La langue française

Immense

Sommaire

  • Définitions du mot immense
  • Étymologie de « immense »
  • Phonétique de « immense »
  • Citations contenant le mot « immense »
  • Images d'illustration du mot « immense »
  • Traductions du mot « immense »
  • Synonymes de « immense »
  • Antonymes de « immense »

Définitions du mot immense

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMENSE, adj.

A. − Qui est illimité, qui n'a ni bornes ni mesures. Synon. infini.Dieu est immense; c'est un être immense (Ac.). Il était le seigneur d'hier et d'aujourd'hui (...). C'est lui qu'on attendait dans l'immense univers (Péguy, Ève,1913, p. 856).Anna Suter ouvre les yeux. Elle regarde tout grand, tout grand cet immense ciel vide, cette terre étrangère (Cendrars, Or,1925, p. 176) :
1. Quel est le vivant, l'être sensible qui n'aime pas, entre toutes les merveilles de l'espace immense, l'adorable lumière, − avec ses couleurs, ses rayons, ses ondes, et la douce présence, partout, du jour qui éveille la création? Béguin, Âme romant.,1939, p. 212.
Littér., emploi subst. masc. à valeur de neutre. Cependant l'homme capable du vertige de l'immense, se ferme au vertige du minuscule (Cocteau, Fin Potomak,1940, p. 190).
B. − P. ext.
1. Dont les dimensions sont si vastes qu'elles semblent illimitées. Synon. ample, gigantesque.Les deux rives du Nil entre deux immenses déserts (Barrès, Cahiers, t. 6, 1907, p. 183).Les immenses étendues glacées, dans leur fixité qui semble éternelle, sont mues pourtant de mouvements lents et continus (Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 3) :
2. Avec les signes de ses flots, Avec sa plainte solennelle, La mer immense nous appelle, Nous tous, rêveurs et matelots. Verlaine, Poèmes divers,1896, p. 805.
2. P. exagér. Qui, dans son genre, a des dimensions considérablement plus grandes que la normale. Synon. démesuré, énorme, géant.Une petite pelouse triangulaire d'où s'élevait un immense acacia (...) qui dominait de beaucoup la maison (Gide, Si le grain,1924, p. 395).Les Grands Lacs sont d'immenses nappes d'eau qui atteignent la moitié environ de la superficie de la France (Albitreccia, Gds moyens transp.,1931, p. 88) :
3. ... Isabelle et MmePolant croisaient de petits vieux vêtus de costumes de gros drap bleu, avec un immense béret basque qui leur donnait une apparence enfantine et grotesque. Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 240.
C. − Au fig.
1. Qui est illimité. La pensée humaine est immense. Chaque école ne l'a considérée qu'à son point de vue (Cousin, Hist. philos. mod., t. 2, 1847, p. 13) :
4. John Donne dit dans un sermon que l'homme est un dieu malade, a sick god. On ne saurait mieux décrire l'humanité présente. C'est un sublime infirme. Elle a entre les mains un pouvoir immense, des moyens de faire le bien et le mal comme elle n'en a peut-être jamais eus. Green, Journal,1957, p. 357.
2. P. ext. Très grand. Faire un immense effort; rendre d'immenses services. Quelle immense aggravation de misères individuelles représente une guerre sociale (Bourget, Actes suivent,1926, p. 67).Une immense acclamation se déploya sur la ville nocturne (Malraux, Espoir,1937, p. 474).Un immense écœurement m'envahit soudain et la plume me tomba des doigts en crachant de l'encre (Sartre, Nausée,1938, p. 126).Il veut être grand et fort. Mais, dans l'immense majorité des cas, il n'est pas capable de le devenir en réalité (Mounier, Traité caract.,1946, p. 598).
En partic. au xixes. [En parlant d'un homme] Dont la personnalité, les capacités intellectuelles sont très grandes. Cet homme immense marchait à la conquête du monde; c'était un conquérant pour des climats qui n'étaient pas à conquérir (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 347).C'est un homme immense, un savant intègre devant qui on doit s'incliner (L. Daudet, Morticoles,1894, p. 263) :
5. mathieu magis, à Monipodio : Qui donc est ce seigneur si savant? monipodio : Un homme immense auprès de qui je m'instruis dans la balistique, le directeur de l'arsenal de Venise... Balzac, Quinola,1842, II, 13, p. 267.
REM.
Immensifier, verbe trans.,rare. Rendre immense. Peaux de bêtes, paquets de couvertures, toiles, passe-montagnes, bonnets de laine, de fourrure, cache-nez enflés, ou remontés en turbans, capitonnages de tricots et surtricots, revêtements et toitures de capuchons (...) recouvrent les hommes, effacent leurs uniformes presque autant que leur peau, et les immensifient (Barbusse, Feu,1916, p. 18).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1360 « total, sans réserve » (Contr. de mar., ap. Lobin., II, 502 ds Gdf.); av. 1453 « infini, difficilement mesurable » (Villon, Louange à Marie d'Orléans, I, 89 ds Poèmes variés, éd. J. Rychner et A. Henry, p. 43). Empr. au lat.immensus « sans limite, infini ». Fréq. abs. littér. : 10 969. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 15 403, b) 18 004; xxes. : a) 17 684, b) 13 222.

Wiktionnaire

Adjectif

immense \i(m).mɑ̃s\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est sans bornes, sans mesure; dont l’étendue, la grandeur est infinie. En ce sens, il se dit proprement de Dieu.
    • Dieu est immense.
    • C’est un être immense.
  2. Qui est d’une très grande étendue.
    • Nous parcourons la vaste plaine fertile des Doukkala, sans pierres et sans arbres, où s’étalent à perte de vue d’immenses champs de blé, d'orge, de maïs, de fèves et de pois chiches. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 153)
    • Alors se dressait devant eux l’immense cône du Popocatepelt, d’une telle altitude que l’œil s’égarait dans les nuages en cherchant le sommet de la montagne. — (Jules Verne, Un drame au Mexique, J. Hetzel et Cie, 1905, p.364)
    • Les communes rurales y sont bien rarement groupées; elles sont au contraire disséminées, sur l'immense et fécond plateau, en un éparpillement de fermes; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La neige en cristaux fins tombe en voltigeant comme une immense nuée de moustiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Qui est très considérable en son genre.
    • Quelques instants après, la République était proclamée du haut du balcon, aux applaudissements d'un peuple immense, […]. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Lentement, irrésistiblement, avec ampleur, Bert se rendit compte de l’immense tragédie qui ébranlait l’humanité, et au milieu de laquelle s’écoulait sa petite existence ; […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 392 de l’éd. de 1921)
    • D’immenses désirs.
    • Il a une immense érudition, un savoir immense.
    • Une immense vanité.
    • Une sottise immense.

Adjectif

immense

  1. Immense.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMENSE. adj. des deux genres
. Qui est sans bornes, sans mesure; dont l'étendue, la grandeur est infinie. En ce sens, il se dit proprement de Dieu. Dieu est immense. C'est un être immense. Il signifie encore Qui est d'une très grande étendue. Il y a un espace immense de la terre aux étoiles fixes. Une grandeur immense. Un océan immense, un désert immense, une somme immense. Il signifie aussi Qui est très considérable en son genre. Des richesses immenses. Des frais immenses. Cette ville fait un commerce immense. Par extension, La bonté de Dieu est immense. Une gloire immense. Un immense pouvoir. D'immenses désirs. Il a une immense érudition, un savoir immense. Une immense vanité. Une sottise immense.

Littré (1872-1877)

IMMENSE (i-mman-s') adj.
  • 1Qui est sans bornes, sans mesure. Dieu est immense. Le monde est immense. Il semble qu'on ait devant les yeux l'éternité tout entière, et qu'on en parcoure l'immense étendue, Bourdaloue, Serm. 19e dim. après la pentec. Dominic. t. IV, p. 181. Un édifice célèbre [l'Observatoire, à Paris] s'éleva hors de nos murs…, et on apprend au philosophe à s'humilier sous la majesté immense de l'auteur de l'univers, Massillon, Louis le Grand.
  • 2 Par exagération. Qui est d'une très grande étendue. L'immense éloignement [des astres], La Fontaine, Fabl. VIII, 16. Elles [les rivières] vont enfin perdre leurs noms avec leurs eaux dans le sein immense de l'Océan, Bossuet, Gornay. Je la voyais franchir cet immense intervalle Qu'a mis entre elle et moi la majesté royale, Voltaire, Sémiram. Il, 1. Ainsi que le soleil dans sa lumière immense Cache ces astres vains levés en son absence, Gilbert, le Poëte malheureux.
  • 3 Fig. Qui est très considérable en son genre. L'immense profusion de ses aumônes, Bossuet, Reine d'Anglet. La victoire fut complète, et le butin immense, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 177, dans POUGENS. Sa race accumulant d'immenses héritages, Voltaire, Tancr. I, 1.

    Il se dit également des choses morales. Il a une érudition immense, un savoir immense. Une gloire immense. Si elle eut de la joie de régner sur une grande nation, c'est parce qu'elle pouvait contenter le désir immense qui sans cesse la sollicitait à faire du bien, Bossuet, Reine d'Anglet. Avec cette ardeur immense d'accroître tous les jours son nom, Bossuet, Hist. III, 5.

REMARQUE

Immense est un adjectif à signification absolue : une chose n'est ni très , ni peu immense, ni plus ni moins immense qu'une autre. Cependant on le trouve quelquefois avec les degrés de comparaison : Le pouvoir le plus immense est toujours borné par quelque coin, Montesquieu, Rom. 22. Cela est d'autant plus admissible que immense signifie souvent très grand, très étendu.

HISTORIQUE

XVe s. Ô grace et pitié très immense, L'entrée de paix et la porte, Orléans, Bal. 102.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immense »

Du latin immensus « sans limite, infini », formé du préfixe privatif latin in-, et mensura « mesure ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. immensus, de in négatif, et mensus, mesuré.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « immense »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immense immɑ̃s

Citations contenant le mot « immense »

  • Sans un immense superflu, chaque condition se croit misérable. De Denis Diderot
  • La nuit est la muraille immense de la tombe. De Victor Hugo / Les Contemplations
  • L'histoire est un immense désordre qui se tient. De Serge Bouchard / Le Devoir - 26 Mars 2001
  • Cette immense fortune d'être deux. De Edith Piaf / Les Amants merveilleux
  • Le diable implique la négation de soi en même temps qu’un immense égocentrisme. De Will Self / Télérama, 4 février 2015
  • L'univers est un immense livre. De Mohyddin Inb Arabi
  • L'amour est immense, il n'est pas infini. De Etienne de Senancour / Oberman
  • La vie moderne, cette immense fabrique de bien-être, cette immense machine à aller vite. De Charles Plisnier / Sous peine de mort
  • "J’essayais de le titiller et il n’a pas voulu jouer le jeu. Il ne me calculait même pas. (...) La personne n’est même pas titillée. Et là je me suis pris un immense moment de solitude", amomama.fr, Léa Salamé revient sur son "immense échec" dans sa carrière
  • La vérité se meurt dans des limites, le champ de l'erreur est immense. De Henry St John Bolingbroke
  • Le plus sage en ce monde immense est le plus ivre. De Victor Hugo / La Légende des siècles
  • Plus nous pénétrons dans l’inconnu, plus il nous semble immense et merveilleux. De Charles Lindbergh / Autobiography of Values
  • On ne fait pas de grandes choses, mais seulement des petites avec un amour immense. De Mère Teresa
  • On ne peut pas faire de grandes choses - rien que des petites avec un immense amour. De Mère Teresa
  • Le paradis, à n'en pas douter, n'est qu'une immense bibliothèque. De Gaston Bachelard
  • On dirait que la vie n'est qu'une immense dérision. De August Strindberg / La Danse de mort
  • Olivier Faure "espérait que sur un enjeu aussi important, il dirait que c'est un enjeu immense", dénonce le responsable politique au micro de Thierry Dagiral : "Il fallait s'engager dès maintenant, ce chantier ne pouvait pas être renvoyé à plus tard." Le Premier secrétaire du PS regrette également l'absence d'un "grand plan de relance pour le train" comme ce fut le cas pour l'aéronautique et l'automobile. Europe 1, "Jean Castex a reconnu un immense échec depuis trois ans", tacle Olivier Faure
  • Elle est aussi immense car elle comporte six chambres, un bureau, deux salles de bain, deux salles d'eau, un sous-sol complètement aménagé avec beaucoup de rangement et une salle de lavage, une terrasse sur le toit, une cour arrière qui donne sur un stationnement d'église, un garage, un vaste stationnement et bien plus! Silo 57, Une immense maison d’Hochelaga des plus uniques à vendre pour 1 095 000$ | Silo 57
  • 15h07 - "Il y a beaucoup de France qui se sentent loin et laissées pour compte, lance le premier ministre. Ce sera notre première ambition immense : ressouder ces France si différentes, les réconcilier"."Je suis comme simple citoyen, comme maire depuis douze ans, engagé au service des autres. Je sais qu'il existe une France qui ne dit rien mais qui n'en pense pas moins (...) Une France de la raison que nous devons écouter et mieux considérer", ajoute le premier ministre. RTL.fr, Castex : "Notre première ambition immense sera de ressouder la France"

Images d'illustration du mot « immense »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « immense »

Langue Traduction
Anglais immense
Espagnol inmenso
Italien immenso
Allemand immens
Chinois 巨大
Arabe هائل
Portugais imenso
Russe огромный
Japonais 莫大な
Basque egundoko
Corse immensa
Source : Google Translate API

Synonymes de « immense »

Source : synonymes de immense sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immense »

Partager