Enrichir : définition de enrichir


Enrichir : définition du Wiktionnaire

Verbe

enrichir transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre riche.
    • Toute une organisation formidable d'écumeurs et d'inutiles, vivant grassement, tripatouillant, combinant, s'enrichissant, sans produire quoi que ce fût d'utile. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 128)
    • Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s'enrichir que par le désordre. Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p.104)
    • Riches et pauvres jouaient. United States Steel, la grande valeur d'acier, montait chaque semaine de quelques points. Steel était à 200, à 220, 250 et chaque matin, en ouvrant son journal, chaque Américain se trouvait un peu plus riche que la veille. « Enrichissez-vous », disait Hoover et, comme la France au temps de Guizot, l'Amérique s'enrichissait. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Le dernier pilorié fut un nommé Billard, janséniste, qui, ayant fait banqueroute, s’excusait en disant qu'il avait voulu s'enrichir pour donner aux pauvres. — (Le pilori des Halles, dans Hippocrate revue d'humanisme médical, janvier 1949, n° 1, page 32)
  2. (Figuré) Orner par quelque chose de riche, de précieux.
    • Une broderie enrichissait son habit.
    • Enrichir de pierreries une montre, un cadre, etc.
  3. (Figuré) Accroître ; développer.
    • Sur le chemin du retour Djinn leva deux lapins et une outarde, que nous fléchâmes aussi, enrichissant notre tableau de chasse en le diversifiant. — (Laurent Sauphanor, Mona raconte Lisa, chez l'auteur/Iggybook, 2018)
    • Enrichir la science de nouvelles découvertes. — Enrichir son esprit d’un solide savoir. — Enrichir sa mémoire.
    • Il a enrichi son ouvrage de documents précieux.
    1. (Figuré) Rendre une langue plus abondante, par de nouveaux mots, de nouveaux tours, de nouvelles acceptions que l’usage adopte.
    2. (Figuré) Ajouter à un conte, un récit, plusieurs circonstances inventées pour l’embellir, pour le rendre plus agréable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enrichir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENRICHIR. v. tr.
Rendre riche. Sa vie de labeur l'a enrichi. S'enrichir aux dépens d'autrui, des dépouilles d'autrui. Prov., Qui paie ses dettes s'enrichit. Voyez PAYER. Le participe passé

ENRICHI, IE, se dit aussi comme nom en parlant des Personnes. Un enrichi. Il signifie figurément Orner par quelque chose de riche, de précieux. Une broderie enrichissait son habit. Enrichir de pierreries une montre, un cadre, etc. Il signifie encore figurément Accroître, développer. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Enrichir son esprit d'un solide savoir. Enrichir sa mémoire. Il a enrichi son ouvrage de documents précieux. Enrichir une langue, La rendre plus abondante, par de nouveaux mots, de nouveaux tours, de nouvelles acceptions que l'usage adopte. Enrichir un conte, un récit, Y ajouter plusieurs circonstances inventées pour l'embellir, pour le rendre plus agréable.

Enrichir : définition du Littré (1872-1877)

ENRICHIR (an-ri-chir) v. a.
  • 1Rendre riche. Ce trafic l'a bien enrichi. Je te restituai d'abord ton patrimoine ; Je t'enrichis après des dépouilles d'Antoine, Corneille, Cinna, v, 1. Il abaisse à nos pieds l'orgueil des diadèmes [des rois] ; Il prend d'eux les tributs dont il nous enrichit, Corneille, ib. III, 4. Sache quelle province enrichit les traitants, Boileau, Sat. VIII. Des Romains que la guerre enrichit de nos pertes, Racine, Mithr. III, 1.

    Absolument. Le travail enrichit.

  • 2 Par extension, il se dit de tout ce que l'on compare à une richesse. Ainsi le ciel vous veut enrichir de ma perte [de ce que je perds], Corneille, Héracl. v, 3. Madame… Mille libertés à vos chaînes offertes Semblent vous enrichir chaque jour de nos pertes, Molière, l'Ét. v, 13. La peste… Capable d'enrichir en un jour l'Achéron, La Fontaine, Fabl. VII, 1.

    Fig. Il se dit aussi des richesses morales. Elle n'a travaillé qu'à enrichir son âme, Patru, Harangue à la reine de Suède, dans RICHELET. Le ciel de ses bienfaits t'enrichit sans mesure, Voltaire, Triumv. IV, 4. Tout ce qu'il [l'enfant] voit, tout ce qu'il entend le frappe, et il s'en souvient…tout ce qui l'environne est le livre dans lequel, sans y songer, il enrichit continuellement sa mémoire, en attendant que son jugement puisse en profiter, Rousseau, Ém. II.

  • 3Garnir de quelque ornement riche ou précieux. Enrichir une montre de pierreries, un livre de figures. Enrichir un portrait de diamants.

    Fig. Il se dit d'ornements moraux ou intellectuels. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Il a enrichi son poëme d'un nouvel épisode. Cet auteur a enrichi son livre de recherches curieuses.

    Enrichir une langue, la doter d'expressions nouvelles, de tournures heureuses. Il [Racine] a fort enrichi la langue, non par des expressions nouvelles, qu'il faut toujours hasarder très sobrement, mais par l'art heureux avec lequel il sait réunir ensemble les expressions connues pour donner à son vers ou plus de force ou plus de grâce, D'Alembert, Dial. poés. et philos. Œuvr. t. IV, p. 167, dans POUGENS.

    Par antiphrase et plaisanterie, enrichir la langue, prononcer des jurements, des malédictions, de gros mots. Il faut voir de quels mots elle enrichit la langue, Boileau, Sat. x.

  • 4S'enrichir, v. réfl. Devenir riche. Il s'est enrichi par le commerce. L'ardeur de s'enrichir chasse la bonne foi, Boileau, Ép. IX. Son désintéressement ne venait pas de sa fortune, il venait de son caractère, car il n'est pas rare qu'un homme riche veuille s'enrichir, Fontenelle, Bourdelin. Souvent il n'y a pas bien loin de l'avarice à la trahison et à la perfidie ; et l'on ne peut guère compter sur la fidélité d'un général qui a la passion de s'enrichir, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 304, dans POUGENS. Rome étant une ville sans commerce et presque sans arts, le pillage était le seul moyen que les particuliers eussent pour s'enrichir, Montesquieu, Rom. I.

    Terme de mineur. Un filon s'enrichit lorsqu'il devient ou plus épais ou plus chargé de parties métalliques.

  • 5 Par extension, devenir possesseur d'objets considérés comme précieux. Approche, heureux rival, heureux choix d'une ingrate ; C'est donc pour s'enrichir d'un si noble butin Qu'elle s'est obstinée à suivre son destin, Corneille, Théod. IV, 6. Ne vous plaignez plus, Si j'ose m'enrichir, seigneur, de vos refus, Corneille, Sert. III, 3. Tu veux que d'un si cher et si noble trésor [une jeune fille] Ses criminelles mains s'enrichissent encor, Voltaire, Fanat. I, 1. On s'enrichit du bien qu'on fait à ce qu'on aime, La Chaussée, Préj. à la mode, I, 8.
  • 6 Fig. Recevoir, prendre des richesses intellectuelles ou morales. La mémoire s'enrichit par la lecture des bons livres. Il coûte moins à certains hommes de s'enrichir de mille vertus que de se corriger d'un seul défaut, La Bruyère, XI. Platon s'enrichit des dépouilles de Socrate, d'Héraclite et d'Anaxagore, Diderot, Opin. des anc. philos. Eclectisme. La vue s'enrichit aux dépens du toucher, Condillac, Traité des sens, III, 4. Un âge s'enrichit des pensers d'un autre âge, Delille, les Trois règnes, VIII.

    PROVERBE

    Qui s'acquitte s'enrichit, ou qui paie ses dettes s'enrichit.

HISTORIQUE

XIIe s. Li Sire fait povre e enrichist, humilied e suzleved, Liber psalm. p. 235. De noz aveirs, sans nul mentir, [Il] Les cuide escreistre e enrichir, Benoit de Sainte-Maure, II, 8963.

XIIIe s. Nus hoirs ne doit enriquir du torfet son pere, Beaumanoir, XXI, 17.

XIVe s. La fin à quoy il [un tyran] tent, c'est soy enrichier et son pueple mettre en servitute, Oresme, Eth. 67. Je pri Dieu qu'en enfer soient tous ceux damnés Qui tant ont enrichi evesques et abbés, Guesclin. 20801. Qui trop se haste de soy enrichir, il ne sera pas innocent, Ménagier, I, 9. Il se vouloit enrichesir, Bercheure, f° 26, recto.

XVIe s. Priant les dieux qu'ils me donnent la grace d'enrichir [devenir riche] de bon acquest, La Boétie, 198. Si j'ai par ceste traduction mienne aucunement enrichy ou ploy vostre langue, honoré vostre regne…, Amyot, Moral. épitr. p. 16. Qui veut enrichir en an, se fait pendre en six mois, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 409. Robbe enrichie de broderie, Montaigne, I, 337.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Enrichir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « enrichir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « enrichir »

Étymologie de enrichir - Littré

En 1, et riche, avec la terminaison verbale ir ; provenç. enrequezir, enriquir, enrriquir, enrequir ; espagn. enrequecer ; ital. inricchire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enrichir - Wiktionnaire

Verbe dérivé de riche avec le préfixe en- et le suffixe -ir, par dérivation parasynthétique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enrichir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enrichir ɑ̃riʃir play_arrow

Conjugaison du verbe « enrichir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enrichir

Évolution historique de l’usage du mot « enrichir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enrichir »

  • Afin d’enrichir ce rendez-vous, les organisateurs sont à la recherche de tous renseignements sur ces violoneux, qu’il s’agisse de photos ou de documents (livres, cartes postales, cahiers de chansons, de bals, monologues, etc.). L’appel est lancé... www.paris-normandie.fr, Gaillon : à la recherche des « violoneux » du coin pour enrichir une exposition
  • Fidèle à sa volonté d’enrichir l’expérience client, Pierre & Vacances, sous la direction de Grégory Sion, a prêté une attention toute particulière à cette transformation. Dans une démarche centrée sur le client, la marque a mené une véritable réflexion avec son agence Rosapark pour développer rapidement un service répondant aux nouvelles attentes des télétravailleurs. Ainsi, Pierre & Vacances déploie dès cet été une « Offre Télétravail », pensée en co-construction avec ses clients et ses salariés sur une sélection de destinations. TendanceHotellerie , Pierre & Vacances enrichit son offre de services pour répondre aux nouveaux usages des télétravailleurs  -  TendanceHotellerie
  • Les idées doivent monter, les décisions doivent descendre. Vous êtes payé pour enrichir celui dont vous recevez le salaire. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • La politesse est une monnaie destinée à enrichir non point celui qui la reçoit, mais celui qui la dépense. De Proverbe persan
  • Si certaines gens méprisent les richesses, c'est qu'ils désespèrent de s'enrichir. De Francis Bacon
  • On ne peut s'enrichir si l'on dépend entièrement de la terre. De Gao Xingjian / La montagne de l'âme
  • Un bon livre peut enrichir de l'expérience de plusieurs siècles. De Jean Bousquet (1910 - ) / Mon ami Georges
  • Lecture, une bonne façon de s'enrichir sans voler personne. De Arlette Laguiller / La Revue Indépendante
  • Créer est le seul domaine où il faut se déposséder pour s'enrichir. De Malcolm de Chazal / Penser par étapes
  • Ne rien convoiter, c’est épargner ; ne rien acheter, c’est s’enrichir. De Cicéron
  • Qui se marie pour s’enrichir mange du sel pour s’empêcher d’avoir soif. De Proverbe occitan
  • Ceux qui méprisent les richesses sont ceux qui désespèrent de s'enrichir. De Francis Bacon
  • L'amour seul connaît le secret de s'enrichir en donnant. De Lemens Brentano
  • On emploie sa jeunesse à s'enrichir, et la richesse à rajeunir. De Douglas Coupland
  • Corrompre, ce n'est qu'enrichir. De Alain / Propos
  • Les langues peuvent-elles coexister, s'enrichir mutuellement ? De Carl de Souza
  • C’est s’enrichir que s’ôter des besoins. De Proverbe chinois

Traductions du mot « enrichir »

Langue Traduction
Corse arricchisce
Basque enrich
Japonais 豊かにする
Russe обогащают
Portugais enriquecer
Arabe يثرى
Chinois 丰富
Allemand bereichern
Italien arricchire
Espagnol enriquecer
Anglais enrich
Source : Google Translate API

Synonymes de « enrichir »

Source : synonymes de enrichir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enrichir »


Mots similaires