La langue française

Ineptie

Sommaire

  • Définitions du mot ineptie
  • Étymologie de « ineptie »
  • Phonétique de « ineptie »
  • Citations contenant le mot « ineptie »
  • Traductions du mot « ineptie »
  • Synonymes de « ineptie »
  • Antonymes de « ineptie »

Définitions du mot « ineptie »

Trésor de la Langue Française informatisé

INEPTIE, subst. fém.

A. − Caractère de celui ou de ce qui est inepte.
1. [Correspond à inepte A] Synon. incapacité, incompétence, inintelligence, niaiserie, sottise, stupidité.À cette ignorance M. de Sartines joignait une inconcevable ineptie dans la comptabilité de son département (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 79).Ils lâchèrent Anquetil, rebutés par l'ineptie de ses réflexions (Flaub., Bouvard, t. 1, 1880, p. 120).Pour le repos du romantisme, il est satisfaisant de constater avec quelle ineptie nos cuistres ont toujours porté à faux dans leurs attaques (Du Bos, Journal,1923, p. 322).V. aboyer ex. 23 :
1. ... M. Lecoq de Boisbaudran, le seul maître dont l'enseignement n'ait pas déprimé l'intelligence ou aggravé l'ineptie des élèves qui eurent la chance d'apprendre leur métier sous ses ordres. Huysmans, Art. mod.,1883, p. 197.
2. [Correspond à inepte B] Synon. absurdité.Si jamais Leatrice commet une faute très grave, ne serait-il pas absurde de l'en tenir responsable? Notre justice humaine est d'une telle ineptie que ce n'est presque jamais le coupable qui est puni (Green, Journal,1944, p. 179).
B. − P. méton., gén. au plur. Synon. ânerie (fam.), baliverne, bêtise, idiotie, niaiserie, sottise, stupidité.
1. Action, propos dénué d'intelligence. Ce projet est une pure ineptie (Ac.1835-1935).Elle a sa figure des vastes gaffes et des stupidités sans bornes, (...) elle débite, avec une volubilité extrême, des inepties monstrueuses (Colette, Cl. École,1900, p. 224).Les hommes disant des inepties à une femme dans un coin au lieu de traiter des sujets intéressants (Proust, Prisonn.,1922, p. 244).
2. Œuvre, production inepte. La littérature enfantine française ne présentait alors guère que des inepties (Gide, Si le grain,1924, p. 354).Deux salles plus loin, où pendaient lamentablement les inepties conventionnelles du xviiiesiècle, les visages s'épanouissaient (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 46):
2. Quoi! je viens vous offrir une ineptie cent fois inférieure à toutes celles que vous publiez chaque jour, une filandreuse chronique suintant la suffisance repue, le cynisme quiet, la nullité sentencieuse, − l'idéal du genre! une perle... Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 60.
Prononc. et Orth. : [inεpsi], [-ne-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1546 « maladresse » (Palmerin d'Olive, 163b ds Rom. Forsch. t. 32, p. 87); b) 1626 « stupidité » (A. Hardy, Ravissement de Proserpine par Pluton, 1901 ds FEW t. 4, p. 656b); 2. 1556 « actions, propos stupides, absurdes » (Noguier, Histoire tolosaine, Epitome au lect., III, 122 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat.ineptia « sottise, niaiserie, impertinence » (surtout employé au plur. ineptiae). Fréq. abs. littér. : 177.

Wiktionnaire

Nom commun

ineptie \i.nɛp.si\ féminin

  1. Caractère de ce qui est inepte.
    • Ne nous cite plus les miracles de saint Amable, dont les gants et le chapeau furent portés en l'air pendant tout le voyage qu'il fit à pied du fond de l'Auvergne à Rome. Laisse pourrir tous les livres remplis de pareilles inepties, songe dans quel siècle nous vivons. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique : article Blé, 1770)
    • Épouse Victor, ma Julie. Un jour tu déploreras amèrement sa nullité, son défaut d'ordre, son égoïsme, son indélicatesse, son ineptie en amour, et mille autres chagrins qui te viendront par lui. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Jamais nous n'avons eu l’ineptie de penser que les catholiques dussent être opprimés, qu'ils dussent être vus avec défaveur par le gouvernement, qu'ils dussent être exclus des emplois publics, qu'ils dussent même être exclus du ministère. — (« Quelques mots à nos contradicteurs passionnée et modérés », dans la Revue nationale de Belgique, Bruxelles : Librairie Polytechnique, 1840, volume 4, page 85)
    • Actuellement le jeu chiraquien, malgré son ineptie, a le mérite d'empêcher le glissement d'une fraction de l’électorat « autoritaire » vers le PCF. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 208)
  2. Action, propos dénué d’intelligence.
    • Et il fallut que Pierre Volet mirlitonnât encore trois inepties du même ordre, notamment: Un poète m’a dit qu’il était une étoile, pour que la salle consentît à le laisser s’expédier vers le fiacre qui devait le convoyer à Montmartre où il chantait à onze heures, car il était très couru. — (Fernand Kolnet, Le salon de Madame Truphot : mœurs littéraires, Paris : chez Albin Michel, 1904, p. 143)
    • Il débitait un tas d’inepties, sans doute, mais d’une manière déconcertante. — (Dorothy L. Sayers, Lord Peter et l’inconnu, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INEPTIE. (TIE se prononce CIE.) n. f.
Caractère de ce qui est inepte. Cet homme est d'une rare ineptie. Par extension, Il a dit une véritable ineptie. Ce projet est une pure ineptie. Ce livre est plein d'inepties.

Littré (1872-1877)

INEPTIE (i-nè-psie) s. f.
  • 1Caractère, actes d'un homme inepte. L'on était alors persuadé de cette maxime, que ce qui est dans les grands splendeur, somptuosité, magnificence, est dissipation, folie, ineptie dans le particulier, La Bruyère, VII. Le plus grand malheur d'un homme de lettres… c'est d'être jugé par des sots ; les sots vont loin quelquefois, surtout quand le fanatisme se joint à l'ineptie, et à l'ineptie l'esprit de vengeance, Voltaire, Dict. phil. Lettres.

    L'ineptie, les gens ineptes. Villeroy le refusa, prétendant, disait-il, par des succès brillants, réparer son malheur ; car c'est toujours ainsi que l'ineptie nomme ses fautes, Duclos, Règne de Louis XIV, Œuv. t. V, p. 20, dans POUGENS.

    Il se dit aussi des choses. L'ineptie d'une pareille conduite.

  • 2Action, idée, parole absurde, impertinente. Ce projet est une ineptie. Plus de charité quand l'esprit de parti domine ; les pauvres moururent en foule ; on n'y pensait pas ; et les vivants se déchiraient pour des inepties, Voltaire, Hist. parlem. ch. 65. Tant il est vrai que toute chose dont on a beaucoup parlé a fait dire beaucoup d'inepties, Buffon, Ois. t. IV, p. 45. Si un sot vous cite de lui une ineptie qu'il vous vante pour un bon mot…, Genlis, Veill. du château, t. III, p. 151.

HISTORIQUE

XVIe s. Une singuliere ineptie de nostre siecle, Montaigne, I, 383.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ineptie »

Lat. ineptia, de ineptus, inepte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1546) Emprunté au latin ineptia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ineptie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ineptie inɛpsi

Citations contenant le mot « ineptie »

  • Ce qui est dans les grands splendeurs, somptuosité, est dissipation, folie, ineptie dans le particulier. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Dans la république des lettres, rien n’est plus méprisable que l’ineptie des éloges. De Jean le Rond d’Alembert / L’Encyclopédie - 3è volume
  • La richesse, le confort et, accessoirement, l'ineptie d'une nation se mesurent aux sujets de préoccupation de ses élites. De Jean Dion / Le Devoir - 11 Février 1999
  • Certains écrivains s’excusent de ne pas avoir forgé des choses excellentes à cause du manque de liberté. Peut-être est-ce une excuse naïve pour justifier leur ineptie ou leur paresse. De José Américo
  • La politique est devenue une pub, une mise en scène, un affrontement entre vendeurs où la cravate et la belle robe camouflent efficacement la vacuité et l'ineptie du discours. De Jean Dion / Le Devoir - 3 Avril 1997
  • Les livres sont le fléau de l'humanité. Les neuf dixièmes des livres existants sont des inepties, et les livres intelligents ne sont que la réfutation de ces inepties. De Benjamin Disraeli
  • Quand la gravité n'est que dans le maintien, comme il arrive très souvent, on dit gravement des inepties. De Voltaire / Dictionnaire philosophique
  • Quotidien : tissu d'inepties, écrit, imprimé et vendu en moins de quelques heures ; puis lu, jeté et oublié en moins de quelques minutes. De Georges Elgozy / L'esprit des mots ou l'antidictionnaire
  • Je veux t’aimer comme l’on aime Du printemps le premier beau jour. Les natures simples ont le privilèges d’être émues par de semblables inepties. De Alexandre Pothey / La fée des mines
  • Passons vite sur l’ineptie: interdire le blanc dans son vocabulaire, tel un mot sale et honteux, pour désormais progressivement renoncer au blanchiment dermique qui incarnerait la gêne d’être noir, est privé de tout sens, sinon celui de la pénitence. Le Figaro.fr, Goldnadel: «La décision de L’Oréal d’enlever le mot ‘blanc’ de ses cosmétiques est inepte»
  • Cette installation est logique pour Yann Subts, directeur de l’ACT. L’ACT gère le Tourcoing Jazz Festival mais aussi une saison de musique classique. Le rapprochement géographique des structures n’est pas une ineptie. C‘est Boris Colin, directeur du Grand Mix qui leur a proposé cette idée de coworking lors du chantier de rénovation et d’agrandissement du bâtiment. «  C’est la réunion de deux structures musicales importantes pour Tourcoing, ça en fait un vrai pôle musical qui couvre tous les champs des musiques actuelles, jusqu’au jazz et au classique avec la saison Ecouter-voir... La Voix du Nord, L’Association culturelle tourquennoise est installée au Grand Mix
  • Pour le TCS, il s’agit d’une ineptie, d’autant que sans solution alternative pour traverser la rade, ce projet n’a pas d’avenir. Le U lacustre sans voitures, la décision reviendra au Conseil d’Etat qui n’a pas souhaité s’exprimer sur la question aujourd’hui, tout occupé qu’il est à préparer de nouvelles pistes cyclables.  , La gauche veut fermer les quais le week-end - Léman Bleu Télévision
  • Chapeau à tous ces minots . Le Bac remis met les meilleurs au même niveau que les nuls. C'est une ineptie de notre monde post-moderne pour décourager tous les travailleurs, entrepreneurs et donner raison aux glandeurs futurs chômeurs qui formeront la nuisance de notre avenir. midilibre.fr, Aude : l'improbable taux de réussite de 99 % au bac général 2020 - midilibre.fr
  • « Nous allons maintenant payer le prix de l’ineptie du gouvernement », a déclaré John Nicolson, du Parti national écossais. News 24, La Grande-Bretagne décide d'exclure le géant chinois de la technologie Huawei de son futur réseau 5G - News 24

Traductions du mot « ineptie »

Langue Traduction
Anglais ineptitude
Espagnol ineptitud
Italien inettitudine
Allemand unbeholfenheit
Chinois 无能
Arabe عدم الكفاءة
Portugais inépcia
Russe неумелость
Japonais 不貞
Basque ineptitude
Corse ineptitude
Source : Google Translate API

Synonymes de « ineptie »

Source : synonymes de ineptie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ineptie »

Partager