La langue française

Nébuleux, nébuleuse

Sommaire

  • Définitions du mot nébuleux, nébuleuse
  • Étymologie de « nébuleux »
  • Phonétique de « nébuleux »
  • Citations contenant le mot « nébuleux »
  • Images d'illustration du mot « nébuleux »
  • Traductions du mot « nébuleux »
  • Synonymes de « nébuleux »
  • Antonymes de « nébuleux »

Définitions du mot nébuleux, nébuleuse

Trésor de la Langue Française informatisé

NÉBULEUX, -EUSE, adj.

A. −
1. Qui est voilé ou couvert par des nuages ou du brouillard. Synon. nuageux, brumeux.Ciel, temps nébuleux; pays nébuleux. Ô branches maintenant nues parmi l'air opaque et nébuleux! (Claudel,Tête d'Or,1901, 1repart., p.183):
1. ... et la tête plongée aux nuages mouvants, Sur le cap nébuleux, sur le haut promontoire, La tour de Runoïa se dresse toute noire... Leconte de Lisle,Poèmes barb.,1855, p.82.
2. Qui est constitué ou accompagné de nuages. Lorsque le serein Borée et le vent nébuleux du midi se disputent l'empire des mers (Chateaubr.,Martyrs,t.2, 1810, p.165).[Une ombre] grandit, s'accentua, et, sortant du rideau nébuleux jeté sur la rivière, un bateau plat, monté par deux hommes, vint s'échouer contre l'herbe (Maupass.,Contes et nouv.,t.2, Âne, 1883, p.373).
B. − P.anal. Qui a l'aspect d'un nuage ou de ce qui est couvert d'un nuage.
1. Dont le contour est flou, vague, imprécis. Je vois un champ vague, nébuleux, inextricable (Sainte-Beuve,Volupté,t.1, 1834, p.108).Puis, en insistant, on perçoit [dans la grange] un enfoncement brumeux où de brumeuses masses noires sont accroupies, sont étendues ou bien évoluent d'un coin à un autre. Au fond, à droite et à gauche, deux pâles lueurs de bougies (...) permettent enfin de distinguer la forme humaine de ces masses (...). Le départ aux tranchées a lieu demain matin et les nébuleux locataires de la grange commencent à faire leurs paquets (Barbusse,Feu,1914, p.187).
En partic. [En parlant d'un objet céleste] Anneau nébuleux; étoiles nébuleuses (v. ce mot A). Son oeil, observant à l'horizon toutes ces grandes ombres, dont une lune nébuleuse blanchissait à peine les sombres contours, eût longtemps cherché à distinguer les vapeurs parmi les rochers (Hugo,Han d'Isl.,1823, p.267).Il [le télescope] s'est enfoncé à des distances telles que des corps lumineux et nécessairement immenses ne se présentent à nous que comme des taches nébuleuses et presque imperceptibles (Brillat-Sav.,Physiol. goût,1825, p.32).Il n'y a (...) a priori, aucune contradiction à faire sortir le système solaire d'un pareil lambeau nébuleux chaotique (H. Poincaré,Hyp. cosmogon.,1911, p.84).
2. Qui manque de transparence, de limpidité; qui est trouble, légèrement opaque. Cristal nébuleux, pierres nébuleuses (Littré). Agate nébuleuse (v. agate ex. 16). Liqueur nébuleuse (Lar. 19e). Le liquide après quelques jours, devient nébuleux (J. Rostand,Genèse vie,1943, p.91).
C. − Au fig.
1. Qui manque de netteté, de précision. Synon. vague, imprécis, indécis.Souvenirs nébuleux. La chaîne qui lie le passé nébuleux au présent fugitif (Crèvecoeur,Voyage,t.1, 1801, p.206).À mesure qu'elle reprenait des forces, son roman lui faisait l'impression d'être lointain, nébuleux comme un rêve (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.482).Il est avantageux que la souveraineté de la France demeure quelque peu nébuleuse. D'autant plus que cette imprécision pourra être mise à profit pour en finir, en Orient, avec ce qui subsiste de l'ancienne concurrence française (De Gaulle,Mém. guerre,1956, p.188).
En partic. [En parlant de conceptions intellectuelles, d'idées, de propos] Qui manque de clarté, est peu compréhensible. Synon. brumeux, fumeux; confus, obscur.Les novateurs modernes écrivent des théories pâteuses, filandreuses et nébuleuses, ou des romans philanthropiques; mais le voleur pratique! Il est clair comme un fait, il est logique comme un coup de poing. Et quel style!... (Balzac,Splend. et mis.,1847, p.528).Paul Bourget, lequel (...) initiait un public peu enclin à scruter des textes «hermétiques» et pour qui les idées subtiles restaient nébuleuses (Blanche,Modèles,1928, p.36):
2. Certes leur valeur spirituelle [des opéras de Wagner] est considérable, mais bien moins efficace que si la forme extérieure, l'appareil scénique, eussent été plus simples, les livrets moins compliqués, les textes moins brumeux. La mythologie wagnérienne nébuleuse, le luxe des machines dont elle s'entoure, tout ce qui est moyens de théâtre et alourdit l'oeuvre, appelait une réaction et faisait souhaiter le retour à un art plus dépouillé, ramené aux proportions humaines... Dumesnil,Hist. théâtre lyr.,1953, p.145.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. On constate la tendance de la jeunesse du moment à n'aimer que le nuageux, le nébuleux, l'abscons, à mépriser la clarté (Goncourt,Journal,1891, p.94).Toutefois, ils [les poètes] manifestaient un penchant certain pour le vague, le nébuleux, les superlatifs et les outrances où les contours de la pensée s'estompent aisément (Aymé,Confort,1949, p.25).
[P.méton., appliqué à une pers.] Esprit nébuleux. Mon poëte breton (...) est cependant bien le même nébuleux rêveur que par le passé, chantant vaguement dans le vague (E. de Guérin,Journal,1840, p.396).Les écrivains de race méridionale ont quelquefois fait des efforts pour s'arracher à leur tempérament, devenir nébuleux, abscons et symboliques (L. Daudet,A. Daudet,1898, p.244).
2. Vx. Qui est assombri par les soucis, la tristesse. Visage, front nébuleux (Ac. 1835-1935). Écrivez-moi plus souvent et quand même vous seriez de mauvaise humeur, n'ai-je pas aussi mes jours nébuleux? (Sand,Corresp.,t.1, 1831, p.173).
REM.
Nébuleusement, adv.[Correspond à nébuleux C] D'une manière imprécise ou obscure. Parler nébuleusement (Lar. 19e-20e). Le souvenir (...) marque de traits plus significatifs ce qui fut et demeure en moi indiscutable et plus présent qu'au moment même où, si je ne le concevais qu'assez nébuleusement, je le vivais (Arnoux,Visite Mathus.,1961, p.50).
Prononc. et Orth.: [nebylø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: ne-; dep. 1740: né-. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1270 adj. nebuleus «chargé de nuages» (Mahieu Le Vilain, Metheores, éd. R. Edgren, p.110, 12); b) 1478 «qui rappelle l'aspect des nuages» (Guy de Chauliac, Guidon en françois ds Sigurs, p.444); 2. a) av. 1565 fig. «qui manque de clarté, confus» (Estienne Médicis, Chron., éd. A. Chassaing, t.1, p.491); b) 1651 «sombre, empreint de tristesse» (Scarron, Virgile Travesti, éd. 1786, livre VI, t.4, p.411). Empr. au lat. nebulosus «où il y a des brouillards», «comme un nuage» et «obscur, difficile à comprendre», dér. de nebula (cf. le gr. ν ε φ ε ́ λ η «nuée») «brouillard, brume», «substance fine, transparente» et au fig. «style nuageux». Fréq. abs. littér.: 167. Bbg. Gohin 1903, p.345.

Wiktionnaire

Adjectif

nébuleux

  1. Qui est obscurci par les nuages.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n'était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)
    • Temps, ciel, horizon nébuleux.
  2. (Figuré) Qui s’obscurcit.
  3. (Figuré) Qui est menacé de troubles, d’événements tristes, funestes.
    • L’horizon est nébuleux.
  4. (Figuré) Où se peint le souci, l’inquiétude.
    • Visage, front nébuleux.
  5. (Figuré) Qui n’est pas clair, qui est flou comme les nuages.
    • Il y avait dans l’air de cette époque une foule d’idées à l’état nébuleux, de problèmes à l’état d’espérances, de générosités en mouvement qui devaient se condenser plus tard et former ce qu’on appelle aujourd’hui le ciel orageux de la politique moderne. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 209)
    • […] et ils savent combiner, dans leurs discours pompeux, fougueux et nébuleux, l'intransigeance la plus absolue avec l'op­portunisme le plus souple. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, page 159)

Nom commun

nébuleuse \ne.by.løz\ féminin

  1. (Astronomie) Nuage de matière cosmique tantôt obscure, tantôt lumineuse, assez souvent associée à des étoiles.
    • Si, avec un télescope d’une profonde puissance, nous examinons soigneusement le firmament, nous découvrirons une ceinture de groupes faite de ce que nous avons jusqu à présent nommé des nébuleuses, — une bande, d’une largeur variable, s’étendant d’un horizon à l'autre, et coupant à angle droit la direction générale de la Voie Lactée. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Figuré) Amas de choses qui en entoure une autre.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)

Forme d’adjectif

nébuleuse \ne.by.løz\

  1. Féminin singulier de nébuleux.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)

Nom commun

nébuleuse \ne.by.løz\ féminin

  1. (Astronomie) Nuage de matière cosmique tantôt obscure, tantôt lumineuse, assez souvent associée à des étoiles.
    • Si, avec un télescope d’une profonde puissance, nous examinons soigneusement le firmament, nous découvrirons une ceinture de groupes faite de ce que nous avons jusqu à présent nommé des nébuleuses, — une bande, d’une largeur variable, s’étendant d’un horizon à l'autre, et coupant à angle droit la direction générale de la Voie Lactée. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Figuré) Amas de choses qui en entoure une autre.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)

Forme d’adjectif

nébuleuse \ne.by.løz\

  1. Féminin singulier de nébuleux.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)

Nom commun

nébuleuse \ne.by.løz\ féminin

  1. (Astronomie) Nuage de matière cosmique tantôt obscure, tantôt lumineuse, assez souvent associée à des étoiles.
    • Si, avec un télescope d’une profonde puissance, nous examinons soigneusement le firmament, nous découvrirons une ceinture de groupes faite de ce que nous avons jusqu à présent nommé des nébuleuses, — une bande, d’une largeur variable, s’étendant d’un horizon à l'autre, et coupant à angle droit la direction générale de la Voie Lactée. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Figuré) Amas de choses qui en entoure une autre.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)

Forme d’adjectif

nébuleuse \ne.by.løz\

  1. Féminin singulier de nébuleux.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)

Nom commun

nébuleuse \ne.by.løz\ féminin

  1. (Astronomie) Nuage de matière cosmique tantôt obscure, tantôt lumineuse, assez souvent associée à des étoiles.
    • Si, avec un télescope d’une profonde puissance, nous examinons soigneusement le firmament, nous découvrirons une ceinture de groupes faite de ce que nous avons jusqu à présent nommé des nébuleuses, — une bande, d’une largeur variable, s’étendant d’un horizon à l'autre, et coupant à angle droit la direction générale de la Voie Lactée. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Figuré) Amas de choses qui en entoure une autre.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)

Forme d’adjectif

nébuleuse \ne.by.løz\

  1. Féminin singulier de nébuleux.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)

Nom commun

nébuleuse \ne.by.løz\ féminin

  1. (Astronomie) Nuage de matière cosmique tantôt obscure, tantôt lumineuse, assez souvent associée à des étoiles.
    • Si, avec un télescope d’une profonde puissance, nous examinons soigneusement le firmament, nous découvrirons une ceinture de groupes faite de ce que nous avons jusqu à présent nommé des nébuleuses, — une bande, d’une largeur variable, s’étendant d’un horizon à l'autre, et coupant à angle droit la direction générale de la Voie Lactée. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  2. (Figuré) Amas de choses qui en entoure une autre.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)

Forme d’adjectif

nébuleuse \ne.by.løz\

  1. Féminin singulier de nébuleux.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉBULEUX, EUSE. adj.
Qui est obscurci par les nuages. Temps, ciel nébuleux. Horizon nébuleux. Fig., L'horizon est nébuleux, On est menacé de troubles, d'événements tristes, funestes. Fig., Visage, front nébuleux, Visage, front sur lequel se peint le souci, l'inquiétude.

NÉBULEUX signifie aussi, au figuré, Qui n'est pas clair. Idées nébuleuses. Écrivain nébuleux.

Littré (1872-1877)

NÉBULEUX (né-bu-leû, leû-z') adj.
  • 1Obscurci par les nuages. Un ciel nébuleux. Le soleil n'en est pas plus nébuleux dans les pays où Dieu n'est pas connu ; la pluie n'en arrose pas moins abondamment les champs et les pâturages, Bossuet, Médit. sur l'Évang. Sermon sur la montagne, 8e jour. On dit que l'air y était si pur et si net, qu'il n'y avait pas de jour dans l'année, quelque nébuleux qu'il fût, où le soleil n'y parût, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 646.

    Fig. Quand nous retrouverons-nous, quand passerai-je avec vous le soir tranquille de ce jour nébuleux qu'on nomme la vie ? Voltaire, Lettres en vers et en prose, 64. Il voit devant ses pas, seul pour se soutenir, Aux rayons nébuleux de sa funèbre aurore, Le grand désert de l'avenir, Hugo, Odes, V, 3.

    Fig. L'horizon est nébuleux, on est menacé de troubles, d'événements tristes, funestes.

    Fig. Visage, front nébuleux, visage, front sur lequel se peint le souci, l'inquiétude. Beau comme un ange ou comme deux, Mais beaucoup triste et nébuleux, Scarron, Virg. VI. Qu'as-tu mon ami ? dit ce dernier à mon maître ; je te trouve l'air nébuleux, je vois sur ton visage une impression de colère, Lesage, Gil Blas, III, 3.

  • 2Vaporeux, semblable à de la vapeur. Là même dans l'été, l'horizon le plus sûr, D'un rideau nébuleux voile encor son azur, Delille, Jardins, III. Dors, ô fils d'Apollon ; ses lauriers te couronnent ; Dors en paix : les neuf sœurs t'adorent comme un roi ; De leurs chœurs nébuleux les songes t'environnent, La lyre chante auprès de toi, Hugo, Odes, IV, 2.

    Fig. Vague, obscur, peu précis. Écrivain nébuleux.

  • 3Étoiles nébuleuses, ou, substantivement, les nébuleuses, étoiles dont la lumière est faible, terne. La nébuleuse d'Andromède.

    On donne aussi le nom de nébuleuses à de très petits nuages blanchâtres épars dans le ciel. Le télescope a fait découvrir une infinité de ces nébuleuses ; le ciel en est parsemé ; M. de la Caille en a compté quarante-quatre dans le ciel austral qu'il a décrit en entier, Bailly, Hist, astr. mod. t. III, p. 258, dans POUGENS. Il est vraisemblable que les nébuleuses sont, pour la plupart, des groupes d'étoiles vus de très loin, et dont il suffirait de s'approcher pour qu'ils présentassent des apparences semblables à la voie lactée, Laplace, Exp. V, 6.

  • 4 Terme didactique. Dont la surface offre des taches irrégulières d'un brun jaunâtre. Les couches nébuleuses ont reparu, Bonnet, Consid. corps organ. Œuvr. t. VI, p. 265, dans POUGENS.

    Cristal nébuleux, celui qui a des nuages blancs. Pierres nébuleuses, celles qui ne sont pas parfaitement claires.

  • 5 S. f. Nébuleuse, espèce de couleuvre.

    Espèce de chouette.

HISTORIQUE

XIIe s. Alsi com la fumeie obscuret par la nullouse assembleie le jor az enfers oes [aux yeux malades], Job, p. 459.

XIVe s. Es contrées nubleuses, Christine de Pisan, Ch. V, II, 1.

XVIe s. L'aultan leur fait l'air grossier et nebuleux, Paré, IX, 2e disc.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NÉBULEUX.
1Ajoutez : Si, en quelque jour un peu moins nébuleux qu'il n'en fait en ce temps-ci, vous vouliez me donner deux heures de votre temps pour aller achever l'habit de votre portrait, Nanteuil à Mlle de Scudéry, dans Mlle de Scudéry, p. 502, par Rathery et Boutron, Paris, 1873.

REMARQUE

À propos de la phrase de Lesage : Je te trouve l'air nébuleux (voy. le n° 1 au Dictionnaire), François de Neufchâteau avait dit que c'était une expression recherchée et convenable à un petit-maître, et que Dancourt l'avait signalée en faisant dire à une greffière : Cette journée-ci sera malheureuse pour moi ; j'ai éternué trois fois à jeun ; j'ai le teint brouillé, l'œil nébuleux ; et je n'ai jamais pu donner ce matin un bon tour à mon crochet gauche, Bourgeoises de qualité, I, 3. Fr. de Neufchâteau est trop sévère. En tout cas, il se trompe en déclarant cette expression nouvelle en 1700, époque où Dancourt fit représenter sa pièce ; nébuleux en ce sens se trouve dans Scarron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NÉBULEUX, adj. il se dit du ciel lorsqu’il est obscurci par des nuages.

Nébuleux, s. m. (Astronom.) terme qu’on applique dans l’Astronomie à quelques étoiles fixes, d’une lumiere pâle & obscure ; elles sont plus petites que celles de la sixieme grandeur, & par conséquent difficiles à distinguer à la vûe simple ; tout-au-plus on les voit comme de petits nuages, ou de petites taches obscures.

Avec un médiocre télescope ces nébuleuses se voient facilement ; elles paroissent d’une matiere à peu-près semblable à la voie lactée ou galaxie. Voyez Étoile & Galaxie.

Dans la nébuleuse appellée præsepe, qui est à la poitrine du cancer, on a compté jusqu’à trente-six petites étoiles, dont il y en a trois que M. Flamsted a mis dans son catalogue. Voyez Cancer.

Dans la nébuleuse d’orion on en a compté vingt-une. Le pere le Comte ajoute, que dans la constellation des pleïades il y en a quarante ; douze dans l’étoile du milieu de l’épée d’orion ; cinq cens dans l’étendue de deux degres de la même constellation, & deux milles cinq cens dans la constellation entiere. Chambers.

En se servant de lunettes plus fortes que les lunettes ordinaires, on a découvert que du-moins plusieurs de ces apparences, non-seulement n’étoient point causées par ces amas d’étoiles qu’on avoit imaginés, mais même n’en renfermoient aucune, & ne paroissoient être que de grandes aires ovales, lumineuses, ou d’une lumiere plus claire que celle du ciel. Hevelius a donné une table des nébuleuses, ou taches répandues dans le ciel. M. de Maupertuis, dans son discours sur les différentes figures des astres, a proposé une nouvelle conjecture sur ce sujet. Selon lui, il peut y avoir dans les cieux des masses de matiere, soit lumineuses, soit réfléchissant la lumiere, dont les formes sont des sphéroïdes de toute espece, les uns approchant de la sphéricité, les autres fort applatis. De tels astres, dit-il, doivent causer des apparences semblables à celles dont il s’agit. Il ne décide point si la matiere dont ces corps sont formés est aussi lumineuse que celle des étoiles, & si elle ne brille moins que parce qu’elle est plus éloignée. On ne peut pas non plus s’assurer si les astres, qui forment ces taches, sont plus ou moins éloignés que les étoiles fixes. L’immensité des cieux offre, & offrira encore dans la suite des siecles, matiere à des observations perpétuelles, & à des conjectures sans fin. Mais il y aura toujours une infinité de choses qu’on ne pourra pousser au-delà de la conjecture. L’éloignement prodigieux de tout ce qui est au-delà des planetes, ne sera probablement jamais surmonté par aucun instrument, & toute l’industrie des hommes ne viendra pas à bout de rapprocher les étoiles fixes, & les objets qui sont à-peu-près dans la même région, au point de déterminer quelque chose de précis sur leur grandeur, leur figure, & leur éloignement. Au fond, à n’envisager les découvertes que du côté de l’utilité, le malheur n’est pas grand. Ce qui est le plus à notre portée en tout genre, est en même tems, par une sage disposition, ce qui est le plus intéressant, & nos lumieres sont reglées sur nos besoins. On ne sauroit pourtant trop estimer ces hommes, qui s’élevant au-dessus de notre sphere, semblent vouloir embrasser tout l’univers. Article de M. Formey.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « nébuleux »

En ancien français nebuleus, du latin nebulosus (« brouillé, couvert »), de nebula (« nuage ») → voir nubileux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. nebulosus, de nebula, nuage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nébuleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nébuleux nebylø

Citations contenant le mot « nébuleux »

  • Les pensées peuvent vivre longtemps comme les nébuleuses qu'un rien, un jour, cristallise. De Pierre Dehaye
  • L’agence américaine n’a pas fait là une vaste blague, la NASA prévoit très sérieusement d’envoyer un télescope dans l’espace avec l’aide d’un ballon géant, de la taille d’un terrain de foot. L’idée de cette mission, baptisée ASTHROS, est d’observer la nébuleuse de la Carène, plus précisément les étoiles nouvellement nées au sein de cet amas. Son lancement est prévu pour décembre 2023 et le ballon géant devrait s’élever au-dessus du Pole Sud pendant deux à trois semaines, avant que le télescope ne revienne sur Terre. Presse-citron, La NASA veut envoyer un télescope dans l'espace ... avec un ballon
  • Ce qui n'a jamais été articulé en mots finit par devenir trop nébuleux pour s'inscrire dans la mémoire. De Jane Smiley / L'exploitation
  • Le télescope spatial Hubble a réalisé un portrait d'une précision inédite d'une jeune nébuleuse planétaire, NGC 7027. Science-et-vie.com, Nébuleuse NGC 7027 : une image inédite prise par le télescope Hubble - Science & Vie
  • QAnon désigne une nébuleuse pro-Trump, qui répand des théories du complot en ligne. Selon ses adeptes, les Etats-Unis sont dirigés depuis des décennies par "l'Etat profond", une organisation secrète rassemblant des hauts responsables des ministères, les Clinton, les Obama, les Rothschild, le puissant investisseur George Soros, des vedettes d'Hollywood et d'autres membres de l'élite mondiale. LaProvence.com, France - Monde | "QAnon", une armée de complotistes qui veulent faire réélire Trump | La Provence
  • Les nébuleuses planétaires sont souvent très colorées et leurs images sont parmi les plus spectaculaires. Un des exemples célèbres de ce type d'objet est la nébuleuse de l'Anneau située dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires, traçant...) de la Lyre d'où son autre appellation : nébuleuse de la Lyre. Techno-Science.net, 🔎 Nébuleuse planétaire - Définition et Explications
  • Les systèmes politiques fonctionnent sur cette entité nébuleuse dont l'existence n'est plus que statique et dont le seul mode d'apparition est le sondage. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001

Images d'illustration du mot « nébuleux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nébuleux »

Langue Traduction
Anglais nebulous
Espagnol nebuloso
Italien nebuloso
Allemand nebulös
Chinois 朦胧的
Arabe ضبابي
Portugais nebuloso
Russe расплывчатый
Japonais 漠然とした
Basque lainotsua
Corse nebuloso
Source : Google Translate API

Synonymes de « nébuleux »

Source : synonymes de nébuleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « nébuleux »

Partager