La langue française

Piètre

Sommaire

  • Définitions du mot piètre
  • Étymologie de « piètre »
  • Phonétique de « piètre »
  • Citations contenant le mot « piètre »
  • Images d'illustration du mot « piètre »
  • Traductions du mot « piètre »
  • Synonymes de « piètre »
  • Antonymes de « piètre »

Définitions du mot piètre

Trésor de la Langue Française informatisé

PIÈTRE, adj.

A. −
1. Vieilli ou littér. Très médiocre, dépourvu d'intérêt. Synon. piteux, triste.C'est [le Sganarelle de Molière] le côté du laid humain personnifié, le côté vieux, rechigné, morose, intéressé, bas, peureux, tour à tour piètre ou charlatan, bourru et saugrenu, le vilain côté, et qui fait rire (Sainte-Beuve,Portr. littér., t.2, 1835, p.22).Ce Salavin, Duhamel nous le montre avec ses manies, ses tics cachés de pantin humain (...); il nous décrit ses journées piètres, les basses occupations de son corps et jusqu'à son odeur (Massis,Jugements, 1924, p.195):
. Au lieu de cette vie ridicule et piètre qui eût fait de moi un animal triste, un sot, depuis quatre ans je vis dans une grande ville et j'ai une excellente voiture, ce qui m'a empêché de connaître l'envie et tous les sentiments bas de la province. Stendhal,Chartreuse, 1839, p.209.
2. [En parlant de choses seulement] Très défavorable, mauvais, lamentable. De piètres résultats; piètre avantage; piètre consolation; de piètre allure. Nous allons partir, nous autres, pour les environs de Fontainebleau; dans de bien piètres conditions, mais enfin pour y respirer l'air, ce qui est un peu vivre (Mallarmé,Corresp., 1877, p.153).Pourquoi donner une si piètre idée de soi-même, qui vous serait reprochée le moment du danger passé! (Peisson,Parti Liverpool, 1932, p.146).Un restaurant de piètre apparence (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.396).
Faire piètre figure. Être d'apparence médiocre, insignifiante. En société, je faisais piètre figure (Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p.178).Au fig. Ne pas se montrer à la hauteur (des circonstances). À côté et au regard de l'Apokryphon, le deuxième écrit du recueil −lui aussi, une théogonie et une cosmogonie (...) −fait plutôt piètre figure (Philos., Relig., 1957, p.42-7).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui est dépourvu de valeur, de capacités, qui est dérisoire, qui présente un aspect ou un caractère pitoyable. Comment ne pas sentir que c'était là la manière la plus vulgaire, la plus usée (...) de prendre le sujet? (...) Et l'aplomb de ces messieurs-là! Sont-ils piètres, contents d'eux, sûrs de leur jugement! (Flaub.,Corresp., 1853, p.188).Malvina, dit le piètre mari, en intervenant de sa voix mielleuse, comment peux-tu faire des choses pareilles à Madame qui est si bonne? (Daniel-Rops,Mort, 1934, p.264).Je ne suis qu'un piètre nageur et, quand nous naviguions ensemble, m'essoufflais vite et me laissais promptement distancer (Gide,Feuillets d'automne, 1949, p.1110).
Empl. subst. masc., vieilli. ,,Mendiant exhibant des membres rompus ou ulcéreux`` (Esn. 1966). Ainsi défilaient quatre par quatre (...), les polissons, les piètres, les capons (Hugo,N.-D. Paris, 1832, p.81).Je regardai curieusement défiler devant moi tous ces pauvres diables (...), ces orphelins, ces piètres, ces coquillards (...). Au reste, cette truanderie paraissait assez honnête (Du Camp,Hollande, 1859, p.207).
REM.
Piètrement, adv.De piètre façon, de façon médiocre. Je crois qu'il y a peut-être moyen de rendre cela lisible (...). Mais franchement, c'était piètrement écrit. Et quant à l'ensemble, je conçois que vous n'y ayez rien compris (Flaub.,Corresp., 1856, p.203).On se dirigea vers le Château-Bayard, dont les deux tours poivrières, piètrement restaurées, se distinguaient sur un plateau (A. Daudet,N. Roumestan, 1881, p.232).Et puis voilà, il maquereaute piètrement derrière la place de la République (Queneau,Enf. du limon, 1938, p.176).
Prononc. et Orth.: [pjε:tʀ ̭]. Ac. 1694 et 1718: pietre; dep. 1740: piètre. Étymol. et Hist. 1. Ca 1195 paëstre «mauvais, infidèle, dépravé» (Ambroise, Guerre sainte, 6478 ds T.-L.); ca 1350 piestre (Gilles le Muisit, Poésies, éd. Kervyn de Lettenhove, t.1, p.154); 2. ca 1223 peestre «(personne) misérable» (Gautier de Coinci, éd. V. F. Koenig, I Mir. 10, 974); 1576 [éd. 1619] «id. (de choses)» (Baif, Les Mimes, l. II, fo85 vods Gdf. Compl.: en pietre equipage). Du lat. pedester «qui va à pied» d'où, avant l'époque littér. et en raison de la condition inférieure de ceux qui allaient à pied, le sens 1 ci-dessus. En Picardie, peestre est devenu en m. fr. piestre, et il s'est répandu en fr. sous cette forme, cf. G. Roques ds Mél. Baldinger (K.), 1979, pp.582-585. En fr. mod., piètre s'emploie surtout devant le subst. (pour les personnes, dep. J.-J. Rousseau, v. Littré). Fréq. abs. littér.: 169.
DÉR.
Piètrerie, subst. fém.,vx. Ce qui est vil et méprisable, de nulle valeur. Dans ce beau château Louis XV, le XIXesiècle passe çà et là avec ses piètreries et ses misères. Les yeux, en se détournant d'un portrait de Nattier, tombent sur un mauvais billard en noyer (Goncourt,Journal, 1863, p.1152). [pjεtʀ ə ʀi]. Ac. 1694, 1718: pietrerie, 1740-1878: piè-. 1reattest. 1611 (Cotgr.); de piètre, suff. -erie*.
BBG.Migl. Nome propr. 1968 [1927] p.230. _ Sain. Arg. 1972 [1907] p.179.

Wiktionnaire

Adjectif

piètre \pjɛtʁ̥\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est mesquin, chétif ou insignifiant.
    • Je n'ai été ivre mort qu'une dizaine de fois, piètre score pour un prétendu soûlographe. — (Gérard Oberlé, Itinéraire spiritueux, chap.8, Grasset, 2006)
    • Une piètre récompense. Une piètre consolation.
    • Avoir une piètre santé, une piètre mine.
    • C’est un piètre sujet, un piètre écrivain, un piètre ouvrier.
    • C’est un piètre voyage que le nôtre, après tout. — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIÈTRE. adj. des deux genres
. Qui est mesquin, chétif et de nulle valeur dans son genre. De piètres ressources. Un piètre avoir. Un piètre avantage. Une piètre récompense. Une piètre consolation. Avoir une piètre santé, une piètre mine. Il se dit quelquefois des Personnes. C'est un piètre sujet, un piètre écrivain, un piètre ouvrier.

Littré (1872-1877)

PIÈTRE (piè-tr') adj.
  • 1Chétif mesquin dans son genre. Un mari de votre âge est piètre marchandise, Destouches, Irrésolu, V, 3. On l'habilla convenablement [Dubois] pour lui donner la vraie figure d'un abbé, relever un peu son extérieur piètre et bas, et le rendre présentable, Duclos, Œuv. t. V, p. 198. Les puissances y sont peu respectées [dans le partage de la Pologne], et le roi y joue un piètre rôle, Bachaumont, Mém. t. XXVII, p. 346.
  • 2Il se dit aussi des personnes. Un piètre personnage. C'est là qu'on reconnaît l'homme divin qui, de si piètres disciples, a fait pourtant, dans leur grossier mais fier enthousiasme, des hommes éloquents et modérés, Rousseau, Lett. à M***, Corresp. t. III, p. 277, dans POUGENS.
  • 3 S. m. Terme d'argot. Membre de l'une des branches de la famille des gueux.

HISTORIQUE

XVe s. Tout pietre plein d'avarice Que je conoistroy…, Basselin, V.

XVIe s. Une telle maison si pauvre et si pietre, Amyot, Lyc. 23. C'est un pietre qui se moque d'un boyteux, Tahureau, Dial. p. 159, dans LACURNE. De la façon de Jean le pietre, Oudin, Curios. franç. … La pluspart furent desfaicts, et s'en tournerent fort pietres, Brantôme, Don Juan d'Austrie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « piètre »

Diez le tire du latin pedestris, en observant toutefois qu'on devrait le trouver écrit piestre. Cette absence de l's porte à chercher une autre étymologie. Comme Pierre s'est dit Piètre, on peut croire qu'on a ici un nom propre devenu un nom commun, comme Colas, Nicodème, qui signifient nigaud.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin pedester (« qui va à pied ») d’où l’évolution péjorative de sens par la suite, ceux allant à pied étant de condition inférieure. En Picardie, peestre est devenu en moyen français piestre, qui s'est répandue en français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « piètre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
piètre pjɛtr

Citations contenant le mot « piètre »

  • Dieu a créé l’utérus, toujours infesté de mille microbes, miasmes et infections, pour bien montrer en quel piètre estime il tenait la femme. De Jean Lavalette / Des femmes
  • Il faut avoir une bien piètre opinion des hommes pour les juger selon leur fortune. Le bonheur a besoin d'une autre monnaie. De Normand Rousseau / A l'ombre des tableaux noirs
  • L'homme est la plus piètre conquête du cheval. De Jules Feller
  • Toute vie qui n'a pour but que de ramasser de l'argent est une piètre vie. De Andrew Carnegie
  • Qui va au théâtre pour passer une bonne soirée est un piètre spectateur. De Georges Perros
  • On raconte que Dieu a créé l'homme à son image : il nous a donné là une piètre idée de ses charmes. De Paul-Jean Toulet
  • La piètre mémoire des nations immortalise les légendes. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Au cours du dîner, le président français, Emmanuel Macron aurait tapé du poing sur la table pour dénoncer la mauvaise volonté des États dits « frugaux ». Pour le Figaro, « les leaders de l’UE auront donné un bien piètre spectacle ce week-end ». Le Soir, «Un bien piètre spectacle »: revue de presse européenne sur le sommet marathon de l’UE - Le Soir
  • Combien de temps faut-il pour atteindre l’extase ? 3 minutes, et 4 secondes. Certains diront qu’il s’agit d’une piètre performance, mais il faut d’abord de replacer l’affaire dans le contexte. Ici, on parle d’un match de rugby, et d’une des actions les plus mythiques de ces dix dernières années. Pensez à l’essai du bout du monde, inscrit par les Bleus face à la Nouvelle-Zélande. Maintenant, imaginez un essai avec quatre fois plus de passes, mais aussi… 6 turnovers et 16 temps de jeu ! Le Rugbynistère, [TACTIQUE] On a analysé les 3 plus belles minutes de rugby non-stop ! - Le Rugbynistère
  • L’affiche tant attendue s’est soldée par un piètre 0-0. Et même quand l’arbitre a sifflé un penalty pour les Doukkalis, ils se sont arrangés pour le rater. fr.le360.ma, Chronique. DHJ-Raja: quand la montagne accouche d’une souris | www.le360.ma

Images d'illustration du mot « piètre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « piètre »

Langue Traduction
Anglais poor
Espagnol pobre
Italien povero
Allemand arm
Chinois 较差的
Arabe فقير
Portugais pobre
Russe бедных
Japonais 貧しい
Basque pobrea
Corse poveri
Source : Google Translate API

Synonymes de « piètre »

Source : synonymes de piètre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « piètre »

Partager