Dépouille : définition de dépouille


Dépouille : définition du Wiktionnaire

Nom commun

dépouille \de.puj\ féminin

  1. Peau qui, au moment de la mue, se détache du corps des serpents et de certains insectes.
    • La dépouille d’un serpent. - La dépouille d’un ver à soie.
    • Les Ophidiens ou serpents sortent de leur peau comme d’un fourreau ; les Batraciens se débarrassent de leurs vieilles dépouilles au moyen de mouvements rapides et saccadés. — (Albert Granger, Histoire naturelle de la France, 4e partie, « Reptiles, batraciens », Émile Deyrolle, Paris, 1890, pp. 4-5)
  2. (Par extension) Peau de toute sorte de bête féroce, lorsqu’elle est arrachée.
    • La dépouille d’un tigre, d’un léopard, d’une panthère. - Hercule se revêtit de la dépouille du lion de Némée.
    • […] et près de là, le marché aux fourrures étalait des dépouilles d’animaux sans nombre, venues soit de la haute Sibérie, soit des bords de la mer Caspienne. - L’ours blanc, le renard bleu, l’hermine, étaient les moindres curiosités de cette incomparable exhibition. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  3. (Figuré), (Littéraire) Corps d’un défunt.
    • Ils me disent que ce bûcher est destiné à consumer ma dépouille mortelle et à m’ouvrir un chemin douloureux, mais court, vers un monde meilleur. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ce sont d’abord les saints ayant foi en la révélation qui, prochainement et du jour au lendemain, disparaîtront tous de ce monde pour être transportés au ciel, sans laisser ici-bas aucune dépouille mortelle. — (Une station sur les côtes d'Amérique, II. New-York et la société américaine, dans La revue des deux mondes, 1862, p.197)
    • C’était la mascotte de l’équipe. Elle l’a fait taxidermiser quand il est mort à l’âge de vingt-trois ans. En frôlant la cheminée, je pus constater à quel point la dépouille confinait au cauchemardesque. — (Serge Brussolo, Agence 13 : Le chat aux yeux jaunes, vol.3, Fleuve Noir, 2011)
  4. (Figuré), (Littéraire) Succession d’une personne, et particulièrement des dignités, des emplois qui deviennent vacants par sa mort.
    • C’était un homme qui occupait beaucoup de places : les ambitieux auront là une riche dépouille à se partager.
  5. (Souvent au pluriel) Toute chose dont on s’empare ou que l’on acquiert au détriment, au préjudice d’autrui.
    • Il voulait me déposséder et s’enrichir de mes dépouilles. - Ses biens furent confisqués, et les dénonciateurs eurent une part de sa dépouille. - C’est un plagiaire impudent, qui s’enrichit, qui se pare des dépouilles d’autrui.
  6. (En particulier) Tout ce qu’on enlève à l’ennemi.
    • Si, lors de la distribution des dépouilles, les vainqueurs ont appliqué aux vaincus la brutale formule du væ victis, cela ne veut pas dire que dans leur camp même le principe égalitaire ait été respecté. — (Victor Margueritte, Avortement de la S.D.N. (1920-1936), Flammarion, 1936, p.78)
  7. (Arts) (Métallurgie) Pente, inclinaison prévue sur les parties latérales d’un modèle afin d’assurer un parfait démoulage en vue de son extraction lors de la réalisation du moule.

Forme de verbe

dépouille \de.puj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de dépouiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de dépouiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de dépouiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de dépouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de dépouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dépouille : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPOUILLE. n. f.
Peau qui, au moment de la mue, se détache du corps des serpents et de certains insectes. La dépouille d'un serpent. La dépouille d'un ver à soie. Il se dit, par extension, de la Peau de toute sorte de bête féroce, lorsqu'elle est arrachée. La dépouille d'un tigre, d'un léopard, d'une panthère. Hercule se revêtit de la dépouille du lion de Némée. Fig., La dépouille mortelle d'une personne. Il se dit quelquefois figurément de la Succession d'une personne, et particulièrement des Dignités, des emplois qui deviennent vacants par sa mort. C'était un homme qui occupait beaucoup de places : les ambitieux auront là une riche dépouille à se partager. Il se dit pareillement de Toute chose dont on s'empare ou que l'on acquiert au détriment, au préjudice d'autrui; et alors il se met souvent au pluriel. Il voulait me déposséder et s'enrichir de mes dépouilles. Ses biens furent confisqués, et les dénonciateurs eurent une part de sa dépouille. C'est un plagiaire impudent, qui s'enrichit, qui se pare des dépouilles d'autrui. Il se dit particulièrement de Tout ce qu'on enlève à l'ennemi. Les dépouilles d'un ennemi tué. Dépouilles opimes. Voyez OPIMES. Les dépouilles d'un prisonnier.

Dépouille : définition du Littré (1872-1877)

DÉPOUILLE (dé-pou-ll', ll mouillées, et non dépou-ye) s. f.
  • 1En général, la peau enlevée à un animal. La dépouille d'un lion. Trouvant dans les dépouilles des bêtes de quoi se défendre des injures du temps, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 85.

    Fig. Dépouille mortelle, le corps d'un homme après la mort. Que mon fils ait perdu sa dépouille mortelle, Ce fils qui fut si brave et que j'aimai si fort, Malherbe, VI, 37. Ah ! s'il l'était assez [magnanime] pour nous laisser du moins Au tombeau qu'à ta cendre [ô Hector] ont élevé mes soins, Et que, finissant là sa haine et nos misères, Il ne séparât point des dépouilles si chères ! Racine, Andr. III, 6. J'ai dénoué ses bras [de Laurence] du corps froid de son père, Et j'ai rendu ce soir la dépouille à la terre, Lamartine, Joc. III, 99. Si je pouvais laisser ma dépouille à la terre, Lamartine, Méd. I, 1.

  • 2La peau rejetée par les serpents et les insectes lors de leur mue. La plus diligente de mes chenilles s'étant dépouillée, je trouvai sa dépouille arrêtée contre les parois de la boîte par des fils de soie, Bonnet, Observ. 17e, Insectes.
  • 3 Par extension. Les ronces dégouttantes Portent de ses cheveux les dépouilles sanglantes, Racine, Phèd. V, 6. De la dépouille de nos bois L'automne avait jonché la terre, Et sur la branche solitaire Le rossignol était sans voix, Millevoye, Chute des feuilles.
  • 4Vêtements et tout ce que laisse un mourant. Il eut la dépouille du défunt. La dépouille d'un moine appartenait à l'abbé.

    La succession d'une personne, c'est-à-dire tout ce qu'elle laisse vacant et disponible par son abandon, par sa retraite, par sa chute. Il est assez de geais à deux pieds comme lui Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui Et que l'on nomme plagiaires, La Fontaine, Fabl. IV, 9. Mais lui qui fait ici le régent du Parnasse, N'est qu'un gueux revêtu des dépouilles d'Horace, Boileau, Sat. IX. Un vizir aux sultans fait toujours quelque ombrage… Sa dépouille est un bien qu'ils veulent recueillir, Et jamais leurs chagrins ne nous laissent vieillir, Racine, Baj. I, 1. Va, perds ces malheureux, leur dépouille est à toi, Racine, Esth. II, 1. Dans les changements qui surviennent Les dépouilles nous appartiennent, Béranger, Vieux habits.

  • 5Toute chose dont on s'empare au détriment d'autrui. Tout l'empire n'est pas la dépouille d'un maître, Racine, Brit. I, 2. … On le verra bientôt pompeux, en cette ville, Marcher encor chargé des dépouilles d'autrui, Boileau, Sat. I.

    Terme de guerre. Tout ce que l'on prend à l'ennemi. Il a remporté de riches dépouilles. Tu céderas ou tu tomberas sous ce vainqueur, Alger riche des dépouilles de la chrétienté, Bossuet, Marie-Thér. Après la prise de Troie, tu enverras de riches dépouilles à Péan, ton père, sur le mont Oeta ; ces dépouilles seront mises sur mon tombeau, comme un monument de la victoire due à mes flèches, Fénelon, Tél. X. Ils [les anciens Romains] se contentaient pour eux-mêmes de maisons fort modestes, qu'ils ornaient des dépouilles des ennemis, et non de celles des citoyens, Rollin, Traité des Études, Discours prélim. Ensuite venaient les étendards, les timbales, les drapeaux gagnés à ces deux batailles, portés par les officiers et les soldats qui les avaient pris : toutes ces dépouilles étaient suivies des plus belles troupes du czar, Voltaire, Charles XII, 5. De Gjatz à Mikalewska, village entre Dorogobouje et Smolensk, il n'arriva rien de remarquable dans la colonne impériale, si ce n'est qu'il fallut jeter dans le lac de Semlewo les dépouilles de Moscou : des canons, des armures gothiques, ornements du Kremlin, et la croix du grand Yvan y furent noyés, Ségur, Hist. de Nap. IX, 11.

    Terme d'histoire romaine. Dépouilles opimes, dépouilles remportées par le chef de l'armée romaine, après avoir tué de sa propre main le chef de l'armée ennemie.

    Fig. Dépouilles opimes, se dit pour désigner un succès, un résultat important.

  • 6La récolte des fruits de l'année. Vendre la dépouille de son jardin, de ses vignes.

    Dans un sens analogue, bien qu'inusité présentement. Quoique j'aie rencontré à Séville toute la dépouille de la flotte des Indes [tout ce que cette flotte portait], et que l'on m'y ait fait voir six millions d'or en une seule chambre, Voiture, Lett. 42.

  • 7 Terme de modeleur. Synonyme de déportement.

    Terme de graveur. Tailler en dépouille, creuser moins profondément en bas, diminuer les traits par en bas.

HISTORIQUE

XIIIe s. N'est nus [nul] qui despoillier nes [ne les] vueille ; Tuit s'afublent de lor despueille, la Rose, 11740. Car jà fame n'iert si ardans, Ne ses mors [mœurs] si bien gardans, Que de son chier ami ne vuelle Et les deniers et la despuelle, ib. 8336. La tierce cause si est quant ples est de rescousse d'eritage, et il tient les despuelles [récoltes] en se [sa] main à la requeste du rescoueur, Beaumanoir, 53. Je demant… les despuelles de tel heritage qui furent à tel, Beaumanoir, VI, 3.

XVIe s. Voicy celuy qui des cruels desroys Guidons rapporte, enseignes, pallefroys, Captifz liez, despoilles et charroys, Marot, J. p. 155, dans LACURNE. L'un court après tout ireux ; L'autre defend sa despouille…, Ronsard, 467.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉPOUILLE.
6Ajoutez :

Au sens actif, action de récolter. Jusqu'au 1er septembre prochain, pour les terres qui seront alors dépouillées, et pour les autres terres, jusqu'après la dépouille entière des fruits…, Loi du 30 avril 1790, art. 1er.

Une terre en dépouille d'avoine, une terre où l'on vient de récolter de l'avoine.

7Ajoutez :

Un modèle est ou n'est pas de dépouille, suivant qu'on peut ou non le mouler en bloc. Puis on les coule en plomb [les morceaux du modèle], lorsqu'on a obtenu la meilleure empreinte possible en terre ; et, si je m'exprime ainsi, ce n'est pas sans intention, car ils sont souvent d'une dépouille difficile [c'est-à-dire difficiles à retirer entiers du moule], Œuvr. de Benvenuto Cellini, trad. de L. Léclanché, Traité de l'orfévrerie, ch. XII, ou t. II, p. 331.

8Droit de dépouille, droit en vertu duquel l'évêque ou l'archidiacre s'emparait de la succession des curés décédés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dépouille : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « dépouille » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « dépouille »

Étymologie de dépouille - Littré

Wallon, dispoie ; provenç. despuelha ; ital. spoglia ; du préfixe de ou des, et du latin spolium, dépouille.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : La basse latinité avait fait avec le latin spolium deux composés qui avaient le même sens : exspolia, dans Isidore, XVIII, 2, et dispolia, dans Du Cange, an 834.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dépouille - Wiktionnaire

Du latin despoliare dérivé de spolia, « dépouille ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépouille depwj play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dépouille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépouille »

  • «L’histoire a pris de l’ampleur au fur et à mesure que la personne réussissait à créer un lien affectif de plus en plus fort avec la victime, ce qui lui a permis d’exploiter sa compassion et son sentiment de culpabilité, a indiqué l’agent Cadotte. Problème de loyer, incapacité à payer l’épicerie et autres histoires: tous les prétextes ont été évoqués pour dépouiller la victime.» Le Journal de Montréal, Mont-Tremblant: celle qu’il croyait son amie le dépouille des économies de toute une vie | JDM
  • En ce début d'été 1840, les nostalgiques de l'Empereur jubilent. Depuis que le 12 mai précédent, Charles de Rémusat, ministre de l'Intérieur de Louis-Philippe, a annoncé à la tribune du Palais-Bourbon que le prince de Joinville ramènerait prochainement la dépouille de Napoléon depuis l'île de Sainte-Hélène où il avait été exilé, les bonapartistes s'affairent pour que les cérémonies d'hommage qui doivent célébrer « le retour des cendres » de leur héros soient à la hauteur du personnage. Le Point, Ces étés singuliers – 1840, l'année où Napoléon est revenu (deux fois) - Le Point
  • Il va falloir être patient. Les fouilles, qui ont débuté lundi sur une ancienne propriété de Michel Fourniret, pourraient bien durer pendant toute la semaine, selon plusieurs avocats présents à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes près de Charleville-Mézières. L'objectif : retrouver la dépouille de la petite Estelle Mouzin, 9 ans, que le tueur en série reconnaît avoir enlevée, par une fin d'après-midi glacée de janvier 2003. Le Figaro.fr, Fourniret : les fouilles pour tenter de retrouver la dépouille d'Estelle Mouzin pourraient durer toute la semaine
  • Le recueillement des parents à l'arrivée de la dépouille à la salle polyvalente de Grand-Bourg. France-Antilles Guadeloupe, MARIE_GALANTE. L’île a veillé la dépouille de Claude Céprika - Faits de Société en Guadeloupe
  • « Si Hedayat Abdollahpour a été exécuté en secret, sa dépouille doit être restituée à sa famille sans plus attendre et une enquête indépendante doit être menée sur les circonstances entourant son exécution illégale. » , Iran. Les autorités doivent dire à la famille la vérité sur l’«exécution secrète» d’un prisonnier victime d’une disparition forcée | Amnesty International
  • Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l'une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d'une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l'organisateur du chantier. macommune.info, Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule • macommune.info
  • Mais à la tristesse des premiers jours, sont peu à peu venues se mêler des interrogations, de plus en plus insistantes, teintées d’une grande incompréhension, de questions au sujet de la dépouille du chanteur. , Dick Rivers : Scandale autour de sa dépouille ! - France Dimanche
  • La statistique est l'art de dépouiller les chiffres de toute la réalité qu'ils contiennent. "Un" égale "un", parfois ; le plus souvent : 1 = x. De Rémy de Gourmont
  • La vraie force de l'intelligence n'est pas de comprendre les choses compliquées, mais de les dépouiller de ce qui les empêche d'être simples. De Pierre Billon / L'ultime alliance
  • Je ne tiens pas la beauté pour merveille : jouet du temps, elle en est la dépouille. De Soeur Juana Inès De La Cruz / Goût des Muses
  • Dans tous les gens de bien tu peux mettre ta foi. Mais n'attends pas qu'un seul se dépouille pour toi. De Juan Manuel / Le Comte Lucanor
  • De la dépouille de nos bois L’automne avait jonché la terre. De Millevoye / La Chute des feuilles
  • L'histoire est remplie des dépouilles de vérité devenues caduques. De Massa Makan Diabaté / La dispersion des Mandeka
  • La république est une dépouille ; et sa force n’est plus que le pouvoir de quelques citoyens et la licence de tous. De Montesquieu
  • En même temps qu'elle quitte sa chemise, une femme se dépouille de sa pudeur. De Hérodote / Histoires
  • Il n'y a que les pauvres qu'on puisse dépouiller. De Jean Cassou / Le livre de Lazare
  • Ne dépouillez pas la femme de son mystère. De Friedrich Nietzsche
  • Dépouiller l’Histoire de sa vérité, c’est comme dépouiller quelqu’un d’une partie de sa personnalité. C’est un crime. De Haruki Murakami / 1Q84, Livre 1
  • Par l’évolution des actes, celui qui dépouille est dépouillé à son tour. De Bouddha
  • De la dépouille de nos bois L'automne avait jonché la terre. Charles Hubert Millevoye, Élégies, la Chute des feuilles

Images d'illustration du mot « dépouille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépouille »

Langue Traduction
Corse nudu
Basque biluzi
Japonais
Russe голый
Portugais nu
Arabe عارية
Chinois
Allemand nackt
Italien spoglio
Espagnol desnudo
Anglais bare
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépouille »

Source : synonymes de dépouille sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépouille »


Mots similaires