Nébuleux : définition de nébuleux


Nébuleux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

nébuleux

  1. Qui est obscurci par les nuages.
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n'était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)
    • Temps, ciel, horizon nébuleux.
  2. (Figuré) Qui s’obscurcit.
  3. (Figuré) Qui est menacé de troubles, d’événements tristes, funestes.
    • L’horizon est nébuleux.
  4. (Figuré) Où se peint le souci, l’inquiétude.
    • Visage, front nébuleux.
  5. (Figuré) Qui n’est pas clair, qui est flou comme les nuages.
    • Il y avait dans l’air de cette époque une foule d’idées à l’état nébuleux, de problèmes à l’état d’espérances, de générosités en mouvement qui devaient se condenser plus tard et former ce qu’on appelle aujourd’hui le ciel orageux de la politique moderne. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 209)
    • […] et ils savent combiner, dans leurs discours pompeux, fougueux et nébuleux, l'intransigeance la plus absolue avec l'op­portunisme le plus souple. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, page 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Nébuleux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉBULEUX, EUSE. adj.
Qui est obscurci par les nuages. Temps, ciel nébuleux. Horizon nébuleux. Fig., L'horizon est nébuleux, On est menacé de troubles, d'événements tristes, funestes. Fig., Visage, front nébuleux, Visage, front sur lequel se peint le souci, l'inquiétude.

NÉBULEUX signifie aussi, au figuré, Qui n'est pas clair. Idées nébuleuses. Écrivain nébuleux.

Nébuleux : définition du Littré (1872-1877)

NÉBULEUX (né-bu-leû, leû-z') adj.
  • 1Obscurci par les nuages. Un ciel nébuleux. Le soleil n'en est pas plus nébuleux dans les pays où Dieu n'est pas connu ; la pluie n'en arrose pas moins abondamment les champs et les pâturages, Bossuet, Médit. sur l'Évang. Sermon sur la montagne, 8e jour. On dit que l'air y était si pur et si net, qu'il n'y avait pas de jour dans l'année, quelque nébuleux qu'il fût, où le soleil n'y parût, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. III, p. 646.

    Fig. Quand nous retrouverons-nous, quand passerai-je avec vous le soir tranquille de ce jour nébuleux qu'on nomme la vie ? Voltaire, Lettres en vers et en prose, 64. Il voit devant ses pas, seul pour se soutenir, Aux rayons nébuleux de sa funèbre aurore, Le grand désert de l'avenir, Hugo, Odes, V, 3.

    Fig. L'horizon est nébuleux, on est menacé de troubles, d'événements tristes, funestes.

    Fig. Visage, front nébuleux, visage, front sur lequel se peint le souci, l'inquiétude. Beau comme un ange ou comme deux, Mais beaucoup triste et nébuleux, Scarron, Virg. VI. Qu'as-tu mon ami ? dit ce dernier à mon maître ; je te trouve l'air nébuleux, je vois sur ton visage une impression de colère, Lesage, Gil Blas, III, 3.

  • 2Vaporeux, semblable à de la vapeur. Là même dans l'été, l'horizon le plus sûr, D'un rideau nébuleux voile encor son azur, Delille, Jardins, III. Dors, ô fils d'Apollon ; ses lauriers te couronnent ; Dors en paix : les neuf sœurs t'adorent comme un roi ; De leurs chœurs nébuleux les songes t'environnent, La lyre chante auprès de toi, Hugo, Odes, IV, 2.

    Fig. Vague, obscur, peu précis. Écrivain nébuleux.

  • 3Étoiles nébuleuses, ou, substantivement, les nébuleuses, étoiles dont la lumière est faible, terne. La nébuleuse d'Andromède.

    On donne aussi le nom de nébuleuses à de très petits nuages blanchâtres épars dans le ciel. Le télescope a fait découvrir une infinité de ces nébuleuses ; le ciel en est parsemé ; M. de la Caille en a compté quarante-quatre dans le ciel austral qu'il a décrit en entier, Bailly, Hist, astr. mod. t. III, p. 258, dans POUGENS. Il est vraisemblable que les nébuleuses sont, pour la plupart, des groupes d'étoiles vus de très loin, et dont il suffirait de s'approcher pour qu'ils présentassent des apparences semblables à la voie lactée, Laplace, Exp. V, 6.

  • 4 Terme didactique. Dont la surface offre des taches irrégulières d'un brun jaunâtre. Les couches nébuleuses ont reparu, Bonnet, Consid. corps organ. Œuvr. t. VI, p. 265, dans POUGENS.

    Cristal nébuleux, celui qui a des nuages blancs. Pierres nébuleuses, celles qui ne sont pas parfaitement claires.

  • 5 S. f. Nébuleuse, espèce de couleuvre.

    Espèce de chouette.

HISTORIQUE

XIIe s. Alsi com la fumeie obscuret par la nullouse assembleie le jor az enfers oes [aux yeux malades], Job, p. 459.

XIVe s. Es contrées nubleuses, Christine de Pisan, Ch. V, II, 1.

XVIe s. L'aultan leur fait l'air grossier et nebuleux, Paré, IX, 2e disc.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NÉBULEUX.
1Ajoutez : Si, en quelque jour un peu moins nébuleux qu'il n'en fait en ce temps-ci, vous vouliez me donner deux heures de votre temps pour aller achever l'habit de votre portrait, Nanteuil à Mlle de Scudéry, dans Mlle de Scudéry, p. 502, par Rathery et Boutron, Paris, 1873.

REMARQUE

À propos de la phrase de Lesage : Je te trouve l'air nébuleux (voy. le n° 1 au Dictionnaire), François de Neufchâteau avait dit que c'était une expression recherchée et convenable à un petit-maître, et que Dancourt l'avait signalée en faisant dire à une greffière : Cette journée-ci sera malheureuse pour moi ; j'ai éternué trois fois à jeun ; j'ai le teint brouillé, l'œil nébuleux ; et je n'ai jamais pu donner ce matin un bon tour à mon crochet gauche, Bourgeoises de qualité, I, 3. Fr. de Neufchâteau est trop sévère. En tout cas, il se trompe en déclarant cette expression nouvelle en 1700, époque où Dancourt fit représenter sa pièce ; nébuleux en ce sens se trouve dans Scarron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Nébuleux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

NÉBULEUX, adj. il se dit du ciel lorsqu’il est obscurci par des nuages.

Nébuleux, s. m. (Astronom.) terme qu’on applique dans l’Astronomie à quelques étoiles fixes, d’une lumiere pâle & obscure ; elles sont plus petites que celles de la sixieme grandeur, & par conséquent difficiles à distinguer à la vûe simple ; tout-au-plus on les voit comme de petits nuages, ou de petites taches obscures.

Avec un médiocre télescope ces nébuleuses se voient facilement ; elles paroissent d’une matiere à peu-près semblable à la voie lactée ou galaxie. Voyez Étoile & Galaxie.

Dans la nébuleuse appellée præsepe, qui est à la poitrine du cancer, on a compté jusqu’à trente-six petites étoiles, dont il y en a trois que M. Flamsted a mis dans son catalogue. Voyez Cancer.

Dans la nébuleuse d’orion on en a compté vingt-une. Le pere le Comte ajoute, que dans la constellation des pleïades il y en a quarante ; douze dans l’étoile du milieu de l’épée d’orion ; cinq cens dans l’étendue de deux degres de la même constellation, & deux milles cinq cens dans la constellation entiere. Chambers.

En se servant de lunettes plus fortes que les lunettes ordinaires, on a découvert que du-moins plusieurs de ces apparences, non-seulement n’étoient point causées par ces amas d’étoiles qu’on avoit imaginés, mais même n’en renfermoient aucune, & ne paroissoient être que de grandes aires ovales, lumineuses, ou d’une lumiere plus claire que celle du ciel. Hevelius a donné une table des nébuleuses, ou taches répandues dans le ciel. M. de Maupertuis, dans son discours sur les différentes figures des astres, a proposé une nouvelle conjecture sur ce sujet. Selon lui, il peut y avoir dans les cieux des masses de matiere, soit lumineuses, soit réfléchissant la lumiere, dont les formes sont des sphéroïdes de toute espece, les uns approchant de la sphéricité, les autres fort applatis. De tels astres, dit-il, doivent causer des apparences semblables à celles dont il s’agit. Il ne décide point si la matiere dont ces corps sont formés est aussi lumineuse que celle des étoiles, & si elle ne brille moins que parce qu’elle est plus éloignée. On ne peut pas non plus s’assurer si les astres, qui forment ces taches, sont plus ou moins éloignés que les étoiles fixes. L’immensité des cieux offre, & offrira encore dans la suite des siecles, matiere à des observations perpétuelles, & à des conjectures sans fin. Mais il y aura toujours une infinité de choses qu’on ne pourra pousser au-delà de la conjecture. L’éloignement prodigieux de tout ce qui est au-delà des planetes, ne sera probablement jamais surmonté par aucun instrument, & toute l’industrie des hommes ne viendra pas à bout de rapprocher les étoiles fixes, & les objets qui sont à-peu-près dans la même région, au point de déterminer quelque chose de précis sur leur grandeur, leur figure, & leur éloignement. Au fond, à n’envisager les découvertes que du côté de l’utilité, le malheur n’est pas grand. Ce qui est le plus à notre portée en tout genre, est en même tems, par une sage disposition, ce qui est le plus intéressant, & nos lumieres sont reglées sur nos besoins. On ne sauroit pourtant trop estimer ces hommes, qui s’élevant au-dessus de notre sphere, semblent vouloir embrasser tout l’univers. Article de M. Formey.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Nébuleux : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « nébuleux » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « nébuleux »

Étymologie de nébuleux - Littré

Lat. nebulosus, de nebula, nuage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de nébuleux - Wiktionnaire

En ancien français nebuleus, du latin nebulosus (« brouillé, couvert »), de nebula (« nuage ») → voir nubileux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nébuleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nébuleux nebylø play_arrow

Citations contenant le mot « nébuleux »

  • Ce qui n'a jamais été articulé en mots finit par devenir trop nébuleux pour s'inscrire dans la mémoire. De Jane Smiley / L'exploitation

Images d'illustration du mot « nébuleux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nébuleux »

Langue Traduction
Corse nebuloso
Basque lainotsua
Japonais 漠然とした
Russe расплывчатый
Portugais nebuloso
Arabe ضبابي
Chinois 朦胧的
Allemand nebulös
Italien nebuloso
Espagnol nebuloso
Anglais nebulous
Source : Google Translate API

Synonymes de « nébuleux »

Source : synonymes de nébuleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « nébuleux »


Mots similaires