Fragile : définition de fragile


Fragile : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FRAGILE, adj.

A.− [Le subst. désigne une matière, un obj.] Qui, par nature, peut être facilement brisé. Bibelot, cristal, vase fragile; coquille fragile; fragile comme du verre. Elle l'avait [le farfadet] porté et installé elle-même avec beaucoup de précautions, car il était en porcelaine fragile, dans le vestibule du palais (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 23).D'autres métaux, comme le béryllium, deviennent cassants et fragiles sous l'effet d'irradiations intenses (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 209):
1. ... c'est le décor qui conviendrait à un roman de Jane Austen. Des fauteuils si fins et si fragiles qu'on craindrait de s'y asseoir, des commodes laquées à la chinoise; on n'imagine pas des gens se mettant en colère parmi des meubles aussi bien élevés. Green, Journal,1936, p. 71.
B.− P. ext.
1. Qui manque de résistance, de solidité.
a) [Le subst. désigne un obj. ou une de ses propriétés] Susceptible d'être altéré, endommagé, détruit. Barque, construction, édifice fragile. Anton. résistant, robuste, solide.Ces vernis [de l'école de lutherie de Crémone] sont fragiles! Il ne faudrait pas mettre un violon crémonais (...) près d'une vitre, ni au soleil; en peu de temps la couleur de son vernis s'affaiblirait sensiblement (Grillet, Ancêtres violon,t. 2, 1901, p. 168).Cette épingle est très utile pour protéger la robe de la marquise, dont la couleur est bien fragile, contre les mains des maladroits (Duhamel, Suzanne,1941, p. 153):
2. Les Arabes n'ont pas la préoccupation de la durée. (...) ils ont eu à des époques rares le sentiment grandiose des proportions et du beau dans le simple. En somme, ils n'auront construit et orné que des œuvres fragiles; et faute de soins pour bâtir, de précautions pour restaurer, tout ce qu'ils auront laissé périra bientôt entre les mains des Turcs. Fromentin, Voy. Égypte,1869, p. 150.
Emploi subst. masc. à valeur neutre. Les Grecs, sur le temple dorique de pierre, ont conservé (...) les formes nées de la nécessité de la construction en bois (...). Dans notre perception même du temple est conservé, est impliqué ce passage du bois au marbre, du léger au dense, du fragile au permanent (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 23).
Spéc. [En parlant du mécanisme d'un instrument, d'une machine] Qui, en raison de la complexité, de la délicatesse de son agencement, est sujet à s'enrayer, à se détériorer. Les moteurs électriques sont (...) assez délicats et fragiles (J. Cahen, Bruet, Carrières,1926, p. 66).A l'époque où le matériel était fragile, les pannes, les recherches et les sauvetages nous ont contraints d'atterrir souvent en dissidence (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 174).
b) [Le subst. désigne tout ou partie d'un organisme vivant, en partic. du corps humain] Qui est ou semble être d'une nature faible, d'une constitution délicate, qui manque de force. Corps, être fragile; enfant, vieillard fragile; avoir le cœur, l'estomac, les nerfs fragiles. Synon. délicat, faible, frêle, vulnérable; anton. robuste, vigoureux.Une pauvre petite Anglaise de cinq à six ans, pâle, délicate, maladive, un véritable chacrot, comme nous disons en Berry pour désigner le plus maigre et le plus fragile oisillon de la couvée (Sand, Hist. vie,t. 3, 1855, p. 93).Le pauvre garçon était de santé très précaire : son fragile organisme n'échappait à l'asthme qu'en se couvrant périodiquement d'eczéma (Gide, Si le grain,1924, p. 545):
3. Les plus fragiles de tous les organes, le cerveau et la moelle, sont enfermés dans des boîtes osseuses, et protégés contre la dureté de leurs parois par un système de membranes et une couche de liquide. Carrel, L'Homme,1935, p. 81.
Santé fragile. État de santé peu stable, demandant des ménagements, des soins particuliers. Une blondine très intelligente, vive, mais de santé fragile, elle exigeait de multiples précautions, de constants soins (Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 83).Ses parents avaient appris que tu avais perdu deux frères, tous deux emportés (...) par la phtisie. Comme lui-même avait une santé fragile, sa famille fut irréductible (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 67).
2. Qui manque de vigueur, d'intensité. Flamme, lumière fragile. Parfois, elle chantait aussi, mais des chansons très simples, de vieilles mélodies. Elle avait une voix de mezzo voilée, grave et fragile (Rolland, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 879).
C.− Au fig.
1. Vieilli [En parlant du caractère d'une pers.] Enclin à tomber en faute, à céder aux tentations. Synon. faible.L'homme chargé d'expliquer l'Évangile, le bon prêtre, se leva. − Dieu nous a faits fragiles, dit-il avec fermeté. Si vous aimez l'héritière du crime, épousez-la (Balzac, Aub. rouge,1831, p. 313):
4. − Pourquoi, quand cet homme la regarde, semble-t-elle craindre de rencontrer ses yeux? − Parce qu'elle est femme, et qu'il est jeune. − Pourquoi, quand elle le regarde, cet homme pâlit-il tout à coup? − Parce qu'il est homme (...). − Pourquoi faut-il que j'ignore ces choses? − Parce que tu es misérable et fragile, et que tout mystère est à Dieu. Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 323.
2. Qui n'est pas suffisamment établi, assuré; qui peut aisément être ébranlé, renversé, détruit.
a) [Le subst. désigne une réalité concr.] Armée, nation, trône fragile; fortune, biens fragiles. Les gouvernements qu'elle [la Révolution] a fondés sont plus fragiles, il est vrai, mais cent fois plus puissants qu'aucun de ceux qu'elle a renversés (Tocqueville, Anc. rég. et Révol.,1856, p. 66).Que votre Majesté me permette d'observer que l'état des finances du royaume stable, mais fragile, équilibré, mais sur une pointe d'aiguille, ne laisse guère envisager une dépense (Arnoux, Suite var.,1925, p. 198):
5. En refusant ainsi d'assembler la communauté, la prieure faisait comme ces commandants d'une place assiégée qui ont une garnison faible, exténuée et, pour tout dire, assez fragile, et qui évitent de la faire voir de près dans un pourparler avec l'ennemi. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859.
b) [Le subst. désigne une réalité abstr.] Argumentation, hypothèse fragile; gloire, puissance fragile; espoir fragile. L'expérience de l'Exposition universelle a été terrible pour ce peintre (...). On a vu alors combien était fragile et factice la réputation de beau peintre acquise par cet artiste! (Huysmans, Art mod.,1883, p. 77).L'hypothèse est tellement fragile que jamais, à ma connaissance, elle n'a été formulée en termes explicites, ni officiellement, ni officieusement (Martin du G., J. Barois,1913, p. 413):
6. Rien de si universellement répandu, et à quoi l'on ait cru plus long-tems, que l'astrologie, et rien qui ait eu une base plus fragile et des résultats plus faux. Elle a mis son sceau à presque tous les monumens de l'antiquité; rien n'a manqué à ses prédictions, que la vérité; et l'univers cependant y a cru ou y croit encore. Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 405.
Qui est de courte durée. Synon. éphémère, périssable.C'était bien le miracle attendu! ils avaient presque peur de le mettre en fuite. Un tel bonheur ne pouvait être que fragile. Ils n'osaient ni parler ni bouger (Estaunié, Empreinte,1896, p. 301).Pour l'attendre, je ne comptais guère sur ma fragile patience (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 98):
7. ... plus que la mort même et toute oraison funèbre sur la mort, le salut empressé et humble du baron à Mmede Saint-Euverte proclamait ce qu'a de fragile et de périssable l'amour des grandeurs de la terre et tout l'orgueil humain. M. de Charlus, qui jusque-là n'eût pas consenti à dîner avec Mmede Saint-Euverte, la saluait maintenant jusqu'à terre. Proust, Temps retr.,1922, p. 860.
REM.
Fragilissime, adj.Extrêmement fragile. Altesses fragilissimes [les bibelots] Où tout l'art vient concourir, Et qui commettez ces crimes De voir vos maîtres mourir! (Montesquiou, Hort. bleus,1896, p. 164).
Prononc. et Orth. : [fʀaʒil]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1370-72 (Oresme, Eth., I, 17 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. fragilis « fragile, cassant, périssable », v. frêle. Fréq. abs. littér. : 1 249. Fréq. rel. littér. : xixes. : 1 245, b) 928; xxes. : a) 1 441, b) 2 884.
DÉR.
Fragilement, adv.D'une manière fragile; sans présenter une fermeté, une solidité suffisantes. La vie sous sa forme la plus fragilement, la plus précieusement actuelle (Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 133).Non pas que l'instinct soit une maladie; mais de toutes les forces psychologiques, il est la plus fragilement domptée, la plus prompte à reprendre sa liberté sauvage (Mounier, Traité caract.,1946, p. 134). [fʀaʒilmɑ ̃]. 1reattest. 1580 (I. Papon, Second Notaire, 368 ds Z. rom. Philol. t. 28, p. 718); de fragile, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 5.

Fragile : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fragile \fʁa.ʒil\ masculin et féminin identiques (comparatif : plus fragile, superlatif : fragilissime)

  1. Qui se rompt ou se brise facilement.
    • Le verre est une structure rigide, fragile en raison de tensions internes; des vibrations, un léger choc, un échauffement ponctuel peuvent suffire à provoquer une rupture. — (Préserver les objets de son patrimoine: précis de conservation préventive, Éditions Mardaga, 2001, page 98)
    • Il faut noter qu'à l'issue de l'opération de dégourdi, la céramique est très fragile et difficile à manipuler, car formée uniquement d'un agglomérat de grains pas ou peu liés entre eux. — (Jean-Marie Haussonne, Céramiques pour l'électronique et l'électrotechnique, PPUR presses polytechniques, 2002, page 92)
  2. (Figuré) Qui manque de robustesse.
    • Un froid mouillé touchait sa paume, le mince corps se tordait au béement de la gueule translucide, si fragile que l'hameçon dont elle était percée semblait un croc de bronze monstrueux. — (Maurice Genevoix, La Boîte à pêche, Paris : éd. B. Grasset, 1926, p. 29)
    • Mais c'était une jeune fille d'environ vingt-deux, vingt-quatre ans, fine, svelte, de taille moyenne, d'une apparence un peu fragile, peut-être, dans ce ciré noir et luisant au col relevé et à la ceinture serrée sur une taille de guêpe. — (Pierre Pelot, Une jeune fille au sourire fragile, éd. Bragelonne, 2014)
    • Tout incitait donc un auteur de romans, à l'époque où Jane Austen commençait à écrire les siens, à dépeindre une héroïne à la santé fragile et à la beauté délicate. — (Pierre Goubert, Jane Austen: étude psychologique de la romancière, Publications Univ Rouen Havre, 1975, page 88)
  3. (Par analogie) Qui n’est pas solidement établi, qui peut aisément être détruit.
    • La mémoire est fragile, car elle est sujette à des troubles, notamment dans le cadre des maladies de la mémoire ; mais la mémoire normale est aussi fragile par essence, car la représentation de l'événement est destinée à être modifiée, au fil du temps, […]. — (Francis Eustache, Pourquoi notre mémoire est-elle si fragile ?, éd. Le Pommier, 2015)
    • La définition de l’OCDE est particulièrement topique, […]. Dans son rapport de 2011, il est écrit qu’un État fragile est celui qui « n’a qu’une faible capacité à effectuer les fonctions essentielles qui consistent à gouverner une population et son territoire et n’a pas la capacité de développer des relations constructives et mutuellement avantageuses avec la société. » — (Jean-Denis Mouton, « État fragile », une notion du droit international ?, dans Civitas Europa, 2012/1 (N° 28), Éditeur : IRENEE/Université de Lorraine, pp. 5-18)
  4. (Figuré) Qui est sujet à tomber en faute.
    • Aujourd'hui, on voit apparaître la notion d'enfant fragile, une notion très large et pouvant englober beaucoup de choses en rapport avec un enfant qui découvre le monde et qui a besoin d'être soutenu et accompagné. — (Hervé Cellier, Spécificités : la revue des Terrains Sensibles, n° 2 : Attention fragile !, Champ social Éditions, janvier 2010)
    • On a voulu distinguer hors les villes une gamme continue de types d'espaces de la banlieue aux espaces fragiles en passant par les campagnes dynamiques et les campagnes profondes. — (Jacqueline Bonnamour & ‎Béatrice Vélard, Quelles recherches aujourd'hui pour les campagnes de demain?: aménagement rural er recherches géographiques, ENS éditions, 1996, page 87)
    • Esprit fragile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fragile : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRAGILE. adj. des deux genres
. Qui se rompt, se brise facilement. Fragile comme le verre, comme du verre. Un vase fragile. Il signifie, par analogie, Qui n'est pas solidement établi, qui peut aisément être détruit. Fortune fragile. Biens fragiles. Il signifie aussi, figurément, Qui est sujet à tomber en faute. La nature est fragile. Esprit fragile. La chair est fragile.

Fragile : définition du Littré (1872-1877)

FRAGILE (fra-ji-l') adj.
  • 1Facile à briser, sujet à se casser. Un vase fragile. Pour un fragile bois, que malgré mon secours Les vers sur son autel consument tous les jours, Racine, Athal. III, 3.

    Familièrement. Fragile comme le verre, comme du verre, comme un verre, c'est-à-dire très fragile.

    Fig. En mes maux montre-toi plus doux ; Seigneur, aux traits de ton courroux, Je suis plus fragile que verre, Régnier, Stances.

  • 2 Fig. Qui n'est pas solidement établi, de peu de durée. Tant qu'à ce corps fragile un souffle nous attache…, Corneille, Imit. I, 22. Je m'étonne qu'étant si fragiles, ils [les hommes] fassent de si grands desseins et qu'ils se tourmentent si fort pour de vains honneurs, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Caron. Sur quel roseau fragile a-t-il mis son appui ? Racine, Esth. II, 1. Mais puisqu'un vil sénat insolemment partage De ton gouvernement le fragile avantage, Voltaire, Fanat. I, 4. Les œuvres des humains sont fragiles comme eux, Voltaire, Henr. I. Il ne sait pas aimer ; son amitié est aussi fragile que l'amour, Genlis, Mlle de Lafayette, p. 223, dans POUGENS.
  • 3Sujet à tomber en faute, enclin au péché. Mais, bien qu'en général nous soyons tous fragiles, Tu n'en dois croire aucun si fragile que toi, Corneille, Imit. I, 2. Il abandonne au sort la fragile innocence, La Fontaine, Captivité de St Malc. Malheur à moi d'être né si sensuel et si fragile ! Bourdaloue, Pénit. 2e avent, p. 475. L'esprit est généreux, mais le cœur est fragile, Piron, Métrom. III, 9.

SYNONYME

1. FRAGILE, FRÊLE., Ces deux mots sont, à l'origine, identiquement les mêmes, frêle étant la dérivation ancienne et régulière du latin fragilis, et fragile étant le calque fait postérieurement sur le mot latin. Mais l'usage a mis une différence entre les deux : fragile est ce qui se brise facilement ; frêle est ce qui se soutient à peine. Le verre est fragile, un roseau est frêle.

2. FRAGILE, FAIBLE. L'homme fragile diffère de l'homme faible en ce que le premier cède à son cœur, à ses penchants, et le second à des impulsions étrangères. La fragilité suppose des passions vives, et la faiblesse l'inaction et le vide de l'âme, Encyclop. VII, 273.

HISTORIQUE

XIVe s. Se il redonde [revient] as mors [morts] aucune chose pour les fortunes de leurs amis vivans, soit bien, soit mal, cette chose semble estre fragile et petite, Oresme, Eth. 27.

XVIe s. Dieu cache le tresor de sa sagesse celeste en des vaisseaux fragiles de terre, Calvin, Instit. 846. Il [le roi Cotys] paya liberalement la belle et riche vaisselle qu'on lui avoit presentée ; mais, parce qu'elle estoit singulierement fragile…, Montaigne, IV, 162.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fragile »

Étymologie de fragile - Littré

Provenç. fragil, fragel ; espagn. fragil ; ital. fragile ; du latin fragilis, venant du radical frag ou frac qui est dans frangere, rompre, supin fractum. Frag ou frac équivaut au grec ῥήγ-νυμι, briser, et au gothique brik-an.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fragile - Wiktionnaire

(1370) Du latin fragilis (« fragile, cassant, périssable ») qui a également donné frêle par voie populaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fragile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fragile fraʒil play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fragile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fragile »

  • Le syndrome de l'X fragile se caractérise par une déficience intellectuelle, des crises, de l'hyperactivité et, chez une personne sur trois, de l'autisme. Il résulte de mutations qui diminuent la production de FMRP par le gène FMR1, une protéine qui limite la synthèse d'autres protéines au niveau des synapses, où les neurones échangent des messages chimiques. Sans FMRP, selon une théorie de pointe, les protéines s'accumulent au niveau des synapses et perturbent cette signalisation, ce qui entraîne les signes extérieurs de l'X fragile. Club de Mediapart, Un bloqueur d'enzymes sélectif atténue les traits X fragiles chez la souris | Le Club de Mediapart
  • 1. Incertitude économique. « La crise a bouleversé le monde au-delà de toutes les autres crises car nous avons confiné un tiers de l’humanité et l'on ne sait pas si ça va s’arrêter ou reprendre. Il y a un besoin de sécurité qui mène à une rationalisation des dépenses et à de l’essentialisme. Le luxe peut devenir agressif dans un monde si fragile économiquement, comme une Stratégies, « Le luxe peut devenir agressif dans un monde si fragile économiquement » - Stratégies
  • L'influence de la vanité sur une cervelle fragile engendre toutes sortes de désastres. De Jane Austen / Emma
  • L’esprit humain est un jouet si fragile que c’en est pitoyable ! De David Mitchell / Ecrits fantômes
  • Pour être dur il faut être fragile. La douceur est la véritable pugnacité. De Gretel Ehrlich
  • La vérité est dure comme le diamant et fragile comme la fleur de pêcher. De Gandhi / Autobiographie ou Mes expériences de vérité
  • Plus un objet nous devient précieux, plus il nous semble fragile. De Madeleine Ferron / La Fin des loups-garous
  • Pourquoi les situations heureuses sont-elles passagères ? Qu’ont-elles de plus fragile que les autres ? De Madame de Staël / Corinne ou l’Italie
  • Le souvenir des bienfaits reçus est fragile, comparé à l’ingratitude. De Léonard de Vinci
  • La communication est plus rare que le bonheur, plus fragile que la beauté. De Emmanuel Mounier
  • La fortune est semblable au verre ; plus elle est brillante, plus elle est fragile. De Publius Syrus
  • Le fragile édifice de la souveraineté populaire qui fonde la non moins fragile démocratie : Ne risque-t-il pas d'être ébranlé par la mondialisation du droit ? De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • L'espoir est une bouée bien fragile. De Alice Brunel-Roche / La Haine entre les dents
  • Un rêve intact est une merveille fragile. De Edouard Estaunié / L'Infirme aux mains de lumière
  • C'est fragile, l'intimité. De Suzanne Jacob / Laura Laur
  • Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger, surtout. De Philippe Delerm
  • La démocratie est fragile comme la dictature. De Bernard Vanhoorden

Images d'illustration du mot « fragile »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fragile »

Langue Traduction
Corse fragile
Basque hauskorra
Japonais もろい
Russe ломкий
Portugais frágil
Arabe هش
Chinois
Allemand spröde
Italien fragile
Espagnol frágil
Anglais brittle
Source : Google Translate API

Synonymes de « fragile »

Source : synonymes de fragile sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fragile »



mots du mois

Mots similaires