Considérable : définition de considérable


Considérable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONSIDÉRABLE, adj.

A.− Vieilli
1. [En parlant d'une pers.] Qui doit être considéré, dont on doit faire cas. Avec Lancelot, le plus considérable et le plus essentiel des maîtres de Port-Royal était M. Walon de Beaupuis (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 494).Un des hommes [Saint-Hilaire] les plus considérables de notre Occident (Barrès, Mes cahiers,t. 12, 1919-20, p. 99).
2. [En parlant de choses abstr. ou concr.] Qui, pour une raison quelconque (valeur, importance) mérite d'être pris en considération :
− Oh! c'est une gracieuse bête, sans doute plus considérable pour sa propreté que pour sa grandeur, ... Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 525.
B.− P. ext., usuel (avec une nuance de moindre niveau de langue). Grand, important. Une somme, une dépense considérable. Le foie, beaucoup plus volumineux à cet âge, filtre une quantité considérable de bile (Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme,t. 1, 1808, p. 225).L'accord du 7 août eut, pour la France libre, une importance considérable (De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 81).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sideʀabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1547 d'une chose « qui mérite d'être considéré, important » (J. Martin, Arch. Vitruve, p. 27 vods IGLF); 1633 d'une pers. (Corneille, Mélite, IV, 1, 1135). Dér. de considérer*; suff. -able*; cf. lat. médiév. considerabilis, 1290 ds Latham. Fréq. abs. littér. : 3 286. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 784, b) 4 104; xxes. : a) 3 187, b) 3 216.

Considérable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

considérable \kɔ̃.si.de.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui attire la considération par l’autorité, l’influence morale ou sociale.
    • Elle prend du tabac, se tient roide comme un pieu, se pose en femme considérable, et ressemble parfaitement à une momie à laquelle le galvanisme aurait rendu la vie pour un instant. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. Qui mérite d’être considéré en raison de l’importance, de la grandeur, du nombre, de la quantité, etc.
    • Or, un matin, à quelques pas de ma demeure, une famille de ces ouvriers de la scie et de la hache s’empressait autour d'un amas considérable de bûches que le livreur juré venait d’aligner. — (Études morales, dans Annales de la Société d'émulation du département des Vosges, vol.13, 1868, page 156)
    • Des impôts considérables accablaient les vilains, écrasait les pauvres gens, épargnant les princes et les ducs, les comtes et les marquis. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • La marche de la miellée exerce sur l’essaimage une influence considérable, et les apiculteurs disent communément qu'une année riche en miel est pauvre en essaims […]. — (Bulletin de la Société d'apiculture de la Savoie "L'Abeille alpine", vol.6 à 9, page 54, 1906)
    • Tous nos étudiants de japonais nous ont apporté une aide considérable par leurs questions franches et pénétrantes. — (Reïko Shimamori, Grammaire japonaise systématique, Paris, Jean Maisonneuve, mars 2000, 2e édition, page x)
    • Pendant la longue durée de son administration il avait amassé une fortune considérable, si considérable, en effet, qu'un jour le gouvernement chérifien jugea le moment venu de s'en emparer. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 44)
    • La distribution des récompenses suivit dans la salle du conseil municipal, à la mairie. La foule était considérable à cette heure dans les rues de Bourgtheroulde et dans l’enceinte du concours. — (« Concours agricole de Bourgtheroulde » , dans le Recueil des travaux de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure, Évreux, 1925, page 60)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Considérable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSIDÉRABLE. adj. des deux genres
. Qui attire la considération par l'autorité, l'influence morale ou sociale. C'est un personnage fort considérable. Il s'est rendu considérable. Il tient un rang considérable. Il signifie aussi Qui mérite d'être considéré en raison de l'importance, de la grandeur, du nombre, de la quantité, etc. Ouvrage considérable. Un temps considérable. Somme considérable. Dépense considérable. Événement considérable. Avantage considérable.

Considérable : définition du Littré (1872-1877)

CONSIDÉRABLE (kon-si-dé-ra-bl') adj.
  • 1Qui a de la considération, du crédit, de l'autorité, de la puissance. Déclaration que je sais bien ne pouvoir servir à me rendre considérable dans le monde, Descartes, Méth. 6. Si jusques à ce point son sort [de Rome] est déplorable Que tu sois après moi le plus considérable…, Corneille, Cinna, V, 1. Alexandre, fils d'un roi considérable, Saint-Évremond, II, 121. Les Mèdes, avant Cyrus, quoique puissants et considérables, étaient effacés par la grandeur des rois de Babylone, Bossuet, Hist. I, 7. Le roi a paru touché et a fait son panégyrique, en disant qu'elle était plus considérable par sa vertu que par la grandeur de sa fortune, Sévigné, 117. Comme je sais que vous êtes une personne considérable, je voudrais vous prier…, Molière, Sicil. 8. Ce peuple n'est pas seulement considérable par son antiquité, mais il est encore singulier en sa durée, qui a toujours continué depuis son origine jusqu'à maintenant, Pascal, Pens. part. II, art. 7. César, quoique considérable dans la république par sa naissance, par son éloquence et par son crédit et celui de ses amis, fut traité bien différemment, Vertot, Révol. rom. liv. XII, p. 212. Chaque seigneur un peu considérable faisait battre monnaie, Voltaire, Mœurs, 39. Un courtisan accrédité est un homme considérable ; Corneille était un grand homme ; on dit : de grands talents et un rang considérable, D'Alembert, Synonymes. Les deux derniers actes où Sabine n'est plus considérable, Corneille, Ex. d'Hor.

    Considérable à, qui est un objet de considération pour quelqu'un. Vous m'en êtes plus chers et plus considérables, Corneille, D. San. I, 3. Nous avons des philosophes qui nous doivent être plus considérables que tous ceux-là, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 9.

  • 2Qui mérite considération, attention, en parlant des choses. Quoi qu'on fasse de grand et de considérable, Corneille, Cid, II, 1. Ce qu'on promet pour l'autre [partie] est peu considérable, Corneille, Sertor. I, 2. C'est un avantage bien considérable de faire paraître l'innocence de tant de personnes calomniées, Pascal, Prov. 17. Nulle action considérable n'était commencée ni finie chez eux [les anciens fidèles] que par des invocations et des actions de grâces, Fénelon, t. XVII, p. 334. Les villes considérables avaient alors dans la monarchie une importance qu'elles ont perdue, Condorcet, Maurepas.
  • 3Qui tient au cœur, en parlant des choses. Comme votre intérêt m'est plus considérable, Je tâche de vous rendre à des destins meilleurs, Corneille, Agésil. V, 4. Ah ! mon père, le bien n'est pas considérable, lorsqu'il est question d'épouser une honnête personne, Molière, l'Av. I, 5. Mais si jamais mon bien te fut considérable, Répare mon malheur et me sois secourable, Molière, l'Étour. II, 7. Ces raisons ont rendu leur condition [des hommes] si considérable à l'Église, qu'elle a toujours puni l'homicide qui les détruit, Pascal, Prov. 1. Sa recommandation et la vôtre me sont fort considérables, Sévigné, 128. Tout ce qui vous entoure m'est considérable, Sévigné, 223.

REMARQUE

Le néologisme fait considérable synonyme de grand, et dit : un bruit considérable. Le vrai sens de ce mot est : qui doit être considéré, qui mérite considération. Il ne faut guère l'étendre au delà de cette signification, et on ne lui attribuera le sens de grand que quand ce sens pourra se confondre avec celui de : qui mérite considération.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « considérable »

Étymologie de considérable - Littré

Considérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de considérable - Wiktionnaire

 Dérivé de considérer avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « considérable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
considérable kɔ̃siderabl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « considérable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « considérable »

  • C'est un "choc considérable", selon les propres mots de Bruno Le Maire. Auditionné par la commission des Finances de l'Assemblée nationale, le ministre de l'Economie a estimé que la crise économique pourrait entraîner la suppression de "800 000 emplois" dans les mois à venir, selon les prévisions du gouvernement. midilibre.fr, Suppression de 800 000 emplois, le "choc considérable" prévu par le gouvernement - midilibre.fr
  • Mon objectif, maintenant, c'est de conserver de la trésorerie. J'ai donc gelé mes commandes de pierres, en attendant de voir si l'activité va reprendre. J'ai perdu, depuis le début de la crise, au moins 25 % de mon chiffre d'affaires, ce qui est considérable. J'ai pu rouvrir le magasin le 11 juin, je regrette que nous n'ayons pas eu de masques et du gel plus tôt, ça aurait permis d'anticiper l'ouverture des boutiques et, donc de relancer plus vite notre activité. Le problème, c'est qu'il n'y a que deux boutiques ouvertes dans la galerie. C'est un peu ridicule. Le musée du Louvre est toujours fermé, ce qui nuit évidemment à la fréquentation dans les commerces. Je ne sais pas du tout ce que va donner l'avenir. J'attends, je n'ai pas le choix. » Le Point, « Ma perte de chiffre d'affaires est considérable » - Le Point
  • Par ailleurs, certains secteurs ont enregistré une hausse considérable des offres d’emploi en intérim comparé aux chiffres de l’année 2019. Ainsi, les métiers liés au domaine médical ont connu une forte demande avec une augmentation de 14%. Le secteur de l’agroalimentaire recrute également. Il a en effet enregistré une croissance de 18 %. Faire appel aux services des employés saisonniers n’étant plus possible, les agriculteurs ont dû à leur tour avoir recours aux intérimaires. Par conséquent, on a enregistré une hausse de 33% dans ce secteur. AC Franchise, Mistertemp’ group remarque une hausse considérable pour de nombreux secteurs
  • A tout niveau, partout dans le monde, ceux qui se disent puissants consacrent un temps considérable à tenter de faire croire qu'ils ont de l'influence sur les nominations afin d'attirer sur eux attentions, faveurs, considérations d'autres puissants. De Jacques Attali / Verbatim III (1988-1991)
  • Ce n'est pas la charge qui rend celui qui l'exerce plus noble et plus considérable ; mais la charge devient noble et considérable par la bonne conduite de celui qui l'exerce. De Proverbe oriental

Traductions du mot « considérable »

Langue Traduction
Corse cunsiderevule
Basque handia
Japonais かなりの
Russe значительный
Portugais considerável
Arabe ضخم
Chinois 大量
Allemand beträchtlich
Italien considerevole
Espagnol considerable
Anglais considerable
Source : Google Translate API

Synonymes de « considérable »

Source : synonymes de considérable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « considérable »


Mots similaires