La langue française

Maculer

Sommaire

  • Définitions du mot maculer
  • Étymologie de « maculer »
  • Phonétique de « maculer »
  • Citations contenant le mot « maculer »
  • Images d'illustration du mot « maculer »
  • Traductions du mot « maculer »
  • Synonymes de « maculer »
  • Antonymes de « maculer »

Définitions du mot maculer

Trésor de la Langue Française informatisé

MACULER, verbe

I. − Emploi trans.
A. − Salir, couvrir de taches. Synon. tacher.
1. Littér. [L'obj. premier désigne un inanimé concr.]
a) Qqn macule qqc.1(de qqc.2).Ce mouvement particulier aux militaires qui s'efforcent de ne point maculer leurs bottes soigneusement cirées (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Boule de suif, 1880, p. 141).
[P. méton. du suj.] La nuit était devenue si épaisse qu'on dut boire sans voir le verre, dont nos doigts gourds maculaient le bord de terre grasse (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 335).
b) Qqc.2macule qqc.1.Des taches de confitures maculaient son jupon blanc (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 116).Deux flaques de boue maculèrent le parquet (Guèvremont, Survenant, 1945, p. 152).
P. métaph. Il n'y a pas un sentiment qui ne soit maculé par l'argent (Aragon, Beaux quart., 1936, pp. 374-375).
2. IMPR. [L'obj. premier désigne une feuille, une épreuve fraîchement imprimée] Tacher (d'encre).
a) Qqc.1macule qqc.2(de qqc.3).Il reste (...) à «abattre» les bords de la pierre [lithographique]. Cette précaution est importante, car au tirage les bords vifs risqueraient fort de prendre l'encre et de maculer les épreuves (Chelet, Lithogr., 1933, p. 16).
b) Qqc.3macule qqc.2:
.... les quatre liasses inégales de papier grisâtre maculé de noir et de blanc, dans lesquelles le public indulgent a bien voulu voir (...) Han d'Islande, avaient été tellement déshonorées d'incongruités typographiques (...) que le déplorable auteur (...) était (...) livré au supplice d'un père auquel on rendrait son enfant mutilé... Hugo, Han d'Isl., 1823, p. 11.
c) Qqn macule qqc.2(de qqc.3).Il ne faut pas battre des feuilles imprimées, de peur de les maculer (Ac.).
B. − [L'obj. désigne la peau, le pelage] Marquer de taches de couleur ou d'aspect différent par rapport à un fond. Synon. moucheter, tacheter.−«Ne me tue pas! Je suis enceinte!» Frédéric se recula (...). Elle prit un flambeau, et, montrant son visage: − «T'y connais-tu?» De petites taches jaunes maculaient sa peau, qui était singulièrement bouffie (Flaub., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 202).La couleur de l'actinie est grisâtre, maculée de pourpre, avec des bandes longitudinales inégalement épaisses et diversement colorées (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 401).
II. − Emploi intrans., littér. Qqc. macule.Faire une ou des taches. Synon. baver.On s'était servi d'une feuille de garde sur laquelle le timbre de la bibliothèque avait maculé (Mérimée, Lettres Panizzi, t. 2, 1869, p. 381).
REM.
Maculant, -ante, part. prés. en emploi adj.Qui salit, qui souille. P. métaph. En préservant (...) du maculant soupçon de ladrerie, sa pure hermine d'excellent enfant (Bloy, Désesp., 1886, p. 26).
Prononc. et Orth.: [makyle], (il) macule [-kyl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1remoitié xiies. fig. part. passé «taché» (Psautier Cambridge, éd. Fr. Michel, 17, 23); 1488 maculer d'ordure (N. Huen, Voy. à Jérus. ds DG). Empr. au lat. maculare «marquer, tacher, flétrir, déshonorer». Fréq. abs. littér.: 133.
DÉR.
Maculage, subst. masc.,impr. Action de maculer. P. méton. tache(s) d'encre apparaissant sur des feuilles ou des épreuves fraîchement imprimées. Les encres de couleur étant irrégulièrement siccatives (...), les épreuves demandent à être traitées avec beaucoup de précaution pour éviter tout maculage (Chelet, Lithogr., 1933, p. 20).Le maculage qui existe quand une feuille fraîche imprimée reporte son encre sur une autre (Carabelli, [Lang. typogr.], s.d.). [makyla:ʒ]. 1reattest. 1820 (Lesné, La Reliure, p. 151 ds Littré); de maculer, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

maculer \ma.ky.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tacher, barbouiller, en parlant des feuilles imprimées et des estampes.
    • Il ne faut pas battre des feuilles fraîchement imprimées, de peur de les maculer.
    • Ces épreuves sont illisibles, tant elles sont maculées.
    • Feuille d’impression maculée.

maculer intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se tacher.
    • Des feuilles nouvellement imprimées maculent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MACULER. v. tr.
Tacher, barbouiller, en parlant des Feuilles imprimées et des estampes. Il ne faut pas battre des feuilles fraîchement imprimées, de peur de les maculer. Ces épreuves sont illisibles, tant elles sont maculées. Feuille d'impression maculée. Il s'emploie quelquefois intransitivement et signifie Se tacher. Des feuilles nouvellement imprimées maculent.

Littré (1872-1877)

MACULER (ma-ku-lé)
  • 1 V. a. Barbouiller, en parlant de feuilles d'imprimerie et d'estampes. On macule un livre quand on le bat trop fraîchement imprimé.
  • 2 V. n. Devenir maculé. Quand dans le même endroit on frappe fort, longtemps, Le livre alors s'échauffe, eût-il cent cinquante ans ; L'impression macule en différentes places, Lesné, la Reliure, p. 40.

HISTORIQUE

XVIe s. Ne point maculer nostre corps par paillardise, Calvin, Instit. 279. Ayant honte de maculer la gloire de tant de beaux faits, Amyot, Thém. 56.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MACULER, v. act. (Imprim.) Feuilles d’impression maculées ou qui maculent, sont des feuilles qui, ayant été battues par le relieur, en sortant pour ainsi dire de la presse, & avant d’être bien seches, sont peu lisibles, les lignes paroissant se doubler les unes dans les autres ; ce qui arrive quand l’encre qui soutiendroit par elle-même le battement considérable du marteau, ne peut plus le soutenir, parce que l’humidité du papier l’excite à s’épancher & à sortir des bornes de l’œil de la lettre ; effet que l’on évitera presque toujours si le papier & l’encre ont eu un tems raisonnable pour secher.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maculer »

Du latin maculare (« tacher », (Figuré) « flétrir ») issu de macula (« tache »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. macular ; ital. maculare, macolare ; du lat. maculare, tacher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « maculer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maculer makyle

Citations contenant le mot « maculer »

  • L’histoire est surréaliste. Jeudi 9 juillet, un homme été jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Âgé de 53 ans, il a été condamné à 24 mois d’emprisonnement, dont six avec sursis. Il lui est notamment reproché d’avoir cambriolé un octogénaire au Croisic (Loire-Atlantique), avant de déféquer sur lui et de lui maculer la tête de ses excréments, rapporte notamment France Bleu. A l’arrivée de la police, l’individu a également crié Allah Akbar à plusieurs reprises.  Valeurs actuelles, Bretagne : un individu cambriole un vieillard, le tabasse, lui défèque dessus et crie “Allah Akbar” | Valeurs actuelles
  • C’est une abjection de faire descendre une élection à ce niveau-là. C’est criminel ! C’est souiller les personnes que nous sommes, c’est souiller nos familles. C’est maculer l’image de notre ville !  , Municipales 2020. Pendant le débat, Jean-Louis Carpentier dénonce un acte "abject" et "criminel" | Le Journal de l'Orne
  • Celui-ci va leur offrir une sacrée résistance. Il tente de frapper les policiers et, au passage, l'un d'entre eux se donne une entorse çà un pouce lors de l'interpellation. Pour dire combien l'échange fut sérieux, les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour arrêter le cycliste. Une fois placé en garde à vue, sous l'effet de l'alcool, cet homme de 36 ans originaire de Bruch va se montrer particulièrement pénible dans sa cellule, allant même jusqu'à déféquer dans sa cellule. Il va ensuite user de son caleçon pour maculer les murs avec ses excréments. ladepeche.fr, A Agen, un homme défèque dans sa cellule et la macule d'excréments - ladepeche.fr
  • Avez-vous réellement octroyé 9ha à un chef religieux qui, comble de scandale, les auraient vendus pour des milliards à des citoyens qui, parait-il, sont en train d’en réclamer la possession et la jouissance ? Le cas échéant cela ne ferait que confirmer l’existence d’une mafia politico-religieuse qui se nourrit du sang du peuple et s’abreuve de sa sueur. Quand on vous cite dans un énorme scandale à même de ternir votre image, de souiller votre honneur et de gravement maculer de vilenie votre dignité, vous ne devez pas vous taire, vous devez laver l’affront ; se taire et s’en remettre au Bon Dieu ne peut être perçu que comme une posture de facilité, teintée de lâcheté, pour ne pas répondre de ses actes. Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups, Lettre du Commissaire Boubacar SADIO à Macky SALL – Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups

Images d'illustration du mot « maculer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maculer »

Langue Traduction
Anglais smear
Espagnol frotis
Italien sbavatura
Allemand abstrich
Chinois 涂抹
Arabe مسحة
Portugais esfregar
Russe мазок
Japonais 塗抹標本
Basque lohitu
Corse frottu
Source : Google Translate API

Synonymes de « maculer »

Source : synonymes de maculer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « maculer »

Partager