La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « servilité »

Servilité

Variantes Singulier Pluriel
Féminin servilité servilités

Définitions de « servilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERVILITÉ, subst. fém.

A. − [Corresp. à servile B] Soumission excessive, bassesse. Synon. obséquiosité.C'est sur l'ignorance bien plus que sur la servilité que sont fondés tous les despotismes (Cousin,Philos. Kant, 1857, p. 379).La presse française d'obédience hitlérienne fut si basse, sa servilité si répugnante et ses mensonges si grossiers, que le bon sens des prisonniers en fit très vite justice et que finalement Paris-Soir, Les Nouveaux Temps, L'Œuvre et Le Petit Parisien servirent d'une excellente contre-propagande (Ambrière,Gdes vac., 1946, p. 138).
P. méton. Comportement qui manifeste cette soumission. Dans une démocratie accoutumée à toutes les servilités, celle des généraux-ministres réussit à scandaliser les avocats (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1220).Un homme las qui avait rêvé jadis d'être un grand musicien, qui depuis quarante ans avec une servilité méprisante et lucide raclait son violon devant toutes les sortes de couples qu'organise la richesse (Druon,Gdes fam., t. 1, 1948, p. 80).
B. − [Corresp. à servile C] Caractère de ce qui n'a pas d'autonomie par rapport à un modèle, de ce qui manque d'originalité. Servilité naïve. Les Italiens, il est vrai, craignent les pensées nouvelles, mais c'est par paresse qu'ils les redoutent, et non par servilité littéraire (Staël,Corinne, t. 1, 1807, p. 325).Le prestige de l'art rouennais incite à l'imitation, et c'est la région du nord qui cède le plus facilement à cette attraction (...). Ceci ne veut pas dire que les autres régions seront exemptes de cette servilité (G. Fontaine,Céram. fr., 1965, p. 68).
Prononc. et Orth.: [sε ʀvilite]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1542 « caractère de ce qui est servile » (Dion historien, trad. Cl. Deroziers, 81a ds Rom. Forsch. t. 32, p. 162), rare jusqu'au xviiies. 1740 (Le Sage, Valise trouvée d'apr. Brunot t. 6, p. 1131, note). Dér. de servile*; suff. -ité*; cf. le lat. médiév. servilitas, -atis « servitude » dep. ca 1332 ds Latham. Fréq. abs. littér.: 158. Bbg. Gohin 1903, p. 273.

Wiktionnaire

Nom commun - français

servilité \sɛʁ.vi.li.te\ féminin

  1. Caractère servile, bassesse d’âme.
    • Une presse complaisante jusqu’à la servilité répandait dans le public, depuis les salons jusqu'aux mansardes, les idées les plus fausses et les plus dangereuses. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), page 240, Bloud & Barral, 1883)
    • Nous avons décrit ces ovations des congrès, prolongées un quart d'heure entier et dont on se demande comment elles finissent? Car quelqu'un doit cesser le premier de battre les mains en cadence et quel est celui qui se le permet dans cet environnement de servilité ? — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  2. (Art) (Littéraire) Exactitude servile, trop scrupuleuse.
    • Cette traduction est d’une servilité qui la rend illisible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERVILITÉ. n. f.
Caractère servile, bassesse d'âme. La servilité de son caractère le rend méprisable. Il signifie aussi, en termes de Littérature et d'Arts, Exactitude servile, trop scrupuleuse. Cette traduction est d'une servilité qui la rend illisible.

Littré (1872-1877)

SERVILITÉ (sèr-vi-li-té) s. f.
  • 1Esprit de servitude, bassesse d'âme. La servilité de son caractère.
  • 2 Terme de littérature et d'arts. Exactitude servile, scrupuleuse à l'excès. Une traduction qui a trop de servilité. Cette intéressante collection était unique, parce qu'elle n'avait rien de la servilité des copies ordinaires, Genlis, Mém. t. VIII, p. 87.

REMARQUE

Servilité se prend en mauvaise part, bien que servile soit susceptible des deux sens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « servilité »

 Dérivé de servile, avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « servilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
servilité sɛrvilite

Fréquence d'apparition du mot « servilité » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « servilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « servilité »

  • Ne saluez pas un caïman ; ce ne serait pas de l'amitié mais de la servilité.
    Proverbe malgache
  • Ainsi, le catholicisme romain. Sa dimension "catholique" (soit universelle), regroupe plus de deux tiers des baptisés en une communion. Son clergé est une image du Bon Pasteur qui marche au milieu de son peuple. Son enseignement moral balise les sentiers d’Évangile, de la vie intime à la gestion de la cité. Sans l’Esprit, ces trésors se pervertissent. L’universalité de l’Église se mue en monolithisme. Un cléricalisme condescendant devient source d’abus de pouvoir (en ce compris de la part de certains fidèles laïcs en responsabilité). La morale se travestit en puritanisme et confond liberté intérieure avec servilité.
    LaLibre.be — Églises chrétiennes : vivre d’Esprit ou d’imposture… - La Libre
  • La soumission à un homme faible est discipline. La soumission à un homme fort est servilité.
    Gilbert Keith Chesterton — Ce qui cloche dans le monde
  • La Bulgarie est aux prises avec une crise politique, la plus grave depuis 2013, lorsque des protestations soutenues contre la corruption ont renversé un gouvernement de centre-gauche. Désormais, les manifestants tentent d’évincer leurs successeurs de droite, qui font face à des accusations similaires de corruption, d’ingérence judiciaire et de servilité envers les riches hommes d’affaires.
    News 24 — Épreuve de force sur la plage en Bulgarie s'envole dans la crise politique - News 24
  • On nous a obligés à rester passifs, on nous a demandé de la boucler au nom de la solidarité, et c’est aujourd’hui consternant de voir à quel point nous avons été piégés ; ainsi est-il à parier que notre servilité collective dans cette période de confinement ne sera pas récompensée, mais punie.
    Charlie Hebdo — Servilité - Charlie Hebdo
  • Pauvre idiot, le régime t’a détenu un moment afin de faire briller ta servilité de quelques éclats d’opposant. Tes sueurs à faire triompher Zitout en Kabylie te trompent, il n’est que l’illusion optique de ton propre délire.
    Kabyle.com — À Karim Tabbou, l'insecte intersecté – Kabyle.com
  • Servile en toute chose en vue de dominer.
    Tacite en latin Publius (ou Caius) Cornelius Tacitus — Histoires, I, 36
  • À notre époque, tout homme comme il faut est et doit être lâche et servile.
    Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski — Mémoires écrits dans un souterrain
  • “Bolsonaro et son ministre des affaires étrangères (Ernesto Araujo) se comportent comme des lèche-bottes, je n’ai jamais vu une telle relation de servilité avec les États-Unis”, a-t-il dénoncé. “J’espère que le peuple américain aura la lucidité de ne pas voter pour Trump” à nouveau lors de la présidentielle fin 2020, a conclu l’ancien syndicaliste.
    Le HuffPost — Lula accuse Jair Bolsonaro d'avoir "inventé" sa contamination au Covid-19 | Le HuffPost
  • La Sorbonne, ce musée Dupuytren de toutes les servilités […].
    René Crevel — Le Clavecin de Diderot, Pauvert
Voir toutes les citations du mot « servilité » →

Traductions du mot « servilité »

Langue Traduction
Anglais servility
Espagnol servilismo
Italien servilismo
Allemand unterwürfigkeit
Chinois 奴性
Arabe العبودية
Portugais servilismo
Russe раболепие
Japonais 卑劣
Basque servility
Corse servitù
Source : Google Translate API

Antonymes de « servilité »

Combien de points fait le mot servilité au Scrabble ?

Nombre de points du mot servilité au scrabble : 11 points

Servilité

Retour au sommaire ➦