La langue française

Endosser

Sommaire

  • Définitions du mot endosser
  • Étymologie de « endosser »
  • Phonétique de « endosser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « endosser »
  • Citations contenant le mot « endosser »
  • Traductions du mot « endosser »
  • Synonymes de « endosser »
  • Antonymes de « endosser »

Définitions du mot endosser

Trésor de la Langue Française informatisé

ENDOSSER, verbe trans.

A.− Mettre (généralement un vêtement) sur son dos. Synon. enfiler, mettre.Endosser un pardessus, une redingote, une robe de chambre. Endosser l'uniforme de bure de la prison (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 290).
Rare. Endosser qqc. à qqn.Mettre sur le dos de quelqu'un. Germain et Auguste endossent à Péponet son uniforme (Barrière, Capendu, Faux bonsh.,1856, I, 4, p. 7).
Loc. Endosser l'uniforme; (vieilli) endosser la soutane. Entrer dans la carrière militaire, dans l'état clérical. On les dépouillait [des petits paysans] de leur veste de ratine pour leur faire endosser la robe noire (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 181).
Au fig. Endosser le harnais. Se mettre à travailler. Endosser le premier harnais de la vie et se préparer aux études classiques (Baudel, Paradis artif.,1860, p. 449).
P. métaph. Se quitter lui-même [Fernandez], (...) se dédoubler pour endosser momentanément la personnalité d'autrui (Martin du G., Notes Gide,1951, p. 1418).
B.− Au fig. [L'obj. désigne gén. une chose à charge, pénible] .
1. [Le suj. joue un rôle actif] Prendre sur soi. Synon. assumer, se charger de.Dans toutes ces citations, je ne prétends pas endosser les passages que j'emprunte (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 5, 1851-62, p. 232).Celui qui s'en lave les mains pour esquiver l'alternative endosse au contraire la plus lourde des responsabilités (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 226):
1. « Savoir assez ce qu'on sait pour compatir aux erreurs des autres ». C'est plus que cela. Il faut endosser ces erreurs, les croire, les aimer, il faut assumer les partialités étrangères, il faut s'assimiler toute passion, afin que rien ne soit soustrait à notre amour. Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 348.
2. [Le suj. joue un rôle passif] Se voir infliger. Synon. subir; synon. fam. encaisser.Rastignac a endossé tous les caprices de Delphine (Balzac, Mais. Nucingen,1838, p. 596).Endosser une verte semonce (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 87).
3. Vx. Endosser qqn de.Le charger de. On l'a endossé de cette mauvaise commission (Ac.1835, 1878).
C.− Emplois spéc.
1. Usuel, COMM. et FIN. Porter au dos d'un titre de crédit ou d'un effet de commerce l'ordre de le payer à une tierce personne. Endosser un chèque :
2. Il [Lucien] fit lui-même, à son ordre, trois billets de mille francs chacun à un, deux et trois mois d'échéance, en y imitant avec une admirable perfection la signature de David Séchard, il les endossa; ... Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 530.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Endossable, adj. Qui est susceptible d'être endossé. Lettre de change non endossable (L'Univers écon. et soc., 1960, p. 2811). b) Endossé, ée, en emploi adj. Qui a reçu un endos. Voici les deux billets endossés (Villiers de L'I.-A., Corresp., 1884, p. 73).
2. Domaines techn.
a) AGRIC. ,,Relever la terre du sillon et la déposer, grâce au versoir de la charrue, contre le sillon précédent`` (Fén. 1970).
b) RELIURE. Arrondir le dos d'un livre préalablement cousu et y former des mors. Le rouleau à endosser, (...) introduit en France (...) en 1855 (Civilis. écr., 1939, p. 1016).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃dose], (j')endosse [ɑ ̃do:s]. Enq. : /ãdos, D/ (il) endosse. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. « mettre sur son dos » (Voyage de Charlemagne, éd. P. Aebischer, 534); 2. 1246 fig. réfl. « s'engager » (doc. ds Tailliar Rec., p. 137); début du xives. trans. « prendre sur soi » (Le Meunier et les II clers ds Fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 5, p. 85 : toute honte endosser); 3. a) ca 1570 « écrire au dos d'un document » (Carloix, Mémoires de la vie de François de Scepeaux, IV, 4 ds Littré); b) 1600, mars comm. (Edit royal, ds Kühn, p. 141). Dér. de dos*; préf. en-*; dés. -er. Au sens 3 a en lat. médiév. indorsare, ca 1258 ds Latham, en angl. dès 1381 ds NED, s.v. endoss : Charters were endost. Fréq. abs. littér. : 281. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 273, b) 530; xxes. : a) 593, b) 318.

Wiktionnaire

Verbe

endosser \ɑ̃.dɔ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre sur son dos.
    • J’accomplirai ma promesse, répondit Rébecca, et, le huitième jour, tu endosseras ton armure, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Je m’apprête, pour descendre à table. J’endosse un gilet de fantaisie, un vêtement sombre. Je pique une perle à ma cravate. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • […] et, quand il y pousserait de la graine d'épinard, un marin qui se respecte ne se résignera jamais à endosser la capote d'un fantassin... — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.52)
    • Il avait endossé pour la circonstance un complet vert — peut-être un peu voyant — et orné sa cravate d'une perle qu'il reluquait sans fausse honte, […]. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  2. Prendre à sa charge une chose, en supporter la responsabilité.
    • Peut-être qu’avant le mariage il pinçait déjà en cachette la Julie. Alors tout ce manège, toute cette comédie, ne visait qu’à lui faire endosser, à lui le patron bonne poire, la paternité du moutard. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il a endossé une sotte affaire.
  3. (Finance) Mettre une information (signature, montant, nom du bénéficiaire, etc.) au dos d'un chèque, d'une lettre de change, etc.
    • Endosser une lettre de change, un chèque,
  4. (Reliure) Donner au dos du livre sa forme ronde en rabattant les côtés ; ce travail entraîne pour la gouttière la forme creuse ou concave.

Verbe

endosser \Prononciation ?\

  1. Endosser, mettre sur le dos, donc, porter.
    • Les haubers ont vestus & endosseis — (Garin Le Loherain, f. 4, au milieu de la 1re colonne (manuscrit du XIIIe siècle))
    • Thieris les a maintenant endossés — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 318, 1200-25. En parlant des vêtements que le pèlerin a enlevé.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENDOSSER. v. tr.
Mettre sur son dos. Endosser son habit, la cuirasse. Il signifie aussi Prendre à sa charge une chose fâcheuse, en supporter la responsabilité. Il a endossé une sotte affaire. En termes de Commerce, Endosser une lettre de change, un chèque, Mettre au dos l'ordre de payer à une autre personne la somme énoncée dans la lettre, dans le chèque.

Littré (1872-1877)

ENDOSSER (an-dô-sé) v. a.
  • 1Mettre sur son dos, se revêtir. Le harnais éclatant qu'il avait endossé, Tristan, Panthée, II, 2. Il s'habille en berger, endosse un hoqueton, La Fontaine, Fabl. III, 3. Y voit-on des savants en droit, en médecine, Endosser l'écarlate ou se fourrer d'hermine ? Boileau, Sat. VIII. Caligula, dans une cérémonie où il se donnait pour un grand conquérant, endossa la cuirasse d'Alexandre, Rollin, Hist. Œuvres, t. VI, p. 631, dans POUGENS. Que chacun endosse son armure et place devant lui son bouclier, Chateaubriand, Desthona, 233.

    Fig. Endosser la cuirasse, s'est dit pour devenir militaire. On vit les cardinaux de Richelieu, de la Valette et de Sourdis endosser la cuirasse, Voltaire, Mœurs, 176.

    Fig. et familièrement. Endosser le harnais, se revêtir des habits de sa profession.

    Endosser l'uniforme, devenir militaire.

  • 2 Fig. Charger quelqu'un d'une commission désagréable. On l'a endossé de cela.

    On dit dans le même sens : il a endossé cela.

    Au jeu, charger ou être chargé de la perte. Il [le gagnant] lui a endossé toute la consommation. Il [le perdant] a endossé toute la consommation.

    Et il a endossé l'enfant, il s'en est reconnu le père.

  • 3 Terme de commerce. Mettre sa signature au dos d'un billet ; faire un endossement. Endosser une lettre de change. Notre homme d'affaires endossera le billet, et cela sera rendu dans trois ou quatre mois à la mort de la tante, Dancourt, les Agioteurs, II, 5.
  • 4 Terme de relieur. Faire le dos d'un volume relié. Le poinçon à endosser est un outil en fer, long de 6 à 8 pouces, emmanché par une queue pointue dans un fort manche de lime ; cet outil sert à arrondir les dos, Lesné, la Reliure, p. 122.
  • 5 Terme rural. Labourer de manière que les sillons se trouvent relevés vers le milieu du billon.
  • 6S'endosser, v. réfl. Être endossé. J'aime les vêtements larges ; cela s'endosse plus facilement.

HISTORIQUE

XIIe s. Là veïssiez tant haubert endoser, Ronc. p. 85.

XIIIe s. Atant Primaut prent la chasuble, Tot maintenant l'a endossée, Ren. 3389. Et li escuier ont lor haubert endossé, Ch. d'Ant. III, 256.

XIVe s. Signor, oïez pour Dieu dont François s'aviserent : Les vestements de toile qu'Englois y aporterent, Prirent pour eulx parer, les Englois despoillerent ; Dessus les armeüres moult bel les endosserent, Guesclin. 22486.

XVIe s. Les femmes endocerent les armes laissées par la garnison et par leurs maris, D'Aubigné, Hist. II, 76. Ceux qui usent du rat portent aussi avec eux des limes sourdes par le moien du plomb qui les endosse, D'Aubigné, ib. II, 372. Le serment presté, M. de Laubespine l'endossa sur ces lettres sur le champ, Carloix, IV, 4. S'il ne l'eust requis de la vie, il l'eust assommé de l'ast, mais il n'en endossa seulement que trois ou quatre coups, le laissant en un très piteux estat, Carloix, VI, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENDOSSER, (Relieur.) Endosser le livre lorsqu’il est passé en parchemin, c’est prendre deux ais que l’on place à chaque côté du dos, que l’on nomme le mord. On met le livre avec ses ais en presse, en ayant soin que les parchemins sortent de moitié hors du dos ; après quoi on prend un poinçon & un petit marteau avec lequel on arrange les cahiers du livre, le mord bien égalisé & le dos bien droit. On serre la presse le plus qu’on peut, après quoi on lie le livre avec une ficelle cablée. Voyez la presse à endosser dans nos Planches de Reliure. Voyez aussi l’art. Reliure.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « endosser »

Endos ; provenç. endossar ; espagn. endosar ; bas-lat. indorsare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Parasynthèse de dos avec les affixes en- et -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XIIe siècle) Dérivé de dos avec le préfixe en- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « endosser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
endosser ɑ̃dɔse

Évolution historique de l’usage du mot « endosser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « endosser »

  • À nous, les dirigeantes, d’endosser le costume de rôle modèle, d’y consacrer du temps, de l’énergie et de l’authenticité. Récemment, j’ai échangé avec une lycéenne assez effrayée par mon parcours. Elle me disait : « Vous avez réussi, vous avez dû faire des sacrifices ». Des sacrifices, j’en ai fait sans doute quelques-uns, mais je retiens surtout beaucoup de satisfactions. Je me suis donnée les moyens de rester libre et d’aller là où mon envie me guidait. Je n’ai jamais fait de politique de la terre brûlée, je n’ai jamais eu la moindre intention de renoncer à ma famille. Je ne suis pas une superwoman. , « À nous, les dirigeantes, d’endosser le costume de rôle modèle »
  • Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a prévenu mardi ses homologues européens qu'il refuserait d'endosser un plan de relance européen «au rabais» lors du prochain sommet des 17 et 18 juillet, espérant toutefois qu'il sera «décisif». Le Figaro.fr, Plan de relance européen: Rome met en garde contre une solution «au rabais»
  • Dans un univers d'astreinte morale, endosser le costume du démon tentateur peut être une forme de civilité. De Anonyme
  • Il faut endosser ses erreurs comme on endosse ses vertus... avec fierté ! Et transformer, en avantages, les conséquences d'une faute. De Madeleine Ferron / Le baron écarlate
  • Il ne faut pas grand chose pour gommer la beauté et dissiper la grâce d'un visage. La viande la mieux modelée est prête à endosser l'horreur, c'est-à-dire à devenir en surface ce qu'elle est à l'intérieur : rebutante. De Frédéric Dard / Les Mots en épingle
  • Le manteau de l'ange de la paix est très beau, mais la question est de savoir qui l'endossera ? De Jozsef Mindszenty / Discours - 1948
  • L’ex-ministre de la santé Xavier Bertrand a refusé, jeudi 2 juillet, d’endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à l’évaporation des stocks stratégiques de masques, au cœur des questions de la commission parlementaire sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19. Le Monde.fr, Xavier Bertrand refuse d’endosser la responsabilité du « changement de doctrine » sur la question des masques
  • A ceux qui doutent de sa capacité à endosser l’habit de ministre, Éric Dupond-Moretti a envoyé un premier message: l’insaisissable pénaliste a troqué son habituelle veste forestière contre un élégant costume-cravate lors de la passation de pouvoir avec Nicole Belloubet, ce mardi matin.  www.lechorepublicain.fr, Remous autour de la nomination d'Eric Dupond-Moretti : "Acquitator" présumé coupable ? - Paris (75000)

Traductions du mot « endosser »

Langue Traduction
Anglais endorse
Espagnol endosar
Italien approvare
Allemand befürworten
Chinois 赞同
Arabe تصادق
Portugais endossar
Russe endorse
Japonais 支持する
Basque gatoz
Corse cuncurdà
Source : Google Translate API

Synonymes de « endosser »

Source : synonymes de endosser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « endosser »

Partager