Engagé : définition de engagé


Engagé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENGAGÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de engager*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'un inanimé]
1. ARCHIT. Construit solidairement avec un mur ou un pilier, intégré dans la maçonnerie sur une partie de son diamètre ou de son volume. Une colonnade engagée et cannelée (Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 276).Bâtiments à frontons grecs et à colonnes libres ou engagées (Amiel, Journal,1856, p. 99).
2. ÉCON. [En parlant d'un capital] Qui est affecté à un usage déterminé. Anton. disponible.Tout capital engagé doit rentrer au producteur sous forme d'intérêts (Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 274).
3. MAR. Qui est engagé dans un endroit et ne peut en être retiré facilement. Le gouvernail n'était donc point engagé et fonctionnait librement (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 48).
B.− [En parlant d'une pers. ou d'un secteur de l'activité humaine] Qui prend position, en vertu de ses convictions profondes, sur les problèmes sociaux, politiques ou religieux de son temps. Intellectuel engagé, littérature engagée. Lui [Nicole] le plus engagé des théologiens, le plus affairé, ce semble, des polémiques (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 323).La plupart des hommes « engagés » ont des témoins de leur engagement connus d'eux seuls, et qui, pour une part, le déterminent (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 90):
1. Je dirai qu'un écrivain est engagé lorsqu'il tâche à prendre la conscience la plus lucide et la plus entière d'être embarqué, c'est-à-dire lorsqu'il fait passer pour lui et pour les autres l'engagement de la spontanéité immédiate au réfléchi. Sartre, Situations II,1948, p. 124.
III.− Subst. masc.
A.− Région. (Canada). Personne qui a engagé ses services. Synon. domestique, employé.Si vous voulez me donner à coucher, à manger et un tant soit peu de tabac par-dessus le marché, je resterai. (...) Je vous servirai d'engagé (Guèvremont, Survenant,1945, p. 13).
B.− Domaine milit.Personne qui a contracté un engagement volontaire dans l'armée. Anton. appelé.Je suis engagé volontaire, la médaille, deux citations (Anouilh, Antig.,1946, p. 161):
2. − Ça dépend des engagés. Ceux qui se sont engagés sans conditions, dans l'infanterie, moi, j'm'incline devant ces hommes-là, autant que d'vant ceux qui sont tués; mais les engagés dans les services ou les armes spéciales, même l'artillerie lourde, i'commencent à m'taper sur l'os. Barbusse, Le Feu,1917, p. 139.
C.− Domaine sportif.Personne qui a pris l'engagement de participer à une compétition sportive. Le Challenge [d'escrime] (...) avait réuni 25 engagés de moins de 20 ans (L'Œuvre,5 févr. 1941).
Fréq. abs. littér. : 2 649. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 184, b) 2 953; xxes. : a) 2 982, b) 5 173. Bbg. Archit. 1972, p. 25.

Engagé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

engagé \ɑ̃.ɡa.ʒe\ masculin

  1. Qui est mis en gage.
    • Une montre engagée au mont-de-piété.
  2. Obligé, qui s’est engagé.
    1. (Par extension) Qui s’est engagé pour une cause.
      • L'appartenance à la littérature engagée est donc beaucoup plus marquée encore dans cet ouvrage que dans les précédents, plus précise aussi. — (Yvonne Turin, Littérature engagée et anticolonialisme européen dans l'Algérie du Centenaire: le cas singulier d'Albert Truphémus, dans la Revue d'Histoire moderne et contemporaine, tome XXIII, 1976, p.618)
      • Il s’agissait moins là de ce qu’il est convenu d’appeler « littérature engagée » que d’une littérature dans laquelle j’essayais de m’engager tout entier. — (Michel Leiris, De la littérature considérée comme une tauromachie, 1945-1946 (préface de L’âge d’homme, 1939), collection Folio, page 14.)
    2. (Par extension) Indisponible, qui s’est engagé par ailleurs.
      • Barrabas, engagé, déclara forfait. — (Alfred Jarry, « La Passion considérée comme course de côte », dans Le Canard Sauvage, 11-17 avril 1903)
      • « Il faut me distraire, voyez-vous, et j’ai pensé que votre amitié voudrait bien m’y aider… Nous sommes le 23, - c’est demain la veille de Noël… êtes-vous engagé pour le réveillon ?… » - « Nullement, » lui répondis-je, « et s’il s’agit de souper avec vous quelque part, j’accepte d’avance, quoique les restaurants du Quartier, cette nuit-là, soient terriblement bruyants… C’est une bousculade, une cohue… » — (Paul Bourget, Un homme d’affaires, 1900)
  3. Qui a pénétré dans.
    • Les trois quarts du cylindre en porte-à-faux étaient facilement reliés au quart engagé dans l’angle, mais encore fallait-il que ce quart engagé fût, à lui seul, aussi lourd que les trois quarts en porte-à-faux ; et c’est pourquoi les murs des tourelles en encorbellement sont très-minces, souvent évidés — (Eugène Viollet-le-Duc, « tourelle », dans Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, tome 9)
    • Lorsqu’en 1836 on a démoli sous le faubourg Saint-Honoré, pour le reconstruire, le vieil égout en pierre où nous voyons en ce moment Jean Valjean engagé, le sable mouvant, qui est le sous-sol des Champs-Élysées jusqu’à la Seine, fit obstacle au point que l’opération dura près de six mois, au grand récri des riverains, surtout des riverains à hôtels et à carrosses. — (Victor Hugo, Les Misérables, tome V, Livre troisième, chapitre VI, Le fondis)
    • [...] une seule erreur en engendre nécessairement des milliers d'autres dans la suite infinie des raisonnements, et s'il s'agit de choses graves, toute l'activité d'un peuple peut se trouver à un moment donné engagée sur une voie dangereuse. — (Remy de Gourmont, Promenades Philosophiques, Mercure de France, 1913, p. 195)
  4. (Québec) Occupé, en parlant d’une ligne téléphonique.
  5. (Sports hippiques) En parlant d'un cheval, officiellement inscrit comme participant dans une course hippique.
  6. (Sports hippiques) En parlant d'un cheval dans une course hippique, qui a des chances de remporter des gains ou des bonnes places dans une épreuve relativement à ses gains ou ses performances passées, qui court dans une course correspondant à ses aptitudes, qui court dans de bonnes conditions.
    • un cheval bien engagé

Nom commun

engagé \ɑ̃.ɡa.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : engagée)

  1. Personne qui s’est engagée, en particulier en tant que militaire.
    • Engagé ! que de sombres tristesses dans ce mot, quand la guerre, une guerre terrible à, laquelle vous allez immédiatement prendre part, a lieu près de vous. — (Léo Armagnac, Quinze Jours de campagne, chapitre III, 1881)
    • Mon époux a effectué 2 ans de service militaire en tant qu’engagé. — (Anonyme, L’Univers des Experts, 17 juin 2008)
  2. (En particulier) Serviteur, servante.
    • Engagé (Homme, fille) p. serviteur, servante. Engagé est un substantif masculin. On dit : mon engagé. — (Jean-Philippe Boucher-Belleville, Dictionnaire des barbarismes et des solécismes, 1855)
  3. (En particulier) Personne recrutée dans le cadre des pratiques de l’engagisme.
    • L’investissement pour les maîtres dans une main-d’œuvre à vie, l’esclave, était plus « rentable », et les traitements envers les engagés devinrent d’autant plus durs que les maîtres souhaitaient limiter la concurrence future. — (Malcolm Ferdinand, L’Écologie décoloniale, 2019, pages 65-66)

Forme de verbe

engagé \ɑ̃.ɡa.ʒe\

  1. Participe passé masculin singulier de engager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Engagé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENGAGER. v. tr.
Mettre en gage, donner en gage. Engager ses meubles, ses bijoux, sa montre. Avoir des effets engagés au mont-de-piété. Il signifie également Donner pour assurance. Engager son bien, sa maison à des créanciers. S'engager pour quelqu'un, Lui servir de caution. Il signifie figurément Lier par une promesse qui doit être exécutée, par une convention qui doit être respectée. Engager sa foi, sa parole, son honneur. Être engagé envers quelqu'un. S'engager à faire une chose. Engager sa responsabilité. Il se dit aussi en parlant des Choses qui nous lient. Toute parole donnée, tout serment engage un homme d'honneur. Il signifie aussi Promettre en mariage. Ses parents l'avaient engagée à un homme peu digne d'elle. Il se dit spécialement dans cette acception des Personnes qu'on se lie ou qui se lient par un contrat déterminé, soit pour un temps, soit pour toujours. Engager un domestique. Cet acteur a été engagé à l'Odéon. Il s'est engagé dans l'infanterie, dans la cavalerie, Il est devenu fantassin, cavalier de l'armée en devançant l'appel. Engagé s'emploie dans ce sens comme nom. Un engagé. Des engagés. Il signifie encore Faire entrer une chose dans une autre où elle est prise. Engager un bateau dans le sable. S'engager le pied dans l'étrier en tombant de cheval. La clef s'est engagée dans la serrure et on ne peut l'en sortir. En termes d'Escrime, Engager le fer, Saisir avec le fort de son épée le faible de celle de son adversaire, de manière qu'il ne puisse plus détourner le fer. Par analogie, Engager le combat, Le commencer. On dit de même Engager une querelle, une discussion. S'engager dans un bois, dans un défilé, Y entrer fort avant ou trop avant. Fig., Vous vous engagez dans une étrange affaire, dans de grandes difficultés. Engager ses capitaux dans une entreprise industrielle. Être engagé signifie quelquefois Être empêché par une invitation antérieure d'en accepter une autre. Je ne puis aller dîner chez vous demain, je suis déjà engagé.

ENGAGER signifie encore Induire, exhorter, pousser à. Je vous engage à partir avant l'orage. Tout m'engage à prendre cette résolution. Le beau temps engage à la promenade.

Engagé : définition du Littré (1872-1877)

ENGAGÉ (an-ga-jé, jée) part. passé.
  • 1Mis en gage. Des effets engagés au mont-de-piété.

    Domaine engagé, domaine que le souverain concède avec la faculté d'y rentrer en remboursant le prix ; ainsi dit parce que, sous l'ancienne monarchie, le roi n'aliénait jamais son domaine qu'avec faculté de rachat perpétuel.

  • 2Obligé par une sorte de mise en gage. Ma foi, mon cœur, mon bras, tout vous est engagé, Corneille, Cinna, III, 3. Fais-lui valoir l'hymen où je me suis rangée ; Dis-lui qu'avant ma mort je lui fus engagée, Racine, Andr. IV, 1.
  • 3Qui a des motifs pour. Un éclatant arrêt de ma gloire outragée à jamais n'être à lui me tenait engagée, Molière, D. Garc. v, 2. La grandeur des vertus dont je suis engagé de vous parler, Fléchier, Tur. Mon âme malgré vous à vous plaindre engagée, Racine, Alex. IV, 2.
  • 4Qui a pénétré dans …, sans pouvoir facilement sortir ou être retiré, par comparaison à une chose mise en gage. Le régiment engagé dans un défilé. Le fer reste engagé dans son sein palpitant, Saurin, Spartacus, v, 9. Le bâtiment se trouva engagé au milieu d'une multitude de petites îles, Genlis, Veillées du chât. t. I, p. 376, dans POUGENS. On aperçoit Socrate les fers aux mains, et les jambes engagées dans une grosse pièce de bois, Bernardin de Saint-Pierre, Mort de Socr.

    Terme de marine. Navire engagé, navire surpris par une forte rafale ou embarrassé dans des écueils.

    Terme d'architecture. Colonne engagée, celle dont une partie est supposée enfoncée dans le mur.

    Fig. De sorte que je me trouve étrangement engagé dans l'hérésie, puisque, la pureté de ma foi étant inutile pour me retirer de cette sorte d'erreur, je n'en puis sortir ou qu'en trahissant ma conscience ou qu'en réformant la vôtre, Pascal, Prov. 15. Les âmes les plus engagées dans les passions, Massillon, Carême, Culte. Un affreux préjugé Tient son cœur innocent dans le piége engagé, Voltaire, Irène, III, 8.

  • 5 Terme d'économie politique. Capital engagé, capital qui, employé à quelque entreprise ou spéculation, n'est plus disponible.
  • 6 Terme militaire. Mis aux prises. La réserve entière était engagée.
  • 7Commencé. C'est une affaire engagée. La bataille engagée dès le matin. La querelle est trop grande, elle est trop engagée, Voltaire, Irène, II, 4.
  • 8Qui a un engagement pour quelque service. Engagé au théâtre. Un domestique engagé pour quelques mois seulement. Des jeunes gens engagés pour le service militaire.
  • 9 Par extension, qui est retenu par quelque devoir de société. Je suis engagé ; je ne pourrai assister à votre concert. Elle est engagée pour ce soir, dit-il ; mais j'aurai l'honneur de vous mener chez une dame de qualité, et là vous connaîtrez Paris comme si vous y aviez été quatre ans, Voltaire, Cand. 22.
  • 10 S. m. Un engagé, ou un engagé volontaire, un homme qui est entré au service militaire. Un nouvel engagé. Les engagés volontaires.

    Homme engagé pour aller travailler dans les colonies. Les engagés, espèce d'hommes qui se vendaient en Europe, pour servir comme esclaves pendant trois ans dans les colonies, Raynal, Hist. phil. x, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Engagé : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENGAGÉ. (Commerce) On nomme ainsi aux antilles ceux qui s’engagent avec les habitans des îles pour les servir pendant trois ans. On les appelle plus communément trente-six mois à cause des trois années composées de douze mois chacune pour lesquelles ils s’engagent.

Comme notre commerce d’Amérique, tant dans les îles que dans la terre ferme, ne peut se soûtenir que par le travail de ces engagés, il y a sur cette matiere plusieurs reglemens, & particulierement ceux du 16 Novembre 1716, du 20 Mai 1721, & du 15 Fevrier 1724.

Celui de 1716 assujettit les négocians françois qui envoyent des vaisseaux dans nos colonies, d’y embarquer un certain nombre d’engagés à proportion de la force de leur bâtiment, à peine de deux cents livres d’amende contre ceux qui ne rapporteroient pas des certificats de la remise de ces engagés dans les colonies ; permettant au surplus de compter pour deux engagés tout homme qui sauroit un métier ; comme de maçon, tailleur, charpentier, &c.

L’ordonnance de 1721 convertit le reglement de 1716 dans l’alternative d’envoyer un certain nombre d’engagés, ou de payer pour chacun d’eux la somme de soixante livres à l’Amirauté. Mais les négocians ayant abusé de cette indulgence, en présentant aux bureaux des classes du port de leur embarquement, des particuliers qu’ils disoient engagés, quoiqu’il n’en fût rien, qu’ils renvoyoient après les avoir fait passer en revûe, & pour la décharge desquels ils se contentoient de rapporter des certificats de désertion. Le reglement de 1724 ordonne, que sans nul égard à ces certificats de desertion, les negocians & capitaines de vaisseaux assujettis au transport des engagés payeront 60 livres pour chaque engagé, & cent vingt livres pour chaque engagé de métier qu’ils n’auront pas remis aux îles & dont ils ne rapporteront pas un certificat. Diction. de Comm. de Trev. & Chambers, & réglemens du Comm. (G)

Engagé, ou trente-six mois. (Marine.) On donnoit ce nom en France à ceux qui veulent passer aux îles de l’Amérique pour chercher à travailler & y faire quelque chose, & n’ayant pas le moyen de payer leur passage, s’engagoient avec un capitaine pour trois années entieres, & ce capitaine cédoit l’engagé à quelque habitant des îles qui l’employoit & le faisoit travailler pendant les trois années, après lesquelles il étoit libre. Ce marché ne se fait plus aujourd’hui. Les Anglois passoient aussi des engagés dans leurs colonies, mais l’engagement étoit de sept ans.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « engagé »

Étymologie de engagé - Wiktionnaire

Du participe passé de engager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « engagé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engagé ɑ̃gaʒe play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « engagé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engagé »

  • Depuis le 19 juin, son titre « A Simpler Way Of Life » est disponible sur toutes les plateformes (Deezer, Youtube, Spotify…). Ce dernier qui se veut également éco-engagé est disponible en version clip sur la chaîne Youtube de l’artiste. , Découverte. La chanteuse AnnSo dévoile son nouveau single éco-engagé « A Simpler Way of Life »
  • D’importants moyens sont alors engagés : le canot tous temps Notre-Dame-de-Bonsecours de la station de la société nationale de sauvetage en mer de Dieppe  et également l’hélicoptère Dragon 76 de la sécurité civile du Havre. , Deux kitesurfeurs en difficulté en Seine-Maritime : l'hélicoptère Dragon 76 engagé | 76actu
  • Après des semaines de tractation, l’opération semble enfin toucher à son but… Ce mardi 7 juillet, Force Ouvrière confirme, dans un communiqué, que Mobilux s’est engagé sur une offre ferme, au lendemain de l’approbation, par le CA de Conforama, du protocole de conciliation des cessions des titres à l’actionnaire de But, ainsi que les termes et conditions d’un Prêt Garanti par l’Etat en deux parties. Le Courrier du meuble, Rachat de Conforama : Mobilux (But) s'est engagé sur l'offre ferme - Le Courrier du meuble
  • Il a été pris en charge par les pompiers de Nesle et Ham, avant d’être héliporté vers le CHU d’Amiens, son pronostic vital étant engagé. Courrier picard, Pronostic vital engagé pour un homme de 29 ans après un grave accident près de Ham
  • Pas retenu par Julien Stéphan pour le stage de préparation à Dinard, Souleyman Doumbia s'est engagé ce mercredi 8 juillet avec le SCO d'Angers. Il avait été prêté dans l'Anjou ces six derniers mois. Le transfert est estimé à trois millions d'euros. France Bleu, Stade Rennais : Souleyman Doumbia s'engage définitivement avec le SCO d'Angers

Images d'illustration du mot « engagé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « engagé »

Langue Traduction
Corse impegnatu
Basque arduratzen
Japonais 従事
Russe занято
Portugais acionado
Arabe مخطوب
Chinois 订婚
Allemand beschäftigt, verlobt
Italien impegnato
Espagnol compromete
Anglais engaged
Source : Google Translate API

Synonymes de « engagé »

Source : synonymes de engagé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « engagé »



mots du mois

Mots similaires