Notable : définition de notable


Notable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

NOTABLE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. −
1. [En parlant d'une chose] Qui mérite d'être noté, remarqué, signalé. Ô jour trois et quatre fois heureux, notable à la craie blanche! (Gautier,Fracasse,1863, p.189).J'ai été présenté (...) à sa Majesté Impériale le Sultan. Rien de notable en cette cérémonie (Farrère,Homme qui assass.,1907, p.1):
1. ... nous dirons simplement que l'art a pour but de manifester le caractère capital, quelque qualité saillante et notable, un point de vue important, une manière d'être principale de l'objet. Taine,Philos. art,t.1, 1865, p.33.
Il est notable que + subj.Il est notable que les deux écrivains sur lesquels j'eusse le plus souhaité de m'étendre, soient les moins commentés des six auxquels je consacre cet ouvrage (Blanche,Modèles,1928, p.187):
2. ... il est notable qu'une description assez complète des activités économiques françaises puisse être faite sans employer expressément le terme de profit... Perroux,Écon. XXes.,1964, p.629.
HIST. DU DR. Arrêt notable. Arrêt d'une cour souveraine fixant un point de jurisprudence. (Dict. xixeet xxes.).
2. P. ext. Important, considérable. Ce n'est pas le froid qui engendre les grands glaciers, mais bien une augmentation notable de la quantité de neige (Lapparent,Abr. géol.,1886, p.389).Reprise, entre autres, très notable du sommeil, qu'on voit se prolonger soudain pendant des journées entières (Céline,Voyage,1932, p.116):
3. ... le petit groupe suivant l'injonction et la lumière susdites se déplaçait avec une notable rapidité entre les casiers bourrés de bouteilles de muscadine et de grenadet. Queneau,Zazie,1959, p.248.
SYNT. Augmentation, changement, diminution notable; dommage, préjudice, perte, gain notable; des écarts, des quantités notables; faire de notables progrès; obtenir de notables succès.
C'est notable. Le budget diminué d'un tiers, c'est notable (Clemenceau,Iniquité,1899, p.108).
B. − [En parlant d'une pers.]
1. Éminent, réputé. Un morceau de musique (...) fait par un des compositeurs notables de l'époque (Mallarmé,Dern. mode,1874, p.807).On a vu des esprits notables, égarés ainsi dans l'artificiel, se dévouer à une cause qui n'était plus la leur (Barrès,Déracinés,1897, p.258):
4. N'en déplaise à la science historique de ce notable universitaire, cette thèse [l'accumulation (du capital dans les mains de quelques individus)] était une de celles qui couraient les rues avant que Marx eût jamais rien écrit... Sorel,Réflex. violence,1908, p.187.
2. Qui se distingue des autres par son importance, son rang social prééminent; ,,auquel sa situation vaut, en marge des cadres officiels, une autorité personnelle dans les affaires publiques`` (Foulq. Sc. soc. 1978). Il est arrivé d'avoir des galas publics, et l'on permettait aux notables habitants de faire le tour des tables (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène,t.1, 1823, p.939).Lucile épousa (...) Jacques-Louis-René de Caud, d'ancienne famille bourgeoise, fort notable en sa province (A. France,Génie lat.,1909, p.276):
5. Se marier, vendre sa pension, donner le bras à cette fine fleur de bourgeoisie, devenir une dame notable dans le quartier... Balzac,Goriot,1835, p.28.
HISTOIRE
Notable bourgeois. Bourgeois exerçant une profession libérale. L'élection des échevins était faite par les notables bourgeois (Ac.1835, 1878).Tous les notables bourgeois de Phalsbourg et des environs tenaient pour Lafayette (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan,t.1, 1870, p.299).
DR. COMM. Notable commerçant. Chacun des commerçants qui étaient appelés à élire les membres des tribunaux de commerce. Depuis la loi du 8 décembre 1883, les membres du tribunal de commerce ne sont plus élus par ces notables commerçants (Lar. comm.1930).Emploi subst. La liste des Notables pour l'élection des membres des tribunaux de commerce est dressée tous les ans par le préfet sur un état comprenant tous les commerçants de l'arrondissement, et approuvée par le ministre de l'Intérieur (Bouillet1859).
II. − Subst. masc. Personne importante et influente par ses fonctions ou sa situation sociale. Justin faisait une manille avec les notables du village (Arland,Ordre,1929, p.466).Les fils de chefs et de notables indigènes reçoivent une éducation française (Gide,Voy. Congo,1927, p.727):
6. Plusieurs notables en redingote, et dont les chapeaux étaient si divers que cela avait l'air fait exprès, se tenaient déjà sur la terrasse. Toulet,J. fille verte,1918, p.286.
En partic. ,,Homme politique influent qui cumule généralement plusieurs mandats électifs (Conseil municipal, Conseil général, Assemblée Nationale ou surtout Sénat)`` (Debb.-Daudet Pol. 1978).
HIST. [Sous l'Ancien Régime] Assemblée des notables. Assemblée formée des principaux membres de la noblesse, de la magistrature et du clergé, réunis à certaines occasions par le roi. Ils avaient appris que le roi convoquait les notables à Versailles, pour entendre les comptes de Calonne et tâcher d'éteindre la dette (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan,t.1, 1870, p.106).
Prononc. et Orth.: [nɔtabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. D'une chose adj. 1. 1269-78 «digne d'être noté, remarqué» (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 16868); av. 1350 (Isopet I, préambule, 32 ds J. Bastin, Recueil gén. des Isopets, t.2, p.204); 2.1269-78 «bien connu» (Jean de Meun, op. cit., 14146; 16053). B. D'une pers. 1. adj. «en vue, considérable» cf. [Cart. de S. Bénigne de Dijon ds Du Cange s.v. notabilitas: ...personnes notaubles...qui furent présens à Dyjon le 17ejour du mois de May l'an 1350] 1393 (Menagier, I, 185 ds T.-L.: notable advocat en parlement); 2. subst. a) 1355, 10 sept. «personnage éminent (d'une ville, d'un état)» (Traité ds Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t.4, p.761); b) 1685 au plur. «[sous l'Ancien Régime] membres les plus représentatifs de la noblesse et du clergé» assemblée des notables (A. Furetière, Essai d'un dict. universel, p.198, s.v.). Empr. au lat. notabilis «remarquable (d'une chose); désigné, montré, signalé (d'une pers.)». Fréq. abs. littér.: 726. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1061, b) 1087; xxes.: a) 805, b) 1114. Bbg. Quem. DDL t.11. _Verreault (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. Trav. de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, annexe 1 § 26, 41; p.191, 194, 199; annexe 2 § 16, 97; pp.214-215.

Notable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

notable \nɔ.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est digne d’être signalé.
    • Notons en passant que le pâturage intensif amène une réduction notable et même la disparition de certaines Graminées (Koeleria, Festuca). — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 106)
    • L'« éventrement » d'un supertanker menace la vie d'un petit équipage, mais pollue une fraction notable de la Manche ou de la mer du Nord. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 156)
  2. (Par extension) Qui se distingue des autres par son importance, par son autorité.
    • Les gens notables d’une ville

Nom commun

notable \nɔ.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Personnage important d’un groupe humain, d’une ville, d’une région.
    • À sept heures, je recevais les autorités et les notables qui allaient décider de mon sort. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Le chîkh ne tarde pas à reparaître accompagné de quelques notables du douar, de mes gens et d'un de ses fils portant un pot de terre rempli de charbons ardents. Et nous nous pressons autour de la chaleur bienfaisante, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 30)
    • Accompagnés des conseillers municipaux, du secrétaire de mairie et de quelques notables, les deux hommes se dirigèrent du côté du réservoir, où l’on arriva bientôt. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Là, tous les notables défilèrent pour lui baiser la main. Il dit à chacun quelques mots. Puis il fit asseoir le maire et le député à côté de lui. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Il me conduisit dans un hôtel de Broummana, où un sien oncle, digne notable entarbouché et quelque peu ministre, arrangea mon affaire d'un coup de téléphone. — (Jacques Berque, Mémoires des deux rives, Éditions du Seuil, 1989, rééd. 1999)

Adjectif

notable \ˈnəʊ.tə.bəl\

  1. Notable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Notable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NOTABLE. adj. des deux genres
. Qui est digne d'être signalé. Faits notables. Parole notable. Un cas notable. Dommage, préjudice, perte, gain, avantage notable. Une différence notable. Il signifie, par extension, Qui se distingue des autres par son importance, par son autorité. Les notables commerçants élisent les membres du tribunal de commerce. Les gens notables d'une ville ou, substantivement, Les notables, Les habitants importants d'une ville, d'une province. L'assemblée des notables.

Notable : définition du Littré (1872-1877)

NOTABLE (no-ta-bl') adj.
  • 1Digne d'être noté, considérable. Il faut bien que le monde y prenne un notable intérêt, Guez de Balzac, liv. II, lett. 2. Quand vous parlez, c'est dit notable, La Fontaine, Coupe.

    Arrêts notables, ceux qui fixent un point de jurisprudence.

  • 2Qui occupe un rang considérable dans une ville, dans une province. Plus d'un personnage notable Là souvent devient délateur, Béranger, Agent prov.

    Listes des notables commerçants, listes destinées à former les assemblées qui élisent les membres des tribunaux de commerce et des chambres de commerce.

    Notables bourgeois, ceux qui exerçaient des professions libérales, les avocats, les notaires, les procureurs, les médecins, les principaux commerçants et propriétaires.

    S. m. Un notable, un personnage des plus considérables d'une ville, d'une province. Il demanda au roi une assemblée de notables, où il exposerait la situation des finances, afin d'aviser avec elle aux moyens de remplir le vide qu'il y avait trouvé, Marmontel, Mém. XI. Les notables étaient au nombre de ceux qu'allaient frapper les nouvelles impositions ; et c'est à quoi, bien malheureusement pour eux et pour l'État, ils n'avaient jamais pu consentir, Marmontel, ib.

    Assemblée des notables, se dit particulièrement de l'assemblée qui fut convoquée en 1787 par Louis XVI.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et tant publierent la fable, Qu'el fu par tout le ciel notable, la Rose, 14376.

XIVe s. Deux nottables exemples, Bercheure, f° 107. Ce sont les personnes notaubles qui furent presens à Dijon…, Du Cange, notabilis.

XVe s. Et devoient les deux rois, chascun pour lui et au nom de lui, envoyer quatre ou cinq personnes notables, et le pape deux cardinaux, Froissart, I, I, 144. Vous avez trop de fois ouy dire et reciter un notable [proverbe, sentence], que, quand on a maladie ou chef [à la tête], tous les membres s'en sentent, Froissart, III, p. 225, dans LACURNE. Il les volt [voulut] pourveoir d'enseignemens et sciences introduisibles à toutes vertus ; dont, pour cette cause, fist translater de latin en françois tous les plus notables livres, Christine de Pisan, Hist. de Ch. V, III, 12.

XVIe s. Homme de notable vertu, Montaigne, I, 19. Le bailly, les eschevins et gens de la loi sont encore dans la coustume de choisir et creer certain nombre de notables, lesquels sont tenus, comme toutes autres personnes habitantes, de comparoistre estant mandez par la loi, à peine de l'amende de trois livres parisis, Nouv. coust. génér. t. I, p. 552. Port d'armes notables et invasibles, qui s'entendent des armes deffendues et prohibées de porter, Grand. coust. de France, livre I, ch. 3, notes, p. 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Notable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

NOTABLE, CONSIDÉRABLE, DE QUELQUE CONSIDÉRATION, (Hist. mod.) En Angleterre, lorsque quelqu’un laisse en mourant, hors du diocèse où il meurt, des biens meubles ou immeubles montans au-moins à la valeur de cinq livres, ce qui s’appelle un bien notable, ce n’est point à l’évêque dans le diocèse duquel il est mort qu’appartient la vérification du testament, attendu qu’il ne peut pas étendre sa jurisdiction hors des limites de son diocèse, mais à l’archevêque de la province. Voyez Vérification.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « notable »

Étymologie de notable - Littré

Provenç. et espagn. notable ; portug. notavel ; ital. notabile ; du lat. notabilis, de notare, noter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de notable - Wiktionnaire

Du latin notabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « notable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
notable nɔtabl play_arrow

Citations contenant le mot « notable »

  • "L'exercice d'humilité d'Emmanuel Macron était notable ce soir", note Aurélie Herbemont, cheffe adjointe du service politique d'Europe 1. "Il a été très clair, en disant qu'on n'était pas assez préparé, qu'il y a eu des failles". Selon notre journaliste, "cet exercice de contrition, assez nouveau, est sans doute un moyen de répondre à la défiance de l'opinion face à la gestion de la crise".  Europe 1, Coronavirus : lors de son allocution, "l'exercice d'humilité de Macron était notable"
  • Certains lieux notables nécessitent une présentation rapide : ActuGaming.net, Zoom sur : Les lieux notables | Guide Fortnite Chapitre 2
  • Mais la date du samedi 18 juillet 2020, restera gravée dans sa mémoire et celle de ses administrés. La femme d'un de ses notables qu'il convoitait mettra fin aux mauvaises pratiques de l'autorité villageoise. Fatiguée de subir les avances du patron de son mari, l'épouse du notable décide finalement d'en parler à son homme. Irrité, ce dernier en parle à des amis proches qui décident de lui venir en aide. C'est ainsi qu'ils mettent en place un projet pour attraper le chef dans leur filet. , Côte d'Ivoire / Scandale sexuel : un chef du village pris à l'hôtel avec la femme de son notable - Linfodrome
  • L'anglais. Langue des affaires. Du grand commerce. De la richesse. Des notables. Le français, c'est bon pour le négoce, les petits trafics, les combines politiques. De Monique Bosco / Charles Lévy, m.d.
  • Nous ne faisons rien de notablement humain tant que le désir n'est pas en jeu. De André Leroi-Gourhan / Les racines du monde
  • Y a-t-il une histoire impartiale ? Comment un historien juge-t-il qu'un fait est notable ou non ? Il en juge arbitrairement. De Anatole France / Le jardin d’Epicure

Images d'illustration du mot « notable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « notable »

Langue Traduction
Corse notevuli
Basque nabarmenak
Japonais 注目すべき
Russe примечательный
Portugais notável
Arabe ملحوظة
Chinois 值得注意的
Allemand bemerkenswert
Italien notevole
Espagnol incapaz
Anglais notable
Source : Google Translate API

Synonymes de « notable »

Source : synonymes de notable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « notable »



mots du mois

Mots similaires