La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « indolent »

Indolent

Variantes Singulier Pluriel
Masculin indolent indolents
Féminin indolente indolentes

Définitions de « indolent »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDOLENT, -ENTE, adj.

A. − MÉD. Qui n'est pas douloureux. Synon. indolore.Naturellement ce gros genou est indolent, sauf exception, et la gêne fonctionnelle n'est fonction que de la dislocation des appareils articulaires (Ravault, Vignon, Rhumatol.,1956, p. 582).Il remarque que ce nodule est indolent, de consistance ferme régulière, qu'il n'adhère pas aux organes de voisinage (QuilletMéd.1965, p. 185).
B. − Vieilli. Qui est sans passion; que rien ne peut affecter. Synon. insensible.Ce beau jeune garçon désœuvré, tantôt exalté, tantôt indolent, dont on se demandait avec réprobation (...) ce qu'il pourrait jamais bien faire (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 84):
1. ... il reportait sur moi son affection tout entière. Mais ce bonheur fugitif ne servait qu'à aggraver ma souffrance. Bientôt cette âme, si indolente ou si légère devant la pensée de l'infini, était inquiète, agitée par les choses terrestres. Sand, Lélia,1839, p. 389.
C. − Usuel
1. [En parlant d'une pers. ou d'un animal] Qui manifeste peu de vitalité, évite de se donner de la peine, agit avec lenteur et mollesse. Synon. nonchalant; anton. actif.Attroupés autour du vieux Silène Qui, sa coupe à la main, de la rive indienne, Toujours ivre, toujours débile, chancelant, Pas à pas cheminait sur son âne indolent (Chénier, Bucoliques,1794, p. 14).Le tempérament est un facteur essentiel dans les résultats de tout entraînement. Les enfants paresseux, indolents ou déficients, ne fournissent jamais l'effort nécessaire et ne peuvent rien espérer (M. Bourgat, Techn. danse,1959, p. 21).
Emploi subst. Quand je te vois passer, ô ma chère indolente, Au chant des instruments qui se brise au plafond Suspendant ton allure harmonieuse et lente, Et promenant l'ennui de ton regard profond (Baudel., Fl. du Mal,1860, p. 171).Rien ne réussit à qui ne s'aide pas avec énergie (...) la société est un sauve qui peut, avec la consolante devise : chacun pour soi, et tant pis pour les indolents ou les distraits (Sand, Corresp.,1872, p. 214).
2. [En parlant du comportement d'une pers. ou d'une partie de son corps] Qui manque de vivacité. Synon. languissant.Elle voyait en opposition la jolie figure indolente, le sourire indécis de Christian (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 94).Son visage imberbe avait la grâce d'un beau visage de femme; d'une femme aussi, ses gestes indolents, et ses mains longues, très blanches (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 132):
2. ... des élèves traversèrent la pelouse, un par un d'abord, puis par dizaines, et bientôt il sembla qu'il en venait de partout; on reconnaissait les anciens à leur démarche un peu indolente et les étudiants de première année à leur hâte et au sérieux de leur expression. Green, Moïra,1950, p. 181.
3. P. anal., littér. Qui évoque l'indolence, la nonchalance, la mollesse. L'orage d'automne, indolent mais brutal frappa deux ou trois grands coups dans les vallons voisins (Giono, Hussard,1951, p. 346).Vers Intestio, c'est le paysage de contreforts et de collines indolentes, avec les fonds gris-verts que Velasquez met dans ses portraits (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 299):
3. On désancra pour gagner la rade et le port de Baltimore : en approchant, les eaux se rétrécirent; elles étaient lisses et immobiles; nous avions l'air de remonter un fleuve indolent bordé d'avenues. Baltimore s'offrit à nous comme au fond d'un lac. Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 275.
Prononc. et Orth. : [ε ̃dɔlɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Av. 1636 « insensible » (Du Maurier in Sully, Oecon. roy., IV, 286, éd. 1725 ds DG); 2. av. 1660 « nonchalant » (Scarron ds Trév. 1704); 1673 (Boileau, Lutrin, II, éd. F. Escal, p. 200); 1704, Trév. note : ,,Il n'y a pas 50 ans qu'indolent et indolence n'étoient presque pas supportables``. Empr. au b. lat.indolens « qui ne souffre pas ».
DÉR.
Indolemment, adv.D'une manière indolente. Les oisifs, fatigués de n'avoir rien fait, se dandinent, feignant de déguster indolemment la musique (Baudel., Poèmes prose,1867, p. 66).Prenons au hasard une de ces pingouines dont les pingouins font si peu de cas (...); elle est jeune. Personne ne la regarde. Elle chemine indolemment sur la falaise (France, Île ping.,1908, p. 67).[ε ̃dɔlamɑ ̃]. Att. ds Ac. 1798, et de nouv., dep. 1878. 1reattest. Av. 1742 (Massillon, Confér., Fuite du monde ds Littré); de indolent, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 42.
BBG. Klein Vie paris. 1976, p. 100.

Wiktionnaire

Nom commun - français

indolent \ɛ̃.dɔ.lɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : indolente)

  1. Personne nonchalante.
    • C’est un indolent.
    • Le Karinga, héritage de Ndabarasa, n’est jamais confié à un indolent ! — (Bernardin Muzungu, Histoire du Rwanda pré-colonial, 2003)

Adjectif - français

indolent \ɛ̃.dɔ.lɑ̃\

  1. (Désuet) (Médecine) Qui ne cause pas de douleur, indolore.
    • Gonflement indolent.
    • Tumeur indolente.
  2. (Médecine) À développement lent, par opposition à agressif.
    • Lymphome indolent, lymphome qui tend à grandir et se répandre lentement.
    • Les lymphomes indolents sont caractérisés par une présentation clinique initiale peu agressive (moins d’un tiers des patients sont symptomatiques). — (Christian Gisselbrecht, Les lymphomes non hodgkiniens, page 57, 2009, John Libbey Eurotext)
  3. Insensible, qui ne se laisse pas affecter.
    • Que j’aime voir, chère indolente,
      De ton corps si beau,
      Comme une étoffe vacillante,
      Miroiter la peau !

      — (Charles Baudelaire, Le serpent qui danse)
    • Un singe assis au milieu de sa cage me considère de ses yeux indolents, il se frotte les joues avec ses petites mains fripées de vieillard. — (Daniel Keyes, Des fleurs pour Algernon, 1966)
    • Une speakerine indolente annonça qu’une montre à quartz, made in Japan, allait donner l’heure à la seconde près. — (Philippe Le Marrec, Spécial-police : En attendant l'aurore, Fleuve Éditions, 2015, chapitre 2)
  4. Nonchalant.
    • Le soleil … était déjà chaud sur ma nuque ; l’air était indolent et orageux, malgré sa pureté et sa clarté. — (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
  5. Qui manque de vivacité.
    • La fauconnerie est donc un sport assez coûteux et, la majorité des gros turbans marocains étant trop indolents pour chasser, elle tend à disparaître. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 129)
  6. (Littéraire) Qui fait penser à la nonchalance, à la mollesse.

Nom commun - français

indolente \ɛ̃.dɔ.lɑ̃t\ féminin (pour un homme, on dit : indolent)

  1. Personne nonchalante.
    • Si Shirley n’était une indolente, une insouciante, une ignorante créature, elle prendrait la plume en de tels moments, ou du moins pendant que leur souvenir est frais dans son esprit ; elle saisirait, elle fixerait l’apparition, elle raconterait la vision révélée. — (Charlotte Brontë, Shirley, 1849)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDOLENT, ENTE. adj.
Qui est porté à éviter tout effort, toute peine. Écolier, ouvrier indolent. Il signifie aussi Qui est insensible à la plupart des choses qui touchent ordinairement les autres hommes. C'est un homme indolent qui ne s'émeut de rien. Avoir l'air indolent. C'est l'homme du monde le plus indolent, de l'humeur la plus indolente. Substantivement, C'est un indolent.

INDOLENT signifie, en termes de Médecine, Qui ne cause point de douleur. Gonflement indolent. Tumeur indolente.

Littré (1872-1877)

INDOLENT (in-do-lan, lan-t') adj.
  • 1 Terme de médecine. Qui ne cause pas de douleur. M. Turgot est toujours affecté d'une goutte indolente, héréditaire dans la famille… on appelle cette goutte indolente, parce qu'elle ne fait pas souffrir ; mais elle lui ôte l'usage des jambes, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXIX, p. 346.
  • 2Privé de sensibilité morale, sur qui rien ne fait impression. C'est un homme indolent qui ne s'émeut de rien. Quatre bœufs attelés d'un pas tranquille et lent Promenaient dans Paris le monarque indolent, Boileau, Lutr. II. Je me reposerais sur l'appui chancelant D'un sénat incertain ou d'un peuple indolent ! Lemierre, Barnev. III, 1.

    Il se dit des choses en un sens analogue. On n'a aucune prise sur les naturels indolents, Fénelon, Éduc. filles, ch. 5. Quand le cœur, endurci par les cicatrices mêmes des coups qu'on lui a portés, est devenu plus insensible, on arrive aisément à cet état d'indifférence, à cette quiétude indolente dont on aurait rougi quelques années auparavant, Buffon, Disc. nat. anim. Œuv. t. V, p. 346.

  • 3Qui ne se donne pas de peine. Honnête homme indolent, qui dans un doux loisir, Loin du mal et du bien, vivez pour le plaisir, Voltaire, Disc. 7. Henri d'Albret, roi de Navarre, prince sans mérite, mais bon homme, plutôt indolent que paisible, Voltaire, Henriade, Ess. guerres civil. de France. Ils vivent du maïs ou des légumes qu'ils cultivent, et vendent le superflu de ces productions à leur indolent voisin, Raynal, Hist. phil. XVI, 8. Suard, naturellement indolent, aurait bien voulu de la fortune, mais sans qu'il lui en coutât sa liberté ni son repos, Marmontel, Mém. V. Les peuples indolents sont facilement rusés, Staël, Corinne, VI, 3.

    Il se dit des choses, en un sens analogue. Sa démarche était indolente ; mais dans la négligence de son maintien c'était un naturel plein de bienséance et de grâce, Marmontel, Mém. IV.

  • 4 S. m. et f. Un indolent. Une indolente. C'est un grand indolent qui ne se met en peine de rien. Et toi, Lisette, es-tu contente ? Tu voulais un beau rôle, et tu fais l'indolente, Piron, Métrom. II, 2.

SYNONYME

INDOLENT, NONCHALANT. L'indolent est celui que rien ne fait douloir, qui est insensible. Le nonchalant est celui à qui rien ne chaut, qui ne se soucie de rien. Là est la nuance ; il y a dans indolent l'idée qu'on cherche ses aises, idée qui n'est pas dans nonchalant.

HISTORIQUE

XVIe s. Si les afflictions du monde, si mesme les funerailles de ses propres enfans sont venues pour troubler son contentement, elles l'ont esmu à la proportion d'un bon naturel qui ne peut estre indolent en chose si sensible, Sully, Mém. t. IV, p. 288.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indolent »

Lat. indolentem, de in… 1, et dolens, qui souffre, dolent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin indolens (« qui ne souffre pas »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indolent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indolent ɛ̃dɔlɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « indolent » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « indolent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « indolent »

  • Comment renoncer aux usances câlines, au confort, au bien-être indolent de la vie ?
    François René de Chateaubriand — Mémoires d’outre-tombe
  • L’analyse du marché Traitement du lymphome indolent mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Traitement du lymphome indolent.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303.
    Instant Interview — Étude du marché Traitement du lymphome indolent de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs Altor BioScience Corporation, Amgen Inc., Astellas Pharma Inc., Bayer AG, Boehringer Ingelheim GmbH – Instant Interview
  • Car pour ce jeune homme apparemment indolent, ce type d’agression n’est pas une première. Déjà en 2016, il avait été condamné pour violences conjugales à l’égard d’une précédente compagne à deux ans de prison. Son casier judiciaire porte quatre mentions dont des usages de stupéfiants, des conduites alcoolisées.
    Faits-divers - Justice | Forcalquier : il rentre au domicile énervé et frappe sa compagne
  • Alors qu'il arrive à un an du terme de son premier contrat professionnel, ce talent à polir qui sait se montrer aussi génial qu'indolent devra profiter de cette confiance accordée pour franchir le palier qu'on attend de lui. Cette première convocation devrait lui permettre de mesurer le chemin qui lui reste encore à combler pour atteindre ses objectifs, lui qui n'a pas caché vouloir s'imposer sous les couleurs rouge et bleu. 
    CulturePSG — Formation : A la découverte de Kays Ruiz-Atil | CulturePSG

Traductions du mot « indolent »

Langue Traduction
Anglais indolent
Espagnol indolente
Italien indolente
Allemand träge
Chinois 懒惰的
Arabe كسلان
Portugais indolente
Russe безболезненный
Japonais 怠惰
Basque indolent
Corse indolente
Source : Google Translate API

Synonymes de « indolent »

Source : synonymes de indolent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indolent »

Combien de points fait le mot indolent au Scrabble ?

Nombre de points du mot indolent au scrabble : 9 points

Indolent

Retour au sommaire ➦