Lambin : définition de lambin, lambine


Lambin, lambine : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LAMBIN, -INE, subst.

Fam. Celui, celle qui, par tempérament ou occasionnellement, agit avec lenteur ou mollesse et se fait attendre. C'est un vrai lambin (Ac.1798-1878).Cet écolier est un lambin, cette fillette est une lambine (Ac.1935).Je dirigeai, vers le coin du vestiaire, puis vers leur groupe, les tout petits, les hésitants, les lambins (Frapié, Maternelle,1904, p. 15).V. atermoyeur ex. 1.
Emploi en interj. − Voyons, sacré lambin, y es-tu? Qué'q'tu cherches encore? − Mon shako! (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epart., p. 112).
P. anal. Par l'ouverture béante de la porte, une tête d'homme ou de femme s'allongeait, pour voir si ce lambin de corbillard n'arrivait pas (Zola, Assommoir,1877, p. 665).
Emploi adj. Enfant lambin. Sacré nom de Dieu! êtes-vous assez lambins en province! (Flaub., Corresp.,1871, p. 333).Le voilà condamné, le paresseux et lambin plumitif, à gagner sa vie ainsi qu'auparavant (Goncourt, Journal,1891, p. 75):
− (...) Pendant des mois, mon Pierre, je vais être dolente, lambine, souvent découragée, empotée et avachie. Il faudra me faire crédit... Morand, Homme pressé,1941, p. 232.
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃bε ̃], fém. [-in]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1584 subst. (G. Bouchet, Serées, I, 141 ds Gdf. Compl.); 2. 1727 adj. (Marivaux, L'Indigent philosophe, éd. Fr. Deloffre et M. Gilot, p. 287). Issu, par substitution de suff., de lambeau*, l'application au domaine mor. se faisant facilement à partir du sens de « chiffon ». Fréq. abs. littér. : 18.

Lambin, lambine : définition du Wiktionnaire

Adjectif

lambin \lɑ̃.bɛ̃\ masculin

  1. (Familier) (Vieilli) Qui agit habituellement avec lenteur.
    • — Ah bien, oui ! j’ai essayé… mais on n’est pas plus tôt descendu qu’il faut remonter.
      — En tout, t’es si lambin
      — (Eugène Labiche, Le Plus Heureux des trois, 1870, Acte I scène 11)
    • Je n’ai pas vu d’homme plus lambin.

Nom commun

lambin \lɑ̃.bɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : lambine)

  1. (Familier) (Vieilli) Celui, celle qui agit habituellement avec lenteur.
    • Cet écolier est un lambin.
    • Cette fillette est une lambine.
    • Venus du 90, on peut déjà prédire que 100 % des conducteurs dépasseront ce lambin et se verront verbalisés s'ils passent le seuil des 91 km/h, ce qui sera à coup sûr le cas. — (Jacques Chevalier, Radar embarqué : la mitrailleuse à PV sur LePoint.fr. Mis en ligne le 4 janvier 2018)

Forme de verbe

lambine \lɑ̃.bin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe lambiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe lambiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe lambiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe lambiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe lambiner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lambin, lambine : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAMBIN, INE. n.
Celui, celle qui agit habituellement avec lenteur. Cet écolier est un lambin. Cette fillette est une lambine. Adjectivement, Êtes-vous assez lambin! Je n'ai pas vu d'homme plus lambin. Il est familier.

Lambin, lambine : définition du Littré (1872-1877)

LAMBIN (lan-bin, bi-n') s. m.
  • 1 Terme familier. Celui, celle qui lambine. Mon lambin de secrétaire ne finit point, Saint-Simon, 299, 113.

    Adjectivement. Mes divins anges, puisque vous êtes assez lambins pour ne pas renvoyer le premier acte à M. Marcel, il vous en envoie cinq, Voltaire, Lett. d'Argental, 11 fév. 1764.

  • 2Aï ou paresseux.

HISTORIQUE

XVIe s. Il me semble que la paille te conviendroit mieux, estant un vray lambin ayant la paille au cul, Bouchet, Serées, I, p. 123, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lambin »

Étymologie de lambin - Littré

Voy. LAMBINER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de lambin - Wiktionnaire

(1584) De lambeau par substitution de suffixe avec -in[1]. L'application au domaine physique se faisant facilement à partir du sens de « chiffon », on dit aussi chiffe molle. Voir clampin.
Peut-être[2] une antonomase de Denis Lambin (1516-1572), philologue et grammairien français extrêmement appliqué et soigneux, ce qui lui a valu d’être synonyme de lenteur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lambin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lambin lɑ̃bɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « lambin »

  • Oserons-nous imaginer et développer un avenir différent suite à ce désastre pandémique ? Trois scénarios sont possibles: celui qui maintient le statu quo, celui qui révolutionne, celui qui lambine... L'Echo, La pandémie Covid-19, un coup dans l'eau? | L'Echo
  • En Afrique, on lambine moins qu’en France sur le sujet. Sans attendre davantage, un à un, les pays africains rendent le port du masque obligatoire. Ce lundi 20 avril, c’est le Rwanda confiné qui “exige de tous ses citoyens qu’ils portent un masque à la maison ou lors de leurs déplacements essentiels”, informe le New Times. Courrier international, En Afrique, le masque est obligatoire, la débrouille aussi
  • Oui, mesdames et mes yeux, nous vivons un mélo de montagne covid de sens alors que tant de caresses restent au frigo de la peur et de l’inquiétude. Et cette horloge qui lambine dans la mélasse, si lente qu’elle pourrait commencer à reculer dans la vie des sans histoires de braillards racontée sur Faceboude. La 147e tuile de la salle de bain est aussi craquée, mais elle dort paisiblement sous la porte du peignoir qui n’en finit plus de revenir sans chaussures dans le couloir de nulle part. Le plafond des idées descend doucement, mais tout le temps pour écraser sévèrement tout projet de moins de 2 mètres sans gants ni trompette alors que la distance a plus d’importance que la croyance et la démence. N’allons pas dehors, les poignées de porte et les boutons d’ascenseurs attaquent en gouttes de sueur ou en mortelle salive évadée d’une toux entre le menton et le masque.  Le Journal de Montréal, En train de devenir... | Le Journal de Montréal
  • LA CHRONIQUE DE JULIEN SCAVINI - Monsieur lambine et reste bien volontiers en pyjama, un peu plus longtemps que d’habitude. Le Figaro.fr, Pyjama, le revoilà!
  • Évidemment, pointe là le fantasme de toute-puissance. C'est le président Macron, autoproclamé "maître des horloges", réputé pour ses retards spectaculaires. C'est Lagerfeld, arrivant chez Chanel à quatre heures de l'après-midi. Le retardataire "brille par son absence" et en profite pour vérifier son poids sur le monde. Mais c'est aussi l'enfant qui lambine pour s'habiller et fait enrager ses parents – son seul petit pouvoir sur un emploi du temps entièrement contrôlé par d'autres. Car le retard est aussi une affaire de pouvoir. Plus on s'élève dans la hiérarchie sociale, plus on vous passe vos retards : une injustice criante que les retardataires à la petite semaine entendent réparer en s'appropriant eux aussi ce privilège des rois. Marie Claire, Pourquoi il vaut mieux ne pas être à l'heure - Marie Claire

Traductions du mot « lambin »

Langue Traduction
Corse lambin
Basque lambin
Japonais ランビン
Russe lambin
Portugais lambin
Arabe لامبين
Chinois 兰宾
Allemand lambin
Italien lambin
Espagnol lambin
Anglais lambin
Source : Google Translate API

Synonymes de « lambin »

Source : synonymes de lambin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lambin »



mots du mois

Mots similaires