Imposant : définition de imposant


Imposant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPOSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de imposer*.
II. − Emploi adj.
A. − [En parlant d'une pers.] Qui inspire l'admiration, le respect, parfois la crainte par son caractère, sa personnalité et/ou sa stature. Personnage imposant; matrone imposante. Homme encore imposant de vigueur et de santé, si calme par la taille, les massives épaules, le maintien fort et hardi (Bernanos, Imposture,1927, p. 368).C'est une de ces vastes et imposantes personnes qui, par leur air majestueux (...), inspirent la considération (Courteline, Conv. Alceste, Résultat de l'éduc., 1929 [1931], p. 91) :
1. Suis-je suspecte en vous disant d'éviter les jeunes femmes, toutes plus ou moins artificieuses (...), de vous attacher aux femmes influentes, à ces imposantes douairières, pleines de sens comme l'était ma tante... Balzac, Lys,1836, p. 169.
Rem. Le mot est parfois employé ironiquement en parlant d'une pers. de forte corpulence.
[En parlant d'un attribut, d'une caractéristique d'une pers.] Air, aspect, calme imposant; attitude imposante. Il aimait cette femme parce qu'elle était vertueuse, il en aimait la vertu, la grâce décente, l'imposante sainteté (Balzac, Ferragus,1833, p. 18) :
2. Sir Walter Scott était alors un des hommes les plus illustres du monde. Des caravanes d'Américains faisaient le pèlerinage d'Abbotsford. Il les traitait avec une imposante bonté... Maurois, Disraëli,1927, p. 35.
B. − [En parlant d'une chose considérée du point de vue qualitatif et/ou quantitatif] Qui impressionne par son importance, sa majesté.
1. [En parlant d'une chose concr. ou perceptible par les sens] Silence, spectacle imposant; cérémonie imposante; ruines imposantes. Mais c'est vous, ô sons imposants de ce tonnerre! qui, semblables à de majestueux cantiques, manifestez la gloire du Seigneur (Saint-Martin, Homme désir,1790, p. 326).Il aperçut, plus loin, la masse du château. C'était un édifice imposant, construit à la fin du xviiiesiècle, une demeure vraiment seigneuriale (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 66).Le bureau du Sous-directeur (...) est (...) imposant par l'élévation du plafond et la lourde assiette des sièges (Arnoux, Double chance,1958, p. 144).
2. [En parlant d'une chose abstr.] J'ai dit fonctionnelle, en parlant de notre ignorance de notre corps (...). Je m'excuse d'avoir emprunté (...) ce terme imposant au vocabulaire que je ne dois point employer (Valéry, Variété V,1944, p. 52) :
3. En dépit de sa forme magnifique, en dépit de l'imposante allure de ses vers qui se dressaient avec un tel éclat que les hexamètres d'Hugo même semblaient, en comparaison, mornes et sourds, Leconte de Lisle ne pouvait plus maintenant le satisfaire [Des Esseintes]. Huysmans, À rebours,1884, p. 250.
C. − [En parlant d'une chose considérée du point de vue quantitatif] Qui impressionne par sa grandeur, ses dimensions. Nombre imposant; sommes imposantes. Les nations civilisées sont les seules qui puissent avoir assez de produits pour entretenir des forces militaires imposantes (Say, Écon. pol.,1832, p. 484).Quand le facteur sonnait (...) il lui arrivait de s'éclairer, en apercevant (...) un imposant paquet de lettres (Montherl., Célibataires,1934, p. 812).
REM.
Imposance, subst. fém.,rare. Caractère imposant (cf. supra II B). L'Innocent III de Hurter, − livre dans lequel je n'ai rencontré encore que de l'érudition et le point de vue catholique si grand qu'il donne de l'élévation et de l'imposance à toutes les pensées (Barb. D'Aurev., Memor. 2,1839, p. 388).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pozɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1740. Fréq. abs. littér. : 991. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 471, b) 1 182; xxes. : a) 961, b) 893.

Imposant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

imposant

  1. Qui impose, qui est propre à s’attirer de l’attention, des égards, du respect.
    • […], et deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Dans les environs, deux merveilleuses églises : celle de Ham-en-Artois, vestige imposant et vénérable de l’abbaye Saint-Sauveur; celle de Guarbecque, près de la petite ville de Saint-Venant, où triomphe aussi l’art roman. — (Pierre Pierrard, Flandre, Artois, Picardie, Arthaud, 1970, p.184)
    • Rainie adorait ces montagnes. Elle avait grandi là, à l'ombre des imposants sapins de Douglas, à un jet de pierre de la côte rocheuse. Elle pensait que la nature se devait d'être grandiose, […]. — (Lisa Gardner, Disparue, traduit de l'américain par Cécile Deniard, Éditions Albin Michel, 2008, chap. 10)
  2. Qui élève l’âme et qui la remplit d’une admiration mêlée de respect.
    • Un spectacle imposant.
    • Un édifice dont l’architecture est imposante.
    • Une cérémonie imposante.
  3. Qui est considérable au point d’inspirer la crainte.
    • Cet état mit sur pied des forces militaires imposantes pour lutter contre ses ennemis.

Forme de verbe

imposant \ɛ̃.po.zɑ̃\

  1. Participe présent de imposer.
    • Dans ces conditions, rien ne s’oppose à robustifier les parcelles affaiblies en leur imposant 100 représentants à l’hectare. — (Louis Cros, L’Afrique française pour tous, 1928, page 304)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Imposant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPOSANT, ANTE. adj.
Qui impose, qui est propre à s'attirer de l'attention, des égards, du respect. Un ton imposant. Une gravité imposante. Une figure imposante. Regard, aspect imposant. Attitude imposante. C'est un homme imposant. Il se dit aussi des Choses qui élèvent l'âme et qui la remplissent d'une admiration mêlée de respect. Un spectacle imposant. Un édifice dont l'architecture est imposante. Une cérémonie imposante. Force imposante, forces imposantes, Forces militaires considérables. Cet État mit sur pied des forces imposantes.

Imposant : définition du Littré (1872-1877)

IMPOSANT (in-pô-zan, zan-t') adj.
  • 1Qui impose, qui est propre à faire naître l'attention, le respect, l'admiration, en parlant soit des personnes, soit des choses. Il a le ton bien imposant, il a besoin d'une leçon nouvelle, Favart, Soliman II, I, 11. Lorsqu'une actrice imposante fait valoir le rôle de Médée, cette pièce [la Médée de Longepierre] a quelque éclat aux représentations, quoique la lecture en soit peu supportable, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Médée. Ce chrétien si vanté, qui remplissait Solyme De ce faste imposant de sa vertu sublime, Voltaire, Zaïre, IV, 5. Ah ! Suzon, qu'elle est noble et belle, mais qu'elle est imposante ! Beaumarchais, Mar. de Fig. I, 7. Heureux progrès des ans ! Que son port est plus fier, ses traits plus imposants ! Delavigne, Paria, III, 4.
  • 2Qui remplit l'âme d'admiration et de respect. La religion s'y montrait aux peuples sous un appareil imposant, nécessaire aux imaginations sensibles, Voltaire, Mœurs, 183. Il [Blin de Sainmore] m'a écrit une belle lettre très bien raisonnée sur les pièces admirables de Racine et sur les scènes imposantes de Corneille, Voltaire, Lett. Damilaville, 18 juin 1764. Pour mieux enflammer des âmes héroïques, à l'imposant aspect de leurs dieux domestiques, Voltaire, Catilina, V, 3. Cette imposante entrée, Cet antique château, ces bois silencieux, Dont la cime paraît se perdre dans les cieux, Collin D'Harleville, Chât. en Espagne, I, 8.
  • 3Forces imposantes, forces militaires considérables. Ce prince mit sur pied des forces imposantes. Une force imposante occupait toutes les rues.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « imposant »

Étymologie de imposant - Wiktionnaire

→ voir imposer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « imposant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imposant ɛ̃pozɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « imposant »

  • Avec sa fourrure bicolore et son origine asiatique, le tapir de Malaisie se distingue, même parmi ses cousins. Si les trois autres espèces reconnues se trouvent en Amérique centrale ou en Amérique du Sud, lui vit en Malaisie et en Indonésie. Il a aussi la particularité d'être le tapir le plus imposant au monde. Autre élément spécifique : il possède une grande tache blanche qui recouvre son dos, ses flancs et sa croupe. Franceinfo, VIDEO. Le tapir de Malaisie, le tapir le plus imposant au monde
  • LOISIRS. Dosquet a complété, le 2 juillet, l’aménagement d’une imposante structure de jeux dans son parc municipal. L’endroit destiné aux jeunes de 5 à 12 ans a été érigé au coût de 63 923$ (plus taxes). Le Peuple Lotbinière, Un parcours imposant à Dosquet
  • En imposant la fermeture, les salariés ont pris leur protection, leur santé, leur vie en mains. Révolution Permanente, PSA Mulhouse : "En imposant la fermeture, les salariés ont pris leur santé, leur vie en mains"
  • La bonne volonté n'a rien à faire en littérature. Ce n'est jamais en s'imposant des contraintes ou des devoirs que l'on peut écrire. De Gonzalo Torrente Ballester / Entretien avec Catherine Argand - Mars 1992
  • On est obligé à présent de regarder l'imposant spectacle de l'évolution de la vie comme un ensemble d'événements extraordinairement improbables, impossibles à prédire et tout à fait non reproductibles. De Stephen Jay Gould / La Vie est belle
  • Les hommes ne sont-ils pas les propres artisans de leur servitude en s'imposant toute une bureaucratie qu'ils appellent du nom abusif de gouvernement. De Viateur Beaupré / La colombe et le corbeau
  • On s'égare rarement en s'imposant soi-même des règles sévères. De Confucius / Entretiens du Maître avec ses disciples
  • La veille d'un être humain a toujours quelque chose d'imposant. De Jules Barbey d’Aurevilly
  • Tout ce qu'on ne connaît pas [est tenu] pour imposant. Tacite en latin Publius (ou Caius) Cornelius Tacitus, Vie d'Agricola, 30

Traductions du mot « imposant »

Langue Traduction
Corse impunente
Basque inposatu
Japonais 課す
Russe импозантный
Portugais imponente
Arabe فرض
Chinois 气势
Allemand imposant
Italien imponente
Espagnol imponente
Anglais imposing
Source : Google Translate API

Synonymes de « imposant »

Source : synonymes de imposant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « imposant »



mots du mois

Mots similaires