Précieux : définition de précieux, précieuse


Précieux, précieuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉCIEUX, -EUSE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. −
1. [Le subst. désigne un inanimé concr.]
a) Dont la valeur marchande est très élevée. J'ai été rechercher chez vous tout ce qu'il y avait de meubles précieux que je vous avais prêté, bronzes, livres, vins, etc. (Staël,Lettres L. de Narbonne, 1792, p.3).Cependant on débarque le sucre et le précieux café que les noirs ont enveloppé de pagnes (Toulet,Nane, 1905, p.122).Comme s'il soulevait à chaque mouvement des bras une lourde étoffe précieuse (Roy,Bonheur occas., 1945, p.157).
Métal* précieux.
Pierre* précieuse.
b) D'une extrême utilité, d'une très grande importance. Le moment était donc propice pour semer cet unique et précieux grain de blé (Verne,Île myst., 1874, p.187).Si la machine [à coudre] à main n'est pas la machine forte par excellence, elle est précieuse à la femme d'intérieur (Lar. mén.1926, p.780):
1. Peu de jours après, ils rapportèrent à mon bord, les voiles, les mâts, le grapin et le pavillon de ce canot, objets très-précieux pour eux, et qui leur auraient été de la plus grande utilité dans leurs pirogues... Voy. La Pérouse, t.2, 1797, p.39.
2. Au fig.
a) [Le subst. désigne un inanimé concr. ou abstr.] Qui a une très grande valeur (affective, morale); auquel, à laquelle on est très attaché. J'ai déroulé d'une main tremblante de joie le précieux rouleau où votre charmante figure est sortie comme d'un nuage pour me regarder (Ampère,Corresp., 1827, p.423).Il avait cette qualité, la plus précieuse de la vie: une fraîcheur de curiosité, que les années n'altéraient point (Rolland,J.-Chr., Adolesc., 1905, p.238):
2. Cet honnête homme a pris pour moi les sentiments d'un véritable père, et j'en conserverai une éternelle reconnaissance. Puisse-t-il, de son côté, me conserver ces précieux sentiments! Restif de La Bret.,M. Nicolas, 1796, p.122.
RELIG. CATH. Précieux corps, précieux sang. Pain, vin consacrés symbolisant le corps et le sang de Jésus-Christ. Se signant avec le calice, portant de nouveau la patène sous son menton, il prit tout le précieux sang, en trois fois (Zola,Faute Abbé Mouret, 1875, p.1224).Il avait laissé du précieux sang dans le calice et me le désigna (Billy,Introïbo, 1939, p.153).
D'un très grand intérêt, très remarquable. Toutes ces précieuses notions m'étaient presque devenues propres (Comte,Catéch. posit., 1852, p.216).On peut (...) voir [sur les sceaux des abbayes] des détails précieux sur la disposition des enceintes, des tours, de l'église ou des bâtiments principaux (Lenoir,Archit. monast., 1852, p.32):
3. Dans ce souple infléchissement, dans cette harmonieuse refonte transfigurant le faisceau complet, externe et interne, des antécédences vitales, comment ne pas trouver une confirmation précieuse de tout ce que nous avions déjà deviné? Teilhard de Ch.,Phénom. hum., 1955, p.198.
Il est précieux. Il est très appréciable. Il est précieux, où que l'on [l'escargot] se trouve, de pouvoir rentrer chez soi et défier les importuns (Ponge,Parti pris, 1942, p.30).
b) [Le subst. désigne un animé, gén. une pers.] Qui nous est très cher. Autrefois, l'homme obtenait des cieux De racheter les jours des êtres précieux! (Sainte-Beuve,Poés., 1829, p.94).Un an après la mort de cette précieuse amie, j'écrivis (...) un opuscule consacré à son souvenir (Renan,Souv. enf., 1883, p.v).En même temps que la jeune femme lui devenait bien plus précieuse (...) il entrevoyait comme possible le malheur inimaginable de la perdre (Mauriac,Plongées, 1938, p.161).
Qui est très utile, très apprécié, voire irremplaçable. Les grandes connaissances de Montriveau sur les moeurs de ces pays en faisaient un précieux compagnon de voyage pour ces personnes (Balzac,Langeais, 1834, p.342).Les chiens d'Alaska, en effet, sont précieux. On en a toujours besoin (Céline,Voyage, 1932, p.239):
4. Vos ennemis cherchent à détacher de votre ordre les lettrés, les savants, les philosophes; mais ces hommes précieux qui consacrent leur vie à vous éclairer, à vous instruire de vos droits (...) pourraient-ils devenir de vils déserteurs... Marat,Pamphlets, Offrande à la Patrie, 1789, p.8.
SYNT. Précieux coffret, document, objet, papier, trésor; précieux avantage, conseil, renseignement, souvenir, témoignage; précieuse amitié, liberté, qualité, santé; élément, bibelot, bien, dépôt, document, don, fardeau, instrument, joyau, manuscrit, meuble, monument, ornement, papier, parfum, vase, vin précieux; moment, renseignement, témoignage, temps précieux; chose, essence, étoffe, fleur, matière, perle, substance précieuse; aide, amitié, faculté, heure, indication, occasion, qualité, vérité précieuse; délicat, fragile, noble, rare, utile et précieux; précieux à conserver, pour l'avenir, pour l'histoire; d'autant plus précieux; don précieux de la nature; ce que j'ai de plus précieux au monde; source précieuse de renseignements.
B. −
1. [Le subst. désigne un inanimé] Dont l'exécution est très délicate et très soignée. Travail précieux. Sur le bracelet précieux, ouvrage du plus habile artiste de la Thessalie, qui n'y avait épargné ni le choix des métaux, ni la perfection du travail (Nodier,Smarra, 1821, p.73).La voûte en bois est d'un agencement fort précieux, simulant les nervures, les coupoles renversées et les pendentifs de la maçonnerie (Du Camp,Hollande, 1859, p.103).Toute cette architecture si précieuse, si finie, dit Corpechot des jardins de Versailles, oriente directement vers l'infini (Barrès,Cahiers, t.10, 1913, p.97).
2. Au fig.
a) [Le subst. désigne une pers.] Qui est raffiné, fait preuve de beaucoup de délicatesse dans ses manières, sa tenue, son langage. M. Vidal connaît la beauté moderne! Allons donc! Grâce à la nature, nos femmes n'ont pas tant d'esprit et ne sont pas si précieuses; mais elles sont bien autrement romantiques (Baudel.,Salon, 1846, p.157).En vérité, cette «pauvre petite fille» était une précieuse petite Hindoue: (...) elle était chargée de toute la nationalité de ses pères (Barrès,Amit. fr., 1903, p.30).
Péj. [P. anal. de comportement avec les Précieuses du xviies. (v. infra II A)] Qui manque de simplicité, est maniéré, affecté. S'attristant du malheur des Juifs, se souvenant de ses amitiés chrétiennes, devenant maniéré et précieux au fur et à mesure que les années venaient (Proust,Guermantes 1, 1920, p.290).
En empl. subst. J'aurais reçu sans doute, de temps en temps, quelques coups de bâton (...) de l'adulateur de quelque précieuse par moi égratignée (Léautaud,Théâtre M. Boissard, 1943, p.163).
[P. méton.] Qui témoigne d'une délicatesse excessive. Il désire seulement qu'on connaisse ses sentimens et qu'on les lui pardonne. M. de Buatry: Quel langage précieux pour un valet! (Leclercq,Prov. dram., Scène double, 1835, 2, p.355).V. niaisot rem. s.v. niais ex. de Rolland.
b) [Le subst. désigne une production artistique, un ouvrage intellectuel] Qui manifeste un souci de recherche formelle dans le détail. Les billets précieux d'un Henry James (...) dont chaque message, fût-ce une invitation acceptée, un renseignement insignifiant, assumait l'élégance d'une pierre quelconque sertie par un joaillier d'art (Blanche,Modèles, 1928, p.87):
5. ... le succès qu'elle fait à la littérature précieuse de ce dernier demi-siècle, succès dont on est tenté de dire, si l'on songe à certaines pages de Mallarmé et de Giraudoux, voire de Gide et de Valéry, qu'il est la revanche de Trissotin. Benda,Fr. byz., 1945, p.179.
II. − Substantif
A. − Subst. fém. Femme élégante et raffinée du milieu du xviies. qui, en réaction contre les moeurs brutales de l'époque, chercha à définir un nouveau style de vie sociale, une nouvelle forme d'amour en conjuguant la délicatesse des manières et celle du langage. Lu Les Précieuses Ridicules et Les Savantes. Quel homme, ce Molière! (E. de GuérinJournal, 1839, p.262).Eux aussi rêvent à Mllede Scudéry, au pays du Tendre, dont ce quartier était autrefois la capitale, à l'élite des précieuses, à Ninon de Lenclos, aux Estrade (Fargue,Piéton Paris, 1939, p.114):
6. Ce fut cet amour romanesque, raffiné jusqu'au ridicule, qui infatua les précieuses. Molière fit tomber à-la-fois la secte et la doctrine. Il fut en France pour l'amour romanesque, ce que Michel Cervantes avait été en Espagne pour la chevalerie... Marmontel,Essai sur rom., 1799, p.309.
En empl. adj. [P. méton.] Relatif aux Précieuses, au mouvement précieux. Littérature précieuse; roman, style précieux. Ce héros romanesque des salons précieux (Brasillach,Corneille, 1938, p.336).V. alambiquer ex. 1.
B. − Subst. masc.
1. Artiste dont les productions témoignent de préciosité (v. ce mot B 2). Mallarmé le précieux; Mallarmé le très obscur; mais Mallarmé le plus conscient; Mallarmé le plus parfait; Mallarmé le plus dur à soi-même de tous ceux qui ont tenu la plume (Valéry,Variété II, 1929, p.210).Nos mentalités de snobs, de précieux et d'esthètes que le public ne comprend plus (Artaud,Théâtre et son double, 1938, p.91).
2. Forme artistique caractérisée par la préciosité (v. ce mot B 2). En littérature il [Henri Lavedan] vise le précieux, le rarissime, et il réalise le pire rococo, la fausse ingéniosité, le Rostand en prose (L. Daudet,Entre-deux-guerres, 1915, p.81):
7. Du jour où la pierre est choisie de façon à porter l'ornement ou l'emblème, l'art tombe dans le précieux. Les détails de l'ornement sont souvent alors mieux finis, et plus beaux même au jugement du sculpteur. Alain,Beaux-arts, 1920, p.196.
En empl. adj. Scarron ou d'Assoucy (...) genre bas, vil, dégradant, détestable, et pour lequel il n'y aurait eu qu'une excuse à donner: c'est qu'il faisait une sorte de contre-poids au genre précieux (Sainte-Beuve,Port-Royal, t.5, 1859, p.325).
REM.
Préciosissime, adj.,hapax. Allons, enfants, faire admirer ailleurs nos préciosissimes talents (Picard,Théâtre, t.2, Voy. interr., 1799, p.20).
Prononc. et Orth.: [pʀesjø], fém. [-ø:z]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) ca 1050 «qui est vénérable» sane precïus (du Christ) (Alexis, éd. Chr. Storey, 67); b) 1680 théol. cath. Precieux sang (Rich.); c) 1121-34 «ce qui nous est cher, dont nous faisons un grand cas» (Philippe de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 462); d) 1135 «qui est de grand prix, qui a une grande valeur marchande» geme preciouse (Wace, Ste Marguerite, éd. E.A.Francis, ms. A, 15); e) 1145 «(d'une personne) digne de respect; qui nous est cher» (Id., Conception N.D., éd. W. R. Ashford, 1798); f) ca 1370 «très utile» (N. Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, I, 1, fol. 3c, p.105); g) 1671-82 «qui doit être ménagé ou sauvegardé; qui a une valeur inestimable» (Boileau, Le Lutrin, éd. H. Bouhors, chant III, 63, p.140); 2. a) 1659 péj. «qui manifeste un raffinement excessif, de l'affectation» air précieux (Molière, Précieuses ridicules, scène 1); b) av. 1679 «qui montre beaucoup de recherche, de raffinement dans les manières, le langage, les vêtements» (Cardinal de Retz ds Lar. 19e); c) 1690 «qui est d'une perfection délicate dans le travail» meubles precieux (Fur.); d) 1875 «relatif aux précieux et précieuses du xviies.» genre [...] précieux (Lar. 19e, s.v. préciosité). B. Subst. 1. fém. a) 1280 «prude» (E. Girart d'Amiens, Escanor, 22091 ds T.-L.) en a. fr.; b) 1654 «au xviies., femme raffinée dans ses sentiments qui adopta une nouvelle manière de parler et de vivre différente du commun» (Chevalier de Sévigné, Lett. du 3 avril [in A. Adam, Hist. littér. franç., t.II, p.26, note 2] ds Rob.); d'où 1663 péj. «femme qui porte le raffinement dans les manières et le langage au point de tomber dans le ridicule» (Molière, Critique de l'École des femmes, scène 2, éd. R.Bray, p.303); 2. masc. a) 1659 «celui qui affecte une extrême distinction» (La Fontaine, Les Rieurs du Beau-Richard, 9 ds OEuvres, éd. H.Régnier, t.7, p.122); b) av. 1696 «le genre précieux» (La Bruyère, Les Caractères, De la société et de la conversation ds OEuvres, éd. G.Servois, Paris, 1922, t.2, p.155). Empr. au lat. class. pretiosus «qui a du prix, coûteux», dér. de pretium «prix, valeur d'une chose». Fréq. abs. littér.: 4594. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)7469, b)5524; xxes.: a)6176, b)6487. Bbg. Gall. 1955, p.460, 461.

Précieux, précieuse : définition du Wiktionnaire

Adjectif

précieux

  1. Qui est de grand prix.
    • Les peuples préhistoriques ont eu des conventions monétaires, de coquillages, pierres, pépites ou lingots de métaux précieux, de valeur intrinsèque relative constante, pour acheter des objets moins portatifs dont le possesseur était titulaire. C'était des constitutions financières démocratiques de l'âge d'or. — (Géo, Démocratie Européenne, Saint-Nazaire : Imprimerie ouvrière, 1924, non paginé : 3e page)
    • Une étoffe précieuse.
    • Des meubles précieux.
    • Cet ouvrage, que la matière et le travail rendent également précieux.
  2. (Figuré) Qualifie les choses dont on peut tirer une grande utilité, un grand profit.
    • Il ne disait pas encore , comme Franklin, que « le temps, c'est de l'argent », mais ce principe s'appliquait déjà en un sens spirituel : le temps est infiniment précieux parce que toute heure de travail perdue était une heure de moins au service de la gloire de Dieu. — (Max Weber, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, chap.II (Éthique du métier), § 2, traduction Flammarion, 2000)
    • A cette occasion, il me revient à l'esprit certain passage de Marcel Schwob, cet admirable artiste qu'il est toujours précieux de relire […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Les moments sont précieux, pour faire réussir ce dont il s’agit, il n’y a point de temps à perdre.
  3. Se dit de tout ce qui nous est cher et dont nous faisons un cas particulier.
    • Madame Hanson a la gracieuseté de nous apporter des fleurs, la chose la plus précieuse qu'elle puisse nous offrir sous ce triste climat; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Avec la pénurie de gel hydroalcoolique liée à l'épidémie du coronavirus, l'alcool est devenue une denrée précieuse. — (Coralie Cathelinais, « Pernod Ricard offre 70.000 litres d'alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique », bfmtv.com, 18 mars 2020 ; consulté le 18 mars 2020)
    • Je garde cette lettre comme un gage précieux de son amitié.
    • Sa vie est précieuse à l’état, à sa famille.
    • Conservez cette tête précieuse.
    1. (Religion) Les écritures disent dans le même sens :
      • La mort des saints est précieuse devant Dieu.
  4. (Arts) Ce qui est d’une délicatesse extrême.
    • Ce tableau est d’un fini précieux.
    • Ce bijou est d’un travail précieux.
  5. (Péjoratif) Qui est recherché, affecté, qui manque de simplicité, de naturel.
    • Il a des manières précieuses, un air précieux.
    • Il parle un langage précieux.
    • Style précieux.
  6. (Foresterie) (Menuiserie) Relatif à une essence relativement rare, car tolérant mal la présence proche d’autres pieds de même essence (essence asociale), poussant donc isolément.
    • Ces dégagements doivent être réalisés également au profit de feuillus précieux s’ils sont rares, mais de façon mesurée pour le frêne, l’érable et le merisier afin d’éviter qu’ils ne se développent trop vite au-dessus des chênes et forment des houppiers qui auront ensuite du mal à s’élaguer. Il est préférable de favoriser ces essences en groupe plutôt qu’en individus isolés. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Nom commun

précieux \pʁe.sjø\ masculin (pour une femme on dit : précieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Substantif de l’adjectif : personne affectée dans son air, dans ses manières et surtout dans son langage. À l’origine, ce mot n’était pas pris au sens péjoratif.
    • Le Dictionnaire des Précieuses.
    • Les Précieuses ridicules. — (Comédie de Molière)

Forme d’adjectif

précieuse \pʁe.sjøz\

  1. Féminin singulier de précieux.

Nom commun

précieuse \pʁe.sjøz\ féminin

  1. Féminin singulier de précieux.

Forme d’adjectif

précieuse \pʁe.sjøz\

  1. Féminin singulier de précieux.

Nom commun

précieuse \pʁe.sjøz\ féminin

  1. Féminin singulier de précieux.

Forme d’adjectif

précieuse \pʁe.sjøz\

  1. Féminin singulier de précieux.

Nom commun

précieuse \pʁe.sjøz\ féminin

  1. Féminin singulier de précieux.

Forme d’adjectif

précieuse \pʁe.sjøz\

  1. Féminin singulier de précieux.

Nom commun

précieuse \pʁe.sjøz\ féminin

  1. Féminin singulier de précieux.

Forme d’adjectif

précieuse \pʁe.sjøz\

  1. Féminin singulier de précieux.

Nom commun

précieuse \pʁe.sjøz\ féminin

  1. Féminin singulier de précieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Précieux, précieuse : définition du Littré (1872-1877)

PRÉCIEUX (pré-si-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui est de grand prix. Un bijou, un meuble précieux.

    Pierres précieuses, les diamants, les rubis, les émeraudes, les saphirs, les topazes, etc.

  • 2 Fig. Qui est d'un grand prix moralement. Elle [Marie-Thérèse] était toujours tremblante, parce qu'elle voyait toujours cette précieuse vie [de Louis XIV], dont la sienne dépendait, trop facilement hasardée, Bossuet, Mar.-Thér.

    Les moments sont précieux, c'est-à-dire il n'y a pas de temps à perdre. Mais le barbier, qui tient les moments précieux, Boileau, Lutr. III.

  • 3 Fig. Cher, dont on fait un cas particulier. Le mérite pourtant m'est toujours précieux, Boileau, Sat. VII. Ô vous, sur ces enfants si chers, si précieux, Ministres du Seigneur, ayez toujours les yeux, Racine, Ath. II, 6. Mais, madame, arrêtez ces précieuses larmes, Racine, Brit. v, 1. Tandis que, pour fléchir l'inclémence des dieux, Il faut du sang peut-être et du plus précieux, Racine, Iphig. I, 2. Le plus vil citoyen, massacré sans raison avec le glaive de la loi, est précieux à la nation et au roi qui la gouverne, Voltaire, Pol. et lég. la Méprise d'Arras. C'était un homme de mérite [le comte de Bassewitz], plein de droiture et de candeur, et qui a laissé en Allemagne une mémoire précieuse, Voltaire, Russie, II, 3.

    En un sens analogue, dans le langage de l'Écriture. La mort des saints est précieuse devant Dieu. La France a vu de nos jours deux reines plus unies encore par la piété que par le sang, dont la mort, également précieuse devant Dieu, a été d'une singulière édification à toute l'Église, Bossuet, Marie-Thér.

    Il se dit par respect en parlant du corps et du sang de Jésus-Christ et des reliques des saints. Le précieux sang de Notre Seigneur. Une précieuse relique.

  • 4Il se dit, en fait d'ouvrages d'art, de ce qui porte la marque d'un soin curieux. Un ouvrage d'un fini précieux. Ce bijou est d'un travail précieux.

    Terme de peinture. Coloris précieux, celui qui imite bien les couleurs des objets.

    Précieux se prend toujours en bonne part quand il s'agit de petits ouvrages, mais il peut désigner dans les grands, surtout dans les tableaux historiques, un défaut, la recherche de qualités petites et minutieuses.

  • 5Par allusion à la délicatesse des précieuses, en un sens favorable, maintenant inusité, qui joint la délicatesse à la distinction. Obligeante, civile, et surtout précieuse, Quel serait le brutal qui ne l'aimerait pas ? Segrais, Vers à Mlle de Châtillon. Il y a bien d'autres expressions nouvelles… sans parler de celles qu'on nomme précieuses, et qui ne sont pas tant de notre langue que de quelques femmes qui, pour se distinguer du commun, se sont fait un jargon particulier, Bouhours, Entret. d'Ariste et d'Eug. II. La comédie [Esther] représentait, en quelque sorte, la chute de Mme de Montespan, et l'élévation de Mme de Maintenon ; toute la différence fut qu'Esther était un peu plus jeune, et moins précieuse en fait de piété, La Fayette, Mém. cour de Franc. Œuv. compl. t. II, p. 412, dans POUGENS. Tout ce qui avait un air de conversation leur semblait grossier, vulgaire [aux habitués de l'hôtel de Rambouillet] ; c'était une résolution et une gageure d'être distingué, comme on aurait dit soixante ans plus tard, d'être supérieur, comme on dirait aujourd'hui : on disait alors précieux, Sainte-Beuve, Mme de Longueville, dans la Bruyère et la Rochefoucauld ; Mme de la Fayette et Mme de Longueville, 1 vol. Paris, 1842, p. 172.

    En un sens défavorable, en parlant des personnes, qui pousse la délicatesse à l'excès. Vous êtes bien délicat et bien précieux, de vous trouver atteint d'une petite attaque de décrépitude, parce que vous êtes grand-père, Sévigné, à Moulceau, le jour des rois 1687. Pour les filles, il ne faut pas qu'elles soient savantes, la curiosité les rend vaines et précieuses, Fénelon, Éduc. filles, I. Sophie n'était ni précieuse ni ridicule ; comment cette délicatesse outrée aurait-elle pu lui convenir, à elle à qui l'on n'avait rien tant appris dès son enfance qu'à s'accommoder des gens avec qui elle avait à vivre ? Rousseau, Ém. v.

    Substantivement. C'est, en un mot, un composé du pédant et du précieux, fait pour être admiré de la bourgeoisie et de la province, La Bruyère, II. Qui pour faire valoir sa marchandise fait la précieuse, Hamilton, Gramm. x.

    Il se dit aussi des choses. L'air précieux n'a pas seulement infecté Paris, il s'est aussi répandu dans les provinces, et nos donzelles ridicules en ont humé leur bonne part, Molière, Préc. 1. La Middleton, bien faite, blonde et blanche, avait dans les manières et le discours quelque chose de précieux et d'affecté, Hamilton, Gramm. 6. Mais il hait encor plus le jargon précieux, Delille, Convers. III.

    S. m. Le précieux, espèce de ridicule, qui consiste dans des manières et un langage affectés, par lesquels une personne fait juger qu'elle s'estime plus qu'elle ne vaut, et qu'elle aspire à des perfections qui ne lui sont pas naturelles. Nanon se rendait aussi rare que sa maîtresse, imitant son précieux, son langage, sa dévotion [de Mme de Maintenon], Saint-Simon, 39, 191. Le précieux de l'hôtel de Rambouillet, Mme de Caylus, Souvenirs, p. 78, dans POUGENS. On y sait fuir également Le précieux, le pédantisme, Voltaire, Goût. Le siècle du bel esprit et du précieux ridicule, Marmontel, Œuv. t. v, p. 135.

REMARQUE

1. On dit précieux à et précieux pour : C'est un avantage précieux pour moi ; c'est un avantage qui m'est précieux.

2. Pour exprimer la qualité qui rend précieux, on dit également par et pour : Cet animal est précieux pour sa frugalité ou par sa frugalité.

HISTORIQUE

XIIe s. Li reis David à sun vivant out or e argent e pierres pretiuses, e mairen gentil, e marbre…, Rois, p. 243.

XIIIe s. Or voel-je que vous tout le juriés suz le cors precieus nostre Seigneur, Chr. de Rains, p. 20.

XIVe s. Les très precieux des bons arts ou doctrines sont soubz ceste [science] si come chevalerie, yconomique et rhetorique, Oresme, Eth. 111. … Vieille contagieuse, Voulez-vous donc gouverner la contrée En beguinant, faire la precieuse Pour empescher toute vie amoureuse ? Deschamps, Poésies mss. f° 334. Aussi bien laides que belles Contrefont les dangereuses, Et souvent les pre cieuses, Orléans, Rond.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Précieux, précieuse : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRÉCIEUX, adj. (Gram.) qui est d’un grand prix. Ainsi l’on dit d’une belle pierre qu’elle est précieuse ; d’un morceau d’histoire naturelle qui montre quelqu’accident particulier, qu’il est précieux ; d’un tableau, que le coloris en est précieux ; d’un grand ministre, que c’est une vie précieuse à l’état ; d’une expression trop recherchée, qu’elle est précieuse ; d’une femme qui a l’habitude de ces expressions, que c’est une précieuse, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « précieux »

Étymologie de précieux - Littré

Provenç. precios ; espagn. precioso ; ital. prezioso ; du lat. pretiosus de pretium (voy. PRIX).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de précieux - Wiktionnaire

Du latin pretiosus (« précieux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « précieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
précieux presjø play_arrow

Citations contenant le mot « précieux »

  • Laissons le lapidaire juger des pierres précieuses. De Proverbe malais
  • La perle précieuse provient d’une vulgaire huître. De Proverbe chinois
  • Il ne faut jamais jeter la pierre à une femme, ou alors des pierres précieuses. De Gabriel Domergue
  • Les choses les plus précieuses sont plus légères que l'air. De Paul Auster
  • Bonne renommée vaut mieux que l’huile précieuse. De La Bible
  • Ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes. De George Bernard Shaw
  • La justice est chose précieuse ; c'est pourquoi elle coûte cher. De Francisco de Quevedo
  • L'encre du savant est aussi précieuse que le sang du martyr. De Proverbe arabe
  • Dans la mallette en bois où il conserve son stock, qui va du bleu indigo au rouge violet, il garde précieusement son premier échantillon obtenu en 2009. "J'ai alors amélioré mes méthodes jusqu'à trouver la bonne technique et la maîtriser à partir de 2013-2014", dit-il. Pour obtenir un gramme de pourpre pure, il doit décortiquer cent kilos de murex, ce qui lui prend deux week-ends. Il faut laver, trier les coquillages par espèces puis par tailles, et casser délicatement la partie supérieure de la coquille dans le petit mortier, afin d'en extraire la glande, qu'il fait sécher avec du sel. C'est elle qui produit la couleur, après oxydation. Franceinfo, En Tunisie, un passionné de la pourpre ressuscite ce précieux pigment antique
  • Après avoir battu le 27 juillet son record historique de 1921,17 dollars de septembre 2011, l’once d’or a légèrement corrigé lors de la séance du 28. La barre symbolique des 2000 dollars reste en vue et pourrait être franchie cet été. Depuis le début de l’année, les prix du métal jaune ont gagné 27% et 5% le mois dernier soit mieux que les bourses et les 15% du NASDAQ. Les prix des autres métaux précieux ne sont pas en reste avec un gain de 25% pour l’argent depuis un mois, de 15% pour le palladium et de 12% pour le platine. Paradoxalement, cette course aux valeurs refuges ne profite pas au franc suisse. , Valeurs refuges: pourquoi l'or s'envole mais pas le franc suisse - Heidi.news
  • Rare, relativement aisé à extraire, facilement malléable (il devient liquide à 1.064 degrés Celsius) et inoxydable, l'or dispose de nombreuses qualités, en plus de sa beauté, qui le rend très pratique et ont fait de lui le métal précieux par excellence. La Tribune, L'or, "valeur refuge" riche de 3.000 ans d'histoire, atteint de nouveaux sommets historiques
  • L’arrivée d’Or en Cash à Avignon va permettre aux 92 000 habitants de la ville de bénéficier des services experts du premier réseau français d’achat et de vente de métaux précieux. « Les clients qui viennent dans nos agences vendent des bijoux soit pour se constituer une épargne, soit pour réaliser un rêve, comme un grand voyage, ou financer les études de leurs enfants. Ce que nous offrons dans notre agence, c’est la possibilité de réaliser cette transaction simplement, en toute transparence et en toute sécurité. Vendre des bijoux usagés est presque aussi facile que de revendre des vêtements d’occasion. Cette simplicité, couplée au respect strict du cadre légal, permet à Or en Cash d’être le premier réseau français pour l’achat et la vente de métaux précieux» explique Angélique Ravenel, gérante de l’agence d’Avignon. La lettre économique et politique de PACA, AVIGNON : Or en Cash, premier réseau d’achat et de vente de métaux précieux - La lettre économique et politique de PACA
  • Londres (awp/afp) - Les métaux précieux ont tous grimpé durant la semaine, notamment l'or et l'argent, qui ont atteint des niveaux plus vus depuis des années, tandis que le platine et le palladium sont montés à des plus hauts depuis plusieurs mois. , Alimentaires: Matières premières: précieux, nickel et café en pleine forme | Zone bourse
  • Le marché du métal précieux étant libellé en dollars, une baisse de la devise américaine le rend moins onéreux pour les acheteurs utilisant d'autres devises. , Devises/Métaux précieux: l'or, valeur refuge, atteint de nouveaux sommets | Zone bourse
  • La santé est un capital précieux qu'il faut constamment alimenter avec de bonnes actions. De Kheira Chakor
  • Existe-t-il pour l'homme un bien plus précieux que la Santé ? De Socrate
  • Les amis sont plus rares et plus précieux de loin que de près. De Alexandre Dumas, fils / Le Demi-monde
  • Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie. De Georges Bernanos
  • Rien de précieux n’est transmissible. Une vie heureuse est un secret perdu. De Jacques Chardonne / Claire
  • L'avenir est plus précieux que tout le passé. De Anonyme
  • L'amour est plus précieux que la vie ; l'honneur plus que l'argent : Mais plus précieux que tous deux, la parole donnée. De Edmund Spenser / La Reine des fées

Images d'illustration du mot « précieux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « précieux »

Langue Traduction
Corse preziosu
Basque preziatu
Japonais 貴重な
Russe драгоценный
Portugais precioso
Arabe ثمين
Chinois 珍贵
Allemand wertvoll
Italien prezioso
Espagnol precioso
Anglais precious
Source : Google Translate API

Synonymes de « précieux »

Source : synonymes de précieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « précieux »



mots du mois

Mots similaires