La langue française

Infliger

Sommaire

  • Définitions du mot infliger
  • Étymologie de « infliger »
  • Phonétique de « infliger »
  • Citations contenant le mot « infliger »
  • Traductions du mot « infliger »
  • Synonymes de « infliger »
  • Antonymes de « infliger »

Définitions du mot infliger

Trésor de la Langue Française informatisé

INFLIGER, verbe trans.

A. − DR., vx. ,,Prononcer une peine contre quelqu'un, lui imposer une peine pour quelque transgression, quelque crime, quelque faute`` (Ac. 1835, 1878). Infliger une condamnation, la peine de mort à qqn. Le Tsar Pierre Ier, étant à Spithead, voulut savoir ce que c'était que le châtiment de la cale qu'on inflige aux matelots (Chamfort, Caract. et anecd.,1794, p. 91).Vous m'obligez à vous infliger une punition : vous garderez les arrêts huit jours, monsieur (Sue, Atar-Gull,1831, p. 20).Le 30 juin, « l'Ambassade de France » me notifiait l'ordre de me constituer prisonnier à la prison Saint-Michel à Toulouse pour y être jugé par le Conseil de guerre. Celui-ci m'infligeait, d'abord, un mois de prison (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 71):
1. ... il exécuta dès cet instant sur moi la plus affreuse sentence qu'aucun tribunal eût jamais pu m'infliger : un bannissement et une captivité de sept à huit mois, à trois mille lieues de ma famille, de mes intérêts, de mon pays, de mes proches, de toutes mes affections. Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 557.
B. − Faire subir une peine matérielle ou morale à quelqu'un. Ils pensaient très fréquemment aux tortures que la Gestapo infligeait aux Français de la résistance qui tombaient entre leurs mains (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 257).Une humiliation vient de m'être infligée, qui surpasse tout ce qui m'a été infligé depuis que j'existe (Montherl., Malatesta,1946, I, 7, p. 451):
2. Il n'y a pas de jour où, rêvant à ce que j'ai été, je ne revoie en pensée le rocher sur lequel je suis né, la chambre où ma mère m'infligea la vie, la tempête dont le bruit berça mon premier sommeil, le frère infortuné qui me donna un nom que j'ai presque toujours traîné dans le malheur. Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 29.
SYNT. Infliger une amende, une correction, une punition corporelle, de mauvais traitements, un supplice à qqn; infliger des pertes à l'ennemi; infliger un affront, un blâme, une blessure d'amour-propre, un échec, une réprimande, des reproches à qqn.
Expr. Infliger un démenti à qqn. Démentir ce qu'il dit. Christophe (...) acheva de les exaspérer, par le démenti brutal qu'il infligea, peu après, à des assertions que le journal lui avait prêtées (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1190).
P. ext. Faire subir un dommage, une altération à quelque chose. L'église (...) a subi cette espèce de dévastation soigneuse, méthodique et vernissée que le protestantisme inflige aux églises gothiques (Hugo, Rhin,1842, p. 403).Cette opinion paraît absurde et déraisonnable par suite du traitement que les théologiens ont infligé à ce qu'ils appellent l'Écriture (France, Rôtisserie,1893, p. 142).
C. − Imposer une contrainte à quelqu'un, lui faire subir quelque chose ressenti comme désagréable. Infliger sa présence à qqn. Après l'un de ces formidables duos comme en infligent au public les compositeurs modernes (Balzac, Splend. et mis.,1847, p. 549).Elle ne lui infligeait aucune conversation religieuse, aucune suggestion, aucun conseil (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 438):
3. − Si j'étais un guide raisonnable et patenté, je ne vous aurais pas mené ici. Je vous aurais infligé la promenade classique pour étrangers : Sainte-Sophie, l'Hippodrome, la Sublime Porte et le Grand Bazar. Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 140.
Emploi pronom. S'imposer quelque chose, s'astreindre à quelque chose. S'infliger une besogne, un pensum; s'infliger de cruelles fatigues, des jeûnes excessifs, des pénitences corporelles. Il faut une punition à mon bonheur. Je m'inflige de ne pas vous écrire avant samedi prochain (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1433).
REM.
Infligeur, subst. masc.,rare. Celui qui inflige. Mon record en tant qu'infligeur d'affronts et correcteur d'outrecuidants (Larbaud, Journal,1931, p. 249).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fliʒe], (il) inflige [ε ̃fli:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1451 (Coutume de Touraine, 199, D'Espinay ds Delb. Notes mss : Pugnicion corporelle ou publique peut estre infligée); 2. 1807 emploi pronom. (Staël, Corinne, t. 2, p. 135 : il en est beaucoup parmi eux qui s'infligent des pénitences corporelles). Du lat. infligere « heurter, infliger une blessure » d'où à l'époque médiév. ca 1250 « punir » (v. Latham.). Fréq. abs. littér. : 802. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 736, b) 697; xxes. : a) 1 511, b) 1 497. Bbg. Busse (W.). Klasse, Transitivität... München, 1974, p. 19, 211.

Wiktionnaire

Verbe

infliger \ɛ̃.fli.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’infliger)

  1. Frapper quelqu’un d’une peine pour une transgression, une faute, un délit ou un crime.
    • Il suffit de rappeler qu'en 1629, un arrêt, provoqué par le procureur-général, interdit aux moines d’infliger aux leurs la prison perpétuelle, l’ In pace, etc. Ces cruautés continuèrent. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, Préface de la 3e édition, p.XXIII)
    • Citoyen islandais, M. Jón Kristinsson fut convaincu en 1984 de deux infractions au code de la route par le tribunal correctionnel du district d’Akureyri, qui lui infligea une amende. — (Conseil de l'Europe, Annuaire de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, Martinus Nijhoff Publishers, 1990, vol.33, page 137)
    • L’article 134 du code pénal iranien autorisant les juges à utiliser leur pouvoir discrétionnaire pour infliger une peine plus élevée que celle prévue par la loi lorsque le défendeur fait l’objet de plus de trois chefs d’accusation, le juge lui a infligé quatre années supplémentaires à sa peine totale de prison, la faisant passer du maximum statutaire de 29 à 33 ans. — (Iran: lourde peine de prison pour la militante des droits humains Nasrin Sotoudeh, rfi.fr, 11 mars 2019)
  2. Faire subir à quelqu'un une chose pénible.
    • Pourquoi ne s'en prenaient-ils pas à ceux qui infligeaient des chocs électriques atroces à des chiens mais qui cafouillaient tellement dans la conception de leurs tests qu'on ne pouvait tirer aucune conclusion de leurs résultats ? — (Jussi Valtonen, Ils ne savent pas ce qu'ils font, traduit du finnois par Sébastien Cagnoli, Librairie Arthème Fayard, 2017)

Verbe

infliger \in.fli.ˈʒɛr\ (voir la conjugaison)

  1. Infliger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFLIGER. v. tr.
Frapper quelqu'un d'une peine pour une transgression, une faute, un crime. Les peines que les lois infligent aux assassins. Infliger une amende. Infliger un châtiment, un supplice. Infliger une pénitence. Fig., S'infliger des privations.

Littré (1872-1877)

INFLIGER (in-fli-jé. Le g prend un e devant a et o : infligeant, infligeons) v. a.
  • Appliquer, en parlant d'une peine quelconque, matérielle ou morale. S'infliger des privations. Il n'était permis ni aux particuliers de faire mourir un esclave, ni au prince d'infliger peine de mort contre aucun de ses sujets pour une première et unique faute, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 361, dans POUGENS. [Le remords] Inflige au scélérat des tourments ignorés, Piron, Gustave Vasa, IV, 5.

    S'infliger, v. réfl. Être infligé. Les jeûnes qui s'infligent pour mortification.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « infliger »

(Siècle à préciser) Du latin infligere (« infliger, frapper »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin infligo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et esp. infligir ; du lat. infligere, de in… 2, et flagere, frapper, comme le prouvent flag-rum, flag-ellum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « infliger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infliger ɛ̃fliʒe

Citations contenant le mot « infliger »

  • La douleur est une chose que l'on n'a le droit d'infliger qu'à soi-même. De Boris Vian
  • Si le silence est parfois la plus horrible des tortures qui puissent s'infliger, il peut devenir la plus tendre des miséricordes. De Richard Joly / Le Visage de l'attente
  • Quand on se tue, c'est pour infliger sa mort aux autres. Il est très rare de voir des suicides élégants. De Françoise Sagan / Entretien avec Jacques Jaubert - Février 1979
  • Quand on voit les souris s'amuser sur la peau du chat, on mesure le défi que la mort peut nous infliger. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir, sous une forme plus douce et symbolique, les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis. De Aldous Huxley / Le Meilleur des mondes
  • https://www.capital.fr/entreprises-marches/taxe-gafa-donald-trump-va-infliger-des-sanctions-a-la-france-1375141 Capital.fr, Taxe Gafa : Donald Trump va infliger des sanctions à la France - Capital.fr
  • Pour rappel, les plants de maïs fonctionnent à peu près comme les buissons : vous êtes invisibles si vous entrez dans le bosquet. Pour valider le challenge, vous devrez donc infliger des dégâts tout en étant au cœur de la culture. Le plus simple va donc être de dénicher une arme dans le lieu-dit, puis de se cacher dans un champ. Les combats se feront parfois "à l'aveugle" à cause du manque de visibilité, mais avec un peu de patience vous devriez être en mesure d'infliger le bon montant de dégâts.  Millenium, Fortnite : champ de maïs à Frenzy Farm, infliger des dégâts, défi saison 3 chapitre 2 - Millenium
  • Le principal accusé dans ce procès, l’homme d’affaires Mahieddine Takhout, self-made man, a été condamné pour sa part à 16 ans de prison ferme et 8 millions de dinars d’amende, assortis de la saisie de tous ses biens. Quatre membres de sa famille, Hamid, Rachid, Nacer et Bilal ont écopé de 7 ans de prison ferme chacun, alors qu’un autre s’est vu infliger 3 ans de prison ferme. Leurs entreprises devront par ailleurs payer une amende de 32 millions de dinars et seront exclues pendant cinq ans de toute commande publique. Kapitalis, Cascade de milliards mal acquis et pluie d’années de prison au tribunal d’Alger - Kapitalis

Traductions du mot « infliger »

Langue Traduction
Anglais inflict
Espagnol infligir
Italien infliggere
Allemand zufügen
Chinois 造成
Arabe يلحق
Portugais infligir
Russe причинить
Japonais 与える
Basque inflict
Corse inflictu
Source : Google Translate API

Synonymes de « infliger »

Source : synonymes de infliger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infliger »

Partager