Impérissable : définition de impérissable


Impérissable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉRISSABLE, adj.

A. − Qui ne peut périr, disparaître. Synon. indestructible, éternel.
1. [Le subst. désigne ce qui est lié à la nature du monde] L'impérissable soleil. La matière est impérissable, et les physiciens, nous dit-on, tourmentent à l'infini le plus petit grain de poussière sans pouvoir jamais l'anéantir (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 366).
2. [Le subst. désigne ce qui est lié à l'universalité de la nature hum.] Âme, essence impérissable; le génie impérissable d'un peuple. Comme tout ce qui existe, nous sommes impérissables. Nous ne pouvons concevoir que quelque chose se perde dans l'univers (Maeterl., Intellig. fleurs,1907, p. 278) :
1. C'est moi qui reconstitue le cogito historique, c'est moi qui lis le texte de Descartes, c'est moi qui y reconnais une vérité impérissable... Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 425.
B. − P. hyperb. Que l'on imagine, que l'on suppose devoir durer indéfiniment. Gloire, œuvre, reconnaissance impérissable. Mon mari m'a toujours répété qu'il a eu dans sa vie deux souvenirs impérissables, son mariage et sa campagne de 1870 (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 73).Il laisse au monde un exemple impérissable et un message (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 402) :
2. ... seul compte pour un écrivain de laisser derrière soi, ne serait-ce qu'un livre, qu'une page impérissable, je veux dire qui eussent mérité de ne pas périr; car tout périra. Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 316.
En partic. Airain, marbre, monument, pierre impérissable. En ces matières impérissables du basalte, du granit, semble revivre tout autour de moi toute l'Égypte pharaonique (Goncourt, Journal,1891, p. 133).[Il y a encore à notre époque des] ruines romaines (...), impérissables maçonneries (Hourticq, Hist. art, Fr.,1914, p. 459).
Rare [Le subst. désigne une pers.] Qui survit à tout le monde. La vieille madame Dutilleul, veuve impérissable de quatre maris (A. France, Anneau améth.,1899, p. 2).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. L'impérissable n'est sauvé de périr que par le périssable (...), et l'éternel n'est maintenu, n'est nourri éternel que par le temporel (Péguy, Porche Myst.,1911, p. 232).
REM. 1.
Impérissablement, adv.D'une manière impérissable. Ces granits attachés impérissablement (Banville, Cariat.,1842, p. 161).
2.
Impérissabilité, subst. fém.Qualité de ce qui est impérissable. Sous la mortalité sociale on sent l'impérissabilité humaine (Hugo., Misér., t. 2, 1862, p. 212).
Prononc. et Orth. : [ε ̃peʀisabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1528 [date d'éd.] « qu'on suppose devoir durer très longtemps » (Perceforest, prol. ds Gdf. Compl.). Dér. de périssable*; préf. im- (in-1*); cf. 1611 impérissible (Cotgr.). Fréq. abs. littér. : 257. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 468, b) 388; xxes. : a) 487, b) 191. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 173.

Impérissable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

impérissable \ɛ̃.pe.ʁi.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut périr.
    • Certains philosophes soutiennent que la matière est impérissable.
  2. (Par extension) Qu’on suppose devoir durer très longtemps.
    • Eh bien, continua Coconnas gravement, ce grand homme ne me paraît pas s’être abusé quand […] il regarde la vertu comme une plante balsamique d’un impérissable parfum et d’une efficacité souveraine pour la guérison des blessures. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Le vin comme l’amour,
      L’amour comme le vin,
      Qu’ils soient impérissables,
      Qu’ils soient sans lendemain,
      Qu’ils soient bourrus, tranquilles,
      Acerbes ou élégants,
      Je suis sûre qu’il ne faut pas
      Mettre d’eau dedans.
      — (Juliette Noureddine, Petite messe solennelle, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Impérissable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉRISSABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut périr. Certains philosophes soutiennent que la matière est impérissable. Il signifie, par extension, Qu'on suppose devoir durer très longtemps. Monument impérissable. Souvenir impérissable. Gloire impérissable.

Impérissable : définition du Littré (1872-1877)

IMPÉRISSABLE (in-pé-ri-sa-bl') adj.
  • Qui ne saurait périr ; et, par extension, qu'on suppose devoir durer très longtemps. Monument impérissable. Souvenir impérissable.

    Il s'est dit des personnes. Le ciel laissa tomber un atome de sable Sur le géant que tous croyaient impérissable, Et l'aigle alors, perdant son foudre acccoutumé, S'abîma dans la nue, et tout fut consommé, Barthélemy, Waterloo.

HISTORIQUE

XVIe s. Imperissible, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Impérissable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* IMPÉRISSABLE, adj. (Gram. & Philosoph.) qui ne peut périr. Ceux qui regardent la matiere comme éternelle, la regardent aussi comme impérissable. Rien, selon eux, ne se perd de la quantité du mouvement, rien de la quantité de la matiere. Les êtres naissans s’accroissent & disparoissent, mais leurs élémens sont éternels. La destruction d’une chose a été, est & sera à jamais la génération d’une autre. Ce sentiment a été celui de presque tous les anciens Philosophes, qui n’avoient aucune idée de la création.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « impérissable »

Étymologie de impérissable - Littré

Im… négatif, et périssable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de impérissable - Wiktionnaire

 Dérivé de périr avec le préfixe in- et le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impérissable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impérissable ɛ̃perisabl play_arrow

Citations contenant le mot « impérissable »

  • Habitant rue de l’école, ses parents divorcent et les enfants sont élevés par la grand-mère, Rosa Marin, qui lui laissa un souvenir impérissable d’amour et de tolérance. Leur maman se remariera et ils auront un petit frère André. Elle rencontre Armand, qui deviendra son époux en 1955 et le père de leurs trois enfants : Jean-Luc, Didier et Carol. Elle est maman au foyer et Armand conduit les trains à la SNCF. , Société | Yvette Valfrey nous a quittés
  • Prêté par Angers au VAFC, Baptiste Guillaume (25 ans) reste dans le Nord. L'attaquant belge a paraphé un contrat de trois saisons avec les pensionnaires de Ligue 2. Prêté à deux reprises lors de son passage au SCO (à Nîmes puis à Valenciennes), Guillaume ne laissera pas un souvenir impérissable en Anjou. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Baptiste Guillaume reste à Valenciennes
  • Afin d’en conserver un souvenir impérissable de leur périple, les voyageurs peuvent se munir d’un passeport spécial qu’il est possible de retirer dans l’un des offices du tourisme rencontrés sur la route. L'Echo Touristique, Road trip du nord au sud du Portugal: sur la route nationale 2
  • S'il n'y avait dans le monde que l'inébranlable, l'impérissable, l'inaltérable bourgeoisie, la littérature ne trouverait pas de matière. Le romancier ne peint jamais un ordre qu'en train de se déranger. De André Thérive / Tableau de la littérature française
  • Ce n'est pas ce petit corps-ci qui est Dieu ; comme n'importe quel autre corps, il périra un jour ; mais le Dieu intérieur est impérissable et éternel. De Sathya Sai Baba
  • Il y a, dans tout ce qui est mathématique, quelque chose d'impérissable parce qu'il n'y a rien de vivant. De Joseph Joubert / Pensées
  • La gloire que donnent les richesses et la beauté est passagère et fragile ; le mérite, au contraire, est un bien éclatant impérissable. De Salluste / Catilina
  • Celui qui vit au milieu de biens impérissables ne ressemble en rien à un être mortel. De Epicure / Lettre à Ménécée
  • L’existence n’est qu’un éternel tribunal nous condamnant à la pénible sentence du supplice inextinguible, immuable et impérissable qu’est la vie. De Benoît Gagnon
  • Sous la forme imprimerie, la pensée est plus impérissable que jamais ; elle est volatile, insaisissable, indestructible. De Victor Hugo / Notre-Dame de Paris
  • Nous avons dit souvent d'impérissables choses. De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • Une larmf$est ce qu'il y a de plus vrai, de plus impérissable au monde. De Alfred de Musset / Le poète déchu
  • La seule réalisation impérissable du travail et de l'énergie humaine, c'est l'art. De Léon Blum
  • La liberté, seule valeur impérissable de l'histoire. De Albert Camus / L'Homme révolté

Traductions du mot « impérissable »

Langue Traduction
Corse imperishabile
Basque imperishable
Japonais 腐りにくい
Russe нетленный
Portugais imperecível
Arabe خالد
Chinois 不朽
Allemand unvergänglich
Italien imperituro
Espagnol imperecedero
Anglais imperishable
Source : Google Translate API

Synonymes de « impérissable »

Source : synonymes de impérissable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impérissable »



mots du mois

Mots similaires