La langue française

Décomposition

Sommaire

  • Définitions du mot décomposition
  • Étymologie de « décomposition »
  • Phonétique de « décomposition »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décomposition »
  • Citations contenant le mot « décomposition »
  • Images d'illustration du mot « décomposition »
  • Traductions du mot « décomposition »
  • Synonymes de « décomposition »
  • Antonymes de « décomposition »

Définitions du mot décomposition

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOMPOSITION, subst. fém.

A.− [Correspond à décomposer A] Action de décomposer; résultat de cette action.
1. [Le compl. de nom désigne une chose concr.]
a) CHIM. Séparation des éléments composants d'un corps. Double décomposition. Anton. combinaison.L'étude des décompositions chimiques produites par l'électrolyse (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 334).
b) PHYSIQUE
MÉCAN. Décomposition du mouvement d'un corps.
PHYS. (spectrographie). Décomposition de la lumière, d'un rayon; décomposition spectrale.
2. P. ext. Division d'un tout en ses parties simples. Décomposition technique [d'un saut, d'un pas] (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 114).
Spéc., LING. Décomposition d'un discours en propositions :
1. En général, le mot d'analyse est pris vulgairement pour désigner une décomposition qui s'opère par la pensée sur des objets intellectuels, par opposition à la décomposition matérielle ou mécanique. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 382.
MATH. On doit notamment à Weierstrass un théorème sur la décomposition des fonctions entières en produits de facteurs (Gds cour. pensée math.,1948, p. 170).
MÉTRIQUE. [En épique] Résolution d'une voyelle longue en voyelle double (cf. allongement B).
B.− [Correspond à décomposer B; avec l'idée d'altération] Un cadavre en pleine (en état de) décomposition :
2. Le corps des champignons (...) est formé par un feutrage de filaments qui se développent dans le sol des forêts ou des prairies, riche en matières organiques provenant de la décomposition, après leur mort, des organismes végétaux ou animaux... H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 340.
Au fig. [En parlant des traits du visage] Le comte allait éclater ou du moins trahir sa douleur [morale] par la décomposition de ses traits (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 138).
P. anal. et au fig. La décomposition d'une classe sociale, d'une société, d'une civilisation. P. ext. Décadence. L'église, seul pouvoir resté debout dans la décomposition des gouvernements civils crevant de lâcheté (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 365).
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃pozisjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1694 chim. (Ac.); 1754 phys. décomposition des forces (Encyclop. t. 4); 2. 1771 décomposition du sang (Trév.); 3. 1824 décomposition des traits (du visage) (Balzac, Annette, p. 202). Dér. de décomposer* sur le modèle de composer/composition. Fréq. abs. littér. : 496. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 672, b) 904; xxes. : a) 720, b) 616.

Wiktionnaire

Nom commun

décomposition \de.kɔ̃.pɔ.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de décomposer, de se décomposer ou résultat de cette action.
    • L’altérabilité des roches se manifeste soit par simple désagrégation, soit par décomposition, soit par une haute température naturelle. — (Pierre Louis Antoine Cordier,Description des roches composant l’écorce terrestre, et des terrains cristallins , p.34, Savy & Dunod, 1868)
    • Il est probable que la décomposition par la chaleur de l'acide acétique et des composés du même ordre à équivalents plus élevés, étant opérée dans des conditions déshydrogénantes, formera, outre la benzine, toute la série des carbures analogues. — (Marcellin Berthelot, Chimie organique fondée sur la synthèse, Paris : chez Mallet-Bachelier, 1860, vol.1, p.138)
    • Sommes-nous donc dans une époque d’irrémédiable décadence ? Plus nous approchons de la fin de ce siècle, plus notre décomposition s’aggrave et s’accélère, […]. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Mais il faut bien se garder de croire que le chaulage peut remplacer les fumures. Il les appelle au contraire, par cela même que la chaux hâte la décomposition des matières organiques, […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 49)
    • (Chimie) On a également employé pour le même objet l'acide fluorhydrique, obtenu soit à l'état gazeux soit en dissolution, par la décomposition d'un fluorite naturel appelé cryolite. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La technique de récolte du coton laisse la plante en place, avec une quantité importante de matière végétale en partie lignifiée à détruire par brûlage, ou à réduire en brins courts pour favoriser l'enfouissement et la décomposition dans le sol. — (La Motorisation dans les cultures tropicales, Editions Quae, 1998, p.297)
    • Les transis des livres d’heures et les illustrations du Dict des trois morts et des trois vifs insistent sur le cadavre et les signes de la décomposition. — (Maurice Daumas, Images et sociétés dans l'Europe moderne: 15e-18e siècles, Armand Colin, 2000)
    • Ses vidéos le montrent tantôt en train de faire les poches d'un cadavre du camp ennemi en état de décomposition pour récupérer une liasse de dollars, tantôt s'adonnant en Syrie à des rodéos au volant d'une berline de marque. — (David Thomson, Les Revenants: Ils étaient partis faire le jihad, ils sont de retour en France, éd. du Seuil, 2016)
  2. (Programmation informatique) Affectation de multiples variables, généralement séparées par des virgules, par le même opérateur, à partir d'un tableau ou d'un objet[1].
  3. (Histoire) (Allemagne) (Socialisme) (Psychologie) Technique de manipulation mentale de la Stasi, visant à contrôler des individus en les isolant socialement, voire en les détruisant psychologiquement, sans violence.
    • En outre, faisaient partie des méthodes de décomposition l'espionnage ouvert, caché ou feint, l'ouverture des lettres et l'écoute des conversations téléphoniques, les atteintes à la propriété privée, les manipulations sur les véhicules et jusqu'à l'empoisonnement de la nourriture et l'usage de faux médicaments. Certains collaborateurs de la Stasi prenaient en compte tacitement le suicide des victimes de décomposition. — (Décomposition (ministère de la Sécurité d'État) sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOMPOSITION. n. f.
Action de décomposer, de se décomposer ou Résultat de cette action. La décomposition d'une substance par les acides. La décomposition qu'éprouvent certains corps par le contact de l'air. On dit de même La décomposition du sang, des humeurs. La décomposition d'un cadavre. La décomposition des traits du visage. Fig., La décomposition d'une idée. La décomposition d'une phrase, d'une période, d'un mouvement.

Littré (1872-1877)

DÉCOMPOSITION (dé-kon-pô-zi-sion, en poésie, de six syllabes) s. f.
  • 1 Terme de chimie. Résolution d'un corps en ses principes ou parties simples. Décomposition chimique.

    Double décomposition, décomposition de deux sels qui échangent mutuellement leurs bases.

    Terme de mathématique. Décomposition des forces, substitution de forces partielles dont le total équivaut à une force donnée. Décomposition d'un polygone en triangles, d'un produit en facteurs.

  • 2 Fig. Réduction à des parties plus simples. Décomposition d'une idée, d'une phrase. La décomposition d'un mot en ses éléments.
  • 3Corruption. La décomposition des substances animales, du sang, des humeurs. Mouvement de décomposition.

    Fig. Ainsi, au milieu de ces alternatives, de ces flux et reflux de l'usage, le déclin, ou, si l'on veut, la décomposition des idiomes, de temps en temps suspendue, reprend son cours et s'achève, Villemain, Dict. de l'Acad. Préface, p. X.

  • 4Altération profonde. La décomposition du visage, des traits.

SYNONYME

DÉCOMPOSITION, ANALYSE. Ces deux mots diffèrent comme presque tous les synonymes qui sont tirés du grec et du latin. Le mot d'origine latine a un sens général ; le mot d'origine grecque a un sens restreint, et par conséquent plus technique. Toute analyse est une décomposition ; mais une décomposition fortuite ou déréglée n'est pas une analyse. De là vient aussi qu'on distingue autant d'analyses diverses qu'il y a d'objets spéciaux à étudier : l'analyse mathématique, l'analyse chimique, l'analyse grammaticale, l'analyse logique, etc. ; on ne dit pas la décomposition logique, la décomposition grammaticale, etc. La décomposition chimique se borne à détruire l'association qui forma le composé ; l'analyse, séparant les principes d'un composé, détermine la nature de ces principes et leurs proportions.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉCOMPOSITION DES FORCES, (Méchan.) On a vû à l’article Composition, que deux ou plusieurs puissances qui agissent à la fois sur un corps, peuvent être réduites à une seule, & on a expliqué de quelle maniere se fait cette réduction : c’est ce qu’on appelle composition des forces. Réciproquement on peut transformer une puissance qui agit sur un corps en deux autres ; leurs directions & leurs valeurs seront représentées par les côtés d’un parallélogramme, dont la diagonale représentera la direction & la valeur de la puissance donnée ; il est visible que chacune de ces deux puissances, ou l’une des deux seulement, peut se changer de même en deux autres. Cette division, pour ainsi dire, d’une puissance en plusieurs autres s’appelle décomposition. Elle est d’un usage extrème dans la Statique & dans la Méchanique ; & M. Varignon entre autres en a fait beaucoup d’usage pour déterminer les forces des machines, dans son projet d’une nouvelle méchanique, & dans sa nouvelle méchanique imprimée depuis sa mort. Voyez-en un exemple à l’article Coin. Quand une puissance A fait équilibre à plusieurs autres B, C, D, &c. il faut qu’en décomposant cette puissance en plusieurs autres que j’appellerai b, c, d, &c. & qui soient dans la direction de B, de C, & de D, les puissances b, c, d, soient égales aux puissances B, C, D, & agissent en sens contraire. Voyez Machine funiculaire. Quand une puissance ne peut exercer toute sa force à cause d’un obstacle qui l’arrête en partie, il faut la décomposer en deux autres, dont l’une soit entierement anéantie par l’obstacle, & dont l’autre ne soit nullement arrêtée par l’obstacle. Ainsi quand un corps pesant est posé sur un plan incliné, on décompose la pesanteur en deux forces, l’une perpendiculaire au plan, que le plan détruit entierement ; l’autre parallele au plan, que le plan n’empêche nullement d’agir. Quand plusieurs puissances agissent de quelque maniere que ce puisse être, & se nuisent en partie, il faut les décomposer en deux ou plusieurs autres, dont les unes se détruisent tout-à-fait, & les autres ne se nuisent nullement. C’est-là le grand principe de la Dynamique. Voyez ce mot.

On se sert aussi des mots décomposition & décomposer dans d’autres parties des Mathématiques, lorsqu’il est question en général de diviser un tout en plusieurs parties ; par exemple on décompose un polygone quelconque en triangles, pour en trouver la surface ; on décompose une équation en plusieurs membres ou en plusieurs équations partielles, afin de la résoudre ; en décompose un produit dans ses facteurs, &c.

Au reste, quand on décompose une puissance en Méchanique, il ne faut pas croire que les puissances composantes ne fassent qu’un tout égal à la composée ; la somme des puissances composantes est toûjours plus grande, par la raison que la somme des côtés d’un parallélogramme est toûjours plus grande que la diagonale. Cependant ces puissances n’équivalent qu’à la puissance simple, que la diagonale représente ; parce qu’elles se détruisent en partie, & sont en partie conspirantes. Voyez Conspirantes & Composition. (O)

Décomposition, s. f. se dit, en Medecine, en parlant des humeurs composées de globules ou molécules, dont les parties intégrantes se séparent les unes des autres, se résolvent en un fluide plus atténué : soit par l’action naturelle des organes qui constitue la vie ; ainsi les globules du sang étant décomposés, fournissent chacun six globules séreux, selon Lewenhoeck, &c. soit par l’action contre nature des solides sur les fluides, qui dissout ceux-ci en parties plus atténuées, qui sont plus susceptibles d’être portées hors du corps, & de s’échapper par la voie des humeurs excrémentitielles : ainsi la fievre par son activité & sa continuité, décompose le sang, le dissout, le dissipe par les sueurs, ou le dispose à fournir la matiere de l’hydropisie, quelquefois même celle de la jaunisse, lorsqu’il ne se porte presque dans les vaisseaux sanguins de la peau, que des globules jaunes, au lieu des rouges, qui ont été décomposés en sérosité du premier genre. Voyez Sang, Fievre, Hydropisie, Jaunisse. (d)

Décomposition, (Chim.) réduction d’un corps en ses principes. Nous exposerons la doctrine des Chimistes modernes sur cette partie essentielle de la Chimie pratique, & la maniere générale d’y procéder, au mot principe. Voyez Principe.

La décomposition chimique est plus connue dans l’art sous le nom d’analyse. Elle est encore désignée par divers chimistes sous les noms de dissolution, résolution, corruption. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « décomposition »

Dérivé de décomposer sur le modèle de composer, composition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et composition.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décomposition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décomposition dekɔmpɔsisjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « décomposition »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décomposition »

  • Le diable, c'est la peur et la peur c'est la décomposition des illusions. De Michel Desrosiers / L'envol des corneilles
  • L'enfance bascule, morceau par morceau, dans la lente décomposition du vivant. De Jean Rouaud / Les Champs d'honneur
  • Les hommes ont créé des cimetières afin de se fixer dans le temps et, malgré la décomposition dans l'espace. De Emile Marcel / L'Ombre et le silence
  • La décomposition est dans le présent, demain aussi est décomposition et chaque chose se désagrège : la poussière serait-elle le maître de tout ? De Abdul Kader El-Janabi
  • Je composerai jusqu'a la décomposition. De Serge Gainsbourg
  • On ne compose pas une société en décomposition. De Anonyme / Paroles de Mai 68
  • Le changement du monde n'est pas seulement création, progrès, il est d'abord et toujours décomposition, crise. De Alain Touraine / La Société invisible
  • Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon. De Frantz Fanon / Les damnés de la Terre
  • Beau vieillard, vert sans doute, mais de ce vert particulier que lui donne le commencement de sa décomposition lente. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Le poste de police de Flacq est alerté. Nous sommes le mercredi 3 juin. Le sergent Jookoo et ses hommes se rendent sur place à 9 h 50. En pénétrant dans la demeure, ils font une horrible découverte dans une chambre à coucher : le cadavre en décomposition du quinquagénaire. Le corps est transporté à la morgue de l’hôpital de Flacq. , Un cadavre en décomposition découvert dans une maison – inside news :
  • « Le processus de décomposition et de fragmentation enclenché depuis 2017 se poursuit, mais cette fois aux dépens du président lui-même », constate la journaliste politique du « Monde » Solenn de Royer. Le Monde.fr, Après les élections municipales, Emmanuel Macron face à une crise démocratique
  • Emmanuel Macron a été élu sur la décomposition du système politique; il semble survivre à toutes les crises qu’il a lui-même provoquées. Et, selon une formule célèbre, il pourrait ajouter qu’il faut, avec un nouveau gouvernement, que tout change pour que rien ne change...sauf le Premier ministre.  Atlantico.fr, Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?) | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « décomposition »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décomposition »

Langue Traduction
Anglais decomposition
Espagnol descomposición
Italien decomposizione
Allemand zersetzung
Chinois 分解
Arabe تقسيم
Portugais decomposição
Russe разложение
Japonais 分解
Basque deskonposizio
Corse scomposizione
Source : Google Translate API

Synonymes de « décomposition »

Source : synonymes de décomposition sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décomposition »

Partager