La langue française

Résidu

Définitions du mot « résidu »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉSIDU, subst. masc.

A. − Sens techn.
1. COMM., vx. ,,Le restant`` (Ac. 1835). Synon. excédent.Résidu du compte. Pour le résidu nous en composerons. Il m'a fait son billet du résidu. Les dépenses prélevées, il s'est trouvé un faible résidu (Ac. 1835).
2. CHIM. Matière qui reste (à partir d'une ou plusieurs substances ayant subi quelque manipulation). Synon. déchet.Résidu de charbon et de fer; résidu de combustion, de distillation; récupération, traitement des résidus. Lorsque (...) une eau paraîtra présenter quelque chose d'intéressant, on pourra en faire évaporer une portion, et on rapportera le résidu, bien étiqueté, pour être examiné avec soin au retour (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 179).
3. GÉOL. Reste d'un processus géologique. Peu à peu les silicates alcalins qu'elles [les roches granitiques] renfermaient sont entraînés, laissant un résidu argileux, analogue au kaolin (Lapparent,Abr. géol.,1886, p. 56).
4. LOG. Méthode des résidus. Méthode inductive, de John Stuart Mill, qui consiste à connaître les causes des éléments inconnus d'un phénomène en éliminant la partie dont on connaît déjà les causes. La force de ce fait, c'est qu'il est déterminé par la méthode scientifique des résidus. Voyant tout ce qu'on a pu, on voit précisément tout ce qu'on ne peut pas (Blondel, Action,1893, p. 332).
5. MATHÉMATIQUES
a) ,,Il se dit en Arithmétique du nombre qui reste d'une division. Le résidu de cette division est treize`` (Ac. 1835).
b) Résidu des puissances. Ce qui reste après l'extraction des racines. (Dict. xixeet xxes.).
6. PHYSIOL. Ce qui reste de la digestion. L'estomac et les intestins ébauchent des simulacres de digestion, dont les résidus (...) forment cette matière noirâtre et tenace, dont les enfans nouveaux-nés ont le canal alimentaire plus ou moins farci (Cabanis,Rapp. phys. et mor.,t. 2, 1808, p. 289).
B. − Littéraire
1. Sans nuance péj. Ce qui reste. L'air est sombre, et de longues fumées stagnantes surnagent, telles que le résidu de quelque bûcher barbare (Claudel,Connaiss. Est,1907, p. 96).
2. Avec nuance péj. Ce qui reste au fond, déchet.
a) [À propos d'une chose] Et, comme il laissait au fond des casseroles un résidu infect, Adèle expliquait qu'il n'était pas même économique (Zola,Pot-Bouille,1882, p. 337).
b) Empl. abs. [Terme d'injure] Le Gendarme: Qu'est-ce qui te prend? Résidu! Tu te sens le besoin que je t'apprenne la délicatesse (Audiberti,Quoat,1946, 2etabl., p. 54).
3. Au fig. Si mon après-midi avait laissé en moi d'autres résidus, plus profonds peut-être, ils ne devaient venir à ma connaissance que bien plus tard (Proust,Prisonn.,1922, p. 198).
Prononc. et Orth.: [ʀezidy]. Ac. 1694-1740: re-; dep. 1762: ré-. Étymol. et Hist. 1. a) 1331 « reliquat d'un compte » (Giry, Les Etablissements de Rouen, t. 2, p. 139); b) ca 1380 « ce qui reste » (Jean Lefèvre, Trad. La Vieille, 10 ds T.-L.); c) 1694 math. résidu d'une division (Ac.); 2. a) 1377 « matière qui se dépose, pus » (Lanfranc, Chirurgie, trad. 1480, chap. VI, hapax); b) 1762 chim. (Ac.); c) 1800 géol. (Boiste). Empr. au lat.residuum, neutre subst. de l'adj. residuus « qui est de reste » (résider*). Fréq. abs. littér.: 250. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 204, b) 142; xxes.: a) 360, b) 595. Bbg. Quem. DDL t. 29. − TLF. Nancy. Notes de lexicogr. crit. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1986, t. 24, n o1, p. 234.

Wiktionnaire

Nom commun

résidu \ʁe.zi.dy\ masculin

  1. Ce qui reste.
    • Toutes les parties idéologiques des traités locarniens sont tombées l'une après l'autre. Et le résidu constitue l'alliance. — (André Géraud, L'assistance mutuelle franco-britannique, dans la revue Politique étrangère, 1937, vol. 2, n°2, p.111)
  2. (Chimie) Matière qui reste après une opération chimique.
    • Les cendres, traitées par l’eau bouillante, abandonnent la potasse et laissent un résidu qui sert d’engrais.
    • Traitement des résidus.
  3. (Philosophie) Ce qui reste inexpliqué dans certaines théories.
  4. (Analyse) Nombre complexe qui décrit le comportement de l’intégrale curviligne d’une fonction holomorphe aux alentours d’une singularité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉSIDU. n. m.
Ce qui reste. Le résidu d'un compte. Il est vieux. On dit aujourd'hui Reliquat. En termes de Chimie, il se dit de la Matière qui reste après une opération chimique. Les cendres, traitées par l'eau bouillante, abandonnent la potasse et laissent un résidu qui sert d'engrais. Traitement des résidus. En termes de Philosophie, il désigne Ce qui reste inexpliqué dans certaines théories.

Littré (1872-1877)

RÉSIDU (ré-zi-du) s. m.
  • 1Ancien terme de commerce. Restant. Résidu de compte.

    On dit aujourd'hui reliquat.

  • 2En arithmétique, nombre qui reste d'une division. Le résidu de cette division est 6.

    On dit plus ordinairement le reste.

    En algèbre, les résidus des puissances, ce qui reste après que les racines ont été extraites. Euler est le premier qui, d'après le beau théorème de Fermat, ait approfondi et fait connaître les principales propriétés des résidus des puissances, Poinsot, Instit. Mém. scienc. 1813, 1814, 1815, p. 390.

    Nom donné par Gauss aux nombres dont la différence peut être divisée exactement par un autre nombre pris pour terme de comparaison, qu'il nomme module.

  • 3Matière qui reste après une opération chimique, et qui souvent peut être encore utilisée. Glauber, illustré par un grand nombre de découvertes et par son conseil et sa méthode de ne pas rejeter comme inutiles les résidus des opérations, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. 19.

    Fig. Toute société qui prétendra avoir chez elle le résidu de l'élection [les élus] pourra expliquer mal les Écritures, Fénelon, t. II, p. 41.

HISTORIQUE

XIVe s. La maturasion du residu [de l'apostume], Lanfranc, f° 116, verso. Et de la totalle somme… le residu est departi en seize parties…, H. Caffiaux, Nicole de Dury, p. 92. Lesdites bestes… ne savoit l'en de qui elles feussent ; mais estoient demourées comme residu ou relays de nos dis ennemis, Du Cange, relictum. Les esles et le residu [d'une volaille], Ménagier, II, 5.

XVe s. Et sur iceux biens sera faite satisfaction à la partie qui aura esté blessée. .. et le residu venra aux droits hoirs d'iceux comme s'ils fussent trepassés, Froissart, II, II, 241.

XVIe s. Nous deux seuletz [Deucalion et Pyrrha] sommes tourbe du monde, Le residu possede mer profonde, Marot, IV, 31. Du son, des herbes champestres, cichorée, buglose, jarrus et semblables au tres residus [pour les pourceaux], De Serres, 336.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉSIDU, s. m. (Chimie.) Les chimistes modernes se servent beaucoup de cette expression générique, & qui n’exprime qu’une qualité sensible & non interpretée pour désigner ce que les anciens chimistes désignoient par l’expression plus hardie, & le plus souvent inexacte de caput mortuum. Voyez Caput mortum.

Le résidu est dans toutes les opérations la partie du sujet ou des sujets traités dont le chimiste ne se met point en peine ; ce qui lui reste, par exemple des rectifications après en avoir séparé le produit rectifié, le marc des plantes dont il a retiré l’esprit aromatique, l’huile essentielle, l’extrait, le sel, &c.

Mais comme dans une recherche réguliere philosophique il n’y a aucune partie des sujets examinés dont on puisse négliger l’examen ultérieur, les opérations exécutées dans la vûe de recherche ne présentent jamais des résidus proprement dits, ou du-moins l’acception de ce mot ne peut être que relative, c’est-à-dire qu’une certaine matiere n’est résidue que d’une premiere opération, quoiqu’elle doive faire le sujet d’une opération ultérieure. J’ai appellé d’après cette vûe le résidu des distillations produit fixe, le distinguant par cette qualification des produits volatils ou mobiles de cette opération. Voyez Distillation.

Résidu & résidence ne sont pas synonymes dans le langage chimique ; le dernier mot signifie la même chose que feces & que marc. Voyez Feces & Marc. (b)

Résidu, (Com.) ce qui reste à payer d’un compte, d’une rente, d’une obligation, d’une dette. En fait de compte, on dit plus ordinairement reliquat, voyez Reliquat.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « résidu »

Lat. residuum, de residere, demeurer, rester, être de reste (voy. RÉSIDER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIVe siècle) Emprunt au latin residuum, substantivation de l'adjectif residuus (« qui est de reste ») → voir résider.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « résidu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
résidu residy

Citations contenant le mot « résidu »

  • L'expérience de la vie, loin d'enrichir la plupart des hommes, ne leur laisse qu'un pauvre résidu d'eux-mêmes. De Pierre Baillargeon / La neige et le feu
  • Ce qui nous rassure du sommeil, c'est qu'on en sort, et qu'on en sort inchangé, puisqu'une interdiction bizarre nous empêche de rapporter avec nous l'exact résidu de nos songes. De Marguerite Yourcenar / Mémoires d'Hadrien
  • Les effluents qui résultent du process présentent des critères environnementaux compatibles avec les normes en vigueur : les liquides sont stériles et ne contiennent que quelques résidus de matière organique biodégradable ; les gaz sont débarrassés des poussières polluantes de N0x, SOx, dioxine ou furanes et le résidu solide (à 95 % minéral) est réduit en cendres. De plus, la chaleur générée par la réaction est valorisée dans le système lui-même pour chauffer les déchets. , Un procédé innovant de traitement et de valorisation des déchets – Enerzine
  • 600 tonnes de tourteaux, ces résidus de fruits ou graines à l'issue de l'extraction de l'huile, ont pris feu dans la nuit de vendredi à samedi vers 1 heure du matin. Les pompiers sont parvenus à éteindre le feu vers 10 heures ce samedi. France Bleu, Drôme : un important incendie dans une huilerie à Tulette
  • Direction l’Allemagne maintenant, où l’institut Fraunhofer a élaboré un carrelage organique à base d’huile de lin, de fibres naturelles et de célite, un résidu issu d’une roche sédimentaire siliceuse, le kieselguhr. Les carreaux obtenus sont plus légers que la moyenne et peuvent prendre de nombreuses formes selon le moulage choisi. Il est aussi très souple et résiste aux hautes températures. , Liège, bambou, algues… Des matériaux écolos pour la maison

Images d'illustration du mot « résidu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « résidu »

Langue Traduction
Anglais residue
Espagnol residuo
Italien residuo
Allemand rückstand
Chinois 残渣
Arabe بقايا
Portugais resíduo
Russe остаток
Japonais 残基
Basque hondakina
Corse residu
Source : Google Translate API

Synonymes de « résidu »

Source : synonymes de résidu sur lebonsynonyme.fr

Résidu

Retour au sommaire ➦

Partager