La langue française

Déférence

Sommaire

  • Définitions du mot déférence
  • Étymologie de « déférence »
  • Phonétique de « déférence »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déférence »
  • Citations contenant le mot « déférence »
  • Traductions du mot « déférence »
  • Synonymes de « déférence »
  • Antonymes de « déférence »

Définitions du mot déférence

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFÉRENCE, subst. fém.

Considération respectueuse à l'égard d'une personne, et qui porte à se conformer à ses désirs et à sa volonté. Entre eux les écoliers usent peu de complaisances, peu volontiers cèdent l'honneur, non encore exercés aux feintes qu'ailleurs on nomme déférences, égards, ménagements, et qu'a produit l'horreur du vrai (Courier, Pamphlets pol., Disc. souscr. acquis. Chambord, 1821, p. 78):
Tel homme que je sais aurait pu marquer sur son agenda le jour précis où il reconnut, pour la première fois, dans l'attitude et dans le ton d'un interlocuteur plus jeune, un rien de déférence, une nuance de respect. Mauriac, Journal 1,1934, p. 63.
SYNT. Déférence et admiration (v. ce mot ex. 17); déférence affectueuse; marque de déférence; grande, respectueuse déférence; écouter, saluer, traiter avec déférence; témoigner de la déférence.
Prononc. et Orth. : [defeʀ ɑ ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [xives. E. Deschamps ds Bl.-W.1-5]; 1. ca 1570 « action de déférer, d'attribuer » (Carl., 8, 17 ds Littré), ex. isolé; 2. 1628, 28 juill. « égards envers quelqu'un » (Peiresc, Lett., 129 ds DG). Dér. du rad. du lat. deferens, part. prés. de deferre, v. déférer; suff. -ence*. Fréq. abs. littér. : 414. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 650; xxes. : a) 685, b) 646.

Wiktionnaire

Nom commun

déférence \de.fe.ʁɑ̃s\ féminin

  1. Respect qui porte à se conformer à la volonté, aux désirs, aux sentiments de quelqu’un.
    • Franz et Hermann, les deux archers qui avaient tiré avant lui, lui avaient tendu la main, mais avec un sentiment de déférence qui indiquait que, non seulement ils le reconnaissaient pour leur camarade, mais encore pour leur maître. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • […], je me croise avec le major Noltitz. Je me range par déférence. Il me salue avec cette grâce qui distingue les Russes de condition. Je lui rends son salut. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le sécularisme, associé au régime d'une loi qui ne serait pas de provenance divine, s'atrophia et s'écroula. Une plus grande déférence vis-à-vis de l'éthos islamique fut exigée et accordée. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.155)
    • Bien sûr, les gens de justice qui ont l'habitude d'une déférence intégrale et d'une infantilité savamment entretenue dès qu'on leur adresse la parole dans une enceinte de tribunal, n'aiment guère cette liberté revendiquée haut et clair, en public, […]. — (Michel Onfray, Politique du rebelle : Traité de résistance et d'insoumission, Grasset, 1997)
    • Ce n'était pas une déférence formelle : on avait plus d’estime les uns pour les autres. — (Amélie Nothomb, Acide sulfurique, Albin Michel, Paris, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFÉRENCE. n. f.
Respect qui porte à se conformer à la volonté, aux désirs, aux sentiments de quelqu'un. Avoir de la déférence pour quelqu'un, de la déférence pour l'âge, pour le mérite, pour la dignité de quelqu'un. Il a une grande déférence pour vos avis, pour vos jugements. Il ne répondit rien par déférence. Témoigner, marquer, montrer de la déférence à quelqu'un. C'est une marque de déférence.

Littré (1872-1877)

DÉFÉRENCE (dé-fé-ran-s') s. f.
  • Condescendance mêlée d'égards et dictée par un motif de respect. Et soit par déférence ou par un prompt scrupule, Corneille, Hor. III, 2. Mais ce qui me surprend, C'est de voir que Pompée ait pris le nom de grand, Pour faire encore au vôtre entière déférence, Corneille, Sertor. I, 2. … Je me dirai votre cousin, Et vous ne me rendrez aucune déférence, La Fontaine, Joc. Le marquis : Sans votre respect, je lui aurais appris [au laquais] à connaître les gens de qualité. - Élise : Ma cousine vous est fort obligée de cette déférence, Molière, Critique, 4. Tant d'honneurs, disaient-ils, et tant de déférences Sont-ce de ses bienfaits de faibles récompenses ? Racine, Brit. IV, 2. J'ai recouru dans ces premiers moments à l'art de plaire, aux égards séduisants, Aux doux propos, à cette déférence Qui fait souvent pardonner la licence, Voltaire, Droit du Seigneur, III, 11. L'esprit d'union, de déférence et de société, caractère si essentiel à la république littéraire et dont vous donnerez toujours le modèle, Gresset, Disc. de réception à l'Acad. Accoutumé à une déférence obséquieuse pour ses idées systématiques, il était quelquefois désagréablement surpris de trouver parmi nous moins de révérence et de docilité, Marmontel, Mém. liv. VII.

    Acte de déférence. Le parti le plus sûr pour Talbot était la soumission et les déférences, Hamilton, Gramm. IX.

HISTORIQUE

XVIe s. La courtoise deference qu'il luy vouloit faire de sa charge, Carloix, X, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déférence »

(Siècle à préciser) Déverbal de déférer avec le suffixe -ence, issu du latin deferre (« porter vers ») composé du préfixe de- et de ferre (« porter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déférer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déférence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déférence deferɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « déférence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déférence »

  • Conservons un peu d’ignorance, pour conserver un peu de modestie et de déférence à autrui. De Joseph Joubert / Carnets
  • Le modernisme est un système de complaisance. La liberté est un système de déférence. La liberté est un système de courage. La liberté est la vertu du pauvre. De Charles Péguy / L'argent
  • Le milliardaire Elon Musk, fondateur des fusées SpaceX mais aussi des véhicules électriques Tesla, a rarement fait preuve de déférence envers les autorités boursières américaines. Et il en a encore donné un aperçu jeudi 2 juillet à la suite de l'envolée du titre de Tesla en bourse. Sur Twitter, il en a profité pour poster un message insultant envers le gendarmes des marchés financiers.  RTL.fr, Elon Musk moque le gendarme de la bourse après la flambée du cours de Tesla
  • L'hésitation de Kamala Harris à soutenir Joe Biden en début d'année n'a fait que renforcer les soupçons de certains de ses partisans à son égard. Les conseillers de Biden ont appelé Harris à plusieurs reprises. Mais elle a décidé d'attendre, en partie par déférence pour les femmes qui restaient dans la course, en partie parce qu'elle hésitait à prendre le risque que Biden gagne. Blasting News, Kamala Harris : Un atout puissant pour Joe Biden
  • Au moment de se souvenir, Gérard Faetibolt n’a pas manqué de faire preuve de déférence envers Marco Diener, son premier coach. « C’est le plus grand. Il a fait deux olympiades et a été recordman d’Europe (du 4X200  m nage libre). C’était vraiment un grand bonhomme. » , Sport | Diener, « le plus grand »
  • Rédigé par son ancien conseiller John Bolton, l'ouvrage détaille plusieurs scènes qui révèlent la déférence du président pour les dictateurs et son obsession pour sa réelection, jusqu'à faire appel à la Chine. , Donald Trump face aux révélations d'un livre explosif
  • Ils savent ce qu'ils doivent aux grands noms de la cuisine française, d'Auguste Escoffier à Paul Bocuse, en montrant respect et déférence pour les maîtres chez qui ils ont... Marianne, La Maison Tourangelle à Savonnières : l'exemple même de ce qu'est un restaurant français

Traductions du mot « déférence »

Langue Traduction
Anglais deference
Espagnol deferencia
Italien deferenza
Allemand ehrerbietung
Chinois 尊敬
Arabe احترام
Portugais deferência
Russe почтительность
Japonais 尊敬
Basque begirunez
Corse diferenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « déférence »

Source : synonymes de déférence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déférence »

Partager