La langue française

Perturber

Sommaire

  • Définitions du mot perturber
  • Étymologie de « perturber »
  • Phonétique de « perturber »
  • Citations contenant le mot « perturber »
  • Images d'illustration du mot « perturber »
  • Traductions du mot « perturber »
  • Synonymes de « perturber »
  • Antonymes de « perturber »

Définitions du mot perturber

Trésor de la Langue Française informatisé

PERTURBER, verbe trans.

A. − Qqn/qqc. perturbe qqn/qqc. (rel. à une pers.)
1. Troubler la vie physique, psychique ou affective d'un individu. Perturber les habitudes de qqn. Laissez-le! laissez-le! vous lui perturbez le moral avec votre mysticisme! (Flaub., MmeBovary,t.2, 1857, p.19).C'était à peu près tout et il n'y avait pas de quoi, vraiment, perturber, deux minutes, ne fût-ce qu'une petite princesse de l'hôpital et du crève-coeur (Bloy, Femme pauvre,1897, p.106).
Au part. passé, en empl. adj. Il se sentait perturbé, mal à l'aise et il aurait bien voulu que cette fête fût déjà terminée (Huysmans, Oblat,t.2, 1903, p.29).
2. Déranger l'harmonie d'un groupe de personnes, dérégler le fonctionnement d'une organisation. Perturber le déroulement d'un match, d'une élection. Il eût même dû s'avouer, (...) que le drame où se débattait l'Europe n'était pas étranger à ce détachement: comme si la liaison avec cette femme n'eût plus été à la mesure de certains sentiments nouveaux, à l'échelle des événements qui perturbaient le monde (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p.480).
B. − Qqc. perturbe qqc.
1. Dérégler le fonctionnement normal d'un mécanisme, d'un système. La circulation des autobus et du métro a été perturbée par des grèves (Reynaud, Syndic. en Fr.,1963, p.153):
. L'écoute d'un disque suppose une sorte de «chaîne» dont les maillons sont d'abord les étapes de sa fabrication, mais aussi les différents appareils qui constituent l'instrument reproducteur (...); or les qualités de l'audition sont évidemment perturbées par la moindre imperfection du moindre maillon de cette longue chaîne. Samuel, Art mus. contemp.,1962, p.633.
2. Spécialement
a) ASTRON. Provoquer des irrégularités dans le mouvement d'un satellite, d'une planète. Si l'on imagine qu'une planète perturbe le mouvement d'Uranus, les inconnues du problème sont d'une part les éléments de la planète hypothétique, d'autre part les corrections à donner à ceux qui étaient antérieurement attribués à Uranus (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 1, 1961, p.150).
b) ÉCON. Modifier les données économiques d'un marché. Perturber les échanges, la Bourse. Assouplir les mesures dirigistes ou fiscales qui peuvent perturber le marché en mécontentant les professionnels (Le Monde,19 janv. 1952, p.10, col. 5).
c) GÉOPHYS. (géomagnétisme, météor.). Provoquer une rupture dans l'équilibre de l'environnement terrestre. Radiations (...) qui (...) perturbent la propagation des ondes radioélectriques (Schatzman, Astrophys.,1963, p.68).L'orage a perturbé le temps (Quillet1965).
d) PATHOL. Provoquer une modification pathologique d'un organe, d'une fonction ou d'un comportement. Il est possible, d'ailleurs, que l'intoxication thyroïdienne perturbe les fonctions des surrénales (Souquesds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.205).
Prononc.: [pε ʀtyʀbe], (il) perturbe [pε ʀtyʀb̥]. Étymol. et Hist. Ca 1200 parturber «troubler» (Moralités sur Job, éd. W. Foerster, p.310, 15), plusieurs fois att. dans ce texte, v. T.-L.; ca 1355 pertourber (Bersuire, T. Liv., ms. Ste-Gen., fo82c ds Gdf.) −1611, Cotgr., rare jusqu'à la 2emoitié du xixes.; spéc. 1844 «provoquer un changement dans un état naturel» (R. Töpffer, Voyages en zigzag ds Littré Suppl.); 1839 part. passé adj. perturbé (Peltier, Mém. ds Ann. chim. et phys., t.71, p.292: Si le circuit est très court et d'une résistance moindre que celle de chacune des molécules perturbées). Empr. au lat. perturbare «troubler, bouleverser», dér. de turbare «troubler, agiter», de turba «trouble d'une foule en désordre, confusion» peut-être empr. au gr. τ υ ́ ρ β η «confusion, tumulte», cf. Ern.-Meillet et Chantraine. Fréq. abs. littér.: 22.

Trésor de la Langue Française informatisé

PERTURBER, verbe trans.

A. − Qqn/qqc. perturbe qqn/qqc. (rel. à une pers.)
1. Troubler la vie physique, psychique ou affective d'un individu. Perturber les habitudes de qqn. Laissez-le! laissez-le! vous lui perturbez le moral avec votre mysticisme! (Flaub., MmeBovary,t.2, 1857, p.19).C'était à peu près tout et il n'y avait pas de quoi, vraiment, perturber, deux minutes, ne fût-ce qu'une petite princesse de l'hôpital et du crève-coeur (Bloy, Femme pauvre,1897, p.106).
Au part. passé, en empl. adj. Il se sentait perturbé, mal à l'aise et il aurait bien voulu que cette fête fût déjà terminée (Huysmans, Oblat,t.2, 1903, p.29).
2. Déranger l'harmonie d'un groupe de personnes, dérégler le fonctionnement d'une organisation. Perturber le déroulement d'un match, d'une élection. Il eût même dû s'avouer, (...) que le drame où se débattait l'Europe n'était pas étranger à ce détachement: comme si la liaison avec cette femme n'eût plus été à la mesure de certains sentiments nouveaux, à l'échelle des événements qui perturbaient le monde (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p.480).
B. − Qqc. perturbe qqc.
1. Dérégler le fonctionnement normal d'un mécanisme, d'un système. La circulation des autobus et du métro a été perturbée par des grèves (Reynaud, Syndic. en Fr.,1963, p.153):
. L'écoute d'un disque suppose une sorte de «chaîne» dont les maillons sont d'abord les étapes de sa fabrication, mais aussi les différents appareils qui constituent l'instrument reproducteur (...); or les qualités de l'audition sont évidemment perturbées par la moindre imperfection du moindre maillon de cette longue chaîne. Samuel, Art mus. contemp.,1962, p.633.
2. Spécialement
a) ASTRON. Provoquer des irrégularités dans le mouvement d'un satellite, d'une planète. Si l'on imagine qu'une planète perturbe le mouvement d'Uranus, les inconnues du problème sont d'une part les éléments de la planète hypothétique, d'autre part les corrections à donner à ceux qui étaient antérieurement attribués à Uranus (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 1, 1961, p.150).
b) ÉCON. Modifier les données économiques d'un marché. Perturber les échanges, la Bourse. Assouplir les mesures dirigistes ou fiscales qui peuvent perturber le marché en mécontentant les professionnels (Le Monde,19 janv. 1952, p.10, col. 5).
c) GÉOPHYS. (géomagnétisme, météor.). Provoquer une rupture dans l'équilibre de l'environnement terrestre. Radiations (...) qui (...) perturbent la propagation des ondes radioélectriques (Schatzman, Astrophys.,1963, p.68).L'orage a perturbé le temps (Quillet1965).
d) PATHOL. Provoquer une modification pathologique d'un organe, d'une fonction ou d'un comportement. Il est possible, d'ailleurs, que l'intoxication thyroïdienne perturbe les fonctions des surrénales (Souquesds Nouv. Traité Méd.fasc. 81925, p.205).
Prononc.: [pε ʀtyʀbe], (il) perturbe [pε ʀtyʀb̥]. Étymol. et Hist. Ca 1200 parturber «troubler» (Moralités sur Job, éd. W. Foerster, p.310, 15), plusieurs fois att. dans ce texte, v. T.-L.; ca 1355 pertourber (Bersuire, T. Liv., ms. Ste-Gen., fo82c ds Gdf.) −1611, Cotgr., rare jusqu'à la 2emoitié du xixes.; spéc. 1844 «provoquer un changement dans un état naturel» (R. Töpffer, Voyages en zigzag ds Littré Suppl.); 1839 part. passé adj. perturbé (Peltier, Mém. ds Ann. chim. et phys., t.71, p.292: Si le circuit est très court et d'une résistance moindre que celle de chacune des molécules perturbées). Empr. au lat. perturbare «troubler, bouleverser», dér. de turbare «troubler, agiter», de turba «trouble d'une foule en désordre, confusion» peut-être empr. au gr. τ υ ́ ρ β η «confusion, tumulte», cf. Ern.-Meillet et Chantraine. Fréq. abs. littér.: 22.

Wiktionnaire

Verbe

perturber \pɛʁ.tyʁ.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Troubler, changer les habitudes, la condition physique ou psychique d'un individu.
    • Il faut éviter de le perturber avant son examen.
  2. Déranger le déroulement d'un évènement, l'ordre d'un groupe, dérégler le fonctionnement d'une organisation.
    • * Les manifestants ont perturbé la circulation en ville pendant plus de deux heures.
  3. Dérégler le comportement normal d'un mécanisme, d'un système.
    • Un accident entre un camion et un utilitaire a fortement perturbé la circulation, hier, sur la RN 36. Le choc s'est produit, vers 17 h 50, à hauteur de la commune de Saint-Germain-Laxis. Trois blessés ont été dénombrés. — (EN BREF Croissy-Beaubourg Saint-Germain-Laxis, Le Parisien (www.leparisien.fr), le 4 décembre 2001)
    • Ce caillot perturbe la bonne circulation du sang dans l'artère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERTURBER (pèr-tur-bé) v. a.
  • Néologisme. Causer de la perturbation. Ces terrains voyageurs [terrains qui se déplacent en glissant, comme cela a lieu quelquefois dans les pays de montagnes] ont beaucoup perturbé la commune, R. Töpffer, Voyages en zigzag.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perturber »

Du latin perturbare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. perturbare. Ce mot a été forgé du latin sous l'influence de perturbation et de perturbateur (voy. ces mots).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perturber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perturber pɛrtyrbe

Citations contenant le mot « perturber »

  • Observer, c’est perturber. De Hubert Reeves / Patience dans l’azur
  • L’amour des possessions est une faiblesse à surmonter. Il s’attache à la part matérielle de l’existence et, si on le laisse prendre de l’importance, il risque de perturber l’équilibre spirituel. De Charles Alexandre Eastman
  • Les travaux de l'avenue de Cannes vont perturber la circulation de nuit à Antibes. Photo C. D. Nice-Matin, Les travaux de l'avenue de Cannes vont perturber la circulation de nuit à Antibes - Nice-Matin
  • Des travaux de voirie commencés ce lundi 27 juillet devraient perturber le trafic sur la D1024, rue Pasteur, jusqu’à vendredi, voire au-delà. Courrier picard, La circulation perturbée à Origny-Sainte-Benoîte à cause des travaux
  • Notre sondage sur Facebook montre que vous êtes 72% à penser que la pandémie de Covid-19 va perturber le début de la saison. C’est donc déjà le cas à différents endroits de l’Hexagone. Il faut espérer que cela va se tasser dans les semaines qui viennent. , La pandémie de Covid-19 perturbe la reprise des clubs amateurs

Images d'illustration du mot « perturber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « perturber »

Langue Traduction
Anglais disturb
Espagnol molestar
Italien disturbare
Allemand stören
Chinois 打扰
Arabe إزعاج
Portugais perturbar
Russe беспокоить
Japonais 乱す
Basque molestatu
Corse disturbu
Source : Google Translate API

Synonymes de « perturber »

Source : synonymes de perturber sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perturber »

Partager