La langue française

Concis

Définitions du mot « concis »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCIS, ISE, adj.

A.− [Appliqué à un écrit, à des propos ou à leur formulation] Qui est réduit à l'essentiel et l'exprime en peu de mots. Discours, ouvrage concis; explication concise. La rédaction (...) doit être claire, concise et précise (G. Brunerie, Les Industr. alim.,1949, p. 168):
Pour être utilisable, notre connaissance doit être synthétique et brève. Aussi, l'auteur de ce livre n'a-t-il pas eu l'intention d'écrire un traité de la connaissance de nous-mêmes. Car un tel traité, même très concis, se composerait de plusieurs douzaines de volumes. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 4.
P. ext. [Appliqué à un mode d'expression autre que l'écriture ou la parole] . Tout y prend [dans la peint. hollandaise] une forme plus précise, plus concise, une densité plus grande (Fromentin, Les Maîtres d'autrefois,1876, p. 171).Des mélodies en duo, concises, simples (Gevaert, Traité général d'instrumentation,1885, p. 213).
B.− P. méton. [Appliqué à une pers.] Soyez bref et concis. Allez au fait sans digression (Balzac, Le Colonel Chabert,1832, p. 34).Pouchkine n'est pas moins concis pour le fond que pour la forme (Mérimée, Ét. de litt. russe,t. 1, 1870, p. 3).
Rem. 1. On rencontre qqf. l'emploi subst., a) Soit en parlant d'un style. Des vers d'une science, d'un plein, d'un concis − et d'un joli... troublants (Verlaine, Quinze jours en Hollande, 1893, p. 243). b) Soit d'une manière insolite, en parlant d'une pers. L'une, la mère, très exubérante, très grande parleuse; l'autre, une concise (E. et J. de Goncourt, Journal, 1894, p. 552). 2. On relève ds la docum. les néol. a) Concisément, adv. D'une manière concise. Ce don d'ajouter aux faits, à la vie, aussi clairement, justement, concisément (Léautaud, Journal littér., 2, 1907-09, p. 79). b) Conciser, verbe trans. Empl. pronom. réfl. avec le sens de « se réduire à ». L'éclat des fruits ne se concisant pas en des points lumineux (Huysmans, L'Art mod., 1883, p. 115). c) Concisé, ée, part. passé employé adjectivement. Un dessin concisé mais titubant (Huysmans, L'Art moderne, 1883, p. 176).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃si], fém. [-i:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1553 (M. Heret, Dares, A 4a ds Fr. mod., t. 5, p. 73 : Sentences brèves concises). Empr. au lat. class. concisus de même sens, part. passé de concidere « couper, morceler » attesté comme subst. plur. neutre concisa au sens de « courts membres de phrases ». Fréq. abs. littér. : 87.

Wiktionnaire

Adjectif

concis \kɔ̃.si\

  1. Qui exprime quelque chose le plus clairement possible avec un nombre de mots restreint.
    • Merci d’être concis dans votre rapport.
    • On peut définir le bref comme court, ou encore comme concis, avant de présenter les raisons de la valorisation de la concision en rhétorique — (Jean-Bernard Cheymol, La brièveté télévisuelle : le cas des émissions sur les arts plastiques, 2011)
    • Les hommes concis dans leur langage sont plus en réputation de sagesse que les grands parleurs — (Catherine-Joseph-Ferdinand Girard, Plutarque moraliste, 1825)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCIS, ISE. adj.
Qui fait entendre beaucoup de choses en peu de mots en parlant d'un Discours ou d'un Écrit. Un style concis. Écrire en style concis, d'un style concis. Il est concis dans ses explications. Phrase concise. Par extension, Écrivain, auteur concis.

Littré (1872-1877)

CONCIS (kon-si, si-z' ; l's se lie : concis et nerveux ; dites : kon-si-z et nerveux) adj.
  • Doué de concision. Style concis. Phrase concise. Écrivain concis. Elle [la langue originale de l'Écriture] est serrée, concise, dégagée des ornements étrangers qui ne serviraient qu'à ralentir son impétuosité et son feu, Rollin, Traité des ét. IV, 3. Démosthène est grand en ce qu'il est serré et concis, et Cicéron au contraire en ce qu'il est diffus et étendu, Boileau, Longin, Sublime, ch. X.

HISTORIQUE

XVIe s. Ceremonies de simple bienseance, accompagnées de paroles concises, de froideur et grandes retenues, Sully, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « concis »

Du latin concisus (« tranché, court »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. concis ; espagn. et ital. conciso ; du latin concisus, participe passé de concidere, couper, de cum, et caedere, tailler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « concis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concis kɔ̃si

Évolution historique de l’usage du mot « concis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concis »

  • BLOGUE INVITÉ. Mon troisième principe pour mieux gérer ses supérieurs est simple et concis : toujours amener des solutions, non des problèmes. , Pour plaire à votre gestionnaire, trouvez des solutions | LesAffaires.com

Images d'illustration du mot « concis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concis »

Langue Traduction
Anglais concise
Espagnol conciso
Italien conciso
Allemand prägnant
Chinois 简洁
Arabe مختصرا
Portugais conciso
Russe краткий
Japonais 簡潔な
Basque zehatza
Corse concise
Source : Google Translate API

Synonymes de « concis »

Source : synonymes de concis sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « concis »

Concis

Retour au sommaire ➦

Partager