Enfouir : définition de enfouir


Enfouir : définition du Wiktionnaire

Verbe

enfouir \ɑ̃.fwiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’enfouir)

  1. Enterrer dans un trou creusé à cet effet et le recouvrir une fois mis en terre.
    • La cuscute, nommée teigne dans le pays , infecte trop souvent les luzernes et les semis de vesce; on essaie de la détruire, en enfouissant à la fourche toutes les plantes attaquées. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
    • Enfouir un cadavre. — Enfouir des herbes, du fumier.
  2. (En particulier) Mettre en terre afin de cacher.
    • Enfouir un trésor.
  3. Cacher.
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d'oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 125)
    • Ce manuscrit était enfoui sous une liasse de vieux papiers.
  4. (Pronominal) Se blottir pour se cacher.
    • L’animal alla s’enfouir dans son terrier.
  5. (Pronominal) (Figuré) Vivre dans un lieu isolé, s’isoler.
    • Il est allé s’enfouir dans une province reculée.

Verbe

enfouir \Prononciation ?\ masculin

  1. Inhumer, enterrer, mettre un corps en terre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enfouir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFOUIR. v. tr.
Mettre quelque chose en terre dans un trou creusé à cet effet et le recouvrir une fois enterré. Enfouir un cadavre. Enfouir des herbes, du fumier. Enfouir un trésor, Le mettre en terre afin de le cacher.

S'ENFOUIR s'emploie dans la même acception et signifie Se blottir pour se cacher. L'animal alla s'enfouir dans son terrier. Fig., Il est allé s'enfouir dans une province reculée, Il est allé vivre au fond d'une province reculée. Par extension,

ENFOUIR signifie Mêler si bien une chose avec d'autres qu'elle est difficile à trouver. Ce manuscrit était enfoui sous une liasse de vieux papiers.

Enfouir : définition du Littré (1872-1877)

ENFOUIR (an-fou-ir) v. a.
  • 1Mettre dans un trou en terre. Il avait dans la terre une somme enfouie, Son cœur avec ; n'ayant d'autre déduit Que d'y ruminer jour et nuit, La Fontaine, Fabl. IV, 20. Ils vont enfouir le trésor, La Fontaine, ib. X, 5. On leur coupe les mains, on leur brise les cuisses, on les enfouit tout vivants dans une fosse, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 355, dans POUGENS. Dans les endroits qui sont cultivés, on ne trouve point de vivres ; les paysans enfouissent dans la terre tous les grains et tout ce qui peut s'y conserver, Voltaire, Charles XII, 4.

    Enfouir des plantes, les mettre en terre.

    Absolument. Il retint tout chez lui [l'argent qu'il avait caché en terre], résolu de jouir, Plus n'entasser, plus n'enfouir, La Fontaine, Fabl. X, 5.

  • 2 Par extension, cacher sous d'autres choses. Ils avaient enfoui ce manuscrit parmi de vieilles paperasses.

    Fig. Il ne faut pas enfouir les talents que la nature nous a donnés. Quand on voit combien les querelles si souvent excitées dans le sein du christianisme ont enfoui de talents utiles, D'Alembert, Destr. des jésuites, Œuvres, t. v, p. 61, dans POUGENS.

    Retirer dans un lieu reculé. Ils emportent de ces opulentes contrées d'immenses dépouilles qu'ils vont enfouir dans leurs incultes et misérables déserts. Raynal. Hist. phil. IV, 21.

  • 3S'enfouir, v. réfl. Se cacher sous terre. Le renard alla s'enfouir dans son terrier.

    Fig. Se retirer dans un lieu reculé. S'enfouir dans une province.

HISTORIQUE

XIe s. Desur la terre nel pourent mais tenir ; Voilent [veuillent] o non, sil laissent enfodir. St Alexis, CXX. [Ils] Enfueront nous en aitres de moustiers, Ch. de Rol. CXXX. Et [que] ma char fust delez eus enfuïe ! ib. CCVII.

XIIIe s. Là [elle] sera enfouie, ou ele ert [sera] estranglée, Berte, XVI. Et moru, et fu enfouis ricement à Saint-Denis, Chr, de Rains, p. 10. Nous trouvames que le roy son cors [de sa personne] avoit fait enfouir les cors des crestiens que les sarrazins avoient occis, Joinville, 278.

XIVe s. Se voit on les couars vivre assés et lonc tamps ; S'enfoent les hardis ès atres et es champs, Baud. de Seb. x, 336.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Enfouir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENFOUIR, v. act. (Jardinage.) se dit du fumier qu’on enterre pour faire des couches sourdes, ou des lits qu’on met au fond des terreins qui doivent être effondrés.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Enfouir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « enfouir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « enfouir »

Étymologie de enfouir - Wiktionnaire

Du latin infodere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de enfouir - Littré

Lat. infodere, de in, en, et fodere, fouir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enfouir - Wiktionnaire

Du latin infodere (« enterrer »), issu de fodere (« fouir, creuser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enfouir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfouir ɑ̃fwir play_arrow

Conjugaison du verbe « enfouir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe enfouir

Évolution historique de l’usage du mot « enfouir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfouir »

  • Taire la vérité, c’est enfouir de l’or. De Proverbe grec

Traductions du mot « enfouir »

Langue Traduction
Corse enterra
Basque lurperatu
Japonais 埋め込む
Russe закапывать
Portugais enterrar
Arabe دفن
Chinois 埋葬
Allemand begraben
Italien seppellire
Espagnol enterrar
Anglais bury
Source : Google Translate API

Synonymes de « enfouir »

Source : synonymes de enfouir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enfouir »


Mots similaires