La langue française

Essuie

Sommaire

Définitions du mot essuie

Trésor de la Langue Française informatisé

ESSUYER, verbe trans.

A.− [Le compl. désigne qqc. de mouillé ou qui mouille]
1. [Le compl. désigne qqc. de mouillé] Sécher en frottant avec une éponge, un linge qui absorbe l'humidité.
a) [Le compl. désigne un obj.] Essuyer une gamelle, un plat, la vaisselle. La chandelle que la petite servante avait emportée pour laver les cuillers, essuyer les verres (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Père Amable, 1886, p. 219).Bon! Ouvrez le placard, et donnez-moi une assiette, n'importe laquelle. Si vous essuyez comme il faut votre vaisselle, pourquoi cette buée? (Renard, Poil Carotte,1894, p. 81).
b) [Le compl. désigne une pers., le corps ou une partie du corps] Essuyer sa bouche, ses doigts, sa figure, ses mains; essuyer la face, le front de qqn. Il [Armand] essuyait gentiment les grands yeux baignés [de sa mère] avec ses petites mains malhabiles (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 52).Il essuyait délicatement, du bout de ses doigts, ses tempes luisantes de sueur (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 942):
1. ... debout et mouillée, [Chrysis] dit à l'esclave : « Essuie-moi. » La Malabaraise prit une large éponge à la main, et la passa dans les doux cheveux d'or de Chrysis, tout chargés d'eau et qui ruisselaient en arrière; elle les sécha, les éparpilla, les agita moelleusement... Louÿs, Aphrodite,1896, p. 19.
Emploi pronom. réfl. [Abs. ou suivi d'un compl. désignant le corps ou une partie du corps du suj.] Elle sanglota. Elle avait tiré son mouchoir, s'essuyait les yeux (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Mais. Tellier, 1881, p. 1195).Le grand-oncle patriarche (...) passait (...) pour s'essuyer une fois de plus dans l'essuie-mains de la cuisine (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 194).La dernière bouchée avalée, elle s'essuya la bouche d'un geste large (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 52).
c) P. anal. [Le suj. désigne le vent ou le soleil] Synon. sécher.Une verdure débarbouillée par la pluie et essuyée par le rayon (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 464).Parfois, d'une traînée lumineuse, le soleil essuie lentement un pré, un village, un bois (Renard, Journal,1960, p. 1025).
Emploi pronom. à sens passif. [Avec un compl. circ. désignant le vent ou le soleil] Sous les haleines vives qui emportaient les nuages, les trottoirs s'étaient essuyés (Zola, Bonh. dames,1883, p. 469).Une couche de terre de lande, blanche, légère, que les averses dament au lieu de l'entraîner, qui s'essuie vite, au premier coup de soleil, au premier souffle de vent (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 126).
d) Loc. fig. Essuyer les plâtres. Occuper le premier une habitation qui vient d'être achevée en en subissant les éventuels inconvénients. [Nana] occupait (...) le second étage d'une grande maison neuve, dont le propriétaire louait à des dames seules, pour leur faire essuyer les plâtres (Zola, Nana,1880, p. 1122).
P. compar. Une femme ne peut aimer passionnément qu'après avoir été mariée. Si je la pouvais comparer à une maison, je dirais qu'elle n'est habitable que lorsqu'un mari a essuyé les plâtres (Maupass.Contes et nouv., t. 1, Ruse, 1882, p. 832).
P. ext. Subir les premiers inconvénients d'une situation nouvelle, d'un fait nouveau. Goncourt a complètement terminé sa « Fille Élisa ». Seulement, il ne veut paraître qu'en Avril, sans doute pour laisser « L'Assommoir » essuyer les plâtres (Zola, Corresp.,1877, p. 464).Les deux grandes dames qui avaient l'habitude d'essuyer les plâtres dans les salons nouvellement ouverts (Proust, Sodome,1922, p. 871).
2. [Le compl. désigne qqc. qui mouille] Ôter en séchant. Essuyer l'eau, la buée; essuyer les larmes sur le visage de qqn. [Françoise] détachait de son cou sa serviette, la pliait en essuyant à ses lèvres un reste d'eau rougie et de café (Proust, Guermantes 1,1920, p. 17).La sueur coulait en si grande abondance sur mon visage et sur mon corps qu'au bout d'un moment, j'ai renoncé à l'essuyer (Green, Journal,1944, p. 121):
2. Henriette avait renversé l'un des deux minces vases posés sur cette commode, avec chacun un lourd dahlia, et l'eau avait coulé sur le bois ciré et la serviette brodée, et quand Henriette voulut enrayer le désastre, elle renversa le deuxième... Ce fut Alexis qui essuya l'eau avec son grand mouchoir de linon, bien soigneusement... Triolet, Prem. accroc,1945, p. 212.
Au fig. Essuyer les larmes de qqn. Calmer son affliction, le consoler. ,,Essuyer ses larmes, se consoler`` (Ac. 1835-1932).
B.− P. ext.
1. [Le compl. désigne qqc. qui est poussiéreux, sali, souillé] Nettoyer en frottant afin d'enlever la poussière, ce qui souille.
a) [Le compl. désigne un obj.] Essuyer ses lunettes, une armoire, le sol. Débouchant les bouteilles avec précaution, essuyant le goulot de la paume de sa main pour en faire tomber les parcelles de cire (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 43).J'ai infatigablement, rituellement essuyé les mêmes meubles cirés avec un torchon de laine, jusqu'à s'y mirer parfaitement (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 691):
3. Tantôt elle oubliait de mettre son couvert, tantôt elle lui donnait une fourchette sale, ou bien, encore, en essuyant la table, elle laissait à dessein des miettes devant sa bru. Au besoin, elle y amassait en tas celles des autres. Renard, Journal,1889, p. 22.
Essuyer ses chaussures, ses semelles, ses souliers, ses pieds. Frotter ses semelles sur un paillasson ou ce qui peut en tenir lieu. Essuyez vos pieds, Caporal, parce que, voyez-vous, ils font un tas d'histoires avec la propreté (Zola, Terre,1887, p. 296).Il essuie soigneusement contre le talus ses semelles pleines de boue (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1482).Emploi pronom. réfl. S'essuyer les pieds. Joseph, après s'être essuyé les pieds sur un confortable tapis brosse, heurta le battant de la porte (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 142).
Rem. On rencontre ds la docum. qq. emplois pronom. où le suj. désigne les souliers. Un bruit de sabots claquant ou s'essuyant sur le seuil (Alain-Fournier, Meaulnes, 1913, p. 31).
b) [Le compl. désigne le corps ou une partie du corps] J'essuie mes paumes remplies de boue à un mur ou à un tronc d'arbre (Sartre, Nausée,1938, p. 35).[Ils] essuyèrent dans l'herbe mouillée leurs mains noires de cambouis et de boue (Abellio, Pacifiques,1946, p. 24).
Emploi pronom. réfl. [Abs. ou suivi d'un compl. désignant le corps ou une partie du corps du suj.] Je venais enfin de faire une bonne pointe à mon crayon et je m'essuyais les doigts sur le fond de ma culotte, où la mine de plomb ne marque pas (Duhamel, Confess. min.,1920, p. 10):
4. Cette poussière de foin est partout, on se dirait noire de puces (...) Elle enleva sa chemise, prit le bon torchon rude pour s'essuyer, puis elle souffla la bougie et elle s'approcha de la fenêtre qui soufflait des étoiles et du vent. Elle passa le torchon épais sous ses seins, bien autour, puis dessus avec la main ronde. Elle faisait comme quand on essuie des petits melons tachés par la boue d'arrosage. Giono, Gd troupeau,1931, p. 49
Rem. On rencontre ds la docum. qq. emplois métaph. ou fig. Ce visage de chrétienne dévorée que la chaude pluie des larmes semblait avoir essuyé de sa pâleur (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 50). La lune qu'essuie une charpie de nuages (Pourrat, Gaspard, 1931, p. 227).
2. [Le compl. désigne la poussière, ce qui salit ou souille] Ôter en frottant. Essuyer la poussière. Toute la blancheur de son mouchoir passa à essuyer les taches de confiture (Romains, Copains,1913, p. 40).Sa soutane a une petite tache de boue qu'il essuie soigneusement, longtemps (Bernanos, Imposture,1927, p. 515).
Rem. On rencontre ds la docum. qq. emplois métaph. La misère est géante, elle se sert pour essuyer les ordures du monde de votre figure comme d'une toile à laver (Céline, Voyage, 1932, p. 270).
C.− Au fig.
1. [Le compl. désigne qqc. de fâcheux ressenti physiquement, matériellement] (Quasi-)synon. éprouver, subir, supporter.Essuyer un assaut, une défaite, des pertes, une tempête; essuyer un coup de feu, le feu de l'ennemi. Il est à remarquer que, pour avoir essuyé les plus effroyables revers, une armée ne déchoit pas de son rang de première du monde (France, Île ping.,1908, p. 220).Nous avons eu le temps (...) de préparer en douce notre mobilisation, sans avoir essuyé cette fameuse attaque brusquée qui était la terreur de notre état-major (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 483):
5. Le vieux Bélisaire, attaché trop bas, s'était pris une patte de devant dans sa longe (...) il s'était débattu furieusement; les deux hommes avaient essayé de le délivrer, mais si maladroitement qu'ils avaient réussi à l'empêtrer davantage, tout en risquant d'essuyer de dangereux coups de sabots. Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 271.
2. [Le compl. désigne un désagrément ressenti moralement, intellectuellement] (Quasi-)synon. endurer, souffrir.Essuyer un affront, une offense, un refus. Le mépris qu'avait essuyé La Brière, et surtout l'irrespectueux discours de la fille au père, contristaient tellement ce pauvre jeune homme (Balzac, M. Mignon,1844, p. 215).Une sorte de résignation dédaigneuse qui me permit d'essuyer sans rougir le sermon de MmeBertrand (Gide, Si le grain,1924, p. 449):
6. Jallez aurait bien voulu, disait-il, pour son propre confort moral, se représenter l'immense foule des poilus bleu-horizon comme d'émouvantes victimes qui, non contentes de payer les sottises politiques du temps de paix, devaient encore essuyer en silence les éclaboussures de sottise du temps de guerre. Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 219.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. essuiement ou essuyement. Action d'essuyer; résultat de cette action. [Une toile] où l'admirable palette des tons jaunâtres et azurés est comme faite d'essuiements de pinceaux (Goncourt, Journal, 1886, p. 572). b) Le subst. fém. essuyette. Action d'essuyer sommairement, légèrement. Claudette en astique une partie à fond, chaque samedi, et la servante n'en a que l'essuyette (La Varende, Manants du Roi, 1938, p. 142). c) Le subst. fém. essuyure. Ce qu'on essuie. Une tasse mal lavée, ces essuyures, ces ronds laissés par les verres (Mauriac, Chemin mer, 1939, p. 67). d) Qq. mots composés α) Essuie-voitures, subst. masc. Chiffon servant à essuyer une voiture. Son imperméable (...) chiffonné, de sa grosse main qui le serre comme un torchon essuie-voitures (Butor, Modif., 1957, p. 19). β) Essuie-tout, subst. masc. Torchon, de tissu ou de papier, utilisé pour essuyer. L'essui-tout têtu qui n'abandonne pas avant d'avoir fini son travail (Jour de France, 29 sept. 1970 ds A. Clas, Néologismes publicitaires ds Meta, t. 17, no1, 1972, p. 74). 2. Les dict. récents attestent les composés α) Essuie-pieds, subst. masc. Grille, paillasson métallique pour décrotter la semelle des chaussures. β) Essuie-meubles, subst. masc. ,,Torchon, morceau d'étoffe destiné à enlever la poussière des meubles`` (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [esɥije], (j')essuie [esɥi]. Prononc. [εs-] ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Land. 1834, Littré et, à titre de var., ds Barbeau-Rodhe 1930 et ds Warn. 1968. Cf. essai. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Change y en i devant syll. muette : j'essuie, j'essuierai(s). Étymol. et Hist. 1. 1135 « sécher » (Cour. Louis, 752 ds T.-L.); 2. av. 1630 fig. « avoir à supporter quelque chose de fâcheux » (A. d'Aubigné, Le Printems, livre III, Odes, éd. Réaume et Caussade, p. 119 : J'ay trop essuié mon désastre). Du b. lat. exsuccare « tirer le suc de ». Fréq. abs. littér. : 2 521. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 368, b) 3 873; xxes. : a) 3 985, b) 3 372. Bbg. Orr (J.). Two cases of pseudo-semantic development : OFr. aerdre, Fr. essuyer. Rom. Philol. 1952/53, t. 6, pp. 294-298. − Simonis (F.). Von altfranzösisch terdre zu neufranzösisch essuyer. Köln, 1963, 194 p.

Wiktionnaire

Nom commun

essuie \e.sɥi\ masculin

  1. (Belgique) Linge utilisé pour enlever l’eau de rinçage sur un objet ou s’essuyer les mains ou le corps.
    • Pour faire la vaisselle, tu trouveras tous les essuies dont tu as besoin dans ce placard.

Forme de verbe

essuie \e.sɥi\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de essuyer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de essuyer.
    • Au fond de la pièce, le barman mélomane refait le plein de son distributeur de cacahuètes et essuie une dernière fois le comptoir, après avoir ravitaillé le présentoir d’œufs durs. — (Michel Bernascolle , Les rapegons de Sainte-Victoire, Éditions Cheminements, 2006, page 177)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de essuyer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de essuyer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de essuyer.
    • Laisse-nous; essuie tes yeux, nous en reparlerons. — (Jean-François-Alfred Bayard, Madame et Monsieur Pinchon, 1838)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESSUYER. v. tr.
Frotter avec un linge pour ôter l'eau, la sueur, l'humidité, la poussière, etc., en frottant. Il est tout en sueur, tout en eau, il faut l'essuyer. S'essuyer les mains, les yeux, le visage. Essuyer ses mains à une serviette, avec une serviette. Essuyer de la vaisselle. Essuyer la table. Par extension, Il essuya ses larmes. Fig., Essuyer les larmes de quelqu'un, Calmer son affliction, le consoler, et Essuyer ses larmes, Se consoler. Fig. et fam., Essuyer les plâtres, Habiter une maison nouvellement bâtie; et, plus figurément, S'exposer au premier inconvénient d'une situation ou d'une entreprise. Par analogie, il signifie Sécher en parlant du Vent et du soleil. Le vent, le soleil essuie les chemins, essuie la terre qui a été trempée par la pluie.

ESSUYER signifie au figuré Souffrir, éprouver, subir, et se dit tant au sens physique qu'au sens moral. Essuyer le feu d'une place. Essuyer un assaut. Essuyer une rude tempête, une défaite. Essuyer l'ennui des visites. Essuyer des affronts, des outrages. Essuyer la honte d'une réprimande publique. Essuyer des reproches. Essuyer des pertes. Essuyer les dédains d'un parvenu.

Étymologie de « essuie »

Déverbal de essuyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essuie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essuie esµi

Évolution historique de l’usage du mot « essuie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essuie »

  • Le diable essuie sa queue avec l’orgueil du pauvre. De Proverbe espagnol
  • Pourquoi lave-t-on une injure alors qu'on essuie un affront ? De Alphonse Allais
  • Un prince sans pognon, c’est un taxi londonien sans essuie-glaces. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer même s'il n'arrête pas la pluie. De Gérard Jugnot
  • Tant qu'on ose se battre, même si on essuie des échecs, on est digne de respect. De Lao She / Quatre générations sous un même toit
  • Songe à jeter l'éponge, prend ce mouchoir, essuie tes joues, apprécie l'air qui se joue. De Oxmo Puccino
  • Un piano doit être un ami, c'est-à-dire un confident qui essuie nos rages. De Félix Leclerc / Le calepin d'un flâneur
  • Un peintre c’est quelqu’un qui essuie la vitre entre le monde et nous avec de la lumière, avec un chiffon de lumière imbibé de silence. De Christian Bobin / L’inespérée
  • La belle-mère apparaît et on se comporte comme le meurtrier d’un roman de Ray Bradbury qui essuie ses empreintes de la pomme tombée de la coupe à fruits. De Katharine Whitehorn / Nought for Homework
  • C'est tellement sale chez eux qu'ils ont mis un paillasson à l'intérieur pour qu'on s'essuie les pieds avant de sortir... De Patrick Sébastien / Carnet de notes
  • Le gendarme ? C'est toute l'humanité ! Au fond, on cire toujours les pompes de ses supérieurs hiérarchiques et on s'essuie sur le derrière de son sous-fifre ! De Louis de Funès
  • L'amour d'une vierge est aussi assommant qu'un appartement neuf. Il semble qu'on essuie les plâtres. Il est vrai qu'on n'a pas à redouter les germes maladifs, pestilentiels, d'un autre locataire. De Jules Renard / Journal
  • Market.us research report analyzing Systèmes d’essuie-glace automobile market and includes past and prediction data for Type, Application, regional, and country level.Impact of COVID-19 Outbreak on Systèmes d’essuie-glace automobile market Growth & Investment Opportunities.The report concentrates on the Industry Analysis, Growth Opportunities, Risk Analysis, Current Trends, Competitive Landscape, Investment Strategies, and Forecast by 2029. The research is based on Systèmes d’essuie-glace automobile business to the evaluation of the trends, which are based on the current, future, and strategies which are used in the past. The report highlights the main market developments including the latest trends, technological advancements, and market players ASMO, Mitsuba, Bosch, SHB Group, Trico, Denso, Valeo, Tenneco, HELLA, DOGA, Nippon Wiper Blade (NWB), Pilot Automotive, Am Equipment, B.Hepworth, Magneti Marelli. The Systèmes d’essuie-glace automobile market report covers the estimates, investigation, and discussion of major industry trends, market volume, value, market share estimates, and profiles of the leading industry players. INFO DU CONTINENT, Marché des systèmes d'essuie-glaces pour automobiles Concurrence mondiale et perspectives commerciales 2020 à 2029 - INFO DU CONTINENT
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial des balais d’essuie-glace sans cadre a prédit une croissance futuriste puissante du marché des balais d’essuie-glace sans cadre et la fusion de plusieurs informations statistiques sur l’industrie respective. En plus de cela, le rapport mondial sur le marché des balais d’essuie-glace sans cadre est considéré comme une découverte complète d’informations importantes liées au marché international. Instant Interview, Balais d’essuie-glace sans cadre Taille du marché 2020-26:, Bosch, AERO, Trico – Instant Interview
  • Acteur majeur sur l’essuyage automobile depuis des décennies, l’équipementier Bosch présente son dernier catalogue de balais d’essuie-glaces, qu’il a voulu clair, simple et multisupport. , Bosch : catalogue balais d’essuie-glaces 2020-2021
  • L’analyse du marché Balais dessuie-glace automobiles mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Balais dessuie-glace automobiles.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Balais d’essuie-glace automobiles de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs Valeo, Bosch, Federal Mogul, Denso, HEYNER GMBH – Instant Interview
  • Le nombre croissant de cas de coronavirus a impacté de nombreuses vies, a fait de nombreuses victimes et a touché la structure économique au niveau mondial. Moteur dessuie-glace automobile a analysé et publié le dernier rapport sur le marché Moteur dessuie-glace automobile mondial. Des modifications du marché ont affecté la plateforme mondiale. Comme le marché Moteur dessuie-glace automobile, de nombreux marchés font également face à des situations similaires. Ainsi, de nombreuses entreprises ont été ruinées du fait de l’augmentation généralisée du nombre de cas à travers le monde.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, marché Moteur d’essuie-glace automobile mondial 2020 tenant compte de l’analyse de l’épidémie de COVID-19 par acteurs clefs Bosch, Valeo, Mahle, Johnson Electric, Nidec – Instant Interview
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Balais d’essuie-glace. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Balais d’essuie-glace est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Impact du marché Balais d’essuie-glace mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | Valeo, Bosch, Federal-Mogul, Denso, Trico – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « essuie »

Langue Traduction
Anglais wipe
Espagnol limpiar
Italien pulire
Allemand wischen
Chinois 擦拭
Arabe مسح
Portugais limpar
Russe протирать
Japonais ワイプ
Basque garbitu
Corse sguassà
Source : Google Translate API

Synonymes de « essuie »

Source : synonymes de essuie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « essuie »

Partager