone lui a par ailleurs été confisqué. «L'imbécillité atteint des limites jamais imaginées auparavant, l'utilisation abusive des médias sociaux et cette manie de vouloir se mettre en avant n'aident pas», déplore Francesco Emilio Borrelli, Conseiller régional de Campanie. L'essentiel, «L'imbécillité atteint des limites jamais imaginées»
  • Pour le président de l'Institut du monde arabe, « on a ici le sentiment d'un acte à la fois inutile et dangereux. Pas besoin d'être un spécialiste de la stratégie policière pour comprendre qu'il est absurde de projeter des fumées lacrymogènes sur des jeunes et, en conséquence, faire disparaître la frontière entre la terre et l'eau. C'est d'une imbécillité rare ! » leparisien.fr, Mort de Steve : Jack Lang dénonce une stratégie policière «d’une imbécillité rare» - Le Parisien
  • Les livres se succèdent, les révélations s’empilent, les critiques s’entassent, le fumier monte, l’odeur est épouvantable, rien n’y fait. Donald Trump est inoxydable. Trois livres viennent ajouter de l’huile sur le feu : « A Warning », par Anonymous ; « All the President’s Women », par Barry Levine et Monique El-Faizy ; « Trump and His Generals », par Peter Bergen. Trois bouquins fondés sur des enquêtes en profondeur, truffés de révélations, de descriptions, d’instantanés. Le locataire de la Maison-Blanche n’en sort guère grandi. A vrai dire, ce qui ressort, c’est l’imbécillité de Trump, et sa totale absence de cadres moraux. Trois livres, une seule conclusion : il s’en fout. Le « génie stable » n’en a rien à battre. L'Obs, Misogyne, imbécile et instable : la folie du roi Trump en trois livres
  • A 60 ans passés, j'ai pensé que je pouvais prendre le risque de m'exposer! D'autant que je ne dis pas: "Tous les autres sont des cons, sauf moi." Je postule, dans une tentative d'explication anthropologique, que l'on comprendrait mieux notre nature si l'on se rendait compte que l'imbécillité est le propre de l'homme.   LExpress.fr, "L'imbécillité est le propre de l'homme" - L'Express

Traductions du mot « imbécillité »

Langue Traduction
Anglais imbecility
Espagnol imbecilidad
Italien imbecillità
Allemand schwachsinn
Chinois 不礼貌
Arabe بلاهة
Portugais imbecilidade
Russe слабоумие
Japonais 不貞
Basque imbecility
Corse imbecicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « imbécillité »

Source : synonymes de imbécillité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « imbécillité »

Partager