Approuver : définition de approuver


Approuver : définition du Wiktionnaire

Verbe

approuver \a.pʁu.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tenir pour acceptable.
    • J'écoute le vaguemestre nous lire le courrier qui part : il approuve sans réserve la carte du colonel : Tout va bien, mais est étonné par celle du capitaine adjoint qui écrit à ses deux fillettes: …. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. Juger louable, trouver digne d’estime.
    • J’approuve son style, mais non pas ses idées.
    • J’approuve vos sentiments.
    • Approuvez-vous une conduite si étrange ? On ne saurait approuver son procédé.
    • C’est une action qui mérite d’être approuvée.
  3. Autoriser par un témoignage authentique.
    • Plusieurs conciles ont approuvé cette doctrine.
    • Ce livre fut approuvé par les évêques.
    • Ce spécifique est approuvé par les autorités médicales.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Approuver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPROUVER. v. tr.
Tenir pour acceptable. Approuver et ratifier un contrat. Le père refusa d'approuver le mariage. Le Conseil des ministres approuva tout ce que l'ambassadeur avait fait. Il signifie aussi Juger louable, trouver digne d'estime. J'approuve son style, mais non pas ses idées. J'approuve vos sentiments. Approuvez-vous une conduite si étrange? On ne saurait approuver son procédé. C'est une action qui mérite d'être approuvée. Il signifie encore Autoriser par un témoignage authentique. Plusieurs conciles ont approuvé cette doctrine. Ce livre fut approuvé par les évêques. Ce spécifique est approuvé par les autorités médicales. Le participe passé

APPROUVÉ s'emploie absolument et par ellipse au bas d'un acte, d'un état, d'un compte, etc. Lu et approuvé. Vu et approuvé. Approuvé. Approuvé l'écriture ci-dessus.

Approuver : définition du Littré (1872-1877)

APPROUVER (a-prou-vé) v. a.
  • 1Agréer, consentir à. Approuver un avis. Je dirai pourquoi je n'approuve pas cette division. Le gouvernement approuve l'envoi d'une flotte. Approuver les conditions. Le roi n'approuve pas que l'ambassadeur revienne.
  • 2Juger louable, trouver digne d'estime, louer. Je suis enchanté que vous approuviez ma conduite. Je l'approuve d'être si vivement touché. J'aurais approuvé tout ce qui a été fait. Approuver quelqu'un par un geste. J'écoute vos conseils, j'ose les approuver, Racine, Brit. II, 2.
  • 3Autoriser par un acte authentique. Le conseil de l'Université a approuvé cet ouvrage.
  • 4S'approuver, v. réfl. Se donner à soi-même un témoignage d'approbation. Ne pense pas Qu'innocente à mes yeux, je m'approuve moi-même, Racine, Phèd. II, 5.

HISTORIQUE

XIIIe s. La damoisele approba et accepta cele exception, Hist. occid. des Croisades, t. II, p. 475. Et ce ai je veu aprover par un jugement, Beaumanoir, XXVII, 13. Et que ce soit voirs, il est aprovés par un jugement, Beaumanoir, XIV, 12. Et par ce est il aprovés bastart, par l'aparance de lonc tans, Beaumanoir, XVIII, 5. Procuration scelée d'arcevesque ou d'evesque ou de roi ou de prince ou d'aucun autre juge qui ait seel bien conneu et bien aprové, Beaumanoir, XXVII, 78.

XVe s. Et ce plusieurs approuveroient [prouveraient], s'il estoit besoin, Monstrelet, I, ch. 47. Li grant Alexandre jadis Et plusieurs rois en firent gloire [de boire] ; L'excez [je] n'en approuve pourtant, Basselin, I.

XVIe s. À grand peine pourra-il rien avoir en quoy il s'approuve disciple de Christ, Calvin, Instit. 566. Voisent maintenant les hypocrites, et s'efforcent de s'approuver à Dieu par leurs bonnes œuvres, Calvin, ib. 609. Non qu'il eust ainsi soigneusement fait ce procès verbal de toute son administration pour approuver sa foy et faire cognoistre sa loyauté, Amyot, C. d'Ut. 52. Quoy que ce soit, les evenemens approuvoient ce que disoit cet Aegyptien [devin], Amyot, Anton. 40. Non qu'il approuvast la democratie…, Amyot, Dion, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Approuver : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

Approuver, un livre c’est déclarer par écrit qu’après l’avoir lû avec attention, on n’y a rien trouvé qui puisse ou doive en empêcher l’impression. Voyez Approbation, Censeur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Approuver : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « approuver » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « approuver »

Étymologie de approuver - Littré

Approbare, de ad, à, et probare (voy. PROUVER) ; provenç. aproar, aprobar ; espagn. aprobar ; ital. approvare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de approuver - Wiktionnaire

Du latin approbare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « approuver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
approuver apruve play_arrow

Conjugaison du verbe « approuver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe approuver

Évolution historique de l’usage du mot « approuver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « approuver »

  • […] Covid-19 : les dirigeants africains viennent d’approuver le vaccin mondial de Bill Gates pour … […] Le courrier du soir, Covid-19 : les dirigeants africains viennent d'approuver le vaccin mondial de Bill Gates pour 300 millions d'enfants du tiers-monde - Le courrier du soir
  • Ce vendredi, le syndicat des joueurs (NBPA), qui ont majoritairement exprimé leur envie de rejouer cet été lors d’un sondage effectué par leur instance, devrait à son tour approuver ce plan. LA VDN, La NBA approuve le plan de reprise de la saison
  • Compte tenu des procurations reçues et des voix exprimées par scrutin en lien avec l'adoption d'une résolution ordinaire visant à approuver les options non attribuées et les modifications au régime d'options d'achat d'actions, les résultats sont les suivants : , Osisko Gold Royalties : annonce les résultats des votes de l'assemblée annuelle des actionnaires | Zone bourse
  • Pour être accompli, n'approuvez pas dans les autres ce que vous n'approuverez pas en vous-mêmes. De Proverbe oriental
  • La pensée est d'essence si rare que partout où l'on en découvre une manifestation, l'on est tenté, non seulement de la goûter, mais de l'approuver. De Henri de Lubac / Paradoxe
  • Croire en Dieu est une attitude qu'on ne peut ni réfuter, ni discuter, ni approuver, ni blâmer. De Claude Roy / Les Chercheurs de Dieu
  • Je ne peux approuver qu'après avoir pesé la position inverse. De Nikolaus Harnoncourt / la Parole Musicale, 2014
  • La médiocrité refuse toujours d'admirer et souvent d'approuver. De Joseph de Maistre / Lettres et opuscules
  • Comprendre est le commencement d'approuver. De Baruch Spinoza
  • J'ai un besoin enfantin, inépuisable de pouvoir m'approuver. Charles Du Bos, Journal, Corrêa

Traductions du mot « approuver »

Langue Traduction
Allemand zustimmen
Espagnol aprobar
Anglais approve
Source : Google Translate API

Synonymes de « approuver »

Source : synonymes de approuver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « approuver »


Mots similaires