Languissant : définition de languissant


Languissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LANGUISSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de languir*.
II. − Adjectif.
A. − [En parlant d'une pers.]
1. Vx. Qui languit, qui se trouve dans un état de grande faiblesse physique ou psychologique. Il me parut grandi, mais faible et languissant d'un coup d'épée qu'il avait reçu dans la poitrine (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 98):
1. Âgée de près de soixante-dix ans, et dès lors fort languissante, fort affaiblie de santé, elle était comme un général malade, qui se fait porter là où est le danger. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 51.
[P. méton., en parlant de l'état de santé] Sa santé déjà languissante ne résista pas à l'atteinte que lui porta ce hideux spectacle (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1594).
2. P. ext.
a) Qui est abattu par des tourments persistants, par de longues épreuves. La lassitude que m'a causée la révolution involontaire que je me suis faite, en lisant ta dernière lettre à moitié, n'est pas finie. Je suis languissant; je ne retrouve pas mes jambes (Balzac, Lettres Étr., t. 3, 1846, p. 190).
b) Qui est sans ardeur, sans énergie. Maxime resta languissant. La chaleur était suffocante (Zola, Curée,1872, p. 485):
2. Vous demandez où est votre femme, vous la croyez sur pied. − Madame est encore au lit, dit la femme de chambre. Vous trouvez votre femme languissante, paresseuse, fatiguée, endormie. Balzac, Ptes mis.,1846, p. 22.
En partic. Qui languit d'une passion amoureuse; langoureux. Elle-même avait perdu de sa belle tranquillité; des frissons l'agitaient, elle restait languissante, les mains lasses et inoccupées (Zola, Page amour,1878, p. 888).Elle lui jeta soudain ses bras autour du cou, comme languissante d'un abandon voluptueux (Toulet, Mar. Don Quichotte,1902, p. 156).
[P. méton.] [En parlant d'un comportement (gestes, regards) qui exprime la langueur] Il posa ses pistolets sur le guéridon, et étreignit dans ses bras le corps souple et languissant de Valentine (Sand, Valentine,1832, p. 194).Cette blonde aux yeux languissants et à la taille inclinée comme un beau saule (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 828):
3. Pourquoi donc rougit la pucelle En face de l'adolescent? Pourquoi ce rire languissant Et cette allure qui chancelle? Rollinat, Névroses,1883, p. 26.
[En parlant d'une chose] Qui est empreint de langueur ou qui la suscite. Ce charme tendre et languissant des nuits sereines (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Clair de lune, 1882, p. 32):
4. Il est un air pour qui je donnerais Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber; Un air très vieux, languissant et funèbre, Qui, pour moi seul, a des charmes secrets. Nerval, Chât. Bohême,1853, p. 19.
B. − [En parlant d'une chose] Qui manque de ressort, de dynamisme; dont l'activité, l'ardeur est diminuée. Ni reproches ni encouragements ne parviennent à ranimer une foi languissante (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 56):
5. L'archiprêtre (...) satisfait peut-être de n'avoir que deux fois par semaine à mener un catéchisme languissant, se tut. Toulet, Mar. Don Quichotte,1902p. 228.
En partic. [En parlant d'une production de l'esprit, d'une œuvre littér.] La conversation fut languissante, Madame Bovary l'abandonnant à chaque minute (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 120).Dans cette copie, tous les contours sont amollis (...). Je n'ai pas besoin de montrer combien la dernière phrase est languissante (France, Vie littér.,1888, p. 250).
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃gisɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694.
DÉR.
Languissamment, adv.D'une manière languissante. Les femmes allèrent languissamment rétablir le désordre de leurs toilettes devant les glaces (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 191).Il jetait un regard de côté sur les bras nus, un peu maigres, languissamment levés autour des cheveux défaits (Rolland, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 272).[lɑ ̃gisamɑ ̃]. 1reattest. 1573 (Pontus de Tyard, Sonnets d'amour, VI, éd. Ch. Marty-Laveaux, p. 166); de languissant, v. languir, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 97.

Languissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

languissant masculin singulier

  1. Qui est dans un état de langueur, en parlant des personnes ou des choses ou de faiblesse.
  2. (Figuré) Qui marque beaucoup d’abattement ou beaucoup d’amour.
    • Regards languissants
  3. (En particulier) Langoureux ; énamouré.
    • Puis, coupant court à la dispute, il se dirigea rapidement vers le hamac où restaient couchées les deux amies languissantes. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Elle alluma une cigarette, croisa les jambes et se renversa, languissante, dans son fauteuil. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 79)

Forme de verbe

languissant \lɑ̃.ɡi.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe languir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Languissant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LANGUIR. v. intr.
Être dans un état de langueur. Il est malade, il y a trois ans qu'il languit. Il se dit, par analogie, des Végétaux qui ne sont pas en bon état, qui poussent faiblement, qui donnent peu de fruits. Cet arbre languit, ces fleurs languissent faute d'eau. Poétiquement, La nature languit, toutes choses languissent pendant l'hiver, La nature est alors comme engourdie.

LANGUIR se dit encore figurément des Ouvrages d'esprit qui manquent de force, de chaleur, de vivacité. Ces vers languissent. Cette pièce commence bien, mais sur la fin elle languit. On dit aussi, fréquemment, dans des sens analogues : La conversation languissait, Personne ne soutenait la conversation, on l'a laissait tomber. Les affaires languissent, On n'en fait guère. L'affaire languit, Elle traîne en longueur, on ne l'expédie point. Il signifie aussi Souffrir de la continuité, de la durée d'un supplice, d'un châtiment, d'un besoin, d'un mal physique autre que la maladie. On le fit languir dans de cruels tourments. Languir de faim, de soif, de misère. Languir dans une prison, dans un long exil. Il se dit, figurément, en parlant des Peines de l'esprit et de l'âme. Languir d'ennui. Languir d'amour. Languir dans l'attente.

Languissant : définition du Littré (1872-1877)

LANGUISSANT (lan-ghi-san, san-t') adj.
  • 1Qui languit. Un malade languissant. Un excès de plaisir nous rend tous languissants, Et, quand il surprend l'âme, il accable les sens, Corneille, Cid, IV, 5. La pauvre Madelonne [Mme de Grignan] est toujours languissante ; sa mauvaise santé fait le plus grand chagrin de ma vie, Sévigné, 27 fév. 1679.

    Substantivement. L'on m'oblige de faire résonner à vos oreilles les gémissements des infirmes et les plaintes des languissants, Bossuet, 1er sermon, Fête de tous les saints, préambule.

    Même sens, en parlant de choses. Ma santé est toujours languissante ; mon tempérament a toujours été assez délicat ; l'âge et les chagrins ne le fortifient pas, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 9 juin 1703. Hélas ! servez de guide à mes pas languissants ! Voltaire, Fanat. IV, 4. J'ai senti ranimer ma force languissante, Voltaire, Orph. I, 2. Cet amour, dites-vous, qui vous touche pour elle, Fut d'un feu passager la légère étincelle ; Ses imprudents refus, la colère et le temps En ont éteint dans vous les restes languissants, Voltaire, ib. III, 4. Je cours y ranimer sa languissante vie, Voltaire, ib. IV, 6. Rien de sa languissante vie Ne peut ranimer le flambeau ; Sa jeunesse sera flétrie Avant l'herbe de la prairie, Avant le pampre du coteau, Millevoye, Chute des feuilles. Ma sœur, ce vase échappe à vos bras languissants, Delavigne, Paria, II, 6.

    Regards languissants, regards qui marquent beaucoup d'abattement ou beaucoup d'amour.

  • 2Qui est sans vivacité ni ardeur. Celle [ardeur] qui vous pressait de courir au baptême, Languissante déjà, cesse d'être la même, Corneille, Poly. I, 1. Ne soyez pas prompt à parler et languissant à faire, Bossuet, Polit. V, II, 8. Ainsi parle un esprit languissant de mollesse, Boileau, Sat. IX. Je m'agite, je cours, languissante, abattue, Racine, Bérén. IV, 1.

    Il se dit aussi des choses en ce sens. On me promettait 1400 livres à Paris le 20e du mois passé, dont je n'ai point encore entendu parler… ces manières lentes et languissantes me déplaisent fort, Sévigné, (sans date) n° 1397, éd. RÉGNIER. Que ne puis-je moi-même, Échauffant par mes pleurs ses soins trop languissants, Mettre dans ses discours tout l'amour que je sens ? Racine, Baj. IV, 1.

  • 3Qui n'a ni force ni vivacité, en parlant des ouvrages d'esprit. Épier si des vers la rime est brève ou longue, Ou bien si la voyelle, à l'autre s'unissant, Ne rend point à l'oreille un vers trop languissant, Régnier, Satires, le Critique outré. Bienheureux Scudéry, dont la fertile plume Peut tous les mois sans peine enfanter un volume ; Tes écrits, il est vrai, sans art et languissants, Semblent être formés en dépit du bon sens, Boileau, Sat. II. Le faux est toujours fade, ennuyeux, languissant, Boileau, Ép. IX.
  • 4Qui est sans activité, sans mouvement, en parlant des choses. Des affaires languissantes. Une conversation languissante. Un amusement languissant l'ennuiera, Pascal, dans COUSIN.

SYNONYME

LANGUISSANT, LANGOUREUX. Ces deux mots ne diffèrent que parla finale, le radical est le même. Ils ne sont synonymes que quand il s'agit de la langueur d'amour. Des regards languissants peuvent l'être soit par souffrance, soit par amour ; des regards langoureux n'ont que le dernier sens. En outre, l'usage a mis à langoureux une certaine nuance de moquerie qui n'est pas dans languissant. Il faut ajouter qu'appliqués aux vers, ces deux mots ont des sens très différents : langoureux signifie qui affecte la langueur d'amour ; des vers langoureux ne sont pas du tout des vers languissants, quoiqu'ils puissent l'être s'ils sont mauvais ou insignifiants.

HISTORIQUE

XVIe s. Et ces beaux yeux clers et resplendissans, Qui m'ont navré, deviennent languissens, Marot, II, 274. Fais le begue et le las d'une voix molle et claire, Ouvre ta languissante et pesante paupiere, D'Aubigné, Tragiques, II.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « languissant »

Étymologie de languissant - Wiktionnaire

Du participe présent de languir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « languissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
languissant lɑ̃gisɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « languissant »

  • L’album qui paraît aujourd’hui est moins lo-fi et languissant, comme si le groupe avait puisé un sursaut d’énergie dans son début de succès. Le rock de Sorry est devenu plus mordant tout en gardant cette dimension bricolée et toute la fraîcheur de sa jeunesse. L’avenir dira quelle carrière aura Asha Lorenz, mais il suffit d’une poignée de titres pour comprendre que cette jeune femme, féminine et provocante, un peu comme l’était PJ Harvey à l’époque de son premier album, déborde de talent. Libération.fr, Sexy Sorry - Culture / Next
  • (CercleFinance.com) - Airbus replonge sous 51,5E, affecté par les propos de Dave Calhoun, le CEO de Boeing, pour qui la 'reprise va être lente, avec un trafic aérien languissant à des niveaux déprimés pendant des mois. Les voyages en avion ne retrouveront pas leur niveau de croissance avant le virus avant le milieu de la décennie'. Boursorama, Airbus : replonge sous 51,5E, teste ses planchers annuels - Boursorama
  • La rumeur, qui enflait ces derniers jours sur les bords de l’Orb, était donc une réalité. Un investisseur en provenance des Emirats Arabes Unis est bien intéressé par le rachat de l’AS Béziers Hérault, club aux 11 boucliers de Brennus qui végète en Pro D2 depuis 2005 (avec un passage en Fédérale 1 entre 2009 et 2011), se languissant de sa splendeur passée. Et, autre rumeur confirmée, ce fonds émirati est bel et bien représenté par Christophe Dominici. Qui, dans la longue interview accordée au Midol, ne lève cependant pas tout le voile, se refusant à livrer l’identité de ce mystérieux investisseur. Sport24, Un richissime investisseur émirati veut racheter le club de Béziers affirme Dominici - Pro D2 - Rugby
  • À 54 ans, Stephen Malkmus prend toujours autant de plaisir à nous surprendre et à gratter sa guitare à six ou douze cordes. Le plaisir est communicatif. Alors que les fans attendent la re-reformation de Pavement et les concerts des Primavera Sound de Barcelone et Porto (reportés à 2021 pour cause de vous-savez-quoi), ce nouvel album est un bon moyen de patienter en se languissant. Il semble avoir été enregistré en live, dans un cocoon intime où des invités du monde entier viennent apporter leur petite touche personnelle. Si quelques longueurs se font sentir en fin de parcours, le final “Amberjack” nous donne l’opportunité d’entendre une émotion rare dans la voix de Malkmus, l’ancien pote et partenaire du regretté David Bernam (Silver Jews, Purple Mountains). L’occasion de nous surprendre une fois de plus. POPnews, Stephen Malkmus – Traditional Techniques – POPnews
  • Le rythme s’accorde d’ailleurs à cette attitude mesurée, voire circonspecte, qu’affiche Eun-hee, tellement habituée à ne pas faire de vague qu’elle n’ose même pas s’avouer l’ampleur de sa passion pour le dessin. Un rythme lent, donc (et parfois limite languissant), qui aide le cinéphile à se placer dans le même espace mental que la jeune fille. Le Devoir, «House of Hummingbird»: s'accepter, s'aimer, se réaliser | Le Devoir
  • Le 2 juillet, le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, réclamait au plus haut tribunal administratif du pays le droit de convertir en mosquée l’actuelle basilique, aujourd’hui devenue un musée. N’allez pas croire que cette polémique n’est qu’une autre querelle entre un sultan nostalgique de l’Empire ottoman et un tsar se languissant de la Sainte Russie. Le Devoir, Et la diversité? Bordel! | Le Devoir
  • Les dimanches ratés tournent en robe grise au rythme languissant des valses de l'ennui. De Francis Blanche

Traductions du mot « languissant »

Langue Traduction
Corse languita
Basque languid
Japonais だるい
Russe томный
Portugais lânguido
Arabe ضعيف
Chinois 懒的
Allemand matt
Italien languido
Espagnol lánguido
Anglais languid
Source : Google Translate API

Synonymes de « languissant »

Source : synonymes de languissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « languissant »


Mots similaires