La langue française

Altération

Sommaire

  • Définitions du mot altération
  • Étymologie de « altération »
  • Phonétique de « altération »
  • Évolution historique de l’usage du mot « altération »
  • Citations contenant le mot « altération »
  • Images d'illustration du mot « altération »
  • Traductions du mot « altération »
  • Synonymes de « altération »
  • Antonymes de « altération »

Définitions du mot altération

Trésor de la Langue Française informatisé

ALTÉRATION1, subst. fém.

A.− Modification de l'état ou de la qualité d'une chose.
1. Rare. Changement radical, sans nuance :
1. ... ainsi parlait un des plus anciens philosophes dont les écrits soient parvenus jusqu'à nous, et depuis lui nos observations ne nous en ont pas appris davantage. L'univers nous paraît tel encore qu'il lui paraissait être alors. Ce caractère de perpétuité sans altération, n'est-il pas celui de la divinité ou de la cause suprême? Que serait donc Dieu, s'il n'était pas tout ce que nous paraissent être la nature et la force interne qui la meut? Irons-nous chercher hors du monde cet être éternel et improduit, dont rien ne nous atteste l'existence? Ch.-F. Dupuis, Abrégé de l'origine de tous les cultes,1796, pp. 9-10.
MUS. ,,Modification que l'on fait subir à l'intonation primitive d'une note en la haussant ou en la baissant au moyen de signes appelés signes d'altération.`` (Rougnon 1935).
Altération constitutive ou armure de la clé. L'altération placée auprès de la clé.
Altération accidentelle ou accident. L'altération placée dans le courant d'un morceau, devant une note (cf. Quillet 1965).
PHILOS. ,,Chez Aristote, changement dans la catégorie de qualité : le fait de devenir ou de rendre autre.`` (Lal. 1968).
2. Usuel. Modification immédiatement perceptible des traits, de la voix d'une pers., sous l'effet d'une émotion vive :
2. ... aussitôt je fis un mouvement pour m'éloigner; mais Charlemagne, sans proférer une parole, me retint en me prenant fortement la main; la sienne étoit tremblante, l'altération de ses traits et l'expression de sa physionomie avoient quelque chose de terrible et d'effrayant : il fit passer dans mon ame le trouble affreux qu'il éprouvoit... Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 1, 1795, p. 302.
3. Un flot de sang vint aux joues de MlleChantal. − Et moi, dit-elle sans daigner dissimuler l'altération de sa voix, je n'ai rien fait pour mériter d'entendre des paroles telles que celles-ci. Non, je n'ai rien fait. G. Bernanos, La Joie,1929, p. 546.
4. ... il est une altération, lente et essentielle, à laquelle nous ne saurions échapper : l'âge, la vieillesse, qui, d'instant en instant, nous enlèvent à nous-mêmes pour nous pousser vers la fin. P. Teilhard de Chardin, Le Milieu divin,1955, p. 83.
B.− Dégradation par rapport à l'état initial ou normal d'une chose, ou aspect de l'être humain.
1. [L'altération est spontanée]
a) [En parlant de choses] Altération des roches :
5. Pasteur vint passer huit jours à Tantonville. Il en revint avec des principes (toute altération de la bière dépend du développement des organismes microscopiques qui sont apportés par l'air, par les matières premières, par les appareils dont on fait usage dans les brasseries). M. Barrès, Mes cahiers,t. 2, oct. 1899-juill. 1901, pp. 214-215.
6. Les principales causes de l'altération des couleurs sont l'action des gaz de l'atmosphère et l'action des rayons chimiques de la lumière. Moreau-Vauthier, La Peinture, les divers procédés, les maladies des couleurs, les faux tableaux,Préf. d'É. Dinet, 1933, p. 181.
b) [En parlant d'une qualité humaine] :
7. ... aussi de pareils propos la froissaient-ils dans son orgueil, en même temps que l'altération d'humeur si soudaine du savant lui rendait leur commun intérieur presque inconfortable. P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 211.
8. ... j'avais trouvé comme un refuge matériel pour ce nom de Guermantes auquel il prêtait sa dernière réalité, ce milieu avait lui-même subi, dans sa constitution intime et que j'avais crue stable, une altération profonde. M. Proust, À la recherche du temps perdu,Le Temps retrouvé, 1922, p. 956.
SPÉC., PSYCHANAL. ,,Chez Freud. Altération du moi : ensemble des limitations et des attitudes anachroniques acquises par le moi au cours des étapes du conflit défensif, et qui retentissent défavorablement sur ses possibilités d'adaptation.`` (Lapl.-Pont. 1967).
2. [L'altération est voulue] Contrefaçon, falsification, imitation frauduleuse :
9. ... Mais les docteurs juifs, chrétiens, musulmans, se récriant sur cet exposé, et traitant les Parses d'idolâtres et d'adorateurs du feu, les taxèrent de mensonge, de supposition, d'altération de faits; et il s'éleva une violente dispute sur les dates des événements, sur leur succession et sur leur série... C.-F.-C. de Volney, Les Ruines,1791, p. 187.
10. 52. Toute altération, tout faux dans les actes de l'état civil, toute inscription de ces actes faite sur une feuille volante et autrement que sur les registres à ce destinés, donneront lieu aux dommages-intérêts des parties, sans préjudice des peines portées au Code pénal. Code civil,1804, p. 11.
11. Lui, que j'avais toujours connu si sévère pour les moindres altérations de la vérité, je le surprenais à mentir, et d'un mensonge évidemment pathologique. Il disait par exemple qu'il s'était promené au jardin, quand il était resté dans son bureau, et vice versa. Il prétendait avoir lu un journal qu'il n'avait pas lu. P. Bourget, Le Sens de la mort,1915, p. 94.
Spécialement
ARM. Altération de consigne. ,,Action de changer sciemment la consigne, en parlant du chef d'un poste. C'est un délit que l'on punit de six mois d'emprisonnement.`` (Besch. 1845).
FIN. Altération d'une monnaie :
12. La promptitude avec laquelle on aurait soin de reporter à l'hôtel des monnaies une pièce altérée, fournirait au ministère public des moyens de remonter plus aisément à la source des altérations frauduleuses. J.-B. Say, Traité d'économie politique,1832, p. 299.

ALTÉRATION2, subst. fém.

Rare. Soif insatiable souvent causée par la fièvre :
1. ... je me couche et lirai plutôt dans mon lit. Je suis las et d'une altération brûlante. Aurais-je un peu de fièvre par hasard? J. Barbey d'Aurevilly, Premier Memorandum,1838, p. 197.
2. − Le temps est à la pluie et aux éclairs plus que tantôt encore. − Bu de l'eau, − les mains brûlantes, les nerfs abattus et l'altération insatiable. − Dans l'impossibilité de travailler. J. Barbey d'Aurevilly, Deuxième Memorandum,1838, p. 316.
Prononc. : [alteʀasjɔ ̃]. Harrap's 1963 : altεrasjɔ ̃.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1265 philos. « changement dans la nature d'une chose » (Brunetto Latini, Li Livres dou tresor, éd. Chabaille, 1863, p. 149 : Alteracion est cele euvre de nature qui mue une chose en une autre); cf. 1690 id. (Fur. : [...] Aristote admet un mouvement d'alteration qui est cause des generations & corruptions); connaît des applications dans différents domaines a) 1580 méd. (Montaigne, Essais, I, XIX ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3 1888, p. 23a : Et puis, n'est-ce rien d'aller au moins jusque-là [la pensée de la mort] sans altération et sans fiebvre?); b) 1718 phys. chim. « corruption d'une substance » (Ac. : [...] Les élemens purs ne sont pas susceptibles d'altération, l'alteration des qualitez dans les corps Physiques); c) 1718 fin. (ibid. : Alteration. En parlant des Monnoyes, sign. La falsification des monnoyes); 2. 2emoitié xvies. au fig. « trouble, agitation, émotion » (Ph. de Marnix, Correspond. et Meslanges, p. 416 ds Hug. : Trouver inventions ... à soulager les mescontentemens du peuple, à appaiser leurs alterations); 3. 1532 « soif » (Rabelais, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, chap. II, p. 17 : c'estoit pitoyable cas de veoir le travail des humains pour se guarentir de ceste horrificque altération). Empr. au b. lat. alteratio « changement » (Boèce, in Porph. comm., 4, p. 118Bds TLL s.v., 1749, 38 : alteratio ...continens est, aliud vero intra alterationis spatium continetur); spéc. en lat. médiév., terme de philos. (1248-1256, Albert Le Grand, Phys., 7, 1, 5, p. 496a, 32 ds Mittellat. W. s.v., 509, 36 : alteratio non est nisi quando sub eodem subiecto manente in omnibus suis substantialibus mutatio fit); de méd. (1256-1260, Id., Animal., 19, 2, ibid., 509, 55 : quaedam sunt alterationes animalium secundum accidentia); de chim. (xiie-xiiies., Geberus, alchimista, Summ., 1, 13, ibid., 509, 66 : quae [proiectio] est ad intentionem alterationis metallorum); de fin. (1154, Chart. Basil., A I 210, p. 323, 20, ibid., 509, 71 : super monete alteratione, que sui viluit levitate).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 617. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 1 739, b) 603; xxes. : a) 310, b) 629.
BBG. − Ac. Can.-Fr. 1968. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Baulig 1956. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Candé 1961. − Cap. 1936. − Cros-Gardin 1964. − Darm. Vie 1932, p. 103. − Dup. 1961. − Éd. 1913. − Fromh.-King 1968. − Goblot 1920. − Lacr. 1963. − Lal. 1968. − Lapl.-Pont. 1967. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Piéron 1963. − Plais.-Caill. 1958. − Rougnon 1935. − St-Edme t. 1 1824. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

altération \al.te.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Chimie) Changement dans l’état d’une chose.
    • La podzolisation est essentiellement un processus d’altération chimique intense des éléments silicatés, se produisant sous l'action de cet humus brut et libérant des sesquioxydes. — (Philippe Duchaufour, Précis de pédologie, p. 286, Masson, 1965)
    • L’altération des qualités dans les corps.
    • L’altération d’un sel, d’une couleur, d’une liqueur.
  2. Modification de bien en mal dans l’état d’une personne ou d’une chose.
    • Or, — ajoutait mon ami, — ce que nous regardons comme un ennoblissement du paysage peut bien être un ennoblissement réel, mais seulement au point de vue moral ou humain. Toute altération du décor naturel produirait peut-être un défaut […]. — (Edgar Poe, Le Domaine d’Arnheim, 1847, traduction de Charles Baudelaire, 1865)
    • C'est là que j'ai cherché la véritable orthographe du manuscrit original, tel qu'il fut exécuté sous les yeux de Joinville par un des clercs de sa chancellerie. C'est là que je crois avoir retrouvé sa langue, exempte de toutes les altérations qu'y ont introduites des copistes d'un autre temps et d'un autre pays. — (Natalis de Wailly, Mémoire sur la langue de Joinville, Paris : librairie A. Franck, 1868, p.3)
    • Joséphine […] pissa dans ses jupes de détresse en remarquant l’altération des traits du Pape à cette apostrophe véhémente. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • L'auteur expose que la gémellarité par elle-même ne semble pas prédisposer d'une façon particulière à l’épilepsie. Comme on l'observe chez les épileptiques en général, l’épilepsie des jumeaux est très fréquemment symptomatique de malformations ou d’altérations cérébrales ([…]). — (Commentaire sur « L. Marchand - L'épilepsie chez les jumeaux », dans Le nourrisson: revue d'hygiène et de pathologie de la première enfance, vol. 26, Paris : J.-B. Baillière, 1938, page 332)
    • L’altération des couleurs de cette étoffe, de ce tableau.
    • L’altération de son caractère, de son humeur, vient de ses longs chagrins.
    • Il n’y aura jamais d’altération dans mes sentiments, dans mon amitié pour lui.
    • Ces évènements ont causé une altération sensible dans les mœurs, dans les usages de la nation.
    • La forme du gouvernement a éprouvé de grandes altérations.
    • Son tempérament a subi une profonde altération.
    • L’altération de ses traits, de son visage annonce combien il a souffert.
    • L’altération de sa voix vient d’une longue maladie.
    • Il n’entendit pas ces paroles sans une altération visible.
  3. Falsification des monnaies par l’excès de l’alliage.
    • Enguerrand de Marigny, le ministre des finances qui avait inspiré à Philippe le Bel sa politique d'altération des monnaies, fut pendu au gibet de Montfaucon. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  4. (Musique) Tout changement chromatique qu’on fait subir à une note.
    • L’altération est ascendante ou descendante, mélodique ou harmonique.
  5. (Jardinage) Diminution considérable de l'activité de la sève.
  6. (Vieilli) (Désuet) Grande soif, émotion d'esprit.
    • Cette altération de Madrid est vraiment une chose extraordinaire : toute l’eau des fontaines, toute la neige des montagnes de Guadarrama ne peuvent y suffire. L’on a beaucoup plaisanté sur ce pauvre Manzanarès et l’urne tarie de sa naïade ; je voudrais bien voir la figure que ferait tout autre fleuve dans une ville dévorée d’une pareille soif. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  7. (Cartographie) (Qualité) Erreur systématique, généralement de valeur connue, inséparablement liée à la nature même d'un processus[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALTÉRATION. n. f.
Changement dans l'état d'une chose. En ce sens, il n'est guère usité que dans les Sciences physiques. L'altération des qualités dans les corps. L'altération d'un sel, d'une couleur, d'une liqueur. Altération subite, lente, graduelle. Dans l'usage ordinaire, il signifie Modification de bien en mal dans l'état d'une personne ou d'une chose. L'altération des couleurs de cette étoffe, de ce tableau. Tous les excès causent de l'altération dans la santé. L'altération des organes. L'altération du sang, de la lymphe. L'altération du texte est manifeste dans ce passage. L'altération de son caractère, de son humeur, vient de ses longs chagrins. Il n'y aura jamais d'altération dans mes sentiments, dans mon amitié pour lui. Ces événements ont causé une altération sensible dans les mœurs, dans les usages de la nation. La forme du gouvernement a éprouvé de grandes altérations. Son tempérament a subi une profonde altération. L'altération de ses traits, de son visage annonce combien il a souffert. L'altération de sa voix vient d'une longue maladie. Il n'entendit pas ces paroles sans une altération visible.

ALTÉRATION, en parlant des Monnaies, signifie Falsification des monnaies par l'excès de l'alliage. L'altération de la monnaie est un délit sévèrement puni par la loi. En termes de Musique, il se dit de Tout changement chromatique qu'on fait subir à une note. L'altération est ascendante ou descendante, mélodique ou harmonique.

Littré (1872-1877)

ALTÉRATION (al-té-ra-sion ; en poésie, cinq syllabes) s. f.
  • 1 En termes de physique, changement dans l'état d'une chose. L'altération d'un sel, d'une liqueur.
  • 2Dans l'usage ordinaire, changement de bien en mal. Il y a des altérations dans le texte, Bossuet, Hist. II, 13. Que la copie soit sans altération, Bossuet, Polit. Les altérations qu'ils faisaient à loi de Dieu, Bossuet, Hist. II, 13.
  • 3Falsification des monnaies. On ne saurait trop sévèrement punir l'altération des monnaies.
  • 4Émotion pénible qui se manifeste par le changement des traits, de la voix. L'altération de sa voix annonce une émotion profonde. Il répondit avec altération.
  • 5Grand besoin de boire. Il éprouve une altération que rien ne peut calmer.
  • 6 En termes de musique, changement qu'on fait subir à certaines notes d'une gamme ou d'un accord.

HISTORIQUE

XIVe s. Alteration est transmutation d'aucune qualité, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Parce qu'il n'y avait ny enflure ny alteration par le dehors, Montaigne, I, 100. La mule mouroit d'alteration, Despériers, Contes, XCII. Sans qu'on se fust doubté d'aucune alteration ny changement en sa personne, il luy prit tout soudain une…, Amyot, P. Aem. 62.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALTÉRATION. Ajoutez :

7Il se dit aussi des dérangements de la santé. Pour réparer… dans un climat qui vous était salutaire l'altération que celui d'Édimbourg a faite à votre santé, Rousseau, Lett. à milord Maréchal, 25 mars 1764. Puisque vous voilà rétablie, j'aime mieux qu'il y ait eu de l'altération dans votre corps que dans votre cœur, Rousseau, Lett. à Mme de Latour, 10 févr. 1765.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALTÉRATION, s. f. en Physique, est un changement accidentel & partial d’un corps, qui ne va pas jusqu’à rendre le corps entierement méconnoissable, ou à lui faire prendre une nouvelle dénomination ; ou bien c’est l’acquisition ou la perte de certaines qualités qui ne sont pas essentielles à la nature d’un corps. V. Corps, Qualité, Essence

Ainsi on dit qu’un morceau de fer, qui auparavant étoit froid, est altéré lorsqu’il est échauffé ; parce qu’on peut toûjours voir que c’est du fer, qu’il porte toûjours le nom de fer, & qu’il en a toutes les propriétés.

C’est par là que l’altération est distinguée de la génération & de la corruption : ces termes marquant l’acquisition ou la perte des qualités essentielles d’un corps. Voyez Génération & Corruption.

Quelques Philosophes modernes prétendent, d’après les anciens Chimistes & les Corpusculaires, que toute altération est produite par un mouvement local ; & selon eux, elle consiste toûjours dans l’émission, ou l’accession, ou l’union, ou la séparation, ou la transposition des particules qui composent un corps. Voyez Particule, &c.

Aristote établit une espece particuliere de mouvement, qu’il appelle mouvement d’altération. Voyez Mouvement, &c. (O)

Alteration, en Medecine, se prend en différens sens : pour le changement de bien en mal, tous les excès causent de l’altération dans la santé : pour une grande soif, il a une altération continuelle ; l’altération est une suite ordinaire de la fievre. (L)

Alteration, (Jardinage.) est une espece de cessation de seve dans un végétal ; c’est une maladie à laquelle il faut promptement remédier, pour rendre à la plante toute la vigueur nécessaire. (K)

Alteration, (à la Monnoie.) est la diminution d’une piece en la rognant, en la limant, regravant dans la tranche, ou en emportant quelque partie de la superficie avec des caustiques, comme l’eau régale pour l’or, l’eau forte pour l’argent, ou avec une fleur de soufre préparée. Les Ordonnances & les Lois punissent ce crime de mort, comme celui de faux monnoyage.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « altération »

Du bas latin alteratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. alteracio ; esp. alteracion ; ital. alterazione (voy. ALTÉRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « altération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
altération alterasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « altération »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « altération »

  • Le maire wormhoutois Frédéric Devos, a déposé plainte pour « Enlèvement ou altération d’affiches électorales émanant de particulier ». Les faits remontent au premier tour des élections municipales. La Voix du Nord, Wormhout: le maire dépose plainte pour «altération d’affiches électorales émanant d’un particulier»
  • C'est un bonne drogue que la science ; mais nulle drogue n'est assez forte pour se préserver sans altération et corruption. De Michel de Montaigne / Essais
  • Travailler rapidement le poisson pour éviter l'altération de sa chair, surtout si la température ambiante est élevée (pour rappel, c'est entre 10 et 63 °C que les germes se développent le plus rapidement) , Travailler rapidement le poisson pour éviter l'altération de sa chair | lepetitjournal.com
  • Sur son compte Twitter officiel, le ministère de la Santé publique et de la Population a fait savoir que « toute personne présentant une fièvre supérieure ou égale à 38 degrés Celsius, ou un antécédent de fièvre ( dans les 14 derniers jours) accompagnée de toux avec ou sans difficultés respiratoires, de courbatures, de céphalée inexpliquée » est considérée comme un cas suspect de Covid-19. « Toute personne présentant une altération subite du goût ( dysguesie ou agueusie) ou de l’odorat ( hyposmie ou anomie) sans rhinite ou associée » est également classée dans la catégorie des cas suspects, selon le MSPP, ajoutant dans cette catégorie toute personne chez qui un clinicien ( médecin ou infirmière ) suspecte le cas de Covid-19.  Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Cas suspects et cas confirmés de Covid-19 : le MSPP adopte de nouvelles définitions
  • L'entreprise américaine RMS Titanic Inc. a obtenu l'autorisation d'une cour fédérale américaine pour aller récupérer le télégraphe Marconi situé au sein même de l'épave du Titanic. Cette opération impliquerait une altération à un monument historique. Radio-Canada.ca, Altération à l'épave du Titanic autorisée | Radio-Canada.ca
  • D’abord considérées comme secondaires ou anecdotiques, l’altération ou la perte d’odorat et/ou de goût, consécutives à l’infection par le SARS-CoV-2, s’avèrent, en réalité, un marqueur important du Covid-19. C’est la conclusion majeure d’une étude conduite par Jérôme Lechien (hôpital Foch, Suresnes) et Sven Saussez (université de Mons, Belgique), à paraître dans la revue European Archives of Oto-Rhino-Laryngology. Ces travaux montrent que de telles altérations sensorielles surviennent dans 80 % à 90 % des cas étudiés en Europe et régressent rapidement pour près de la moitié des sujets. Les chercheurs recrutent toujours des patients volontaires pour obtenir plus de données sur le plus long terme. Le Monde.fr, Coronavirus : l’altération de l’odorat et du goût est un marqueur important du Covid-19, selon une étude
  • La putréfaction du cadavre due aux bactéries et aux mycètes saprophytes accentuant l’altération amorcée par l’autolyse des déchets que les bactéries minéralisantes feront rentrer dans le cycle des déchets de la biosphère (La notion de biosphère désigne à la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu'à ce jour et depuis plus de 3 milliards d'années) sur la planète Terre, et qu'on ne connait que sur cette planète ; Le...). Toutes ces modifications post-mortem et leur succession sont accélérées ou retardées par de nombreux facteurs : Techno-Science.net, 🔎 Datation des cadavres - Définition et Explications

Images d'illustration du mot « altération »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « altération »

Langue Traduction
Anglais alteration
Espagnol alteración
Italien alterazione
Allemand veränderung
Portugais alteração
Source : Google Translate API

Synonymes de « altération »

Source : synonymes de altération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « altération »

Partager