Mollasse : définition de mollasse


Mollasse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MOLLASSE1, adj.

A. − [En parlant d'une chose] Flasque, plus mou qu'il ne devrait être. Cet organe accessoire est formé d'une peau molasse, ridée, fort extensible, entièrement dépourvue de poils (Cuvier, Anat. comp., t.5, 1805, p.125).Je t'écraserai entre les os de mes doigts, comme un morceau de matière mollasse (Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p.313).
B. − Au fig., fam. [En parlant d'une pers.] Nonchalant, apathique, qui manque de vigueur, de caractère. Vous n'imaginez pas combien cette grande bringue est mollasse, docteur! Pour moi, qui ai toujours eu du vif-argent dans les veines, c'est horripilant! (Martin du G., Thib., Consult., 1938, p.1079).
Emploi subst. Ah! quel mollasse tu es! s'écria Félicité avec colère. C'est toi qui as eu l'idée, et voilà que tu recules! (Zola, Fortune Rougon, 1871, p.281).
REM. 1.
Mollassement, adv.De manière mollasse. Les soldats clairs, casqués de cuivre, Ne sachant plus où sont les droits, où sont les torts. Las d'obéir, chargent, mollassement, Le peuple énorme et véhément (Verhaeren, Villes tentac., 1895, p.177).
2.
Mollassité, subst. fém.Caractère de ce (celui, celle) qui est mollasse. Un diable vert, avec un bec de corbeau et des mamelles d'une mollassité dégoûtante (Flaub., Champs et grèves, 1848, p.277).
Prononc. et Orth.: [mɔlas]. Ac. 1694 et 1718: molasse; dep. 1740: mollasse; supra Cuvier: mollasse. Étymol. et Hist. 1. 1551 «mou, inconsistant» (Du Parc Champenois, Trad. L'Hébreu, Philosophie d'amour, in fine ds Quem. DDL t.7); 2. a) 1559 «qui manifeste de la mollesse, un manque d'énergie et de vivacité» (Amyot, Vies, Alcibiade, 2 ds Gdf. Compl.); b) 1866 subst. fém. (Delvau); 1869 subst. masc. (Flaub., Éduc. sent., t.2, p.144). Dér. de mou, mol, molle*; suff. -asse (v. -ace). L'hyp. d'un empr. à l'ital. mollaccio ne s'impose pas.
DÉR. 1.
Mollasserie, subst. fém.Synon. de mollassité (supra rem.).L'absence de caractère, les petitesses de l'esprit, les mollasseries du coeur (Barb. d'Aurev., Memor. 2, 1838, p.304).Cette image rend assez drolatiquement son jeune bedonnement, sa graisse, sa mollasserie des chairs (Goncourt, Journal, 1896, p.919). [mɔlasʀi]. 1reattest. 1838 (Barb. d'Aurev., loc. cit.); de mollasse1, suff. -erie*.
2.
Mollasson, -onne, adj. et subst.,fam. (Celui, celle) qui manque d'énergie, qui est dépourvu(e) de volonté, de caractère. Vous me croyez faible? Vous me prenez pour un mollasson! (Pagnol, Fanny, 1932, I, 1ertabl., 9, p.36).Il regarde avec dégoût ce gros mollasson qui s'obstine à vivre, qui vivra sous tous les régimes (Sartre, Mort ds âme, 1949, p.198). [mɔlasɔ ̃], fém. [-ɔn]. 1reattest. 1880 (L. Hennique, Soir Médan, Affaire Gd 7, p.225); de mollasse1, suff. -on1*.
BBG.Quem. DDL t.16.

MOLLASSE2, MOLASSE, subst. fém.

GÉOL., BÂT.
A. − Grès calcaire ou argileux, blanc, rouge ou verdâtre, durcissant à l'air, que l'on utilise comme pierre à bâtir. Les roches tertiaires forment d'excellentes pierres à bâtir. En Suisse, la plupart des villes sont bâties avec un grès tertiaire, facile à tailler au moment de son extraction, qui durcit ensuite et qu'on appelle molasse (Boule, Conf. géol., 1907, p.174).L'ensemble a la couleur de l'argile sèche. C'est une sorte de molasse roussâtre rongée par les pluies, travaillée par le vent, usée par les pieds des hommes (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p.76).
B. − Veine terreuse qui constitue un défaut dans la pierre à bâtir. Certaines pierres (...) sont coupées de veines terreuses dites mollasses qui, en se dissolvant provoquent également l'éclatement de la pierre (Bourde, Trav. publ., 1928, p.92).
Prononc. et Orth.: [mɔlas]. Ac. 1935: mollasse; Rob., Lar. Lang. fr.: -ll- ou -l-. Étymol. et Hist. 1669 mollasse (Widerhold); 1671 pierre molasse (Pomey); 1779 mollasse et molasse (H. B. de Saussure, Voy. Alpes, t.1, p.XXII, p.39). Terme d'orig. franco-prov., att. en Suisse Romande dès le xves. (1410 en lat. médiév., av. 1630 pierres molasses ds Pierreh. 1926) et qui est prob. de même orig. que mollasse1* (FEW t.6, 3, p.51b) mais a été rapproché du franco-prov. mole correspondant au fr. meule* à cause de l'usage qu'on peut faire de ce type de pierre lorsqu'il s'agit d'une variété de grès (cf. Pierreh. 1926).
DÉR.
Mollassique, molassique, adj.Qui est fait de mollasse. Dépôt mollassique. C'est le lac qui lia tout naturellement les intérêts de la haute montagne à ceux du plateau mollassique (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p.277). [mɔlasik]. 1reattest. 1874 (Lar. 19e); de mollasse2, molasse, suff. -ique*
STAT.Mollasse1 et 2. Fréq. abs. littér.: 35.
BBG.Gohin 1903, p.332.

Mollasse : définition du Wiktionnaire

Adjectif

mollasse \mɔ.las\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est désagréablement mou au toucher.
    • Comment se fait-il que l’Alhambra de nougat conserve intactes ses délicates aiguilles et ne tombe pas en ruines, que la compote soit assez patiente pour ne pas s’évader à travers les barreaux de pâte de la tarte, que le saint-honoré tremblant et mollasse ne devienne pas une informe bouillie semblable à de la neige longtemps piétinée, que le godiveau, continuant à présenter une figure géométrique, ne soit pas démantelé de ses quenelles, décasematé de ses écrevisses, et que la timbale elle-même ne finisse point par s’effondrer, laissant de son ventre ouvert dégouliner ses entrailles fumantes ? — (Jean Richepin, Le Pavé)
  2. Qualifie une étoffe qui n’a pas assez de consistance, assez de corps.
    • Ce drap est mollasse.
  3. (Figuré) Qui n’a pas d’énergie, de résistance.
    • Cet enfant est mollasse. Caractère mollasse.
    • C’est un grand blond, mollasse et mal tenu, dont les joues sont toujours couvertes d’un duvet pauvre. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 103.)

Nom commun

mollasse \mɔ.las\ féminin

  1. (Géologie) Variante de molasse.

Forme de verbe

mollasse \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif de moller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mollasse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOLLASSE. adj. des deux genres
. Qui est désagréablement mou au toucher. Chair, peau mollasse. Il se dit aussi d'une Étoffe qui n'a pas assez de consistance, assez de corps. Ce drap est mollasse. Il signifie, au figuré, Qui n'a pas d'énergie, de résistance. Cet enfant est mollasse. Caractère mollasse. On dit, dans le langage très familier, C'est un mollasson pour désigner une Personne sans énergie.

Mollasse : définition du Littré (1872-1877)

MOLLASSE (mo-la-s') adj.
  • 1Qui est désagréablement mou au toucher. Une substance mollasse.

    Qui est désagréablement mou sous la dent. Dans l'île de Sainte-Catherine, sur la côte du Brésil, on trouve quelques petits bœufs dont la chair est mollasse et désagréable au goût ; ce qui vient, ainsi que leur petite taille, du défaut et de la mauvaise qualité de la nourriture, Buffon, Quadrup. t. VIII, p. 96.

  • 2Qui n'a pas assez de consistance, assez de corps, en parlant d'une étoffe. Je bouffe si peu par ma personne, qu'il faut que je bouffe par mes habits ; Mlle d'Aumale voudrait bien bouffer aussi, et n'avoir pas un taffetas mollasse, Maintenon, cité dans le J. des Débats, 20 janv. 1863.
  • 3Il se dit des personnes dont toutes les parties du corps sont dans un état de flaccidité et de relâchement.

HISTORIQUE

XVIe s. Il va trainant sa robbe par la place, En cheminant d'une allure mollace, Amyot, Alc. 2. Il est des viandes qui engendrent une chair mollace et demy pourrie, Amyot, Comment discerner le flatteur, 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mollasse »

Étymologie de mollasse - Littré

Mol, avec la désinence péjorative asse ; génev. mollache.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mollasse - Wiktionnaire

(1551) Mot composé de mou, mol et -asse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mollasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mollasse mɔlas play_arrow

Citations contenant le mot « mollasse »

  • Ce voile d’hivernage, il faut l’enlever dans la journée. Le déshabillage de la tomate est obligatoire pour éviter l’effet de condensation et une espèce de croissance un peu "mollasse" de la plante. Si vous souhaitez faire pousser des légumes originaux, n’hésitez pas. Voici mes préférés : la capucine tubéreuse, la christophine qu’on appelle chouchou aux Antilles, et la poire de terre, le yakon à déguster cru ou cuit. Franceinfo, Jardin. Tous au potager, c'est le moment de planter ou de semer ! La vente des graines est désormais autorisée
  • Décidément, avec sa mère, non sa femme, ils partagent surtout le théâtre. Sans doute les mouvements sociaux s’essoufflent, le front syndhical se fissure, la CFDT et un autre syndhicat je sais pas comment il s’apelle ne font plus partie des grèves, on va voire. Cette histoire de l’âge pivot était lancée tout exprès pour la retirer, ainsi les syndhicats dits réformistes peuvent pavoiser avec une victoire factice, chose qu’ils savaient déjà. Je voulais moi le retrait de cette affaire de retraite à points qui est semble-t-il bel et bien une préparation dans le sens de la capitalisation des retraites, c’était ça le vrai nœud de la question. Donc les mouvements diminuent d’intensité, bientôt sauf erreur, les grèves vont cesser, les grévistes déçus rejoindront électoralement le RN comme les anti-grévistes d’ailleurs. Emmanuel Macron a des chances plus importantes de réélection en se droitisant plus, en coudoyant le front voire plus, on voit ici que les fâchos sont tout-à-coup Macronistes. Qui c’est donc qui est souvent à l’élysée, ce conseiller directeur d’une branche Française de fond de pension retraite qui a eu la légion d’honneur? Les gens n’ont pas votté pour la capitalisation des retraites, désolé, ils ont votté grand maximum pour faire barrage au FN comme Marine Lepen elle-même avec sa comédie un peu longue lors du second débat. Maintenant, c’est Ségolenne qui s’y met, encore une affaire, ça va la propulser, elle va concurrencer la FI et les verts bien qu’étant de gauche mollasse et tiède à vomir. A droite toute qu’on dirait, Mélenchon travaille pour le roi de Prusse. Oumma, À Paris, des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Emmanuel Macron
  • Gaufre, chocolat chaud, crème fouettée, voici les ingrédients parfaits pour se réchauffer au goûter quand le froid commence à nous piquer les joues. Mais souvent la gaufre est raplapla, un peu mollasse, limite caoutchouteuse et le plaisir n’est pas total. Pour réussir de parfaites gaufres, croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur, le gaufrier automatique Siméo s’occupe de tout… sauf de préparer la pâte. Kiss My Chef, Le gaufrier automatique Siméo pour de parfaites gaufres - Kiss My Chef
  • Ce lundi s’ouvre la 51e législature des Chambres fédérales à Berne, dans un bâtiment en mollasse grise plutôt austère. En marge des grandes décisions politiques qui y ont été prises, il a cependant vécu quelques épisodes quelquefois croustillants ou drôles, parfois émouvants ou tragiques. Voici la petite histoire du Palais fédéral Le Temps, Les saveurs d'un Palais... fédéral - Le Temps
  • Ça va être compliqué pour les girouettes de a droite mollasse (LR) : ils vont devoir faire semblant de critiquer un 1er ministre sarkozyste après avoir fait semblant de critiquer un 1er ministre juppéiste... Liberté d'expression, Bloc-notes : cet écologisme qui menace La France - Liberté d'expression
  • Non, Christo n’a pas emballé le parlement fribourgeois comme jadis le Reichstag allemand. Si, depuis quelques mois, l’Hôtel cantonal se cache sous un fin voile translucide, c’est qu’il subit une profonde transformation devant durer en principe jusqu’à la fin de l’année prochaine. Tout doit y passer, de la salle accueillant le Grand Conseil aux sous-sols suspendus au-dessus de la Sarine en passant par la vénérable façade de mollasse faisant face aux Préalpes. , L'Hôtel cantonal vit sa première rénovation complète - La Liberté

Images d'illustration du mot « mollasse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mollasse »

Langue Traduction
Corse dolce
Basque biguna
Japonais 柔らかい
Russe мягкий
Portugais suave
Arabe ناعم
Chinois 柔软的
Allemand sanft
Italien morbido
Espagnol suave
Anglais soft
Source : Google Translate API

Synonymes de « mollasse »

Source : synonymes de mollasse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mollasse »


Mots similaires