La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nonchalant »

Nonchalant

Variantes Singulier Pluriel
Masculin nonchalant nonchalants
Féminin nonchalante nonchalantes

Définitions de « nonchalant »

Trésor de la Langue Française informatisé

NONCHALANT, -ANTE, adj.

A. − [Correspond à nonchalance A]
1. [En parlant d'une pers.] Dont la conduite, l'attitude manque de fermeté, de volonté, de rigueur, d'entrain. Synon. mou.Tempérament nonchalant ; élève nonchalant. Qu'un arbre tombe sur la voie, c'est pour l'homme nonchalant un insurmontable obstacle (Michelet,Insecte,1857, p.134):
1. Il y a celui qui est nonchalant et rêveur, que cela fatigue de lutter contre le destin, et qui se dit: «Je l'ai toujours pensé. Tout est fatal en ce monde. Rien ne sert de se démener. Laissons-nous faire (...)». Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.234.
Vieilli. Nonchalant de + subst.Sans souci de. Des travaux immenses (...) qui eussent (...) décorné un boeuf moins habitué que je ne le suis à marcher dans mes sillons (...) par tous les temps, nonchalant de la bise qui souffle, des coups (Balzac,Théor. démarche,1833, p.622).
Emploi subst. En Angleterre, le Roi doit rappeler le Parlement, la révolution commence. Mais il y a encore pour les élégants et pour les nonchalants de beaux jours (Brasillach,Corneille,1938, p.201).
2. [P. méton.] Empreint de nonchalance; lent et sans entrain. Je me sentis pris du bucolique désir de l'épouser et de vivre avec elle une vie nonchalante et heureuse, pleine de tendre affection et de nombreux enfants (Du Camp,Mém. suic.,1853, p.105).Elle parle votre passion (...) comme elle fait dans vos soirées nonchalantes (...) mais d'une manière circonstanciée, positive (Baudel.,Paradis artif.,1860, p.376).Des images nettes, foisonnantes et disjointes le visitèrent, flottant dans quelque chose comme un désintérêt nonchalant (Malègue,Augustin, t.1, 1933, p.345).
B. − [Correspond à nonchalance B]
1. [En parlant d'un inanimé abstr., attribut d'une pers.] Qui exprime, traduit la nonchalance; qui manifeste (avec grâce) un manque de vivacité. Synon. indolent.Après quoi elle reprit sa pose nonchalante et gracieuse sur le divan (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 3, 1859, p.10).Une jeune femme, grande, vêtue de rouge clair, qui marchait, buste dressé, yeux nonchalants, avec une aisance hautaine (Arland,Ordre,1929, p.371):
2. ... des peintures où l'épopée morale du Bouddha se déroulait parmi les bêtes, les forêts (...), les choeurs, les musiciens, la grâce nonchalante et lascive des femmes qui prient et dansent et peuplent de rêves abondants le sommeil enivré du dieu... Faure,Hist. art,1912, p.173.
2. P. anal. [En parlant d'un inanimé concr.] Animé d'un mouvement très lent. L'odeur des iris montait faiblement sur la brise tiède et nonchalante (Sand,Lélia,1833, p.298).La Saône est la plus nonchalante des rivières; elle présente véritablement l'image d'un sommeil doux, paisible et tranquille (M. de Guérin, Corresp.,1837, p.318).Ils s'étaient habitués à l'escorte nonchalante des avions allemands (Sartre,Mort ds âme,1949, p.38).
Prononc. et Orth.: [nɔ ̃ ʃalɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1294 [ms.] (Laurent, Somme, BN 938, fol.17 vods Gdf. Compl.); fin xiiies. [ms.] (Lai des Amants, XX, 53 ds Lais et descorts XIIIes., éd. A. Jeanroy, p.47). Part. prés. adj. du verbe a. fr. nonchaloir (nonchaloir*). Fréq. abs. littér.: 274. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 318, b) 301; xxes.: a) 367, b) 510.

Wiktionnaire

Adjectif - français

nonchalant \nɔ̃.ʃa.lɑ̃\ masculin

  1. Qui apporte de l’insouciance, un manque de zèle, d’ardeur à tout ce qu’il doit faire.
    • Sigognac prit sur la table un petit volume dont la reliure ternie portait estampé l’écusson de sa famille, et se mit à en tourner les feuilles d’un doigt nonchalant. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, chapitre I, 1889)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NONCHALANT, ANTE. adj.
Qui apporte de l'insouciance, un manque de zèle, d'ardeur à tout ce qu'il doit faire. Quel enfant nonchalant! Par extension, Une humeur nonchalante. Une démarche nonchalante. Une façon de parler nonchalante. Substantivement, Un nonchalant. Une nonchalante.

Littré (1872-1877)

NONCHALANT (non-cha-lan, lan-t') adj.
  • 1Qui a de la nonchalance. Et pour moi si nonchalant que, quand mon règne serait de ce monde, je n'importunerais jamais personne de mes intérêts, Scarron, Lettres, Œuvr. t. I, p. 241, dans POUGENS. À votre aise vous en parlez, Et vous avez, la belle, une chaise roulante Où par deux bons chevaux, en dame nonchalante, Vous vous faites traîner partout où vous voulez, Molière, Amph. Prologue. Les plaisirs nonchalants folâtrent à l'entour, Boileau, Lutrin, II.

    Nonchalant de, avec un substantif. Si l'autre est au rebours des lettres nonchalante…, Régnier, Sat. VII. Là, j'irai respirer… en silence Et nonchalant du terme où finiront mes jours, La santé, le repos, les arts et les amours, Chénier, Élég. XXVII.

    Substantivement. Un nonchalant. Une nonchalante. Je vous l'ai dit cent fois, c'est une nonchalante Qui s'abandonne au cours d'une vie indolente, Piron, Métrom. I, 2.

  • 2Il se dit des choses dans le même sens. Une démarche, une parole nonchalante Une humeur nonchalante. Une vie nonchalante

HISTORIQUE

XIVe s. Il n'est pas nonchalant, mes curieux de ses propres possessions procurer diligentment et deuement, Oresme, Eth. 105.

XVIe s. Je veux que la mort me treuve nonchalant d'elle, Montaigne, I, 80. Une fierté nonchalante de l'art, Montaigne, I, 192. Je m'en rendois plus nonchalant à l'estude de mes aultres leçons prescriptes, Montaigne, I, 196. Soigneux de sa conservation et nonchalant de la nostre, Montaigne, III, 98.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nonchalant »

De l’ancien français nonchaloir (« ne pas être concerné »), composé de non- et de chaloir (« être concerné par »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Non, et chalant, participe du verbe chaloir, se soucier ; Berry, nonchaleux ; prov. nonchalen. Il y a en normand caleux, paresseux ; serait-ce une aphérèse de nonchaleux, et faut-il y joindre le populaire caler, reculer, avoir peur ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nonchalant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nonchalant nɔ̃ʃalɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « nonchalant » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « nonchalant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « nonchalant »

  • Il n’a pas bronché. Impassible, presque nonchalant, comme à son habitude. Nicolas Zepeda, 29 ans, vient d’apprendre qu’il dormirait en prison ce vendredi soir, ainsi que les nuits qui suivront. Une première dans sa vie jusqu’alors dorée, sans accroc, bercée par les projets, les voyages et un confort matériel certain.
    Faits-divers - Justice | Nicolas Zepeda incarcéré à Besançon : ce "nouveau départ" permettra-t-il d'élucider le mystère Narumi ?
  • La balade démarre dans un style coulé, presque nonchalant, les vieux loups enchaînent les virolos sans forcer mais avec une belle allure. De mon côté, je ressens mon manque d’expérience : changements de rapports farfelus, freinages tardifs, trajectoires ratées, je suis en vrac un peu partout. Et avec madame Bleu-B derrière, le poids (non ma chérie je ne suis pas entrain de dire que tu es un boulet, je te le jure) se fait ressentir.
    Le A2 sait mieux : Kawasaki Versys 650 2020
  • Le secret d'une bonne santé : la pratique raisonnée de tous les excès et l'abstention nonchalante de tous les sports.
    Curnonsky
  • Son jeu naturel, son air déphasé, et son charisme nonchalant séduisent, mais la statuette lui échappera à chaque cérémonie. Rebelote en 2019, alors qu'il est nommé pour le César du Meilleur acteur, cette fois pour sa performance dans Amanda de Mikhaël Hers. Là, l'amuseur presque malgré lui surprend et émeut en interprétant un jeune homme qui prend en charge l'enfant de sa sœur, décédée brutalement.
    Marie Claire — Vincent Lacoste - Marie Claire
  • Orange Cassidy. Le lutteur le plus nonchalant du monde. Il soulève la foule sans sourire et surprend ses adversaires avec les deux mains dans les poches.
    Balle Courbe — Les Drôleries du vendredi : vive la nonchalance - Balle Courbe

Traductions du mot « nonchalant »

Langue Traduction
Anglais nonchalant
Espagnol despreocupado
Italien indifferente
Allemand gelassen
Chinois 冷静
Arabe غير مبال
Portugais indiferente
Russe беспечный
Japonais さりげない
Basque nonchalant
Corse nonchalant
Source : Google Translate API

Synonymes de « nonchalant »

Source : synonymes de nonchalant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « nonchalant »

Combien de points fait le mot nonchalant au Scrabble ?

Nombre de points du mot nonchalant au scrabble : 15 points

Nonchalant

Retour au sommaire ➦