La langue française

Fragilité

Définitions du mot « fragilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRAGILITÉ, subst. fém.

A.− [En parlant d'une matière, d'un obj.] Facilité à se briser, à se rompre. Fragilité du cristal, de la porcelaine, d'un métal. La lourdeur de la fonte et sa fragilité (...) font redouter pour elle le passage de lourdes charges animées de grandes vitesses (Résal, Ponts métall.,t. 1, 1885, p. 493).Dans une vitrine, une quantité de bijoux anciens, d'ivoires, de tabatières à miniatures, de petits saxes galants, d'une fragilité délicieuse (Mirbeau, Journal femme,1900, p. 228):
1. L'unité de la chose au delà de toutes ses propriétés figées n'est pas un substrat, un X vide, un sujet d'inhérence, mais (...) cette unique manière d'exister dont elles sont une expression seconde. Par exemple la fragilité, la rigidité, la transparence et le son cristallin d'un verre traduisent une seule manière d'être. Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 368.
B.− P. ext. Manque de résistance, de solidité.
1. [En parlant d'un obj.] Disposition à être altéré, endommagé, détruit. Fragilité d'une construction, d'un tissu. Anton. robustesse, solidité.L'éclat et la fragilité des fleurs artificielles (Zola, Assommoir,1877, p. 717).Cézanne est l'inventeur de l'aquarelle. Les œuvres qu'il fit à l'aide de ce procédé tiennent compte pour la première fois de la fragilité des matériaux employés : papier blanc, eau, pigments légers (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 156).
2. [En parlant de l'ensemble ou d'une partie d'un organisme vivant, notamment du corps humain] Délicatesse, faiblesse de la constitution. Fragilité d'un enfant, d'un malade; fragilité du cœur, des nerfs, des poumons; fragilité d'une plante. La nature, consciente de leur fragilité, ne pousse au voyage que des oiseaux faits, et n'ébranle les mâles les premiers que parce qu'ils sont plus forts (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 104).Avec (...) sa fragilité corporelle, sa timidité, sa voix fluette, un peu zézayante, il ne semblait guère destiné à marcher sur les traces de son père (Billy, Introïbo,1939, p. 243):
2. ... cette protection naturelle est devenue insuffisante depuis que l'air des villes a été pollué par les poussières du charbon, les vapeurs d'essence (...). Les muqueuses respiratoires sont beaucoup plus fragiles que la peau. C'est à cause de cette fragilité que des populations entières pourront, dans les guerres de l'avenir, être exterminées par des gaz toxiques. Carrel, L'Homme,1935, p. 79.
Spéc., MÉD. Fragilité globulaire. ,,Diminution de la résistance globulaire des hématies`` (Lar. Méd. 1970). Les auteurs ont montré qu'existe aussi une fragilité globulaire, mais que celle-ci est seulement décelable par la méthode indirecte des hématies déplasmatisées (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 225).
C.− Au fig.
1. Vieilli. [En parlant d'une pers., de son comportement] Inclination à succomber aux tentations, à pécher. Synon. faiblesse.M. Fox, plein de sensibilité et de génie (...) connoissant la fragilité humaine, et réclamant pour les autres la même indulgence dont il peut avoir besoin pour lui (Chateaubr., Essai Révol.,t. 1, 1797, p. 220).Il était question de la marquise de Banneville, des curieux combats de sa fragilité avec son catholicisme et de ses amours avec l'amitié qu'elle avait pour son mari (Goncourt, Journal,1872, p. 915).
2. Manque de stabilité, d'assurance; facilité à être ébranlé, anéanti.
a) [En parlant d'une réalité concr.] L'expérience ne lui avait que trop appris la fragilité des cabinets que ne soutient pas une majorité forte (Maurois, Disraëli,1927, p. 254).En raison de la fragilité de son front encore mal assis, de la distension de ses corps d'armée (...) le général de Castelnau se montra très inquiet de ces attaques (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 439).
b) [En parlant d'une réalité abstr.] Il est presque inconcevable à l'incrédule qu'un homme instruit, calmement attentif (...) ne s'avise de la fragilité des preuves et des raisonnements sur quoi les dogmes se fondent (Valéry, Variété II,1929, p. 116).L'explication historique a ses limites; elle présente la fragilité de toutes les théories qui ont voulu rendre compte de grandes et durables réalités de l'histoire (Mounier, Traité caract.,1946, p. 156).
Caractère éphémère, périssable (d'un sentiment, d'une œuvre, de l'existence, etc.). Il est naturel que nous jouissions mieux de l'existence périssable, lorsque, avertis de toute sa fragilité, nous la sentons néanmoins durer en nous (Senancour, Obermann,t. 1, 1840, p. 93).Par instants, je ressentais avec détresse la fragilité de notre amitié (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 325):
3. Nos peines, sentent-ils, ne sont guère que les sœurs blessées de nos joies. C'est dire leur peu de substance et leur fragilité. Comme nos joies, elles coulent et se succèdent, elles se perdent, se retrouvent, se transforment à tout instant. Maurras, Chemin paradis,1894, p. XIX.
Prononc. et Orth. : [fʀaʒilite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xiies. fragiliteiz (Sapientia ds Dialogue Grégoire, 286, 4 ds T.-L.). Empr. au lat. class. fragilitas « faiblesse, fragilité »; a remplacé l'a. fr. fraileté (v. T.-L.), dér. de frêle*. Fréq. abs. littér. : 308. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 264, b) 166; xxes. : a) 303, b) 812.

Wiktionnaire

Nom commun

fragilité \fʁa.ʒi.li.te\ féminin

  1. Disposition à être cassé, être brisé facilement.
    • Cette fragilité est-elle propre aux os des cancéreux, ou tient-elle au développement des cancers multiples dans le système osseux ? — (Eugène Follin, Traité élémentaire de pathologie externe, Paris : Victor Masson & fils, 1869, vol.1, page 299)
    • La fragilité des aciers carburés trempés, comparable à celle du verre, semble, elle aussi, une propriété caractéristique du carbure trempant du fer β plutôt que du fer β lui—même. — (Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, 1896, vol.95, page 266)
    • La connaissance de ce fait que l'inflammation aiguë augmente la fragilité ou frangibilité des tissus est féconde eu applications pratiques. — (Jean Cruveilhier, Traité d'anatomie pathologique générale, Paris : Baillière & fils, 1862, vol.4, page 285)
  2. (Physique) Propriété d'un matériau qui lors d'une contrainte ou d'un choc se fissure facilement ; dont la fissuration ne demande que peu d'énergie.
    • En physique l'inverse de la fragilité est la ténacité.
  3. (Figuré) Facilité à être détérioré.
    • La fragilité des choses humaines.
    • La fragilité de sa fortune.
  4. (Figuré) (Religion) Facilité à tomber en faute.
    • L'occasion prochaine se divise en occasion prochaine per se, et en occasion prochaine per accidens. La première est celle qui, vu la fragilité humaine, entraîne, pour tous les hommes, un danger probable de pécher. — (Jacques Valentin, Le Prêtre juge et médecin au tribunal de la pénitence, ou Méthode pour bien diriger les âmes, Bruxelles : M. Vanderborght, 1845, page 46)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRAGILITÉ. n. f.
Disposition à être facilement cassé, brisé. La fragilité du verre. La fragilité de la porcelaine. Il signifie au figuré Facilité à être détérioré. La fragilité des choses humaines. La fragilité de sa fortune. Il signifie encore, figurément, Facilité à tomber en faute. La fragilité de notre nature. La fragilité humaine. Les péchés de fragilité.

Littré (1872-1877)

FRAGILITÉ (fra-ji-li-té) s. f.
  • 1Disposition à être brisé facilement. Mais leur gloire tombe par terre, Et, comme elle a l'éclat du verre, Elle en a la fragilité, Godeau, Ode à Louis XIII, strophe 32. Toute votre félicité, Sujette à l'instabilité, En moins de rien tombe par terre, Et, comme elle a l'éclat du verre, Elle en a la fragilité, Corneille, Poly. IV, 2.
  • 2 Fig. Instabilité. Ce n'est que l'oubli de la fragilité de la vie et une confiance sans raison d'échapper de tous les dangers, qui fait résoudre les hommes à entreprendre des voyages au bout du monde, Nicole, Ess. de mor. 1er traité, ch. 4. Souviens-toi de la fragilité des choses humaines, Fénelon, Tél. X.
  • 3Faiblesse contre les tentations ; facilité à pécher. Fragilité de l'homme. Quelque effort qu'ici-bas l'homme fasse à bien vivre, Il est souvent trahi par sa fragilité, Corneille, Imit. I, 19. Vous montrer, au lieu des fragilités de la nature, les effets constants de la grâce, Fléchier, Dauphine. On se pardonne plus facilement des fragilités, Massillon, Carême, Culte. Vos chutes sont-elles de ces fautes où la fragilité de l'âge et la séduction des exemples entraînent quelquefois ? Massillon, Confér. Vocation, 1. Il semble, ma chère Juliette, que, malgré la fragilité de l'espèce humaine, notre état naturel soit d'être raisonnable, Genlis, Théât. d'éduc. Dangers du monde, I, 2. Tout ce redoublement de la fragilité humaine que manifeste le spectacle des révolutions, Villemain, Litt. fr. XVIIIe siècle, 2e part. 2e leçon.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et nostres sires, qui savoit Que fragilitez d'omme estoit Trop mauveise et trop perilleuse Et à pechié trop enclineuse, St Graal, v. 179. Diex set vostre fragilité, Rutebeuf, II, 127.

XIVe s. Aucunes negligences que elle fait pour la fragilité du sexe, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Si je n'ay peu retenir mot à mot les instructions faictes et ordonnées par sage discretion, c'est ma fragilité et ignorance, Gerson, Harangue au roi Charles VI, p. 19. Que c'estoit peu de chose et orde et fetide de notre fragilité, Paroles d'Agnès Sorel mourante, dans VALLET DE VIRIVILLE, Hist. de Charles VII, t. III, p. 185.

XVIe s. Creatures humaines où il n'y a que fragilité, folie et vanité, Calvin, Instit. 94. Lors nous philosophons très bien de la fragilité de ceste vie, Calvin, ib. 559.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRAGILITÉ. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Ensivons [suivons] ses faiz [de Jésus] en tant que nostre fragiliteiz en puet soffrir, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 286.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FRAGILITÉ, s. f. (Physiq.) qualité de certains corps par laquelle ils peuvent se briser aisément ; on appelle fragiles, les corps dont les parties se séparent facilement les unes des autres par le choc : ils different des corps mous, en ce que dans ceux-ci les parties se déplacent par le choc sans se séparer ni se rétablir ; des corps élastiques, en ce que les parties se déplacent dans ces derniers pour se rétablir ensuite ; & des corps durs, en ce que les parties ne se déplacent pas dans les corps de cette derniere espece. Mais d’où vient la fragilité de certains corps ? on le sait aussi peu qu’on sait d’où vient la dureté, la fluidité, la mollesse, & l’élasticité de certains autres. Voyez ces mots.

Fragilité se prend aussi au figuré : on dit, une fortune fragile ; la chair est fragile. Voyez l’art. suiv. (O)

Fragilité, (Morale.) c’est une disposition à céder aux penchans de la nature malgré les lumieres de la raison. Il y a si loin de ce que nous naissons, à ce que nous voulons devenir ; l’homme tel qu’il est, est si différent de l’homme qu’on veut faire ; la raison universelle & l’intérêt de l’espece gênent si fort les penchans des individus ; les lumieres reçûes contrarient si souvent l’instinct ; il est si rare qu’on se rappelle toûjours à-propos ces devoirs qu’on respecteroit ; il est si rare qu’on se rappelle à-propos ce plan de conduite dont on va s’écarter, cette suite de la vie qu’on va démentir ; le prix de la sagesse que montre la réflexion est vû de si loin ; le prix de l’égarement que peint le sentiment est vû de si près ; il est si facile d’oublier pour le plaisir, & les devoirs & la raison, & le bonheur même, que la fragilité est du plus au moins le caractere de tous les hommes. On appelle fragiles, les malheureux entraînés plus fréquemment que les autres, au-delà de leurs principes par leur tempérament & par leurs goûts.

Une des causes de la fragilité parmi les hommes, est l’opposition de l’état qu’ils ont dans la société où ils vivent avec leur caractere. Le hasard & les convenances de fortune les destinent à une place ; & la nature leur en marquoit une autre. Ajoûtez à cette cause de la fragilité les vicissitudes de l’âge, de la santé, des passions, de l’humeur, auxquelles la raison ne se prête peut-être pas toûjours assez ; on est soûmis à certaines lois qui nous convenoient dans un tems, & ne font que nous desespérer dans un autre.

Quoique nous nous connoissions une secrete disposition à nous dérober fréquemment à toute espece de joug : quoique très-sûrs que le regret de nous être écartés de ce que nous appellons nos devoirs, nous poursuivra long-tems ; nous nous laissons surcharger de lois inutiles, qu’on ajoûte aux lois nécessaires à la société ; nous nous forgeons des chaînes qu’il est presqu’impossible de porter. On seme parmi nous les occasions des petites fautes, & des grands remords.

L’homme fragile differe de l’homme foible, en ce que le premier cede à son cœur, à ses penchans ; & l’homme foible à des impulsions étrangeres. La fragilité suppose des passions vives, & la foiblesse suppose l’inaction & le vuide de l’ame. L’homme fragile peche contre ses principes, & l’homme foible les abandonne ; il n’a que des opinions. L’homme fragile est incertain de ce qu’il fera ; & l’homme foible de ce qu’il veut. Il n’y a rien à dire à la foiblesse ; on ne la change pas, mais la philosophie n’abandonne pas l’homme fragile ; elle lui prépare des secours, & lui ménage l’indulgence des autres ; elle l’éclaire, elle le conduit, elle le soûtient, elle lui pardonne.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fragilité »

(1121-34) Du latin fragilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. fragilitat ; espagn. fragilidad ; ital. fragilità ; du lat. fragilitatem, de fragilis, fragile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fragilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fragilité fraʒilite

Évolution historique de l’usage du mot « fragilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fragilité »

  • A femme intelligente, il manque l'indéfinissable charme de la fragilité. De Oscar Wilde
  • Malgré sa fragilité, la liane résiste au poids de la calebasse. De Proverbe indien
  • Convaincu du néant de tout, il reste délicieux de s'attendrir sur la fragilité des roses. De Maurice Chapelan
  • L'important quand on aime, c'est de saisir la fragilité des choses. De Clément Gaumont / La petite fleur du Vietnam
  • Le théâtre est pour chacun le reflet de sa propre fragilité. De Dominique Desanti / Petit dictionnaire de théâtre
  • Notre fragilité est ce qui nous rend uniques. De Etgar Keret / Evene.fr - Septembre 2007
  • Tous les hommes ont un secret attrait pour les ruines. Ce sentiment tient à la fragilité de notre nature, à une conformité secrète entre ces monuments détruits et la rapidité de notre existence. De François René de Chateaubriand / Génie du Christianisme
  • L’homme est un être essentiellement paradoxal. C’est quand il ressent le plus cruellement sa fragilité qu’il est grand. De André Frossard / Le Monde de Jean-Paul II
  • Fragilité, ton nom est femme ! William Shakespeare, Hamlet, I, 2, Hamlet
  • Souviens-toi de la fragilité des choses humaines. De Fénelon
  • La richesse de la rose, c'est sa fragilité. De Roland Delisle
  • Allez, honneurs, plaisirs, qui me livrez la guerre : Toute votre félicité Sujette à l'instabilité En moins de rien tombe par terre ; Et comme elle a l'éclat du verre, Elle en a la fragilité. Pierre Corneille, Polyeucte, IV, 2, Polyeucte
  • Être actrice, c’est transformer en excellence ce qui ne l’était pas : la fragilité en force, la timidité en assurance, et composer simultanément avec tout cela. De Isabelle Huppert / Psychologies magazine - mai 2010
  • Cette fragilité face aux coups que l’on nous porte est le fruit de tous nos reniements, nos renoncements, nos lâchetés collectives. De Henri Guaino / Le Figaro, 23 janvier 2015
  • C’est fou comme la voix seule peut dire d’une personne qu’on aime - de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie. Sans les gestes, c’est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s’installe. De Philippe Delerm / La Première Gorgée de bière
  • Reste la question fondamentale de la place de la technologie dans cette évolution de nos fragilités. Le monde semble être scindé en deux communautés à cet égard. Il y a tout d'abord les « techs-optimistes », ceux qui pensent que tous les maux de la planète, allant d'un ongle cassé à la réduction de la famine, peuvent être résolus par une application. De l'autre côté, les partisans d'un retour à la frugalité et à la « décroissance » estiment au contraire que le trop-plein technologique a modifié l'essence même de ce qui constitue les sociétés humaines en brisant le lien social et en le remplaçant par la dictature de l'apparence. Les deux communautés ont probablement raison. Mais aucune ne raconte l'histoire en entier. La crise de sens engendrée par le confinement va accélérer la quête de sens qui en découle. En ce domaine, la technologie peut être précieuse pour organiser le télétravail ou devenir une source de revenus complémentaires pour des masses dopées au salaire mensuel. Pour trouver la paix intérieure, elle ne servira à presque rien. D'où l'importance de se rappeler que la fragilité n'est plus une fatalité et que nous sommes maîtres de notre destin. La Tribune, Pourquoi la fragilité n’est plus une fatalité
  • Sur une autre, une jeune fille couvre son visage des deux mains. Dans cette série, «j’ai voulu simuler l’aveuglement», détaille Alioum Moussa, à propos des idées fausses qui pullulent sur le coronavirus. Au Cameroun comme ailleurs sur le continent, la Covid-19 a fréquemment été perçue comme un «complot occidental», «visant à exterminer les humains, surtout les Noirs», rappelle-t-il. L’artiste lui-même semble s’être fait une religion sur l’origine de la pandémie : il a peint un Chinois, la tête en forme d’épée, brandissant le mot «virus» sur une pancarte… Alioum Moussa peint aussi pour souligner la «fragilité du monde face à la pandémie». «La maladie a attaqué tout le monde, sans exception, riches, pauvres, Blancs, Noirs, grands, petits», poursuit-il. «Lavons nos mentalités» Au Cameroun, on est passé en moins de trois mois d’un cas à près de 10 000 contaminations officiellement recensées, et plus de 350 décès. El Watan, Au Cameroun, un plasticien peint la fragilité du monde face au coronavirus : Ça tonne à Yaoundé | El Watan
  • À Cherbourg, grâce à l’exposition l’Océan du futur, les enfants prennent conscience de la fragilité des Océans, agressé par les pollutions en tout genre. France Bleu, Avec l’Océan du futur, les enfants prennent conscience de la fragilité des Océans
  • D. L : On a vu de fortes divisions entre le gouvernement régional de Lombardie et le gouvernement central à Rome. Dès le premier jour, il y a eu un défaut de coordination et de coopération, des attaques mutuelles explicites. D’un point de vue politique, les leaders ont souvent adopté la crise comme moyen de poursuivre une campagne personnelle pour promouvoir leur ambition. D’un point de vue conjoncturel, cette fois, la crise a exposé la fragilité du gouvernement de Rome, qui a agi différemment selon les territoires, en prenant par exemple des mesures limitées dans le temps dans certaines situations spécifiques. L’exemple de Bergame est évident. La Croix, « Beaucoup en Lombardie ont été touchés par un sentiment de fragilité »
  • Après d’importants travaux, le centre spirituel de Penboc’h (Morbihan) rouvre ses portes avec de nouvelles propositions animées par une « communauté de résidents » composée de trois jésuites et deux femmes laïques, à destination notamment du monde professionnel et des personnes en situation de fragilité. La Croix, Le centre jésuite de Penboc’h à l’écoute des plus fragiles

Images d'illustration du mot « fragilité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fragilité »

Langue Traduction
Anglais fragility
Espagnol fragilidad
Italien fragilità
Allemand zerbrechlichkeit
Chinois 脆弱性
Arabe هشاشة
Portugais fragilidade
Russe хрупкость
Japonais もろさ
Basque hauskorrak
Corse fragilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « fragilité »

Source : synonymes de fragilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fragilité »

Fragilité

Retour au sommaire ➦

Partager